LA MONTÉE EN PUISSANCE TRANQUILLE DES NÉO-NAZIS GRECS, par Hououji Fuu

Billet invité

Kalamata, le 16 septembre 2012.

C’est dans la quiétude des dimanche matin passés à siroter un café frappé au bord de mer avec des amis que certaines énigmes trouvent des solutions que l’on préférerait ignorer. Petite ville de province, Kalamata est l’agglomération la plus importante de la Province de Messénie, au Sud Ouest du Péloponnèse – une cité calme, endormie sous les rayons écrasants du soleil de l’été malgré l’ombre imposante de la chaîne montagneuse du Taygète, sa majestueuse voisine. Kalamata est un endroit sans histoire, où le temps semble s’écouler à un rythme plus lent, sans aucun lien avec les mégalopoles comme Athènes ou Thessalonique, d’où nous parviennent de temps en temps quelques images inquiétantes de pauvreté ou de montée de la violence – ces brèves séquences sans la moindre mise en contexte, dont les chaînes de télévision saupoudrent leurs JTs lorsqu’elles sont prises d’un caprice soudain, et que l’actualité manque de sujets dits « dignes d’intérêt ».

Et pourtant, Kalamata a elle aussi ses problèmes dus à la crise qui frappe la Grèce depuis plus de deux ans : des groupes de mendiants à chaque carrefour, le plus souvent des immigrés illégaux venus d’Asie et d’Afrique et laissés à la dérive après avoir franchi la porte d’entrée de l’Europe. Enfin, disons plutôt que Kalamata avait elle aussi ce genre de problème. Durant l’hiver, un miracle étrange s’est produit : il n’y a plus de mendiants aux carrefours, plus d’immigrés clandestins vendant des CDs piratés à la sauvette, ou des cacailles dignes du pire bazar de banlieue. Il n’y a plus personne. D’abord, naïvement, on se dit que l’État grec a enfin décidé de gérer le problème de l’immigration clandestine, et de s’occuper de tous ces pauvres gens laissés à la merci très charitable des mafias prêtes à leur tendre une main secourable, le tout pour un prix modique. Et puis, au détour d’un article de l’un des journaux régionaux, la vérité se révèle. Noire comme une nuit de la fin des années 1930. Non, ce n’est pas la police qui est intervenue pour rassembler les immigrés et permettre aux services compétents de lancer des procédures d’expulsion. Non, ce n’est pas l’État grec qui a décidé d’enfin assumer ses responsabilités.

C’est Aube Dorée. Chrissi Avgi en grec, ce groupement qui est plus une milice paramilitaire qu’un parti politique. Son idéologie est clairement affichée, sans le moindre complexe ou la moindre dissimulation : ouvertement raciste, xénophobe, Aube Dorée revendique son attachement à l’idéologie nazie, arborant des photos d’Adolphe Hitler, dont elle qualifie le jour de la mort comme étant affreusement triste, et une svastika à peine stylisée comme emblème.

C’est Aube Dorée qui a nettoyé les carrefours de Kalamata, qui a organisé les bastonnades, ratonnades et passages à tabac nécessaires pour chasser de la ville des pauvres gens sans ressources et sans défense – pour nettoyer les rues comme on le ferait pour de la vermine. Ce sont les milices d’Aube Dorée qui se sont substituées à la police et à l’État grec en toute impunité, et qui revendiquent ouvertement leurs exploits dans les journaux.

Malheureusement, l’histoire ne s’arrête pas là. Durant l’été, les lecteurs attentifs ont pu lire les récits des pogroms organisés par Aube Dorée dans les banlieues défavorisées d’Athènes. Lire un article est une chose. Entendre directement le récit de crimes encouragés – suscités par la police grecque – près de vous est tout autre chose.

Un soir à Kalamata, cette bourgade endormie du fin fond du Péloponnèse, une Grecque aperçoit un homme de couleur dans son jardin. Inquiète, elle téléphone à la police. La réponse de la maréchaussée est rapide, et très claire : non, la police n’enverra aucun de ses officiers sur place, cependant, la dame peut appeler Aube Dorée, qui viendra faire le nécessaire. Serviable, le policier à l’autre bout du fil donne à la dame le numéro de téléphone à composer pour obtenir l’assistance des milices du parti Néo-nazi. Choquée, la femme raccroche, mais se refuse à obtempérer. Elle attend. Toujours inquiète, elle finit par retéléphoner à la police. Même réaction : qu’elle appelle donc Aube Dorée, et son problème sera réglé. Non, la police n’interviendra pas : elle affirme ne pas en avoir les moyens. A nouveau, la femme raccroche. Il n’est pas question pour elle de demander aux Néo-nazis de venir.

Pourtant, quelques minutes plus tard, les milices d’Aube Dorée déboulent. Il n’y a plus personne dans le jardin de la femme. Mais, à quelques dizaines de mètres là, se trouve une maison occupée par un Pakistanais. En quelques minutes, les gorilles en uniformes paramilitaires l’encerclent.

Puis ils y boutent le feu.

Fin de l’histoire.

Nous ne sommes pas en 1938. Nous ne sommes pas en Allemagne. Nous sommes en 2012, en Grèce, un pays connu pour sa douceur de vivre et l’hospitalité de ses habitants. Un pays ruiné par une gestion corrompue, et surtout par les volontés absurdes de gouvernements étrangers et de banquiers centraux qui n’ont aucune idée, aucune conscience du monstre qu’ils sont en train de réveiller et de nourrir, encore et encore, avec chaque mesure d’austérité inique et inefficace qu’ils imposent par la force à un pays exsangue.

Lors des élections de mai 2012, les Néo-nazis d’Aube Dorée récoltèrent 8 % des suffrages. En juin, leur score était de 7 %, suffisamment pour envoyer 21 députés au parlement grec, institution démocratique qu’ils attaquent tous les jours, expliquant fièrement et sans la moindre ambiguïté, qu’ils mèneront le combat dans la rue avec leurs troupes d’assaut dès qu’ils seront prêts.

Les derniers sondages placent Aube Dorée à plus de 10 %, devant le PASOK. Chaque coup assené à la Grèce, chaque mesure inique imposée de l’extérieur, en notre nom, nous qui sommes Européens et avions basé notre Europe sur le serment du « plus jamais ça », chaque exigence d’austérité aveugle qui vise toujours les mêmes couches de la population et arrache aux gens simples le peu qu’il leur reste, les pousse plus avant dans l’étreinte noire d’Aube Dorée. Le mécanisme est d’une simplicité terrible, et déjà bien connu de toute personne ayant quelques notions d’histoire : détruire un pays de l’extérieur en employant des méthodes de colonisation économique à peine voilée, détruire ses services publics, soins de santé, éducation et autres, tout en laissant en place les administrations et les gouvernements corrompus qui sont à la base du problème, conduit au délitement complet de l’état de droit. Tout s’effrite, et la démocratie se craquelle, puis tombe, morceau par morceau, comme un papier peint pourri. La police et l’armée, riches en nostalgiques de la sinistre dictature d’extrême-droite des Colonels et où les Néo-nazis font leurs plus hauts scores électoraux, profitent des circonstances pour simplement laisser aller un peu plus, et pousser une population déboussolée, sans perspective d’avenir, à la recherche désespérée de sécurité, dans les bras d’Aube Dorée.

Aujourd’hui, des Néo-nazis constituent le troisième parti grec, devant le parti social- démocrate historique.

Non, nous ne sommes pas en 1938. Mais nous y allons. Nous y courons. Tout droit.

 

Partager

113 réflexions au sujet de « LA MONTÉE EN PUISSANCE TRANQUILLE DES NÉO-NAZIS GRECS, par Hououji Fuu »

  1. Le phénomène est connu: c’est en période de crise que les vieux démons réapparaissent. Ils se nourrissent de ça: de l’effondrement progressif du droit, de la corruption et de l’affaissement de l’état. Les réponses simplistes aux questions compliquées ont le vent en poupe. Continuons à « réformer » l’état, a promouvoir des plans d’austérité, et les mouvements souverainistes, nationalistes finiront par déboucher sur une extrême-droite décomplexée. Il faut voir, ou revoir l’extraordinaire film « Un été 37, voyage en Allemagne Nazie » du réalisateur Julian Bryan( http://videos.arte.tv/fr/videos/1937_un_ete_en_allemagne_nazie–6856452.html ou http://www.passion-histoire.net/n/www/viewtopic.php?f=48&t=31902 )

    VM

    1. Au même moment, en 1937, à Berlin; Genet

      « j’étais ému d’être libre au milieu d’un peuple entier mis à l’index. Sans doute y volai-je comme ailleurs mais j’en éprouvais une sorte de gêne car ce qui commandait cette activité, tout une nation le connaissait et le dirigeait contre les autres. C’est un peuple de voleurs, sentais je en moi-même. Si je vole ici je n’accomplis aucune action singulière (..) j’obéis à l’ordre habituel. Je ne le détruis pas. Je ne commets pas le mal, je ne dérange rien. Le scandale est impossible. Je vole à vide. »

      il y a l’ambiance, E. Vals, la main forte, qui nous la joue, nous la france, responsable digne de l’image, de la culture normale, à propos des étrangers, de leur vote, du droit de vote quoi « Est-ce que c’est aujourd’hui une revendication forte dans la société française ? Un élément puissant d’intégration ? Non. Ça n’a pas la même portée qu’il y a trente ans. Aujourd’hui, le défi de la société française est celui de l’intégration », (au Monde) . De la peur dans l’air et des carrières orchestrées par la fiertitude d’Harlem Désir

      (en attendant Godot) « E : Et qu’a- t-il répondu ? V : Qu’il verrait. E : Qu’il ne pouvait rien promettre. V : Qu’il lui fallait réfléchir. E : A tête reposée. V : Consulter sa famille. E : Ses amis. V : Ses agents. E : Ses correspondants. V : Ses registres. E : Son compte en banque. V : Avant de se prononcer. »

  2. « On ne savait pas! » s’exclameront, encore une fois, les spectateurs complaisants lorsqu’on leur demandera des comptes.

