LA FETE CONTINUE !

En ce beau jour de Toussaint, les premiers paragraphes d’une dépêche de l’Agence France Presse :

LONDRES, 1 novembre 2010 (AFP) – Le lancement d’ETF (« Exchange Traded Funds »), instruments boursiers prisés des investisseurs spéculatifs, adossés pour la première fois à des stocks de métaux de base, contribueront à faire grimper les cours mais risquent surtout d’alimenter leur volatilité, notent les experts.

La société ETF Securities a annoncé mi-octobre le lancement prochain, sans préciser de date, de produits financiers dont la valeur sera adossée à des quantités physiques de métaux industriels (cuivre, aluminium, étain, plomb, nickel, zinc) détenus dans les stocks du LME, la Bourse des métaux londonienne.

Ces produits, côtés en Bourse et associés à des certificats de possession délivrés par le LME, permettront aux investisseurs de s’engager sur le marché des métaux de base « sans avoir besoin d’acheter directement et de stocker eux-mêmes ces métaux », a expliqué le PDG d’ETF Securities Graham Tuckwell.

La banque JPMorgan d’une part, et le fonds d’investissement Blackrock associé à la banque Goldman Sachs d’autre part, se préparent également à lancer des ETF sur le cuivre, tandis que la banque Credit Suisse et le courtier Glencore envisagent de créer conjointement un tel produit pour l’aluminium. […]

Comme il n’y a plus personne aux commandes, pourquoi se gêner ?

– Et la reprise dans tout ça ?

– Les spéculateurs passent avant ! Pensez-vous : ils apportent de la liquidité ! Et puis, il y a parmi eux des petits vieux qui sans les ETF se retrouveraient sûrement dans la gêne…

Partager

54 réflexions au sujet de « LA FETE CONTINUE ! »

  1. Touchons du bois… ah, on me dit qu’il n’y a plus de bois en circulation car il sert de liquidité à des choses trop compliquées pour me les expliquer.

  2. Comme produit financier, je propose au menu pour demain : le life settlement , c’est à dire l’achat d’obligation sur les assurances décès des américains tritisées, en dollar ou en euro, l’histoire ne dit pas encore si les contrats ont été revendus x fois aux investisseurs sur la mort prochaine de l’assuré.

    1. Cher Liervol

      Je vous livre ci-bas un texte paru le vendredi 15 Janvier 2010, dans le journal suisse « Le Temps ».
      Le voilá:

      « Les paris sur la mort, le jeu dangereux des banques

      Marc Chesney Christine Hirszowicz et Brigitte Maranghino-Singer

      Aux Etats-Unis, des banques d’affaires achètent à des particuliers désireux de se renflouer leur contrat d’assurance vie à un prix élevé. Une fois la personne décédée, ces institutions touchent l’argent de la compagnie d’assurances. Ce procédé cynique attire de nombreux investisseurs

      Dans l’œuvre de Goethe, le Dr Faust pouvait avoir accès à la jeunesse éternelle en vendant son âme au diable. Que doit-on penser de ceux qui envisagent de s’enrichir en pariant sur la mort de leurs congénères? A qui ont-ils vendu leur âme? Ces questions ne sont pas purement théoriques puisqu’il est aujourd’hui possible, grâce au dernier avatar de l’innovation financière, d’investir dans des contrats d’assurance vie dont souhaitent se débarrasser leurs détenteurs. En effet, la revente de son propre contrat d’assurance vie est autorisée aux Etats-Unis, soit à la compagnie d’assurances qui l’a initialement émis, ce qui est logique, soit à une banque d’affaires. Qui seraient les détenteurs d’assurance vie qui pourraient être intéressés? Des personnes d’un certain âge sont typiquement concernées: leurs enfants étant devenus adultes, une assurance vie n’est plus vraiment nécessaire et elles sont susceptibles de préférer recevoir une somme qui leur sera utile à d’autres fins. Si de par la récente crise, elles sont en situation de détresse financière, une telle possibilité pourrait aussi leur permettre de rembourser d’éventuelles dettes ou d’être soignées décemment »

      Ce texte peut être consulté ici:
      http://www.letemps.ch/Page/Uuid/4b8da798-0155-11df-85ae-714eb3841259/Les_paris_sur_la_mort_le_jeu_dangereux_des_banques

      Bonne lecture

    2. Des CDS après-demain, pour garantir les life-settlement, si le nombre de décès n’est pas suffisant ?
      Diantre,
      nous ne sommes plus qu’à une distance infinitésimale des Âmes Mortes de Gogol.

