RADIO NOVA, Le pudding, dimanche 2 octobre 2011 à 20h00

4 octobre 2011 par Paul Jorion | Print RADIO NOVA, Le pudding, dimanche 2 octobre 2011 à 20h00

Un entretien d’une heure sur Radio Nova. Pour une fois, on a le temps de relier les pointillés entre mes recherches sur la formation des prix à la pêche et dans la finance, en Bretagne, en Afrique de l’Ouest et en Californie. De l’anthropologie des savoirs à l’intelligence artificielle, en passant par l’économie.

L’annonce de l’émission dans Télérama.

Le podcast est ici.

http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/google_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/facebook_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/yahoobuzz_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/twitter_24.png
 

92 commentaires

  1. l'albatros

    c’est une agréable surprise d’apprendre que cette émission existe encore…je l’écouterai avec attention…

  2. pascal b eisenstein

    Enfin on va entendre « le vrai » Jorion, qui ne parle pas que d’argent et économie, en plus sur une radio que j’aime beaucoup !

  3. LEON

    Excellente radio !!

  4. zébu

    Bon, d’accord, on éteint les ordinateurs …
    Mais va falloir augmenter la fréquence sur les radios alors !!
    ;)

    • zébu

      Désolé, hors sujet.
      Viens de lire un article sur le Monde : « Du plutonium retrouvé hors de l’enceinte de Fukushima »

      Mox ?

      • Tim K

        @ Zebu
        Ca vous étonne, vous?

        Eh bien, tant qu’on reste hors sujet, allons-y gaiement.
        Ca se tend en Méditerranée. Si ça pète, ça fera diversion pour Goldman Sachs&Co…
        http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2011/09/27/97002-20110927FILWWW00626-turquiechypre-bataille-pour-le-gaz.php

      • romain

        « Du plutonium a été repéré dans le sol à six endroits où des prélèvements ont été effectués en juin »
        …. y a pas un journaliste qui va au fond des choses (je suppute un copier coller d’une depeche AFP) ??? Combien d’endroits ont été echantillones ? … en gros 6 sur combien ?. Car 6 sur 80, bon bin ok (de toute façon que faire ?), mais 6 sur 6 dans un rayon de 80 km, la ça commence a être inquiétant.

      • Max Berthy

        Je m’engouffre dans ce hors-sujet pour signaler ce témoignage d’un français à Tokyo :
        http://blog.mondediplo.net/2011-09-23-Manifestation-inedite-a-Tokyo

      • atanguy

        Ceci est connu depuis l’explosion de Fukushima3
        L’explosion etait une détonation, pas une déflagration, la difference étant dans la vitesse supersonique du souffle de l’explosion et donc dans son pouvoir de destruction et aussi dans la vitesse et l’espace parcouru par les particules solides éjectées par l’explosion. Dans ce cas le plutonium trouvé a plus de 1 km du lieu de la détonation provient soit de la piscine qui contenait du MOX usé ou du réacteur lui meme. A noter que les réacteurs ne sont pas construits pour supporter l’effet d’une détonation, ce qui explique l’étendu des destructions du site, et remet en cause le désigne meme des reacteurs. cqfd…
        Voir explication en anglais et Japonais sur le site de Fairewinds associates: http://fairewinds.com/

      • leo poulain

         » les teneurs relevées n’avaient rien d’alarmant. » ???? Mais c’est du plutonium enfin!!!! NON MAIS AU SECOURS, FAUT QU’ILS ARRÊTENT LE CHICHON AU MONDE!!!

      • pseudo cyclique

        @ leo poulain ,

        les radioéléments ont des rayonnements variables et ont des atteintes préferentielles selon les organes touchés et le mode de contamination (contact, ingestion ..) .

        on peut croire et esperer que les éléments les plus lourds à la demi vie la plus longue ont été drainé par le lessivage intensif des sols des recentes tempetes :

        du césium ingéré ça dégage la thyroide , du plutonium ingéré c’est un cercueil de plomb assuré …

      • noux

        @leo poulain
        Anecdote:
        Le mauvais chichon on l’appelait « Tchernobyl ».

