Présidentielle, faut que ça bouge ! 18 mars 2017 : véritable déferlement de la France Insoumise ! par Philippe Soubeyrand

Billet invité. Ouvert aux commentaires.

Ce 18 mars 2017, ce fut l’occasion d’un véritable déferlement de la France Insoumise venue des quatre coins du pays, une démonstration de force que même les médias et la presse ne peuvent plus nier aujourd’hui ! Plus de 130.000 personnes ont pris part à la grande marche en faveur de la 6ème République, l’une des mesures phares du programme l’Avenir en Commun porté et soutenu par Jean-Luc Mélenchon !

Plus de 330.000 personnes ont assisté en direct au discours du candidat de la France Insoumise, dont plus de 200.000 uniquement via YouTube…

On se souvient de la date du 18 mars 1871 qui avait marqué le début de la Commune de Paris, cette période d’insurrection qui devait s’achever dans le sang le 28 mai 1871 à l’issue de la Semaine Sanglante :

La France Insoumise compte à ce jour plus de 290.000 soutiens… Face aux lobbies ultralibéraux, elle est la clé !

De mémoire, jamais je n’avais vécu une telle ferveur en politique.

Voici pour vous quelques messages capturés ici ou là, depuis la place de la Bastille jusqu’à la place de la République :

 

Partager

78 réflexions au sujet de « Présidentielle, faut que ça bouge ! 18 mars 2017 : véritable déferlement de la France Insoumise ! par Philippe Soubeyrand »

  1. Bon…
    Il semble que ce blog commence enfin à rendre compte du candidat de la France Insoumise…
    Comment?… Jamais trop tard?…
    Jusqu’à il y a peu, on ne prononçait même pas son nom, ici….

    Je dis ça, tout en restant un admirateur du travail fait ici-même depuis des années.

      1. Si l’on se fie à l’origine de l’expression  » carte blanche » , on n’est pas trop rassuré …

      2. Une très bonne initiative à ouvrir toute grande la discussion.

        En tant que révolutionnaire ouvrier, trotskyste, j’attire les participants de cette discussion sur un élément qu’il ne faut jamais perdre de vue en politique. Cet élément c’est que l’on ne se baigne jamais dans la même eau.

        En tant qu’ancien électeur de Mélenchon au premier tour des élections présidentielles de 2012 (Hollande au second), je veux attirer l’attention des participants à cette discussion, que le Mélenchon de la Place de la République de 2017, n’est plus le même que celui de la Bastille en 2012. Il en est l’exacte contraire.

        Si en 2012 il pouvait se flatter à juste titre d’avoir fait gagner la gauche, et il fallait dégager Sarko, il pourra se flatter cette fois de la faire perdre. Le probléme c’est qu’en dégageant Hamon, il laisse un boulevard à la réaction à venir.

        Mélenchon en 2012, en tant que président du Parti de Gauche, représentait la gauche radicale.

        Mélenchon en 2017, en tant que candidat de lui même, ne se situe pas à gauche (il le dit lui même). Et s’il n’est pas à gauche, il est à droite. d’ailleurs il le fait bien savoir en rendant un hommage appuyé à De Gaulle, et en faisant l’apologie de la protection sociale allemande, créee par Bismarck.

        Mélenchon, avec la complicité du PCF, s’érige en un obstacle redoutable contre le front unique ouvrier.

        Seul un front unique ouvrier PS PCF derrière le candidat du Parti Socialiste (soutenue par l’extrême gauche et les syndicats ouvriers et de la jeunesse), peut vaincre.

        Ce n’est pas en remplissant la Place de la République bourgeoise de Clémenceau, en distribuant des drapeaux bleu blanc rouge, le drapeau des versaillais, aux damnés de la terre, qu’on fait oeuvre utile.

        Mélenchon n’est même plus un radical socialiste à la Daladier, il est un républicain à la Louis Napoléon Bonaparte.

      3. Mélenchon n’est même plus un radical socialiste à la Daladier, il est un républicain à la Louis Napoléon Bonaparte.

        Voilà qui rejoint ma réflexion sur cette bizarre impasse sur la République Sociale de 48. Bref, nous refaire en douce le coup de l’extinction du paupérisme mais en pire, sans St Simon.