    1. JiDégé, vous êtes capable, vous, de vous opposer seul à une vingtaine de connards haineux, armés et prêts à tuer n’importe qui ? A mon avis, vous pourriez fort bien vous retrouver dans la peau d’un de ces « spectateurs complaisants » qu’il est si facile de pointer du doigt quand on est au chaud dans son salon.

  3. « La police et l’armée, riches en nostalgiques de la sinistre dictature d’extrême-droite des Colonels et où les Néo-nazis font leurs plus hauts scores électoraux » : c’est déjà le cas (cf. billets de Panagiotis Grigoriou).
    Je partage l’analyse : pas encore dans la nuit de cristal mais bien dans « l’Aube dorée ».
    On avance dans le temps à reculons.

    1. Zébu, vous avez écrit :

      On avance dans le temps à reculons.

      Pour moi, cette image est faussaire et remplie de préjugés de progrès perpétuel, ou s’imaginer que la marche de l’Humanité se fait nécessairement de la barbarie vers la civilisation.

      L’histoire de l’Humanité à fini sa boucle il y a 2 000 ans, lorsque un charpentier a posé les bases révolutionnaires d’une approche des relations des hommes entre eux. Depuis, les périodes civilisation/barbarie se suivent comme les rayons d’une roue.
      notre période d’après guerre est juste une parenthèse. La génération bénie des + de 50 ans a du mal sans doute à imaginer ses petits enfants vivre des périodes de troubles qu’elles n’a connu que dans le récit vivace de ses propres parents. Mais il faut s’y préparer. Il suffit de regarder par la fenêtre : La Grèce n’est pas loin, la Yougoslavie, encore plus près.

      1. Puisque nous sommes dans les images christiques, Vincent, je dirais : « c’est une parabole ».
        Après, la parabole, …

  4. « sans le moindre complexe ou la moindre dissimulation : ouvertement raciste, xénophobe, » Il n’a a pas besoin d’aller en Grèce , dans ma campagne les conversations sont montées d’un cran et dire que l’on est raciste devient un moyen de resserrer les rangs entre cons .J’affiche alors clairement mes opinions contraires , et depuis pas mal de gens me touchent la main du bout des doigts , mais je crois qu’il ne faut pas rompre le contact . Je me rappel en boucle cet phrase tellement juste

    Poème attribué à Niemöller2 :

    Lorsqu’ils sont venus chercher les communistes
    Je n’ai rien dit, je n’étais pas communiste.
    Lorsqu’ils sont venus chercher les syndicalistes
    Je n’ai rien dit, je n’étais pas syndicaliste.
    Lorsqu’ils sont venus chercher les Juifs
    Je n’ai rien dit, je n’étais pas Juif.
    Puis ils sont venus me chercher
    Et il ne restait plus personne pour protester.

    1. ..et s’il n’y avait qu’en Grèce !!…voir la Hongrie, Autriche, Hollande…et en Allemagne il y a même des néo-nazis bio !!
      http://les27.blog.lemonde.fr/2012/05/02/en-allemagne-les-neo-nazis-sentichent-du-bio/
      http://www.ldh-toulon.net/spip.php?article5056

      Aux racines des attentats d’Oslo : l’extrême droite norvégienne
      Le principal suspect du double attentat dirigé contre les institutions et la gauche norvégiennes a milité au sein de l’extrême droite pendant plusieurs années. Car au pays du prix Nobel de la paix, les groupuscules racistes et néo-nazis foisonnent. Un avertissement pour le reste de l’Europe ?
      http://www.bastamag.net/article1684.html
      et en France ? les périls montent
      « Le débat sur le danger de la banalisation du Front National, à l’Agora de l’Humanité, a permis de dresser un constat riche et complet sur le rapprochement entre les valeurs de la droite et de l’extrême droite. »…
      http://www.humanite.fr/node/504050

      « Le ventre est encore fécond, d’où a surgi la bête immonde. » Brecht –
      aujourd’hui : il est fécondé !

      1. Bon, quand même, un point positif pour changer, chez nous aux Pays-Bas [et non en ‘Hollande’], l’extrême-droite a essuyé une défaite et perdu un tiers de ses sièges. 🙂

      2. @morvandiaux

        « et en France ? les périls montent »

        En effet, quand on voit les actes de Mohamed Merah, c’est absolument effrayant. Pareil avec Rouillan, Menigon, Colonna, et Kelkal, tous bien connus pour leur appartenant au FN. Ah ! j’allais oublier Mesrine : un autre frontiste qu’il faudra mettre hors d’état de nuire.

      3. Quelle bête immonde ?
        Animal social. A société immonde, animal en chasse, sur son territoire, pour trouver chaque jour, le manger, le boire, l’habitat, préserver les petits …. (lisez Louise dans le texte). Une lutte quotidienne pour la vie et la survie. L’animal puisque social chasse en groupe. Les mâles dominants s’imposant, en reconstitue un pour en premier lieu délimiter un territoire, dans un deuxième éliminer ses prédateurs ou évaluer comme tels. Dans les camps, tous les camps, organisez une pénurie et la chasse s’organisera entre groupe plus ou moins solidaires de réfugiés, exilés, étrangers (les solidarités qui se mettent en place sont le plus souvent féminines et liées aux petits) . Je sais c’est pas glamour mais c’est comme ça.
        C’est l’animal qui est immonde ou la société, le camp ?
        Apparemment les premières embarcations d’exilés grecs seront accueillies dans un concert d’indignation …….. identitaire. La dernière de libyens et palestiniens (le jour du carnage anglais) le fut dans une indifférence ……. normale. Pour les suivantes, règle d’or et tout, c’est pas gagné.
        « Le ventre est encore fécond, d’où a surgi la bête immonde. »
        Encore un tombé dans la marmite des grands maux magiques.

        PS Un nouveau paradigme est-il possible en se vomissant avec tant de persévérance ?

    2. @ Ardechoix,Le probleme avec les gens des villes, c’est qu’ils ne se rendent pas compte de la situation.Pour eux le fn c’est 20 pour cent(j’me rappelle plus du chiffre exact) aux dernieres presidentielles,Pour ce qui est de mon quotidien, le fn
      c’est 48,5 pour cent dans mon bureau de vote, en tete au 1er tour cela va sans dire…

      1. Autre chose qui n’est malheureusement plus une legende,chez nous particularite n1, sangliers tres abondants.Attrait des jeunes pour cette chasse plus pour le cote quasi militaire des battues,qu’elle strategie adapter etc eh pi c’est viril d’affronter la bete(jure j’entend les jeunes discuter).Avec la societe de consomation qui n’a pas epargne la chasse tous les 2 ou 3 ans on rechete une arme(et souvent on garde l’ancienne, un beau ratelier dans le salon en plus) car le fabriquant vient de sortir un calibre super mieux,lunettes de tir etc des 4×4 pick up a profusion(car en plus jure on est pas trop pauvre dans la region).Il suffit dans des petites communes de regarder tableau chasse sanglier(a l’annee) et le score fn.Je parle là d’une specificite locale(departement de l’ain zone montagne a cause d’oyonnax et sa peripherie,et surtout de sa population) ne pas oublier que tous les ruraux ou presque bossent » sur  » Oyonnax ou en sous traitance pour une boite d’oyonnax

      2. Remarquez,ce que j’en dit moi c’est juste pour causer hein, du moment qu’on n’arrete pas les transports en commun en ville…….

    3. Hello,

      Plus récent : Manau « L’avenir est un long passé »

      Parole recopié du site

      Voir et entendre sur Youtube

      Une pupille noire entourée de blanc.
      Le visage fatigué braqué sur un lieutenant.
      L´ordre sera donné dans quelques instants.
      Deuxième assaut de la journée et Marcel attend.
      Il a placé au bout de son fusil une baillonnette
      pour lutter contre une mitraillette de calibre 12.7.
      Près de sa tranchée, placés à 20 ou 30 mètres,
      la guerre des bouchers, nous sommes en 1917.
      Tant de journée qu´il est là!
      A voir tomber des âmes.
      Tant de journées déjà passées sur le chemin des dames.
      Marcel sent que la fin a sonné.
      Au fond de sa tranchée, ses mains se sont mises à trembler.
      L´odeur de la mort se fait sentir,
      il n´y aura pas de corps à corps, il sent qu´il va bientôt mourir.
      Comment un homme peut-il accepter d´aller au combat?
      Et quand il sent au fond de lui qu´il ne reviendra pas.
      L´homme est-il un animal?
      Comme à cette époque le mal est déjà caporal.
      La main du lieutenant doucement vers le ciel s´est levée.
      La suite, l´avenir est un long passé.

      Une pupille noire entourée de blanc.
      Le visage ciré, son regard est terrifiant.
      Placés à quelques pas de là, des allemands.
      1944 Jean-Marc est un résistant.
      Il a eu pour mission de faire sauter un chemin de fer.
      Lui qui n´est pas homme d´action est devenu maître de guerre.
      Après le cyclone qui frappa sa mère et son père d´une étoile jaune,
      idée venue droit de l´enfer.
      Tant d´années passées à prendre la fuite.
      Tant de journées consacrées à lutter contre l´antisémite.
      Jean-Marc sait qu´il n´a plus de recours.
      Le câble qu´il a placé pour faire sauter le train est bien trop court.
      La mort se fait sentir, mais il n´a pas de remords, comment le définir?
      C´est la nature de l´homme qui l´a poussé à être comme ça.
      Se sacrifier pour une idée, je crois qu´on ne résiste pas.
      Le mal est maintenant général,
      de toutes les forces armées occultes de la mauvaise époque de l´Allemagne.
      Au loin le train s´approche et l´on peut distinguer sa fumée.
      La suite, l´avenir est un long passé.

