LES MYSTÈRES DE BRUXELLES

Vous vous souvenez de mon billet Les mystères de Paris où j’expliquais que Google maps s’ouvrait chez moi sur une partie du plan de Paris mystérieusement centrée sur le boulevard Mortier ?

Le mystère s’était dissipé quand, découvrant dans un article sur la DGSE (Direction générale de la sécurité extérieure), son adresse, je reconnus celle qui se trouvait bien au centre de ma recherche par défaut.

Ce soir, ô surprise : une autre carte par défaut, cette fois dans un quartier périphérique de Bruxelles où je sais n’avoir jamais mis les pieds. Mais le nom de ce quartier m’a été prononcé récemment : Julien, qui partage avec moi la publication des billets sur le blog, m’a indiqué qu’il allait bientôt s’y installer.

J’ai pris un cliché de ma nouvelle carte par défaut, et viens de le lui envoyer, accompagné de la question suivante : « Est-ce que ceci te dit quelque chose ? »

Sa réponse ne m’a pas surpris, et vous-même, chère lectrice ou cher lecteur, vous l’avez aisément devinée, n’est-ce pas ? « Oui, c’est l’adresse de ma future maison 🙂  »

Partager