      • Delphin

        ( A Romain)

        Citation Didier Champion, « rassureur professionnel » sur « Science2 Libération » du 21 mars :

        « Didier Champion, de l’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN), précise : «Du plutonium, il y en a dans tous les réacteurs.» (c’est vrai, mais il y en a plus dans un réacteur chargé en MOX…) Et si la toxicité radiologique, mais surtout chimique, du plutonium est avérée, seuls des éléments volatils et gazeux se sont échappés des réacteurs. Plutonium et uranium, lourds et réfractaires, sont restés dans les combustibles endommagés et les cuves. Ils sont très peu mobiles. Même dans le cas d’un scénario bien pire, où les matières nucléaires quitteraient les réacteurs, «ils resteraient à quelques kilomètres au plus de la centrale, dans la zone évacuée», explique Didier Champion. Le vrai danger, ce sont les produits de fission gazeux et volatils, insiste t-il. »

        Le scénario est donc pire que « bien pire ». (Les paroles s’envolent, les écrits restent)

        Amicalement,

        Delphin

  5. Tim K

    Oui, mais durant l’agonie du capitalisme, c’est bien le « true-lies-capitalism » qui advient Monsieur Jorion?
    Oui, mais, ce n’est pas la fin du capitalisme ça Monsieur Jorion, c’est juste la fin du capitalisme courtois, c’est tout… Peut-être même le début du real-ugly-capitalism »

    http://www.youtube.com/watch?v=5Qfu6WQCOPs&feature=player_embedded#!

    • telquel

      Merci bon lien ,on peut activer sous titres Francais,ca laisse reveur a cote de l’information Francaise!

      • Bruno

        Le plus amusant? C’est de l’information qui arrive de Moscou…

      • leo poulain

        Forcément! C’est Russia Today, une chaîne gouvernementale Russe. Haha! http://fr.wikipedia.org/wiki/Russia_Today
        Et comme par hasard, ils sont en train d’inonder le net de vidéos sur les manifestations aux Etats-Unis contre la crise.
        (Ha! La même qu’en 1989 mais avec des rôles inversés!)

      • Bruno

        Viens de découvrir sur leur site, à propos de l’UK:

        « British Eurosceptics are cock-a-hoop over a decision to hold a parliamentary vote on a referendum on whether the country should leave the European Union. The move is unlikely to please Prime Minister David Cameron, who opposes the referendum. » etc, etc

        + « The debate, which is to be held before Christmas, was given the green light after more than 100,000 people signed a petition demanding a referendum and handed it over to a new group of MPs.  »

        N’en ai pas entendu parlé ailleurs…

      • vigneron

        Qui avait lancé la vidéo totalement bidonnée de Chavez prétendant que les US avait provoqué le tremblement de terre d’Haïti en procédant à des essais de leur arme sismique ? Russia Today, par le canal de sa chaîne de télé anglophone…
        Propaganda, propaganda…
        http://m.slate.fr/story/17487/chavez-responsable-mais-pas-toujours-coupable

      • renou

        @Vigneron, c’est vrai.
        Néanmoins, RT reprend un papier des espagnols d’ABC du jour même(20 janvier 2010) dans lequel c’est le gouvernement vénézuélien qui déclare que etc…, http://www.abc.es/20100120/internacional-internacional/arma-secreta-para-provocar-20100120.html , et RT comme toute bonne télé à qui il manque des images, diffuse les dernières en date de Chavez qu’elle a sous le coude(30 déc. 2009 caracas) sous une traduction parlée des infos d’ABC.
        Evidemment l’info écrite d’ABC s’estompe et le bidonnage « ordinaire-pour-toute-télé » de RT fait le tour du monde et le tour est joué. Chavez n’a donc jamais dit ça, mais les bolivariens de la chaîne publique Vive, si. ( http://www.vive.gob.ve/inf_art.php?id_not=15464&id_s=3
        http://www.vive.gob.ve/inf_art.php?id_not=15446&id_s=3)
        Donc s’il ne l’a pas dit, il a dû y penser un peu… Ceci dit chacun pense (encore) ce qu’il veut.

  6. Xavier

    Excellente radio, excellente émission. Bref, excellente nouvelle ! J’écouterai avec plaisir.

  7. Thom Bilabong

    Faudra bientôt une chaîne pour Paul Jorion à lui tout seul : vidéos, textes, radio.
    A lui tout seul, cet homme en fait autant et largement que Stéphane Courbit… :)

  8. D-croissance

    @Thom
    Heureusement je pense qu’il n’y aura jamais de produits dérivés Paul Jorion genre gel douche ou déodorant ou les fameuses chips de l’oncle Paul! :-)
    On a beaucoup de chance de l’avoir…
    Merci Paul!

  9. Pierre

    Dans le documentaire » Le Sablier du siècle », le Général Pierre Marie Gallois, alors âgé de 98 ans, trace un portrait du monde et des 30 prochaines années. Visionnaire, il répond à beaucoup des questions que nous nous posons aujourd’hui, au lendemain du printemps arabe, alors que les bourses mondiales tremblent et que la Chine donne des leçons, bien méritées, à l’Occident. Banni des médias « officiels » depuis plus de dix ans, il s’y exprime en toute liberté. Le Général Pierre Marie Gallois a été une figure marquante du 20e siècle. Résistant et membre des forces aériennes françaises pendant la Deuxième Guerre mondiale, artisan de la dissuasion nucléaire, il est devenu le père de la géopolitique moderne française.