      Une pupille noire entourée de blanc.
      C´est ce que je peux voir devant la glace à présent.
      Je viens de me lever, il y a quelques instants.
      C´est difficile à dire à fond ce que je ressens.
      Après la nuit que j´ai passé, dur à été mon réveil.
      A tout ce que j´ai pu penser avant de trouver le sommeil.
      A toutes ces idées qui m´ont causé que des problèmes.
      La réalité et toutes ces images de haine.
      Tant d´années passées à essayer d´oublier.
      Tant de journées cumulées et doucement il s´est installé.
      Je me suis posé ce matin la question.
      Est ce que tout recommence, avons-nous perdu la raison
      car j´ai vu le mal qui doucement s´installe sans aucune morale.
      Passer à la télé pour lui est devenu normal.
      Comme à chaque fois avec un nouveau nom.
      Après le nom d´Hitler, j´ai entendu le nom du front.
      Et si l´avenir est un long passé,
      je vous demande maintenant ce que vous en pensez?
      Comme Marcel et Jean-Marc ma vie est-elle tracée?
      La suite, l´avenir est-il un long passé?

      Je vous demande ce que vous en pensez.
      Verrai-je un jour le mal à l´Elysée.
      La France est-elle en train de s´enliser.
      L´avenir est-il un long passé?

      BAV
      L’Emmerdeur

  5. LA MONTÉE EN PUISSANCE TRANQUILLE DES NÉO-NAZIS GRECS

    N’est-ce pas la phase suivante « normale », dans le meilleur des mondes possibles ?

    En tous cas, si j’en crois mes oreilles, il y en a beaucoup que ça ne dérange « pas-du-tout-au-contraire »…

  6. ça me fait penser à Brecht (des textes comme « l’agent de la violence « ) et à certains films allemands comme M le maudit …

    qui commence le premier d’une société déjà bien malade ou des individus issus de cette derniere ?

    depuis 1938 , les crimes d’une société fasciste semblent toujours plus excusables que l’existence d’une minorité -fut elle réellement criminelle- …

    c’est quand la troisieme guerrre mondiale ? et qui a décidé que la grece servira de zone tampon -la bulgarie a refusé l’euro , toute ressemblance avec yalta est fortuite ?

  7. Il faut demander d’urgence à José Manuel Barroso ce qu’il en pense lui qui déplore assister à la montée des nationalismes et populismes qui ne sont pas d’obédience pro technocratie européenne. Il aura sans doute une solution : plus de rigueur budgétaire et cure d’austérité pour Aube Dorée.

    1. Déjà fait, en mai :
      « Dear President Barroso,
      We are writing to you in response to your statement at a European Commission press conference on 8 May that ‘we have to define what a neo-Nazi party is and look at national legislation on the issue’, when asked about the high vote percentage gathered by Greece’s far-right party Golden Dawn/Chrysi Avgi. » http://www.euractiv.fr/parti-aube-doree-grece-neonazi-article

       » « en ce qui concerne le droit communautaire, la Commission n’hésitera pas à utiliser tous, je veux bien dire tous les instruments dont nous disposons pour agir contre ceux qui portent atteinte au droit communautaire et à la charte fondamentale des droits de l’homme », a-t-il ajouté.
      « Nous n’hésiterons pas à agir », a-t-il assuré, ajoutant: « tout le monde peut compter sur la Commission pour son extrême vigilance ». » http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/20120508.OBS5154/neonazis-en-grece-la-commission-europeenne-sera-extremement-vigilante.html

      En même temps, je ne sais pas si c’est son rayon.

      A noter qu’en déc 2010 « l’Assemblée générale des Nations unies a adopté le projet russe de résolution condamnant la glorification des anciens combattants des Waffen SS et la profanation des monuments érigés à la mémoire des combattants contre le nazisme. La résolution a recueilli 127 voix « pour », une voix « contre » et 54 abstentions.

      1. Arf, si c’est pour sucrer l’abstention, fallait ciseauter aussi le §.
        Serait ce l’agence de presse russe qui fait tiquer…?

        V’là un lien du PCF http://solidarite-internationale-pcf.over-blog.net/article-les-pays-de-l-ue-s-abstiennent-sur-une-resolution-de-l-onu-condamnant-la-rehabilitation-du-fascisme-43589498.html

        Ou mieux, le projet de résolution A/C.3/65/L.50. Vous modérez pas encore l’onu j’espère.
        « L’Assemblée générale, par un projet de résolution sur le caractère inacceptable de certaines pratiques qui contribuent à alimenter les formes contemporaines de racisme, de discrimination raciale, de xénophobie et de l’intolérance qui y est associée (A/C.3/65/L.50), tel que révisé oralement par la Fédération de Russie, et adopté par 118 voix pour, une contre (États-Unis) et 55 abstentions, se déclarerait profondément préoccupée par la glorification du mouvement nazi et des anciens membres de l’organisation de la Waffen-SS, en particulier par l’édification de monuments commémoratifs et par l’organisation de manifestations publiques à la gloire du passé nazi, du mouvement nazi et du néonazisme. »

        « L’Union européenne a soumis des propositions et des amendements. […] Toutefois, l’Union européenne regrette que certaines de ses préoccupations n’aient pas été prises en compte, notamment sur la liberté d’expression. Elle déplore surtout que, comme par le passé, les coauteurs n’aient pas adopté une démarche plus globale. À son avis, il faut s’aligner sur les articles 4 et 5 de la Convention. L’Union aurait également souhaité que le jugement du Tribunal de Nuremberg soit cité fidèlement. C’est la raison pour laquelle elle s’abstiendra lors du vote.

        Les États-Unis ont déclaré qu’ils appuyaient de nombreux éléments du projet de résolution et rappelé qu’ils étaient partisans des efforts de l’ONU pour que soit commémoré l’Holocauste. Cependant, les États-Unis sont toujours préoccupés par le fait que le texte ne fasse pas de différence entre les actions et les déclarations protégées par la liberté d’expression. S’ils déplorent la montée des incidents racistes, ils ne considèrent pas cependant que les atteintes à la liberté d’expression constituent un moyen efficace de lutte contre le racisme. « Les idées de haine doivent échouer à cause de leur absence totale de mérite ». Les États-Unis voteront contre le projet. » http://www.un.org/News/fr-press/docs/2010/AGSHC3997.doc.htm

        P.S. Je suis en train de lire çà : « La Commission a également adopté, à l’issue d’un vote, un texte consacré à l’« utilisation de mercenaires comme moyen de violer les droits de l’homme et d’empêcher l’exercice du droit des peuples à l’autodétermination » auquel se sont à nouveau opposés l’Union européenne et les États-Unis [5]. » http://www.un.org/News/fr-press/docs/2011/AGSHC4030.doc.htm

  8. Les banquiers centraux et les gouvernements étranger n’ont-ils vraiment aucune conscience du monstre qu’ils sont en train de réveiller? Je n’en suis pas si sûre. Ils le savent, ils le voient, ils choisissent de laisser faire. Fascisme et grand capital marchent main dans la main. Ces brutes, ces voyous ne se cachent pas, avouent leur but et leurs sympathie, et du côté des autorités personne ne réagit? La police s’affiche ouvertement complice, et au gouvernement personne ne réagit?

    C’est presque à croire que cette évolution vers le fascisme est délibérée.

    1. +1
      Mais ça ne veut pas dire qu’ils comprennent ce qu’il font.

      C’est à dire qu’il n’est pas sûr que ces gens soient responsables. C’est pour ça qu’on dit que ce sont des irresponsables. D’autre disent que ce sont des malades. Bref, aucune circonstance atténuante. Ils sont condamnables et déjà condamnés par les peuples. Mais il n’y a pas encore de tribunal pour ça. Pour l’instant, c’est eux qui nous condamnent en notre nom.

    2. Vous avez certainement raison. Il y a des complices bien silencieux à Bruxelles Strasbourg dans la finance. Ils ne peuvent pas ne pas savoir.

      1. pour sûr qu’ils savent.
        et le billet serait déjà plus concis s’il mentionnait une syriza à 30% en grèce.
        un patronat quel qu’il soit ne peut copiner avec l’extrême-gauche, c’est contre-nature.

    3. Arrêtez le délire les trois là. Les banquiers « ventraux » comme les gvts étrangers gèrent ou pensent gérer la bête, pas plus. Le jour où un conglomérat de cartels industriels, financier ou purement mafieux commencera à déverser des centaines de millions d’euros sur l’aube dorée comme d’autres le firent sur le Nsdap on en reparle. On n’en est pas là.
      Il n’y a pas d’État effectif en Grèce. C’est là, dans ce vide, que s’enracinent et prospèrent politiquement les milices communales fascistes grecques. Des supplétifs opportuns et « gratuits » – de surcroït issus de leur clientèle sans doute – pour les plus déliquescents et compromis des responsables politiques et policiers grecs, voilà tout.

      1. On n’en est sans doute pas au « centaines de millions d’euros« , mais ça n’en reste pas moins très inquiétant, parce que ces milices sont capables de s’imposer par la peur, donc sans avoir besoin de beaucoup de fric. Et c’est comme le dentifrice : difficile à remettre dans le tube…

      2. Crapaud Rouge,

        Je ne sais pas de quels spectateurs parle exactement JiDégé, moi je comprends tous ceux qui, politiques et citoyens, par paresse ou par calcul politique, s’abstiennent de dénoncer vigoureusement les politiques iniques qui sont pratiquées en Grèce. Et je mets dans le lot notre président, François Hollande, hélas, qui encore récemment à redit aux Grecs qu’ils devaient continuer leur cure d’austérité.

      3. vigneron,

        Ce « voilà tout » comme tu dis, c’est déjà beaucoup trop.
        Bien sûr que ça pourrait être pire, mais c’est l’amorce d’un processus qui peut dégénérer si la Troïka s’entête dans sa « gestion » imbécile qui ne favorise nullement la constitution d’un Etat effectif.