  3. D’autant plus que ces ETFs requièrent du métal physique stocké, il ne sera donc plus en circulation pour servir la production industrielle et l’économie.

    On est en train d’assister a une « corner » géant sur les matières premières.
    Un « corner » est une pratique spéculative qui consiste a retirer du marché une matière première pour en diminuer l’offre pour en faire monter les prix. Il y a eu des exemples cet été sur le cacao.

    Sommes nous en train d’assister a une autre manipulation spéculative de masse pendant laquelle les banques d’investissements ont pris des paris sur les matières premières, puis créent des produits accessibles au grand public pour faire monter les prix et ainsi commencer a engranger leur plus-values ?

    Et si nous limitions l’accès aux matières premières a ceux qui en ont besoin ?

    1. « Et si nous limitions l’accès aux matières premières a ceux qui en ont besoin ? »
      Oui, mais comment faire ? Par quelle opération magique l’accès aux matières premières sera il limité à ceux qui en ont besoin ?
      Je sais, je suis pragmatique et rabat-joie !

    2. Cher Dad El Carbo

      Le gendarme américain des marchés des matières premières, la Commodity Futures Trading Commission (CFTC), enquête sur une affaire de manipulation du cours de l’argent métal qu’aurait eu lieu ces derniers temps, le cours de ce métal ayant grimpé de 25% ces 2 derniers mois.
      Allez, quelqu’un pourrait faire ici un billet sur les pratiques de manipulation ( « spoofing », « squeezing » et autres « cornering » ) ?

  4. Tout ca me rappelle un billet de février ou déja des entrées avaient étés accordées.

    Ça ressemblait a ceci:

    MINISTÈRE DE L’ÉCOLOGIE, DE L’ÉNERGIE, DU DÉVELOPPEMENT
    DURABLE ET DE LA MER, EN CHARGE
    DES TECHNOLOGIES VERTES ET DES NÉGOCIATIONS SUR LE CLIMAT
    Arrêté du 5 janvier 2010 autorisant la société JP Morgan Markets Limited (JPMML)
    à exercer l’activité de fourniture de gaz naturel

    Arrêté du 19 janvier 2010 autorisant la société Goldman Sachs International (GSI)
    à exercer l’activité de fourniture de gaz

    1. @dag

      Merci pour l’info, Goldman Sachs étant l’élite dans notre belle société libre, c’était évident qu’ils avaient plusieurs coups d’avance,
      à la lecture de la mission confiée à GS concernant un pactole de fond de retraite dont je ne connais pas la forme ni le montant, et au vu de leur savoir faire, on peut être rassuré, ils le feront fructifier :

      La mission de ces gestionnaires consistera à négocier, pour le compte du FRR, des instruments financiers de manière centralisée, afin de constituer des portefeuilles d’actifs financiers et ce, dans les meilleures conditions possibles de coût et de confidentialité.

      Reste à savoir la liste de ceux qui paierons les peaux cassés, et la ou les formes que prendra la note.

    2. Il semblerai que après avoir confié la gestion du FRR à GS en janvier dernier, ce fond a été en partie alloué depuis juillet au financement du déficit des retraites jusqu’en 2018 année envisagée pour le retour à l’équilibre du financement. Je suis pas sûr de l’info.

  5. Blague à part, Paul, je me demande pourquoi on continue à appeler cela de la finance si ce n’est pour donner une connotation sérieuse et difficile d’accès pour le non initié.
    Car il ne s’agit plus que de concepts de bookmakers et rien d’autre sous couvert de respectabilité, si toutefois à la lumière des faits il en reste quelque chose ?