    Le Sablier du siècle sera projeté en avant-première mondiale à Paris, le 26 novembre 2011.
    http://tv.globalresearch.ca/2011/08/pierre-marie-gallois-le-sablier-du-si%C3%A8cle-bande-annonce-fr

  10. sylv

    Ou peut-on ré-écouter cette émission, SVP?

  11. j’aimerais bien un interview de vous et du professeur lordon sa serait sympa faudrait voir avec mermet ???

    FDG

  12. Charlotte

    Tres interessant. Merci. Vous devriez faire de meme de ce cote de la Manche. A la BBC peut-etre….
    Charlotte, de Londres

  13. Lisztfr

    La France est en faillite, me dit on : Chaque personne est endettée de plus de 30 000 euros (PIB/hbt), inutile de dire que beaucoup n’ont pas cette somme. Pour une famille de 4 personnes, 120 000 euros. Pas plus que la Grèce, la France ne pourra jamais rembourser ses dettes…

    Autre chose, les députés allemands n’ont voté l’aide à la Grèce que pour éviter la question de confiance au gvt avec le risque d’élections anticipées ainsi que la perte de leurs émoluments, tout bêtement !

    • Article ICI
      *
      *La vérité », titre le Handelsblatt qui coupe court à la présumée parcimonie de l’Etat allemand, des chiffres faramineux à l’appui. Officiellement, la dette allemande en 2011 est de 2 000 milliards d’euros. Mais ce n’est qu’une demi-vérité, car la majeur partie des dépenses prévues pour les retraités, les malades et les personnes dépendantes ne sont pas inclues dans le calcul. D’après des nouveaux chiffres, la véritable dette se chiffre en 5 000 milliards d’euros supplémentaires. L’Allemagne serait donc endettée à hauteur de 185 % de son produit intérieur brut et non pas 83 % comme officiellement annoncé. Par comparaison, la dette grecque devrait être de 186% du PIB en 2012, et la dette italienne est actuellement de 120%. Le seuil critique au-delà duquel la dette écrase la croissance est de 90%. Depuis son arrivée au pouvoir en 2005, Angela Merkel, « a créé autant de nouvelles dettes que tous les chanceliers des quatre dernières décennies réunis », remarque l’économiste en chef du quotidien économique. « Ces 7 000 milliards d’euros sont un chèque sans provision que nous avons signé et que nos enfants et petits enfant devront payer. »

  14. leo poulain

    Petit slogan au cours de la Occupy Wall Street Protest(http://www.youtube.com/watch?v=cG_TKAJyV6k). BIG BANKS=TOO BIG TOO FAIL; PEOPLE=JUST THE RIGHT SIDE. *:^).

  15. John

    Impossible d’écouter le direct chez moi (Australie). Y a-t-il (ou y aura-t-il) un podcast?
    Le dernier podcast diffusé sur Le Pudding semble dater de Juin 2011.

    • leo poulain

      Apparemment, on peut pas l’écouter pour l’instant. Peut-être que site a été surbouqué… (Ipotèze)

  16. Je re-poste ce lien sur la révolte aux EU.
    Quelque chose se passe là.
    Non seulement ça bouge, mais les flics interviennent bizarrement fort contre ces manifestants pacifiques.
    http://www.liberation.fr/economie/01012363268-malgre-les-arrestations-les-activistes-anti-wall-street-ne-desarment-pas

    À part ça, le lien de l’émission radio nova n’est pas assez précis – j’ai toujours pas l’émission après 5 minutes de recherches !!!
    Ni après dix !!!
    « Jorion » dans « Rechercher » ne donne rien !!!!!
    J’abandonne, à demain !

    • noux

      Va falloir attendre qu’elle soit de nouveau en ligne. J’ai eu la chance de l’entendre, mais en direct depuis le site nova-planet. Les émissions ne sont pas stockées/référencées tout de suite après leurs passages (malheureusement).

    • vigneron

      Ouais Leboutte, comme par hasard c’est là-bas qu’ça bouge, direct contre le temple boursier, dans le ventre de la bête. Pas à Paris, Londres, Francfort, Milan ou Madrid. C’est bon pour Obama ça, s’il sait s’appuyer dessus, dernière chance de montrer sa Virtu …

      • Vigneron, vous êtes dans le sous-entendu là… Que voulez-vous dire ?