      4. vigneron,
        On en est déjà là ! Les milliards d’euros, pas les millions, qui sont déversés dans les banques, pas seulement grecques, au détriment des peuples, aident les néo-nazis de tous les pays européens en leur donnant une base populaire de désespérés.
        Les mafias à partir des paradis fiscaux y contribuent aussi, elles ont beaucoup à y gagner..
        La ratification du TSCG et du MES en fixant les Mémorandums à la grecque comme la norme de l’UE va permettre un élargissement considérable du nombre de désespérés.
        Il suffit d’attendre quelques semaines, à moins que les peuples ne se mettent en travers de cette ratification. Ce que j’espère, avec beaucoup d’autres, j’ose l’imaginer !

      5. Bullshit JeanNimes. Pas d’armateur au cul de l’aube dorée contre les plans de la troïka comme il y eut un larfeuille de Thyssen derrière l’appareil bureaucratique du Nsdap et milicien des SA contre le plan Young. Pas plus de pétition à venir de tous les grands industriels ou banquiers grecs à Samaras pour l’appeler à soutenir et financer l’AD comme il y en eut en 32 pour le complexe politico-militaro-mafieux Nsdap/SA.

      1. Pour les capitalistes cette formule est toujours d’actualité.
        La seule question, pour l’ensemble des pays, est « où est donc le front populaire ? »

        N.B. Il ne faut pas croire que ce que le Front Populaire a été – ou ce qu’il aurait pu être si… – soit à mes yeux satisfaisant.

      2. La question qu’il faut peut-être se poser, c’est : qu’y a-t-il en ce début de XXI siècle dans la tête des gens ?
        Peut-on comparer l’état d’esprit qui régnait dans les années 30 à celui qui prévaut aujourd’hui ?
        Je pense que les esprits étaient beaucoup plus chauffés à blanc qu’ils ne le sont aujourd’hui.
        Faut se rappeler les Mauras, Céline et autres propagandistes illuminés qui avaient pignon sur rue, l »Eglise catholique de Pie XI aussi clairement anti-sociale, anti-Lumières, anti-démocratique, sans oublier le futur pape Pie XII qui en Allemagne négociait le concordat, préparant de facto le ralliement d’une bonne partie des catholiques allemands, via Von Papen, au pouvoir hitlérien.

        Je ne dis pas que le pire est impossible, mais que, incontestablement à cause de la mondialisation, le sentiment que nous partageons une même Terre et que notre destin est solidaire, est beaucoup plus prégnant que jadis, et rend les peuples beaucoup plus circonspects lorsqu’on leur dit qu’une bonne guerre résoudrait nos problèmes.

        Obama freine des quatre fers son homologue israélien très tenté par une aventure militaire en Iran car il voit bien que la déstabilisation de l’Iran ne mènerait à rien de bon. Les républicains donnent des coups de menton mais c’est de la posture, car l’application de leur politique pro-riches aboutirait au démantèlement des USA. Notre ennemi aujourd’hui ce ne sont plus des pays, des empires, mais une idéologie économique mortifère, plus insaisissable, et dont les défaites sont du coup moins visibles, et qui si elle était vaincue, le serait nécessairement sans guerre, ouvrant alors une ère de paix durable.

        Les éléments

      3. @Pierre-Yves D.

        A moins que les guerres entre nations n’aient été de tout temps qu’un moyen commode de contourner l’idéologie économique mortifère. Et que par conséquent en refusant pour la première fois la guerre comme « solution », nous soyons tous obligés d’aborder le vrai problème récurrent : comment mettre l’économie au service de l’Homme.

      4. pierre-yves d,

        vous abordez la politique américaine, il me parait évident qu’elle est au cœur de la problématique européenne. mais cela pourrait être différent.

        je ne suis pas si optimiste que vous sur les affaires du monde, celui qui est à la barre (obama) navigue forcément à vue. les iraniens ont plutôt intérêt à creuser des bunkers, ils auront quatre ans de répits s’il est réélu, ce qui est probable vu le faire-valoir que les républicains ont mis en face. mais c’est surtout le temps nécessaire pour mettre les troupes en ordre de combat… ensuite c’en sera terminé d’ultimatum.
        la guerre c’est la croissance, les politiques pro-riches lui sont conditionnées. je n’ai jamais vu les états-unis reculer devant une guerre annoncée, et si vous prenez un planisphère, l’iran est au centre de toutes les interventions des vingts dernières années.

      5. méthode

        Je ne suis pas fan d’Obama, loin de là, mais il faut bien admettre qu’il n’est pas un va-t-en-guerre, contrairement à son prédécesseur. A son actif il y a le retrait d’Irak, et le retrait programmé d’Afghanistan (trop lent je sais).
        Et sur la Lybie c’est l’ex président français Nicolas Sarkozy qui a été en première ligne pour jouer au néo-con.

        Reste à voir si le président US trouvera aura la lucidité et le courage pour exercer une pression suffisante sur le gouvernement israélien afin que celui-ci ne commette pas l’irréparable. A considérer aussi le fait qu’au sein du gouvernement israélien il n’y a pas d’unanimité quant à la nécessité d’aller attaquer l’Iran.

        J’essaie juste dans mon commentaire de ne pas noircir inutilement un tableau déjà bien sombre, en essayant d’entrouvrir une perspective car tomber dans le catastrophisme est démobilisateur et nourrit l’extrémisme. J’en profite aussi pour dire ici que je souscris à la remarque de Martine Mounier.

        Je suis donc d’accord avec vous en ce qui concerne la logique de croissance actuelle, c’est là effectivement que se trouve le noeux du problème. C’est le défi à relever. Ce sera la guerre ou la sortie par le haut qui pourra se faire parce que nous aurons vaincu non pas des blocs, mais un certain mode de penser. Les « grands » de ce monde, et parmi eux je compte les chinois bien entendu, savent très bien que le mode de développement actuel n’est pas soutenable, seulement, à cause de la force d’inertie du système, et notamment parce que dans leurs pays respectifs ils sont soumis à des logiques court-termistesils, ils n’ont pas encore trouvé les moyens d’arrêter la machine infernale.

        C’est un peu comme si chacun des grands de ce monde disposaient chacun séparément d’une clé permettant l’activation et l’arrêt de la machine infernale mais qu’ils n’ont pas encore rencontré les circonstances, trouvé l’occasion qui leur permettraient d’introduire ensemble toutes ces clés.

      1. @Julien Alexandre: Vous avez pu le joindre directement et il a refusé ? Ou cette demande est seulement sans réponse ? Vous le relancez régulièrement ? Pour l’avoir rencontré le personnage me semblait plutôt accessible…

      2. @Julien
        « Tellement publique et tellement pas caché qu’on attend toujours sa réponse à une proposition de débat le Franck Biancheri… »

        Certainement assez lucide pour savoir qu’il se ferait ridiculiser en moins de deux par les patrons de ce site. La fuite est parfois salvatrice.
        Quand on colle 10 liens sur sa page d’accueil pour s’abonner, c’est que l’on a à faire avec des visiteurs mal-voyants ou à un business-model qui n’inspire pas confiance.

    1. Ils sont marrant, le GEAB : UEbéats comme pas deux, mais attention voici venir « le temps des émeutes en Europe » !

    2. « étincelle visionnaire » qu’i’ disent ! Quand on tombe sur des trucs pareils, pas la peine de lire la suite.

      1. @ Crapaud Rouge

        Etincelle visionnaire ou déluge verbal. A-t-on vraiment d’autres choix?
        Confucius: « Une image vaut mieux que mille mots. »

  9. « D’abord, naïvement, on se dit que l’État grec a enfin décidé de gérer le problème de l’immigration clandestine »

    Etant dans l’Espace Schengen, l’Etat Grec ne peut pas à lui tout seul régler « le problème », d’autant plus que la Grèce est un îlot séparé du reste de cet espace. Mais en a-t-il seulement la volonté, ça je n’en sais rien.

    Les exemples ne manquent malheureusement pas, de pays soumis à des politiques corrompus et influencés négativement par des ingérences extérieures, qui finalement sont condamnés à la régression. Je pense notamment à Haïti, plombée dès le départ par une indemnité de 150 millions de francs-or afin de pouvoir accéder à son indépendance, et qui se débat encore aujourd’hui avec les affres d’une situation économique toujours pire.

  10. Pourquoi regarder en Grèce.? Laissez faire le F.N en France et vous aurez bientôt le même effet. De plus ils auront l’approbation d’une certaine Droite de l’UMP appelée « Populiste » dont les thèses idéologiques sont les rèpliques du Front National. N’y a-t-il pas un proverbe qui dit « Avant de regarder la paille dans l’oeil de ton voisin, regarde la poutre qui est dans le tien ».?

  11. Corrélation entre détention et santé des migrants en Grèce ?
    La dépêche par laquelle j’ai été mis au courant.
    Le rapport de Médecins sans frontière, qui date de juin 2010.

    Ce serait simple s’il fallait attendre les néo-nazis pour constater le déni des droits, l’existence des sans-droits, les êtres humains considérés comme superflus. Le totalibéralisme ne mets pas de croix gammées sur ses étendards, et pourtant…

  12. Et bien oui c’est terrible, peut-être faut-il essayer de lutter localement aussi…
    Je fais partie d’un collectif citoyen :

    Cette association a pour but de :
    – Promotion des valeurs citoyennes : liberté, égalité, fraternité et en particulier la lutte contre le racisme, la xénophobie et l’exclusion sous toutes leurs formes et toutes atteintes aux droits de l’homme.
    – Promotion du respect des droits de l’homme.
    – Mobilisation des citoyens pour réactiver la vie démocratique.
    – Le Collectif citoyen est une association qui facilite ou rétablit le débat entre élus, administrations et citoyens.
    – Le Collectif citoyen facilite les échanges culturels et les échanges de savoir

    Ce collectif s’est constitué à la suite de l’arrivée du FN au second tour des présidentielles.
    La lutte qu’il organise s’effectue notamment par le biais de l’organisation de cinédébat, de manifestation, d’animation avec en point d’orgue les Rencontres Citoyennes qui ont lieu tous les ans en octobre,(gratuites!).
    Nous sommes aussi présent dans la vie locale et certainement reconnus, même, si pas toujours aimés comme tous ceux qui s’agitent un peu trop…
    Ici le FN a fait moins de 10%; je ne sais pas si c’est du à l’action du collectif.
    Je ne peux pas faire grand chose pour ce qui se passe en Grèce, mais j’essaie d’être efficace dans mon champ d’action.