  6. Encore une nouvelle de m…. !
    Pardon ……
    Euh, Mr Jorion, qu’entendez-vous par « Le jour des morts, c’est demain« ?
    Je n’ai pas eu l’occasion de me tenir au courant de l’évolution de la finance/économie ces derniers jours.
    Aurais-je loupé un épisode sanglant ?
    J’en profite pour vous remercier pour votre travail.
    J’ai appris énormément de choses depuis que je passe régulièrement ici.
    En fait, vous m’avez permis de comprendre (tardivement certes, j’ai 51 ans, mais mieux vaut tard ….) à quel point médias, financiers et politiques nous, passez-moi l’expression, bourrent le mou depuis des décennies.
    Et de fait, grâce à vous, ma vision du monde a radicalement changé, en mieux, je le crois (quoique d’une certaine façon vous m’avez ouvert les yeux sur un état du Monde bien pire que ce que je ne pensais et qui n’incite certes pas à l’optimisme, loin s’en faut, que ce soit pour nous-mêmes ou pour la génération à venir).
    Ca, c’est précieux, et vous en suis très reconnaissant.
    Je n’ai pas fait d’études, mais pour autant je mourrais moins idiot que je ne l’ai été jusqu’à récemment.
    Dommage que ce ne soit pas arrivé plus tôt, mon parcours d’électeur en aurait été fort changé.
    Quand je repense à certaines choses que j’ai pu penser et dire dans le passé, j’en ai honte.
    Ce blog devrait être déclaré d’utilité publique et remboursé par la Sécu !
    J’ai dit !
    Bonne journée.

  7. ETF-ETC cuivre, nickel… Risk Management ou faillite
    http://blogs.lesechos.fr/article.php?id_article=4509

    « Tentons une distinction approfondie. Les premiers sont adossés à du solide, si vous me permettez l’expression, tandis que les seconds se reposent sur du papier ; les premiers sont bornés par la quantité de métal disponible au moment T, les seconds n’ont pas de limite ; les premiers publient les quantités stockés, pas les seconds ; les premiers réagissent en fonction du prix spot, les seconds en fonction des termes eux-mêmes divergeant du spot qu’ils soient en report ou déport, d’indices, de produits dérivés, de taux de change, de warrants ; les premiers sur l’or, par exemple, sont une assurance, les seconds des paris ; le client et sa banque comprennent le premier, pour le second la banque perd la mémoire de ce qu’elle vend et le client ne comprend plus ce qu’il achète. La future cohue de sortie porte un parfum « made in subprime ». »

  8. …Matière…Matière…Quand tu nous tiens…C’est pas étonnant…

    @Bible…Faudrait peut-être la relire… Aujourd’hui c’est la fête de tous les Saints comme St Paul par exemple.

  9. Je propose que l’on délocalise la City et Wall street à Las Vegas….on peut aussi les envoyer sur la Lune ou alors sur Mars….l’économie ‘réelle’ serait peut être de retour sur Terre ?

  10. Ah ok, j’y suis.
    Il est vrai que l’on confond souvent la toussaint avec le lendemain, ce que j’ai fait (je suis un peu athée sur les bords, alors les dates religieuses …)
    J’ai cru à une allusion sur l’actualité de demain.

  11. Est-ce que ce ne serait pas, comme pour les ETF Or et Argent (autres métaux mais précieux ceux-là), notamment ETF GLD (1er détenteur d’or), pour au contraire masquer l’augmentation des prix des métaux, via ce qu’un rapport d’Hinde Capital appelle les ‘réserves fractionnaires’ ?

    « En résumé, le rapport d’Hinde Capital conclut que les ETFs d’or et d’argent reproduisent en quelque sorte le schéma classique des banques à réserve fractionnaire et qu’ils ont pour objectif d’éliminer la hausse du prix des métaux précieux. ‘A chaque fois que vous achetez un papier dérivatif d’or’, conclue le rapport, ‘vous aidez à la suppression du prix de l’or. Pourquoi ? La production de ces papiers-or crée l’illusion d’une réserve plus importante qu’il n’y a en réalité de lingots physiques, et au prix en vigueur’. »

    http://www.24hgold.com/francais/actualite-or-argent-les-etfs-seraient-un-outil-pour-manipuler-le-prix-de-l-or-selon-hinde-capital.aspx?article=3066815312G10020&redirect=false&contributor=Chris+Powell.