        Je vais vous faire ma toute provisoire première réflexion: la première réaction populaire à la crise aux USA a été la montée de ce qui allait devenir le Tea Party. Voici sans doute la deuxième, plutôt sur le versant critique que crispé, de gauche ou d’outre-gauche. Il faut un peu de temps pour que la contestation de cette couleur se déploie. On en serait à ses débuts. À suivre, quoi.

        (Entre parenthèses, toute la presse écrite parle de ça en une, aujourd’hui, alors qu’il y a deux ou trois semaines que ça monte… Parce que les flics se sont énervés – 700 arrestations ! – ? , lesquels l’auraient fait parce que le pont de Brooklyn était bloqué? Parce que … ? )

      • leo poulain

        @vigneron Je suis d’accord, aux Etats-Unis, on imagine volontiers que cette protestation va servir Obama plus qu’il ne va le desservir. En Europe, si bien sûr, ça bouge, mais c’est beaucoup plus intestinal; je suis les indignés de tous les pays par internet et en réel quand j’en ai l’occasion, et sisi, ça bouge, ya un bruit de fond révolutionnaire en Europe, et ça va pas plus prendre très longtemps. Le problème, c’est que les régimes politiques sont si mal foutus que ça risque de très mal se passer et de provoquer des désordres que personne ne souhaite.

        (@Leboutte, ça monte progressivement dans tout le pays, une révolution marche toujours comme ça: Bruit de fond (essence) – Première détonation (flamme) – Deuxième détonation (explosion). Depuis deux ou trois semaines aux Etats-Unis, et même depuis plusieurs mois avec l’internet qui sert de caisse de résonance, il y a un bruit de fond. Il y a eu une première détonation avec Occupy Wall Street à mi-septembre, et là ça s’enflamme, c’est tout.
        En Europe, on a un bruit de fond très très bruyant depuis le mois de mai… Quand ça va péter, ça va péter très très fort.)

      • vigneron

        @Leboutte

        Quels sous-entendus ? Ça me semble clair non ? Les premiers groupes d’activistes coordonnés à s’attaquer directement aux lieux symboliques (et bien réels) de la puissance financière sont bien uhesses ?
        Et après les activistes contre-révolutionnaires et ultra-libs du tea-party, c’est au tour de ceux de la gauche et ultra-gauche pour occuper le devant de la scène, point. Le nombre de manifestants est sans commune mesure mais le fait médiatique est bien là, moyennant quelques violences policières et les 700 arrestations de Brooklyn. La radicalisation du combat entre les extrêmes reps et dems au Congrès prend un tour concret et visible dans les rues. Obama doit en profiter si le mouvement persiste et s’amplifie pour prendre un avantage sur ses geoliers de WS, les renégats de son camp ou ses ennemis mortels de l’aile ultra droitière des reps et au minimum recentrer le débat public, autour de lui bien sûr.
        J’observe que c’est aux US que le combat politique est le plus visible, le plus tendu, jusque dans la rue. Cette démocratie fonctionne encore un peu. Les vieilles démocraties européennes plus du tout, définitivement sorties de l’histoire, émasculées. Elles ne pourront à nouveau et au mieux que suivre l’exemple du Big brother. Rien de neuf vous me direz, pour sûr. Tout se passe et se passera là-bas.
        PS : ne parlez pas de « réaction populaire », please. Qui est « le peuple » aux USA ? Qui défend « le peuple » aux USA ou ailleurs ? Les activistes et la piétaille du tea-party ou les activistes et les troupes de choc anti-WS soutenus par Chomsky, Moore et les autres ? Il n’y a pas de « peuple » dans les rues mais des fractions-factions de plus en plus radicalisées de la population, bien décidées à engager un bras de fer avec « ceux d’en face », jusqu’à la guerre civile peut-être. Une révolution violente n’est jamais qu’une guerre civile, rien d’autre. Dans la polarisation et l’intensité des débats comme dans leurs manifestations spectaculaires dans les rues, c’est plein ouest que ça se passe. There’s the rising sun, not here, setting sun for the east. Loin devant les insignifiants remugles fanco-français fin de règne de cette cinquième République putréfiée à l’os ou devant les affres de l’agitation hystérique et stérile de la déréliction européo-européenne…

      • Charles

        @vigneron

        Si vous aviez une définition du mot peuple à proposer?
        C’est pour mon enquête…

      • vigneron:
        Je ne vais pas discuter « populaire » ici et maintenant.
        Mais je ne partage pas votre optimisme sur la démocratie US – les possibilités de récupération en revanche sont les plus extraordinaires au monde dans ce pays, qui est l’empire et le plus riche.
        Vous avez vu l’incroyable contestation du temps de la guerre du Vietnam aux EU ? Et vous avez vu comme tout est rentré dans l’ordre quand leur armée a quitté ce pays ? En à peine quelques mois !