    1. Les Grecs élisent des gouvernants corrompus qui les endettent jusqu’à l’insolvabilité puis camouflent cette insolvabilité avec l’aide de quelques banquiers. Ces gouvernants acceptent ensuite des conditions de remboursement très dures et inopportunes ou inefficaces, et, au lieu d’assumer un bon gros défaut et une sortie de l’euro, qui appauvriraient tout le monde, répercutent ces conditions sur leurs électeurs qui font alors naitre parmi eux, avec la complicité des pouvoirs chargés du maintien de l’ordre, des formations fascistes pour sublimer leurs problèmes en persécutant les plus démunis d’entre eux, les étrangers.

      Et ce billet nous explique que c’est un processus inéluctable et que c’est bien de la faute des autres si cela se produit, et chacun ici approuve benoîtement.

      Face au Malheur qui nous frappe de l’Extérieur, nous sommes prévenus, l’Histoire nous a prévenu, le Monstre se réveille, et il n’y a pas d’autre issue que le Mal.

      Vu comme cela, et s’il n’y avait pas finalement des Kaie, une bonne partie d’entre nous, de l’humanité, des Grecs, et de leurs dirigeants, mérite sans doute tout ce qui lui arrive et lui arrivera de pire.

    2. @Kaiel
      Bof…. Le problème c’est que l’on oublie toujours que l’extrême droite est plus une conséquence qu’une cause …à force de violer les peuples on récolte des casques à pointe.
      La base de toute politique c’est l’économie et une finance viable et durable, comment je vais nourrir ma progéniture.
      Melenchon a commis une grossière erreur en s’attaquant a marine plutôt qu’au capital.
      Alors la promotion des belles idées droit de l’hommiste n’a malheureusement que peu de poids face a de telles situation.
      A trop se focaliser sur la peste brune au lieu de s’attaquer au capital (cause essentiel du désastre de la guerre 40-45) l’extrême gauche a perdu beaucoup de crédibilité et ses électeurs sont partis massivement vers le FN.

      1. Le problème c’est que l’on oublie toujours que l’extrême droite est plus une conséquence qu’une cause …à force de violer les peuples on récolte des casques à pointe.

        C’est donc bien un processus inéluctable !

        S’ajoutent alors encore le peuple, l’extrême droite et la gauche française, et tous ceux qui pensent que le Mal est inéluctable, à tous ceux qui méritent tout ce qui leur arrive et leur arrivera de pire

    3. Plutôt que de promouvoir un idéal abstrait à l’aide de formules toutes faites il me semble qu’il est plus efficace de montrer quel est le résultat des divisions qui dressent les uns contre les autres ceux que le pouvoir en place prive de la part qui leurs revient.

      Il est vrai que de ce point de vue exploiter le racisme pour opposer les gens en fonction de leur naissance ou opposer ceux qui ont un emploi aux chômeurs, ceux qui sont âgés à ceux qui sont plus jeunes et même ceux qui travaillent dans le privé aux fonctionnaires revient au même… Faire ces rapprochements peut donc choquer.

  13. L’horreur économique nous amène à une nouvelle saison en enfer. comme aurait dit RIMBAUD
    Mais  » je fis un feu l’azur m’ayant abandonné » poème de résistance d’ELUARD.

  14. J’avais vu hier des images, sans commentaires sur Euronews, sur des manifestations en Chine.
    Je me disais « Enfin des mouvements sociaux parmi les chinois. » pour finalement apprendre qu’il s’agissait d’une réaction nationaliste anti-japonaise au sujet des îles disputées par les 2 pays.
    Quelle tristesse.

    1. Chine.
      Je me disais « Enfin des mouvements sociaux parmi les chinois. »

      Où habitez-vous ? Il y a des milliers de « mouvements sociaux », voire des dizaines de milliers…
      Peut-être que ce Blog n’est pas le meilleur pour relayer ce genre d’événements…Faites un petit effort de recherche à ce sujet, au lieu d’asséner des énormités.

      1. Oula du calme! Je pensai à un ENORME mouvement à la vue de quelques images passées rapidement sur mon poste…
        J’habite en France sinon.

  15. Son idéologie est clairement affichée, sans le moindre complexe ou la moindre dissimulation : ouvertement raciste, xénophobe, Aube Dorée revendique son attachement à l’idéologie nazie

    C’est Aube Dorée qui a nettoyé les carrefours de Kalamata, qui a organisé les bastonnades, ratonnades et passages à tabac nécessaires pour chasser de la ville des pauvres gens sans ressources et sans défense – pour nettoyer les rues comme on le ferait pour de la vermine. Ce sont les milices d’Aube Dorée qui se sont substituées à la police et à l’État grec en toute impunité, et qui revendiquent ouvertement leurs exploits dans les journaux.

    non, la police n’enverra aucun de ses officiers sur place, cependant, la dame peut appeler Aube Dorée, qui viendra faire le nécessaire. Serviable, le policier à l’autre bout du fil donne à la dame le numéro de téléphone à composer pour obtenir l’assistance des milices du parti Néo-nazi

    Nous sommes en 2012, en Grèce, un pays connu pour sa douceur de vivre et l’hospitalité de ses habitants. Un pays ruiné par une gestion corrompue, et surtout par les volontés absurdes de gouvernements étrangers et de banquiers centraux qui n’ont aucune idée, aucune conscience du monstre qu’ils sont en train de réveiller et de nourrir, encore et encore, avec chaque mesure d’austérité inique et inefficace qu’ils imposent par la force à un pays exsangue

    Les derniers sondages placent Aube Dorée à plus de 10 %, devant le PASOK. Chaque coup assené à la Grèce, chaque mesure inique imposée de l’extérieur, en notre nom, nous qui sommes Européens et avions basé notre Europe sur le serment du « plus jamais ça », chaque exigence d’austérité aveugle qui vise toujours les mêmes couches de la population et arrache aux gens simples le peu qu’il leur reste, les pousse plus avant dans l’étreinte noire d’Aube Dorée

    Le mécanisme est d’une simplicité terrible, et déjà bien connu de toute personne ayant quelques notions d’histoire : détruire un pays de l’extérieur en employant des méthodes de colonisation économique à peine voilée, détruire ses services publics, soins de santé, éducation et autres, tout en laissant en place les administrations et les gouvernements corrompus qui sont à la base du problème, conduit au délitement complet de l’état de droit

    Aujourd’hui, des Néo-nazis constituent le troisième parti grec, devant le parti social- démocrate historique.

    Non, nous ne sommes pas en 1938. Mais nous y allons. Nous y courons. Tout droit.

    ===================================

    TOUT EST DIT…….TOUT EST CLAIR……..

    OU ES-TU JACQUES DELORS ??? …. En vacances ??….
    Vois-tu ce qu’ils font de ton enfant??…. » ton » EUROPE…..
    Et toi , VALERY , toi qui l’as voulu à l’intérieur , ta GRECE , berceau de notre civilisation , es-tu devenu sourd , aveugle , ou pire, sénile…???
    AUTORITES MORALES , PERSONNALITES POLITIQUES , êtres humains de toutes idéologies , IL EST PLUS QUE TEMPS DE VOUS EXPRIMER MAINTENANT !!

    Puisqu’il n’y a pas moyen de FORCER le gouvernement grec à atteindre les VRAIS profiteurs , créateurs du système politico-administratif dévoyé actuel grec ……je suggère :
    –que les « autorités européennes » prennent les mesures nécessaires pour exiger de la SUISSE, de CHYPRE , de la G.B. …. une contribution annuelle proportionnelle aux montants accumulés dans leurs banques sur les comptes des « réfugiés grecs »…
    –que tous les terrains et propriétés de l’église orthodoxe grecque soient loués et administrés et rentabilisés pendant 99 ans par des institutions européennes dûment mandatées…
    –que les quartiers privilégiés d’ATHENES (KOLONNAKI…etc) + les îles d’HYDRA – SPETSEA – MYKONOS……..etc soient vendues pour 99 ans à l’ALLEMAGNE et soient administrées et rentabilisées par elle….

    CELA AU MOINS ça aurait d’la gueule…. !!!… ( même si ce n’est qu’un grand coup de gueule….)

  16. Sur BFM-les-experts le Doze a affirmé que la troika avait refusé que la grèce baisse les crédits militaires, quelqu’un a des infos là dessus?

    1. Cherche Sylla cherche. Y’a qu’toi qu’ça intéresse t’façons et ton « expert » de Bfm bien sûr, comment son blaze déjà ? ah oui… « Le Doze »… il vend la dose de colle à rustine en plus des tuyaux percés Le Doze ?

      1. Le magicien Doze 🙂
        Pour la dose de propagande, de temps en temps et uniquement avec l’actuaire, sinon y a même pas d’hématomes.

    2. Côté pile, parce qu’il y a des contrats en cours (il y en a partout …).

      Côté face, parce que si l’on réduit le budget, il y a de fortes chances que l’on retrouve les colonels, mais pas à manifester dans la rue.