  12. Eh rik, et rak y vont sketer l’baraque.

    Tant mieux, l’explosion finale est proche, bientot le gigantesque bouquet (de rentier) final…

    Et si l’on « cornait » quelques centaines de traiders, banksters et autres docteurs folfdingues de la fynance. Nous pourrions alors lancer des EFT sur eux….

    Nous serions riches… d’illusions sans doute déçues car qui voudra les racheter ?

    Ben Laden au secours…., raptez les banquiers de l’occident plutôt que leurs humanitaires.
    Au moins vous feriez oeuvre sympa et utile, pour le monde entier….

  13. Et après demain approximativement c’est l’apocalypse ; Youpi !

    J’investis donc dès demain sur des produits tels que chocolat pâtissier, cacao pur , poudre pralin et amandes effilées que je stockerai chez moi jusqu’à samedi … Des experts en gâteau et autres miam et glou ont pour projet de se réunir dimanche prochain s’ils survivent d’ici là…

    Merci pour l’évocation de ce que vous a révélé votre seconde analyse et l’écueil sur lequel se gaufre savamment Michel O. dans votre vidéo du 29 octobre.

  14. Ces produits, côtés en Bourse et associés à des certificats de possession délivrés par l’ANPE, permettront aux investisseurs de s’engager sur le marché de l’emploi « sans avoir besoin d’acheter directement et de stocker eux-mêmes les travailleurs »,

    La rigueur britannique se dessine : ghettos urbains, musées sur la paille…
    A Londres, selon certaines projections, jusqu’à 82.000 familles, soit plus de 200.000 personnes, pourraient être contraintes de déménager.
    http://www.boursorama.com/infos/actualites/detail_actu_marches.phtml?num=a9f0fee49ebcea601b8b989024d7b2cf

    Nous entrons dans le vif du sujet. Ca va patauger dans la jelly!
    Ah! Le « flegme » Britannique……. Il y a bien que leur musique qui est énervée.

    1. Mais dites moi donc pourquoi on ne lit pas des UNE de journaux sur ces pays libéraux où le travail est super flexible et OU pourtant ça ne marche, c’est la dépression puisque c’est le modèle qu’on veut nous vendre comme remède ici : sont ils à ce point devenus fous pour continuer sur ce chemin ?

    2. Mais, Liervol, ils ne sont pas fous, ils organisent la pauvreté pour 95% de la population mais l’hyper-fortune pour eux.
      Cela me fait sourire (jaune) quand je lis les commentaires de certains qui voient la catastrophe généralisée ou la fin du (d’un) monde pour demain. Je verrais plutôt le retour d’un espèce de Moyen Age moderniste, avec des foules se battant pour survivre et quelques seigneurs bien à l’abri dans leurs forteresses (genre Globalia de JC Ruffin).
      Pour ceux qui voudraient survivre du bon côté mais qui ne sont pas millionnaires, je suggère l’engagement dans les milices qui protégerons les nouveaux se(a)igneurs. Évidemment, il faudra des compétences physique et savoir viser juste…

    3. Sorti en 2007 (!) : un film de Ken Loach : « It’s a free world  »

      http://www.wideo.fr/video/iLyROoaft_Yc.html

      où comment une jeune femme licenciée et sûre d’elle, se retrouve à « devoir » exploiter , pour s’en sortir elle-même, des prolétaires du monde entier, réduits à la misère absolue ( sans-papiers ou confiscation des papiers ) =) le résultat répugnant de la fléxibilité et de l’ouverture sans frein des marchés ,prônées par les libéraux décompléxés, piégeant définitivement tout individu …et interdisant toute révolte, ou presque ….
      =) C’est une technique mafieuse bien connue, depuis Al Capone, une fois « mouillé(e) » soi-même, pourquoi et comment s’arréter ….
      Les multi-nationales fonctionnent ainsi …
      Il y a un moyen : la résistance passive . S’unir pour refuser ce genre de compromission.
      Pour nos amis anglais, il faut dire que le portrait de Dorian Grey, soit Blair, social-démocrate
      bon teint , menteur patenté, aux ordres des USA, ne les a pas aidés …
      Je pense que cet exemple désastreux doit nous servir ….

    4. @Alain A

      « Pour ceux qui voudraient survivre du bon côté mais qui ne sont pas millionnaires, je suggère l’engagement dans les milices qui protégerons les nouveaux se(a)igneurs »

      Merci du tuyau!