        Je ne partage pas plus vos discours noirâtres sur la France, votre pays j’imagine, qui avec toutes les horreurs qu’il partage avec ses voisins, est le seul où se sont déployés de grands mouvements sociaux de lycéens, étudiants et précaires depuis dix ans en Europe. Que les élites y soient écoeurantes, c’est certain ! Mais n’étendez pas le remugle à tous !

  17. podcast de l'émission ne fonctionne pas

    radio nova à des problemes avec cé podcast dommage

    • taratata

      @ Vigneron
       » Les premiers groupes d’activistes coordonnés à s’attaquer directement aux lieux symboliques (et bien réels) de la puissance financière sont bien uhesses ?  »
      Ah bon ? Les grecs n’ont pas fait cramer les banques ?
       » Une révolution violente n’est jamais qu’une guerre civile, rien d’autre.  »
      J’aimerais bien que tu m’expliques ce qu’est une révolution pas violente ?

  18. sa va faire mal ; http://www.presseurop.eu/fr/content/news-brief-cover/981331-l-enorme-dette-cachee-de-l-allemagne
    L’énorme dette cachée de l’Allemagne

    « La vérité », titre le Handelsblatt qui coupe court à la présumée parcimonie de l’Etat allemand, des chiffres faramineux à l’appui. Officiellement, la dette allemande en 2011 est de 2 000 milliards d’euros. Mais ce n’est qu’une demi-vérité, car la majeur partie des dépenses prévues pour les retraités, les malades et les personnes dépendantes ne sont pas inclues dans le calcul. D’après des nouveaux chiffres, la véritable dette se chiffre en 5 000 milliards d’euros supplémentaires. L’Allemagne serait donc endettée à hauteur de 185 % de son produit intérieur brut et non pas 83 % comme officiellement annoncé. Par comparaison, la dette grecque devrait être de 186% du PIB en 2012, et la dette italienne est actuellement de 120%. Le seuil critique au-delà duquel la dette écrase la croissance est de 90%. Depuis son arrivée au pouvoir en 2005, Angela Merkel, « a créé autant de nouvelles dettes que tous les chanceliers des quatre dernières décennies réunis », remarque l’économiste en chef du quotidien économique. « Ces 7 000 milliards d’euros sont un chèque sans provision que nous avons signé et que nos enfants et petits enfant devront payer. »

    • nath:
      Correction de votre lien, qui bégaie et donne sur le vide:
      http://www.presseurop.eu/fr/content/news-brief-cover/981331-l-enorme-dette-cachee-de-l-allemagne

      Nous n’avons qu’un résumé, mais ça me paraît orienté et bizarre. On dirait que l’article ajoute au chiffre de la dette publique allemande, l’ensemble des retraites à payer dans les années qui viennent… Ce n’est pas intellectuellement honnête et ce n’est pas comptablement pertinent.

      Ça ressemble à une pseudo-preuve de plus selon laquelle il faudrait des coupes claires dans les retraites, le genre de conversation de table de la troïka, 300 euros le couvert à Athènes…

      Cordialement.

      PS: Un autre lien sur la même page, Guardian du 13 juillet:
      http://www.presseurop.eu/fr/content/article/773711-l-euro-la-fin-dun-reve-neoliberal
      Résumé des arguments selon lesquels l’euro est un projet « ouvertement de droite », ce dont « les élus de gauche ne semblent pas se rendre compte ». Pour certains, c’est pire, ils le savent et collaborent.

  19. Xavier

    Normalement, Nova diffuse des podcasts du pudding.
    Sinon, j’ai écouté, et c’était excellent, en particulier, j’ai apprécié de découvrir certaines parties du parcours de Paul Jorion, que je n’avais jamais vu sur le site (le passage à Cambridge, le travail d’expert en Afrique, l’intelligence artificielle). Passionnant.

  20. dag

    L’émission porte bien son nom , pas une seule bulle pour aérer , quasi du béton , un bourdonnement de musiques pour colmater et des oreilles sourdes comme les miennes n’ont qu’entrevu l’interview . Dommage car les soulagements des énonciations sont encore à entendre.
    Le dernier podcast du site date un peu , alors une transcription serait préférable eu égard à la densité des réflexions proposées et ferait mieux digérer le pudding . Il faut dire aussi que j’étais resté sur le tempo bien agréable et clair de la suisse romande .