      1. Vi, Zébu (en plus les contrats sont allemands et français, non?), y a toujours des bonnes raisons de ne pas trop toucher à l’armée,

        l’art 42.3 du T.U.E dont la commission est la vestale (« Les États membres s’engagent à améliorer progressivement leurs capacités militaires. »),

        ou le 3 du Traité de l’Atlantique Nord (« les parties[…] maintiendront et accroîtront leur capacité individuelle et collective de résistance à une attaque armée.« ),

        chez le maléficien Doze, c’était le rôle de gardien du sud est européen, « la porte d’orient » (la turquie, l’autre pays de la « porte d’orient », fait aussi partie de l’OTAN et poireaute pour son adhésion depuis 25 ans, mais on n’est pas à çà près à BFM, c’est aussi pour se protéger d’elle).

        Y a aussi la sortie rocardienne « Personne ne le dit, mais il ne peut y avoir d’issue en Grèce qu’avec un pouvoir militaire. » http://www.liberation.fr/politiques/01012393328-on-est-dans-l-imbecillite-politique-collective
        Bon, lui on ne sait plus trop si ce sont les neurones, on a eu la député ps qui a proposé l’armée pour intervenir à marseille, et la récente autorisation faite à l’armée allemande d’intervenir en allemagne, ou le manque de neurones.

        C’est plus une pièce, c’est un dé…

        Ceci dit, c’est a priori au conditionnel ce refus (ils ont bien taillé dans la police, effectifs remplacés avantageusement niveau budget par des bénévoles dévoués).

      2. Tu gobes ça aussi Zeb ? Ben dis donc… j’sais pas trop c’que t’as fait d’ton gouzier c’t’été mais c’est plus des couleuvres qu’t’es capable d’avaler mais des couleuvrines, et avec ses servants.

      3. non vigneron, rien à voir avec ‘le doze’ (je ne sais même pas qui c’est) mais juste en lien avec l’information donnée par okeanews, elle-même sourcée :
        « According to sources, troika officials are expected to reject planned cuts to defense and public administration »
        La source de l’info est Ekathimerini, le site d’info du journal conservateur grec.
        Cette info provient d’un mail envoyé au ministère du travail grec, comme le dit l’article d’okeanews. Je te signale d’ailleurs qu’il n’y a pas que la défense dans le lot mais bien aussi l’administration publique (ce qui réduit la portée de la ‘révélation’).

        Sur les contrats d’armements, Cohn Bendit en avait parlé au parlement européen et moults articles sur le sujet, dont :
        http://www.marianne2.fr/La-Grece-est-endettee-mais-surarmee-Cherchez-l-erreur_a207086.html

        Il se peut que cela soit un fake. Mais repris par Kathemerini, moins probable, quand même.
        De ton côté, qu’est-ce que tu as sur le sujet ? (notamment si fake …?)

      4. Zeb, « According to sources » je te le fais en version coluchienne type « De source à peu près sure, il paraîtrait que des personnes autorisées s’autoriseraient éventuellement à prétendre que peut-être… » ? Je continue ?

  17. Ce récit est tout simplement terrifiant. Est-ce là ce qui attend l’Europe ? La montée des extrémistes et des intégrismes de tout poil ? A force de toujours taper sur les mêmes, de leur imposer toujours plus de « réformes structurelles » à la noix, la seule chose qui attend l’Europe, c’est le chaos. Que pouvons-nous faire contre ça, je n’en sais rien. Ce genre d’article conforte ma conviction que l’avenir qui s’annonce est bien sombre… Tout cela pour défendre les intérêts d’une minorité.

    1. Rien n’est inéluctable quand nous sommes guidés par des gens honnêtes, lucides, et qui oeuvrent à l’intérêt commun. Et qui sont capables de pédagogie afin de maintenir leurs ouailles dans un consensus pacifique.

      Inversement, les sentiments de trahison, d’humiliation répétée et d’injustice conduisent à des prises de positions radicales, voire à des actes tout aussi radicaux. Ce n’est pas pour rien qu’à l’ancienne époque, la trahison était considérée comme l’acte le plus abject et aboutissait lors du jugement au hanged, drawned and quartered. Un traitement forcément vu de nos jours comme une folie barbare, mais dites-vous bien qu’il s’agissait d’une barbarie motivée et non d’une folie spontanée.

      1. Rien n’est inéluctable quand nous sommes guidés par des gens honnêtes, lucides, et qui œuvrent à l’intérêt commun.

        Rien n’est inéluctable, point.

        Être honnête, lucide et œuvrer à l’intérêt commun, c’est facile, quand nous sommes guidés par des gens honnêtes, lucides, et qui œuvrent à l’intérêt commun.

        Être honnête, lucide et œuvrer à l’intérêt commun malgré les sentiments de trahison, d’humiliation répétée et d’injustice sans se laisser conduire à des prises de positions radicales, voire à des actes tout aussi radicaux, voilà le propre de l’homme vraiment humain.

        Il n’y en a pas beaucoup, apparemment sur ce blog d’après les commentaires, à part l’un ou l’autre Kaiel !

  18. Un traitement forcément vu de nos jours comme une folie barbare, mais dites-vous bien qu’il s’agissait d’une barbarie motivée et non d’une folie spontanée.
    une barbarie motivée , les tortionnaires ont toujours de nobles raisons pour légitimer leur crime

  19. Merci pour ce témoignage, et juste une remarque, vous ecrivez « Aujourd’hui, des Néo-nazis constituent le troisième parti grec, devant le parti social- démocrate historique », je crois que ce parti « social- démocrate historique », pour ne pas dire hystérique (au sens étymologique du terme), est pour quelque chose dans la préparation fascisante de la société grecque depuis trente ans, hélàs.

  20. Allemagne nazie,
    Chili de Pinochet,
    Chine post-communiste,
    Et demain, un « Axe National-Libéral Pan-Européen » ?

    Il est clair que dictature musclée et capitalisme débridé faisant généralement bon ménage, le pire n’a rien d’improbable…

  21. Au fait, comment se finance Aube Dorée ?
    Qui paie le matériel, l’essence, les allumettes, l’imprimerie, Internet, les repas, les activités récréatives, la crèche pour les petits?

    En passant, piqûre de rappel chez Daniel Mermet : Ford au pays des Nazis

  22. « Domo arigato »  Hououji Fuu !
    Votre  billet nous dévoile mieux comment l’Europe se laisse peu à peu envahir par la torpeur et combien il est urgent de guérir ses plaies pour éviter de plus graves pertes sociales, en stoppant courageusement ces agressions financières iniques qui la paralyse. Il faut régénérer les circuits de solidarité, construire ensemble des mécanismes viables pour le long terme, se prévenir de nouvelles attaques qui endommageraient nos vaisseaux. Il nous faut construire un système immunitaire commun. Pour enfin vivre dans une vraie Europe démocratique, déterminée à ne négliger aucune partie de l’organisme qui la forme. Et pour commencer. . . Stoppons l’hémorragie affaiblissant chaque jour d’avantage, la Grèce !
    Qu’un nouveau souffle nous aide à refermer les plaies… Mais, « Hououji Fuu » !!…
    Vous êtes le « Vent du temple du Phénix » !  Hourra, Hourra ! …
    C’est un nouveau jour qui vient ! « New Day »

    1. Iie, dou itashimashite 😉

      Me voici découverte 🙂 (hé oui, amatrice de CLAMP à la belle époque)

      J’en profite pour remercier tout le monde pour les commentaires, la lecture, et l’attention portée à ce billet. Je pense le sujet trop grave pour être passé sous silence, et je voulais contribuer comme je pouvais à « donner l’alerte », en quelque sorte.

      Merci à M. Jorion et son équipe pour cet espace de liberté et d’expression.

  23. Monsieur Jorion, je ne vais pas parler politique mais j’aimerais s’il vous plaît, que vous et la plupart des français arrêtiez de parler de notre Maiandros (Méandre) comme d’une croix gammée.
    Ce symbole/décoration (qui n’a rien à voir avec le nazisme) est utilisé partout en Grèce, par tout le monde et ce depuis l’Antiquité.
    On le retrouve notamment sur pas mal de produits d’importations comme sur les bouteilles de vin Grècque Nemea (Agiorgitiko) cuvée 2011 que je vous conseille. Et sur ces produits d’importation, mettre le Méandre signifie que le produit vient bien de Grèce.
    Le Méandre (Maiandros) est également très utilisé en décorations d’objets, de vêtements et de tapisseries, c’est en quelque sorte l’un de nos symboles nationaux.
    Et pour la svastica (pas celle d’Hitler hein), elle fait partie de notre culture.

    Pour vous donner un exemple, voici une photo de l’intérieur du parlement Grec où le méandre est utilisé comme décoration sur les boiseries et où l’on peut apercevoir notre ancien 1er ministre Papandreou :
    https://fbcdn-sphotos-a.akamaihd.net/hphotos-ak-ash3/544281_411014525596420_147134745317734_1249313_482500468_n.jpg

    En qualifiant notre Méandre de « svastika à peine stylisée » vous insultez mes ancêtres de nazis puisque c’est leur symbole et vous qualifiez notre parlement national de parlement nazi puisqu’il est décoré par le Méandre. Aussi le Méandre est parfois utilisé comme décoration dans certains restaurants Grecs donc si vous faites passez le message que ce symbole est une croix gammée nazi, cela pourrait poser des problèmes à certaines personnes (les propriétaires de ces restaurants) qui n’ont rien à voir avec ce parti. Le Méandre appartient à tous les Grecs et ça n’a rien à voir avec la Croix Gammée des nazis. Merci de votre compréhension.