      « Évidemment, il faudra des compétences physique et savoir viser juste… »

      Mince, j’vais devoir trafiquer mon CV… 🙂

    5. Alain A.

      Votre scénario de substitution ne vaut guère mieux.
      Et moi qui vous prenais pour un écolo humaniste !
      Vous m’inquiétez. 😉

    6. Reagan*Thatcher=Reacher

      Cette simple opération vérifie bien des théories;
      en décuplant les mesures libérales, on s’enrichit plus encore.

      Merci à MM Sarkozy, Casanova et consorts de nous vulgariser l’évangile d’outre-mer, nous autres assistés non-talentueux et mal-nés en avions bien besoin.

      Alléluia

  15. Spéculer sur des matériaux de base pour l’industrie, la construction, sans être intéressé par leur utilisation concrète, sans même avoir besoin de les toucher du doigt, ça va faire mal. En fait, il n’est pas besoin d’être un expert de la finance (et peut être n’est ce pas souhaitable) pour voir l’effet perturbateur de ce comportement dans la société. La criminalité liée au vol des matériaux comme le cuivre, l’aluminium va sans doute se renforcer au gré des variations de prix. On va accuser telle ou telle communauté, mais ce ne sont que les fins de ligne. Une image projetée de ce qui se passe dans les « hautes » (ou plutôt basses) sphères de ces glorieuses banques d’investissement. Les gens ordinaires ne sont pas non plus à l’abri car ils paieront leur voiture ou leur maison suivant des prix délirants.
    C’est l’orgie dans Babylone la Grande, mais tout cela aura forcément une fin.

  16. Le hold up continue maintenant il s’agit de démontrer comment la finance insolvable et ruinée transfert le tout à l’économie réelle avec la bénédiction des politiques, le papier or comme le papier argent comme tous les papiers toilettes sur les matières premières ne sont que cavalerie fuite en avant et commissions…

  17. Bonsoir,

    ce qui m’étonne dans cette info c’est que ce n’ai pas été fait depuis déjà longtemps. Qu’est ce qui s’y opposait auparavant, le prix du fer ayant explosé tout comme le pétrole avant la crise des subprime, c’était d’aprés certains de l’époque à cause de la croissance de la chine.

    Pour les belles chutes de fer de construction de 20 centime le kg en 2007,c’est maintenant entre 90 et 1.2 euros le kg selon les fournisseurs.
    La tonne de fer noir en récupération est passé de 300 euros à maintenant 1200-1500 euros selon le client et la quantité disponible …ce n’est donc pas finis !

    Avis à la populace, voilà des faits et vous allez payer là aussi encore un peu plus, vive le liberalisme economique et de la libre autoregulation des marchés.

    Cordialement

    1. Je connais des recycleurs qui vivent très bien en ce moment et c’est du black, les vols de matériaux ont de l’avenir, les primes d’assurance vont augmentés, le PIB itou. Elle est pas belle la vie!!!!!!!!!!!!!!!

  18. Peut être vous souvenez vous du film « Le viager », ce film où Michel Serrault jouait un vieil homme qui vendait sa maison en viager avec la rente indexée sur le prix de l’aluminium « parce que c’est à la mode », dans ce film, Serrault vit 40 ans après le début du viager et les contractants payes sur plusieurs générations et sont ruinés.
    Je ne veux pas faire d’analogie entre les deux situations, ce fond ETF me fait penser juste à cela : il est lancé parce que c’est la mode de spéculer sur les matières premières… avec quels résultats à la fin ? L’avenir nous le dira.

  19. Syllogisme :

    1) On a des « (…) produits financiers dont la valeur sera adossée à des quantités physiques de métaux industriels. »

    2) Or, un billet de banque, c’est de la monnaie, et c’est un « produit financier » dont la valeur était adossée à une quantité physique de métal.

    3) Les produits financiers annoncés par ETF Securities, c’est de la monnaie, monsieur Jorion !

    Ce syllogisme commence au futur, se poursuit au passé, et s’achève au présent ! Je ne sais pas trop ce que ça vaut. Sûr que Paul va le démolir, parce qu’il n’est pas du tout conforme à sa théorie.

Les commentaires sont fermés.