    • John

      Le dernier podcast du Pudding date de juin, donc en extrapolant un peu, l’émission devrait être podcastée vers décembre-janvier. Je note sur mon agenda pour ne pas la rater si l’internet marche encore.
      Sinon, c’est dommage, j’imagine que c’était ma chance de découvrir le fil directeur des pensées de Paul.

  21. Osiris

    « Notre » Paul Jorion essaime et sème à tous vents !

    Je découvre dans l’hebdomadaire Marianne de cette semaine (p.84) des extraits d’un livre de Jean-Claude Michéa (« Le complexe d’Orphée », à paraître ce 5 octobre), avec la citation suivante: « Comme le constate Paul Jorion, ‘les décideurs aiment caractériser leur critère d’appartenance à leur club en termes de compétence ; mon expérience de 18 ans m’a convaincu que ce critère était en réalité d’un autre ordre : la tolérance personnelle à la fraude' ».

    Bien envoyé, « .. et à la fin de l’envoi, je touche ! » (ajoute personnelle)

  22. pierrot123

    Une question :
    Paul Jorion dit parfois (souvent) que : « le capitalisme, c’est le système dans lequel l’argent n’est pas là où il devrait être »… (de mémoire…)
    Alors, quid d’un système dans lequel l’argent serait précisément « là où il doit être »…?
    Et ne serait-ce pas justement un des plus puissants moteurs de nos sociétés, cette « u-topie » de l’argent?
    Est-ce que toute l’activité humaine ne consisterait pas juste à chercher, pardonnez l’expression : « où doit passer le pognon »?

    Mais ma lanterne est si faible qu’un éclairage serait le bienvenu…

    • François Leclerc

      Pour commencer, il est toujours possible de commencer à soustraire des biens et des services de la sphère des rapports marchands. Wikipédia n’en est-il pas dans son domaine un exemple parfait ? Internet n’a-t-il pas inauguré une ère de la gratuité, dans la cadre de laquelle le concept de modèle économique n’a pas d’application ? C’est ce petit fil rouge-là que l’on peut tirer, mine de rien, en dressant une première liste de ce qui échappe aux échanges monétaires ou pourrait le faire… Première contribution remettant à sa place la monnaie.

    • ALBIN

      Si le capitalisme « c’est le système dans lequel l’argent n’est pas là où il devrait être » alors un lac c’est une ressource en eau qui manque autre part !
      Le capitalisme, c’est justement là où l’espérance (mathématique ou instinctive) est la plus grande que l’argent rapportera le plus ou donnera le plus de satisfaction.
      Un don financier par exemple apporte sous d’autres aspects des satisfactions surtout lorsqu’il est anonyme.
      Dire que le capitalisme est là où l’argent ne devrait pas être, c’est émettre un jugement de valeur sur la façon de voir le monde, ce qui est une affaire purement individuelle.
      On commence par dire que l’argent n’est pas là où il devrait être (ce qu’ont fait tous les fascismes), on continue en expliquant que la nature n’est pas ce qu’elle devrait être et enfin on arrive à prétendre que la vie n’est pas là où elle devrait être !
      Imaginez simplement que vous êtes une goutte d’eau dans un lac ! D’accord pour aller dans le désert ?

      • @ Albin

        Si le capitalisme « c’est le système dans lequel l’argent n’est pas là où il devrait être » alors un lac c’est une ressource en eau qui manque autre part !

        Exactement, c’est bien pour cela que l’homme s’est attelé très tôt à imaginer des systèmes d’irrigation, car l’eau manquait pour les cultures, puis de distribution d’eau potable, car elle était nécessaire à la consommation courante. Merci pour cette métaphore à votre corps défendant.

      • Très joli Albin !
        Ca me fait penser au jeune « philosophe » plume de Lagarde qui filant la métaphore de Mandeville sur les abeilles dans un essai surréaliste d’ode à la corruption avait la délicatesse d’évoquer deux nazis dont l’un n’avait pas cédé à la corruption et envoyé 400.000 juifs à la mort alors que l’autre s’était laissé corrompre et avait épargné les vies de ceux qui pouvaient payer. L’auteur concluait que la corruption était infiniment meilleure .