    Autres
    Bâtiment Grec Ancien décoré par le Maiandros :
    http://anirishtory.files.wordpress.com/2012/05/greek-meander.jpg

    Voici l’une des significations de ce symbole (c’est assez ironique, comme l’opération Xenios Zeus)
    http://4.bp.blogspot.com/_Av2goqtc530/TPzb5rf2SqI/AAAAAAAAEwU/XRxwumc3ASI/s1600/maiandros3.jpg
    http://1.bp.blogspot.com/-TqjzvcaH28U/Tdacf7nY1fI/AAAAAAAADS0/md9Gjv1iY28/s1600/maiandros-20100617.jpg
    http://2.bp.blogspot.com/-w3Bk5YqzaGE/TjG_mhj_9-I/AAAAAAAABwo/ljklx6ySNhw/s320/1.jpg

    Fresque entourée d’un Méandre :
    http://4.bp.blogspot.com/_6XUWK_b3tkI/TDoCV8jEwQI/AAAAAAAAAYE/cdGDvSaCzkg/s400/phleas.jpg

    Le Méandre represente des motifs souvent opposés (comme 2 mains qui se joignent) qui se répètent à l’infini. On l’appelle aussi la Clé Grècque.

      1. OK, excusez moi. C’est juste que voir l’un de nos symboles nationaux qualifié de « svastica à peine stylisée », sur le coup, ça m’a fait bondir.

    1. C’est à l’AD pour sa récup ignominieuse de votre chère Maiandros nationale alors qu’il vaudrait mieux s’en prendre, non ?

      1. Oui c’est un problème que les chrisavgites utilisent ce symbole même si théoriquement ils ont le droit puisqu’ils sont Héllènes.
        Mais c’est aussi de la faute d’une partie des gauches (Syriza, KKE, ect …) qui au lieu de défendre nos symboles nationaux, notre culture et notre histoire en arborant par exemple eux-mêmes le Maiandros (rien ne les en empêche) et en dénonçant son appropriation exclusive par XA, font au contraire tout leur possible pour que les personnes non Grècques associent le Maiandros à une croix gammée juste pour essayer de se payer ce parti.
        Et ce genre de pratique indigne qui insulte la nation entière montre que le pays est mal parce qu’avec des fanatiques à gauche comme Syriza et à Droite comme Aube Dorée, il n’y a que très peu d’alternatives au Pasok et à ND.

        Et je ne cherchais pas à m’en prendre aux français en général (je le suis moi-même à moitié 😉 mais c’est assez énervant de voir l’un de nos symboles Héllèniques considérés comme une « Svastica à peine stylisée ».

      2. Il faut reconnaître que ce sont des as du sophisme, tous ces adorateurs des phalanges. On se rassure de voir qu’il n’y a pas que chez nous… Quoique, avec ces spartiates illuminés, les idem perses et un coup de pouce de Hollywood… Ça craint quand-même un peu, là !

      3. Les phalanges Mor ? Chacun sait bien en haut lieu que ces petites choses là peuvent être d’efficaces bouche-trous de circonstance, dans le fond. Sans se salir les mains évidemment.

    2. Bonjour Dimitris.
      Le propre du symbole est d’être polysémique et transnational. Il peut être détourné voire retourné. La structure même du svastika appelle ce genre de manipulation. Il paraît évident qu’Aube Dorée joue sur un cousinage formel (emboîtement de gammas et d’upsilons) entre le svastika et la grecque ornementale (dont le méandre est une variante plus complexe qui autorise précisément l’apparition d’un svastika à l’intersection de deux systèmes opposés). On peut le déplorer, mais on n’y peut rien. Aux Grecs de rappeler que le méandre emboîte deux mains et non un visage et le poing qui s’écrase dessus. Au reste, regardez mon gravatar en plissant les yeux et en les mouillant légèrement, vous y verrez apparaître un svastika dextrogyre.

      1. Bonjour BRL.

        C’est sûr qu’on ne peut pas laisser passer l’idée que ce symbole est nazi (il ne l’est pas et ne le sera jamais).
        Et rien qu’au niveau commercial, de nombreux produits sont vendus dans des boîtes décorées par le Maiandros afin d’indiquer que le produit vient bien de Grèce. Si les acheteurs potentiels pensent que c’est nazis, ils n’achèteront sûrement plus les produits vendus dans des boîtes qui arborent ce symbole vu que l’utilisation et en ce cas précis indique la provenance.

        Et pour les motifs, bien sûr qu’il est possible de faire une svastica avec un Maiandros mais la Svastica (droite) et la Svastica Bouddhiste ne sont pas des symbols négatifs (au contraire) et n’ont rien à voir avec la croix gammée nazie qui est une Svastica penchée.

        Svasticas utilisées sous l’Empire Byzantin et svasticas réalisées à partir du Maiandros :
        http://www.youtube.com/watch?v=V442lxwRvYA
        C’est pour ça que j’ai dis dès le départ que la Svastica faisait partie de notre culture.

        Croix Gammée (Svastica penchée) :
        Drapeau Nazi brandi à une manifestation anti-étrangers au Japon en Juillet 2011 :
        http://www.youtube.com/watch?v=StZHzbjGgjY&feature=plcp

    3. On n’oubliera pas évidemment – et benoitement – le GRECE auquel il ne manque guère qu’un circonflexe pour l’accuser sine die de détournement, voire de flétrissure, envers le nom d’un certain pays…

      1. Nom de Zeus ! Je découvre ce qui se cache sous cet acronyme et je me dis qu’en matière d’éclectisme foutraque, le papier tue-mouche est surclassé. La chose amusante est que tous ces gens qui mettent en avant l’héritage indo-européen, dont la Grèce antique – et non la trop cosmopolite Rome – serait un des conservatoires (avec les forêts germaniques), font mine d’ignorer dans quelle estime les anciens Grecs eux-mêmes, tout xénophobes qu’on les proclame, tenaient la culture égyptienne (cf. le Timée, pour changer d’Hérodote, où c’est un prêtre égyptien, incarnation d’une sagesse immémoriale, qui rapporte au législateur Solon l’histoire de l’Atlantide). Et que dire d’Homère, le petit père de l’épopée, dont le nom, comme nous le suggère un Lucien de Samosate mi-goguenard, mi-sérieux, pourrait bien trahir une origine barbare (assyrienne ?)… Bref, le GRECE s’abuse s’il pense retrouver le motif originel d’un paillasson sur lequel tous les peuples se sont essuyés les pieds.

      2. Et les horlogers suisses ou jurassiens ? Ça les titille pas le Club de l’Horloge, uh ?
        http://fr.m.wikipedia.org/wiki/Club_de_l%27Horloge
        BRL, exclu Lulu, extrait de la section 2 de l’article wiki, « Les influences du Club de l’Horloge » (vise le pénultième en économie… ) :

        Ainsi, le Club de l’Horloge s’est reconnu et se reconnaît de nombreux« maîtres à penser » 
        Dans le domaine philosophique et politique : Platon, Aristote, Oakeshott  ; parmi les Français contemporains : Pascal Gauchon, Chantal Delsol, Michel Maffesoli, Philippe Beneton, Pierre Manent, Philippe Nemo, Rémi Brague.
        Dans le domaine économique : Joseph Schumpeter, Friedrich Hayek, Ludwig von Mises, Frédéric Bastiat, Maurice Allais, Jacques Sapir, Pascal Salin.
        Pascal Salin.
        Dans le domaine des faits sociaux : Gustave Le Bon, Arnold Gehlen, Vilfredo Pareto, Tocqueville, Max Weber, Jules Monnerot, Claude Lévi-Strauss, Raymond Boudon, Jean Cuisenier.
        Dans le domaine culturel : Pierre Brunel, André Malraux, George Steiner.
        Dans le domaine juridique : Carl Schmitt, Michel Villey
        Dans le domaine biologique : Konrad Lorenz, Jacques Monod.
        Dans le domaine de l’historiographie : Pierre Chaunu, Fernand Braudel, Jean Baechler, Ernst Kantorowicz, Jean Tulard.

      3. Nom de Saturne ! C’est du nanan ! Une pensée, que dis-je, une pansée qui visiterait tous ces râteliers excrèterait de drôles de choses. Je vois d’ici le frichti en économie : du Schumpallais, du Sapyek et du Misalin. Messire Gaster s’en pourlèche les badigoinces.

        « Ce colosse arrondi, grondant, sourd, et sans yeux,
        Premier auteur des arts cultivés sous les cieux,
        Seul roi des volontés, tyran des consciences,
        Et maître ingénieux de toutes les sciences,
        C’est le ventre ! le ventre ! Oui, messire Gaster
        Des hommes de tout temps fut le grand magister,
        Et toujours se vautra la canaille insensée
        Pour ce dieu, dont le trône est la selle percée. »
        La Panhypocrisiade, Népomucène Lemercier, 1819.

    4. Comme le précise Julien Alexandre, ce n’est pas M. Jorion l’auteur de ce billet, mais moi. Donc, toute erreur ou critique me « revient ». Je ne voudrais pas que M. Jorion soit pris à parti sur ce que j’ai écrit.

      Je connaissais la svastika bouddhique, ainsi que les auto-censures auxquelles elle a donné lieu lors de parutions aux USA ou ailleurs en occident d’ouvrages japonais (Mûgen no Juunin, pour citer l’un des plus célèbres exemples au niveau manga, dont, si je me souviens bien, la version française est accompagnée d’une note explicative aux lecteurs). Je ne connaissais pas l’histoire de ce symbole au niveau de la Grèce. Toutes mes excuses pour avoir employé des termes qui vous ont choqué, donc.

      Au-delà de mes excuses, que je vous présente bien volontiers, trois remarques :

      – comme d’autres intervenants l’ont dit, Aube Dorée fait tout ce qu’il faut pour lier ce symbole avec la symbolique nazie, l’affichant à côté de photos d’Adolphe Hitler, entre autres choses. Peut-être serait-il donc judicieux de leur adresser aussi ce genre de critique.

      – je ne pense pas que ce soit à Syriza, au KKE ou à d’autres partis « de gauche » de « défendre ce symbole ». D’abord parce qu’un parti comme Syriza qui, à mon humble avis, est la seule alternative crédible au niveau politique grec, a d’autres luttes à mener, autrement plus fondamentales et essentielles. Ensuite, parce que c’est aussi, je pense, à la société grecque tout entière de réagir, si elle veut défendre ce symbole et ne pas le laisser à Aube Dorée. L’église orthodoxe, par exemple, si prégnante dans la société grecque, pourrait (et devrait, selon moi) agir non seulement dans ce sens, mais aussi et surtout pour combattre le fléau qu’est Aube Dorée.