      • timiota

        Lac et irrigation ?
        Et la difficulté de gérer ensuite ce « mieux technique » en montre l’aspect « pharmakon » (poison/remède):
        D’après Rifkin relisant des archéologues, les civilisations hydrauliques mésopotamiennes salinisèrent petit à petit les sols fertiles qu’elles irriguaient. Ce qui les rendit de moins en moins fertiles. Non pas qu’ils irriguassent avec de l’eau salée, mais qu’en l’absence de pluies de drainage importante ou de déluge de limon, l’eau, même pas trop minéralisée, si elle est apportée à un endroit sec, ça finit par faire crouter ledit endroit.
        Les rendements qu’on pu reconstituer les historiens baissèrent d’un facteur 4 entre le début et la fin de l’histoire, de mémoire…

        De la même façon peut être, même l’argent irriguant le bon endroit finit par rentrer dans la logique des rendements décroissants.
        Irriguer et savoir faire les rotations nécessaires, c’est donc la chose suivante à apprendre. Et ainsi de suite aux échelles de temps de plus en plus longues (« faire tourner la façon de faire les rotations », etc.) sans qu’existe un seul point de stabilité ;le destin humain n’échappe pas à la querelle de la biologie avec l’environnement.

      • @Albin
        En cas d’inondation, la noyade menace. Et il n’y a pas d’arche de Noé.

        @JA une autre analogie:
        « Le gouvernement doit prendre des mesures pour éviter que tout l’argent ne s’accumule en un petit nombre de mains […] ; l’argent, comme le fumier, ne fructifie que si on prend soin de le répandre » Francis Bacon, Essais de morale et de politique (1625), cité par Alain Supiot, L’esprit de Philadelphie, la justice sociale face au marché total, Seuil, 2010

      • Charles A.

        Le capitalisme, c’est justement là où l’espérance (mathématique ou instinctive) est la plus grande que l’argent rapportera le plus ou donnera le plus de satisfaction.

        Pas aux 99 % comme le dénonce le peuple américain!
        A encadrer….Jdulac 40…

  23. Upwind

    D’après ce que j’ai entendu dans l’émission, la religion sert de régulateur des rapports économiques entre les personnes.

    Si quelqu’un réussit mieux que les autres, le prêtre (vaudou ou autre) aura tendance à le dénigrer pour rétablir un certain équilibre entre les personnes.

    Ceci va à l’encontre de la doxa qui est d’augmenter son statut social via son travail et ses compétences propres.

    Chez les bouddhistes (ou autre taoïstes, zen, chan et autres shintoïstes), le statu quo est de rigueur. Le péché d’hybris (ou d’ubris) relève de la même stratégie.

    Chez les chrétiens ou les musulmans, la charité est obligatoire, forme de répartition d’une autre manière. Sinon, l’opprobre vous guette.

    En France d’ailleurs, la réussite est suspecte. Celui qui réussit le fait au détriment des autres.

    Donc, la compétition entre les personnes devrait être abolie afin de ne plus vouloir être meilleur que les autres, avoir la plus belle femme, avoir la plus belle maison et une grosse voiture.

    ça va demander de revoir les valeurs enseignées dès la petite enfance.

    Est-ce souhaitable ?

    Est-ce que le fait d’avoir suffisamment de nourriture, des médicaments, des hôpitaux, de l’électricité, tous ces progrès dont l’humanité s’est passée pendant des siècles ne valait pas le sacrifice de la concurrence entre nous, et cette volonté de se dépasser pour créer tout ça ?

    Fallait-il être comme les Chinois ou les Indiens, se contenter de la loi des ancêtres et ne pas essayer de sortir de son rang, ne rien créer, ne pas essayer de comprendre la physique de ce monde afin d’améliorer le bien-être de nous tous ?

    Faut-il trouver une autre religion ?

    • Osiris

      « Est-ce souhaitable ? »
      Oui.

      Quant à l’efficacité (pour produire « suffisamment de nourriture, des médicaments, de l’électricité.. ») d’un système concurrentiel sur-récompensant le gagnant, elle est encore à prouver.

      • jérôme

        @ Osiris,

        Bonjour,

        Conversion du chiffre mathématique en valeur magique :

        La capacité à dépasser la valeur moyenne comptable distinguée par marque de reconnaissance sociale (cordon rouge..ahem), chiffre échangé au profit commun en abandon de droit individuel…mais c’est l’Etat de nos consciences.

        La forme affranchie fond, elle la surpasse
        Posez ici vos fonds, sang fin y trépasse
        A la marmite est l’heure de soupe
        après dîner vient la troupe
        Questionner vos chairs, comptabiliser vos doutes
        Sinon c’est l’enfer qui attend coûte que coûte
        Au long coutelas qui te ravit, de l’âme colère n’est subie
        Qu’au matin des ombres, si tu te réveilles blanchi
        A l’aube luira le soleil de ton coeur en nuit
        Qui cède au prix du sang maudit son espèce
        Purifiant le malin en carillon de fesse
        Donne, donne tout, qu’il te reste moins qu’une chose
        La rose de ta fille n’est pas une maison close

        Ondes de formes

      • Pierre

        @Jérome ne te prendrais-tu pas pour Michel de Nostredame ? :)

      • Upwind

        @ Osiris

        Non, l’efficacité est prouvée.
        Sinon, vous n’auriez pas pu écrire ce message.