      – enfin, j’espère qu’au-delà des termes que j’ai employés qui vous ont choqué, vous êtes également choqué par l’émergence de la peste brune en Grèce.

      1. Pas de soucis, je cherchais juste à défendre ma culture et en matière symbolique, il y a pas mal d’amalgames, c’est comme quand la majorité des gens en France pensent que le Croissant de Lune et l’étoile sont un symbole musulman alors que c’est l’emblême de Constantinople (puisque vous parlez de l’Eglise Grècque Orthodoxe 😉 )

        http://www.livius.org/cn-cs/constantinople/byzantium-greek.html
        http://agema-makedonin.blogspot.fr/2008_01_01_archive.html

        Maintenant pour nos problèmes épidémiques, on en a 1 à gauche : La peste rouge (anarchistes, communistes et stalinistes), 1 venant de l’extérieur : La peste verte (islamistes), une épidémie de Choléra (notre crise économique donc on a comme un vide au niveau de l’estomac) et en conséquence de tout ça, on a une peste brune qui se développe (le replis identitaire).

        XA est contrairement à ce que vous pensez non pas un problème mais une conséquence dangereuse et essayer de faire disparaître les symptômes plutôt que de guérir la maladie est inutile.

        Le score habituel de XA qui existe depuis les années 1980, c’est entre 0, 3% et 0,7%, pas plus. Sa hausse de popularité est donc une conséquence des vrais problèmes qui sont :

        Le fait que la Grèce est utilisée comme zone tampon / rétention par les pays du nord de l’UE qui ne veulent pas accueillir les millions de personnes qui souhaitent se rendre en Europe et la population locale en a de plus en plus marre.

        Et pour ne rien arranger, la plupart des personnes qui arrivent sont musulmans et ça c’est doublement dangereux car en Grèce l’islam est associé à la colonisation ottomane et à notre frontière Est, il y a la Turquie, Etat hostile habitée par plus de 90% de musulmans. En cas de guerre proche avec la Turquie, quel camp les 2,5 millions de musulmans qui ont attérit chez nous choisiront-ils ? Récemment des réserves importantes de gaz ont été découvertes sous la mer Egée, dont certaines dans les eaux territoriales de Chypre et comme vous le savez, notre pays et la Turquie (qui colonise la partie nord de l’île) sont en conflit sur la propriété de cette île. Il y a aussi le problème de la province de Thrace. Même si on a enfin pu abolir la Sharia, la Turquie réclame toujours cette province car elle est peuplée en majorité de musulmans. Donc si une autre de nos provinces venait à être habitée en majorité de musulmans à cause de l’immigration, quelle serait le comportement de la Turquie ? En tout cas, si une province Turque venait à être majoritairement Orthodoxe, il y aurait des gens chez nous qui clamerait de suite que cette province turque est territoire Grec (Ici la religion est une manière d’avoir une unité nationale et c’est aussi une arme pour s’étendre 😉 )

        La montée de la peste brune est aussi due au fait que officiellement 71% des crimes sont commis par des étrangers, qu’une partie des immigrés illégaux menacent de provoquer des émeutes s’ils n’obtiennent pas une mosquée à Athènes (tentative de Racket) et qu’ils ont plusieurs fois prié dans la rue en masse pour montrer leur force et tenté d’intimider l’Etat et la population.
        L’attitude des musulmans qui cherchent systématiquement à utiliser la force et à s’imposer dans un pays colonisé pendant 400 ans par une faction musulmane n’aide pas du tout mais alors pas du tout à calmer les esprits.

        En plus de tout ça, il y a le sentiment d’humiliation national et cette photo de Papandreou devant Merkel l’illustre parfaitement :
        http://www.washingtonpost.com/rf/image_606w/2010-2019/WashingtonPost/2011/11/03/Foreign/Images/G-20_6.jpg

        Egalement, le gouvernement a abandonné les gens en difficulté dans de nombreuses zones du pays. Pareil pour les partis de gauche qui ont plutôt préféré défendre le droit des immigrés et ont laissé tombé la population locale ce qui a créé une brêche où s’est engouffré XA. Par exemple dans les quartiers des grandes villes qui se sont dégradés à grande vitesse à cause de l’immigration illégale de masse, les habitants qui se plaignaient étaient systématiquement taxés de racisme par la gauche et là les chrisavgites sont arrivés, on pris le temps d’écouter les gens, ont commencé à accompagner les personnes âgées qui avaient peur aux distributeurs, ont tenté de venger chaque aggression commise sur ces habitants, ont pourchassé les vendeurs de drogue, …
        Et au final, XA apparaît de plus en plus comme le parti qui défend les Grecs et leurs droits alors que les partis de gauche apparaissent comme ceux qui défendent les immigrés (contre le peuple).
        Donc maintenant pour certaines personnes, attaquer XA c’est attaquer ceux qui aident le peuple et donc c’est commettre un acte anti-héllènique (racisme anti-grec). Et ce nombre de personnes … augmente.

        Abandonner en grande partie le social à l’extrême droite, il fallait le faire quand même et nos partis de gauche … l’ont fait.
        Et même si maintenant une partie des militants de gauche essaient de rattrapper les dégâts, leur action est plutôt vue par une partie des habitants en difficulté comme une tentative de faire diminuer le score de XA plutôt qu’autre chose.

        Maintenant pour Syriza en particulier :

        Tsipras parle de régulariser tous les clandestins parce que, comme il l’a affirmé lui-même, ces gens n’ont de toutes façon aucune envie de rester en Grèce (qui pour eux n’est qu’un point de passage vers les pays du nord de l’Europe) et parce qu’il veut mettre la pression sur les dirigeants de l’UE.
        En gros, il menace les autres pays de l’UE de se débarrasser de notre problème migratoire sur eux si ces pays ne lui donnent pas ce qu’il veut.
        Cette solution de Syriza est proche de celle du LAOS (Extrême droite Ultra-Orthodoxe) qui avait pour projet de donner des titres de séjour temporaires à tous les clandestins pour qu’ils partent le plus vite possible en France, UK, Allemagne, … La différence c’est que ici Tsipras habille tout ça d’un zeste d’humanitaire (il donnerait la nationalité Grècque aux immigrés qui le souhaitent mais même si ceux-ci la prennent leur objectif n’est pas de rester en Grèce) et qu’il y ajoute une pincée de tentative d’extorsion sur les autres pays européens.

        Si Tsipras régularisait tous les clandestins du pays, On sera sûrement expulsé de la zone Schengen (réintroduction du contrôle aux frontières entre les pays de l’UE et nous, réintroduction des visas pour tout citoyen Grec qui souhaite aller dans une autres pays européen, …). Rappelez vous les cris des dirigeants européens contre Berlusconi et ses quelques milliers de tunisiens alors que là on parle d’au moins 2, 5 millions de personnes …

        Autre problème qui fait que Syriza n’est pas fiable : Le président de la communauté pakistanaise de Grèce, soutenu par les officiels de Syriza, est recherché par le Pakistan pour traffic d’êtres humains et a été arrêté brièvement en mai dernier à la demande d’Interpol (une grande partie de l’immigration illégale en Grèce est due aux passeurs pakistanais et turcs).
        Il a obtenu de ne pas être extradé en faisant une demande d’asile politique car il dit que si on le renvoie au Pakistan, il sera torturé par les autorités pakistanaises.

        http://greece.greekreporter.com/2012/05/16/president-of-pakistani-community-in-greece-arrested-for-human-trafficking/

        Enfin Tsipras est irresponsable puisqu’il veut diminuer fortement notre armement alors que l’armée turque survole quotidiennement notre espace territorial et qu’il y a souvent des dogfights au dessus de la mer Egée (Vu que l’UE ne veut pas se charger de défendre notre frontière Est qui est également la frontière Est de l’UE, l’armée est obligé d’envoyer nos avions forcer les turcs à rebrousser chemin : D’où le budget armement).

        Article turc en anglais de 2011 sur les dogfights au dessus de la mer Egée :

        http://www.todayszaman.com/newsDetail_getNewsById.action;jsessionid=32B6653B4F19264581CC178F0AAA7028?newsId=252173

        Donc non, je ne pense pas qu’un parti comme Syriza qui soutient une personne recherché pour traffic d’êtres humains, qui menace ses partenaires européens d’invasion si ses demandes ne sont pas satisfaites et qui veut diminuer drastiquement notre armement alors que si on a un problème avec les turcs personnes ne viendra nous aider à par les Serbes, soit le sauveur du pays.

        En fait, je crois que vous faites l’erreur de confondre Syriza avec un parti comme le Front de Gauche. Et ces 2 partis n’ont rien à voir.

        Je pense que si Syriza ou XA sont élus, il y aura de gros troubles et sûrement une guerre civile.

        La moins mauvaise solution, c’était à mon sens, et c’est triste, de voter Nouvelle Démocratie (vu que le Pasok s’est complètement décrédibilisé) même si ce parti est pourri et c’est effectivement lui qui a été élu.
        C’est pour ça que je disais qu’il n’y a avait que très peu d’alternatives.

  24. Des habitants du XVe arrondissement de Marseille ont mis en fuite les habitants d’un campement rom, et ont mis le feu aux affaires que ceux-ci n’ont pas emportées.
    Aurons-nous droit à un article d’indignation ?

    1. L’ acte inadmissible et l’ absence de réactions substancielles de condamnation (avant tout acte d’ analyse sociologique) sont des symptômes de la décomposition de l’ état de droit.
      Ça a commencé comme cela par le passé. Tout mon être refuse cela, instinctivement, physiquement: les politiques ont le devoir de se réveiller et de condamner ces actes que rien ne peut excuser.

Les commentaires sont fermés.