        Que ce soit le schéma optimum (en terme de quoi ?) est encore à prouver.

  24. Paul:
    mettez le lien à jour si vous voulez:
    http://www.novaplanet.com/node/48920

    Bien à vous !

  25. Diogènes2synapses

    Merci Paul pour cette entretien, c’est rare que vous parliez d’ I.A., sachant qu’à la base j’ai découvert ce blog, indirectement en recherchant des lien d I.A. lol

    Etant en fait chercheur moi même, je suis très content d entendre quelqu’un parler de Jung, car j’ai aussi choisit cette angle d attaque, des processus cognitif et de l’affect, pour mes recherches surtout pour la gestion de la mémoire ! (et aussi que cette I.A travaillera parmis les hommes)

    Mémoire, qui n’est pas illimité chez l’homme et ce qui ne l’empêche pas d’être intelligent, ce qu’on longtemps oublié les autres chercheurs c’est qu’on est intelligent avec nos faiblesses, combler ces faiblesses trop vite est une tentation à tricher pour comprendre les vrai processus !
    on fini par mettre plus de processeur pour avoir plus de puissance de calcul plutôt que réfléchir sur la strategie ! etc..

    cela dit depuis 5 ans cela évolue tres tres vite, le changement de paradigme a eu lieu, ou est entrain d avoir lieu, après presque 30 ans de stagnation. suffit de voir la voiture piloté par ordinateur de Google. (http://www.ted.com/talks/sebastian_thrun_google_s_driverless_car.html)
    ou de voir des liens comme ceux ci : http://www.sciencedaily.com/releases/2007/01/070107213806.htm

    La science fiction a, aussi, introduit beaucoup de biais d analyse, car on focus sur l’idéal trop vite (fantasme du sur-homme) alors que c’est idiot au mieux dans un premier temps l’ I.A. comme je la conçois dans un premier temps, ne sera qu’un acolyte, un outil d’aide à la prise de décision, ou bien un super major-d’homme pour sa maison (l’aboutissement de la domotique :) )

    l’ I.A Forte est passionnante, car c’est une discipline entre l’Informatique (avec un peu de maths) et la Psychologie, entre le Exact et le Flou :) un peu comme l’Economie :)

  26. Thom Bilabong

    Excellente émission !

    Votre analogie à Skynet est assez séduisante et souligne hélas l’instinct morbide ou mortifère de nos semblables. Etonnant !

    Merci.

  27. gracques

    le fond sonore de cette émission est a faire vomir ! pourquoi ne pas laisser les voix s’exprimer seules ?

  28. Cadavre exquis

    Excellente émission ! Pour une fois, j’avais des trucs super intelligents à dire mais je vois d’autres invités passionnants: Marcel Gauchet, Etienne Klein, Gérard Mordillat … ce sera pour une prochaine fois.

  29. Maître Dong

    Excellente émission qui « laisse du temps au temps » et permet de dérouler calmement un parcours très intéressant. La musique de fond, genre Brian Eno, n’était pas désagréable.

  30. Ah ! C’est chic à écouter !

  31. soi

    Pour moi, il n’y a pas de « ratage » dans la nature mais un enchainement du vivant : nous sommes d’alléchants plats pour nos prédateurs. :) Cet enchainement du vivant fonctionne, peut-être car sur ce « marché », il y a,selon votre expression, un 50/50 : on mange, on se fait manger. :) A mon sens, la construction conceptuelle que nous intégrons n’est pas en compensation du « ratage » de la nature concernant notre immortalité, mais une construction qui a trouvé le moyen de suppléer aux messages de plaisir du corps, que je crois moteur. Ainsi je comprends tout l’aspect dénoncé comme subversif du fameux « connais-toi toi-même ».

    • Moi

      Tout à fait d’accord avec soi. Le ratage pour expliquer la vie telle que nous la voyons est extrêmement réducteur, et m’étonne de la part de Paul. Cet as du déchiffrage échouerait-il dans la dernière étape? Paradoxe frustrant mais possible.

  32. Roger44

    Le fond sonore m’a empeché d’ ecouter l’ emission. C’est insuportable, en tout cas a mes oreilles, dommage.

© 2011 Blog de Paul Jorion · Connexion
Desk Space par Dirty Blue & Wordpress Traduction WordPress tuto
Implementation / Webmaster Camuxi.