      4. J’ai surpris une main glissée subrepticement dans la boutonnière dans l’émission avec les enfants d’hier soir… Je suis surpris que Vigneron ne l’ai pas déjà posté en GIF sur Twitter. 🙂

      5. @M Rideau, votre réaction est extraordinaire ma foi!! Que vous reprochiez à Mélenchon de s’être droitisé passe encore mais que vous en appeliez à un front PS-PC alors là j’en reste coi ! Cependant après Robert Hue chez Macron il fallait bien s’attendre à des choses hors du commun… J’ai soudain l’impression que la campagne 2022 vas être terriblement ennuyeuse après un tel feu d’artifice… on pourra jamais rivaliser !

    1. Mais c’est après l’élection que cela se joue. Regardons la suite, objectivement.

      Certes, le programme de JLM est à priori acceptable par le capital. Il écarte délibérément le socialisme, JLM a lui-même fait des promesses à la bourgeoisie: « Les investisseurs n’ont rien à craindre » ou encore « Je ne suis pas révolutionnaire mais keynésien ». Keynes expliquait que ses propositions étaient indispensables pour éviter la révolution sociale. Il s’agit bien de cela: un replâtrage.

      Le plan A, c’est savourer les Ors de l’Elysée pour JLM, et le plan B, c’est pour tous les bureaucrates du PG, accéder au maximum de gamelles du PS et PC aux législatives.

      Mais JLM s’est trompé. Certes la bourgeoisie française ne le craint pas, car il a dans tous ses mandats et en 30 ans de PS, toujours servi l’Etat bourgeois. Mais elle craint que le replâtrage rogne ses profits. Or dans la crise qui va rebondir (voir https://blogs.mediapart.fr/jean-marc-b/blog/140317/le-retour-de-la-crise ) et donc une concurrence acharnée elle craint, avec raison, de perdre pied.

      Le scénario le plus probable, à en juger par ses déclarations et écrits, est que JLM se couche comme son modèle Mitterrand et comme Tsipras, deux politiciens qu’il a continué à défendre dans l’erreur. Voir ici: http://wp.me/p5oNrG-tPq

      Et si il n’abandonnait pas son programme de replâtrage, alors on irait vers un désastre économique, sans parler du plan politique avec les fascistes en embuscade. Voir ici: https://blogs.mediapart.fr/jean-marc-b/blog/110317/le-programme-economique-de-jlm-un-desastre-economique-et-politique

      Que fait-on alors ? Au lieu de faire l’autruche qui met la tête dans le sable, on lève la tête pour retrouver le chemin et, sinon on pisse dans un violon on aiguise les serres. Cela veut concrètement

      1) reconstruire le projet d’émancipation

      2) reconstruire les organisations (syndicats, associations, partis de combat) de cette émancipation.

      1. Qu’est ce qu’il ne faut pas lire comme inepties ! Ne vous inquiétez pas, à ce rythme là, vous aurez la peste brune !

        Merci beaucoup à M.Soubeyrand pour son reportage en images et en sons.

        Merci aussi à M.Jorion qui a permis cela.

      2. Les trotskistes au moins, n’ont pas changé dans leurs techniques de division. Déjà il y a cinquante ans, on disait que cela venait de loin.

      3. « …@M Rideau, votre réaction est extraordinaire ma foi!! Que vous reprochiez à Mélenchon de s’être droitisé passe encore mais que vous en appeliez à un front PS-PC alors là j’en reste coi !… »

        Mais M. DUP, c’est vous qui étes extraordinaire de relativiser comme ça la droitisation du représentant de la gauche radicale.

        Cela ne se fait pas à n’importe quel moment, si on en croit ce site et la fin prochaine du capitalisme.

        Si Fillon veut atomiser et dévaloriser absolument le prix du travail en France.

        Mélenchon lui, il veut absolument atomiser le prolétariat organisé, en s’attaquant comme il le fait au PS et au PCF .

        Les trotskystes ont toujours, inconditionnellement, défendus les organisations ouvrières contre la réaction.

        Le PS et le PCF, un jour disparaîtront, mais sous les coups du prolétariat, en son temps et à leur avantage.

        Et ne réduisez pas le PCF au sieur Robert Hue, vous vous réduisez vous même.

        Vous vous ennuyez de ces explications ? Allez chez Macron !

    2. Pas d’accord sur les chiffres, on était dans les 20 000 tout au plus à regarder EN DIRECT sur youtube, pas 200 000. Par contre la video totalise en ce moment soit 48h après plus de 300 000 vues et >17000 de pouces bleues. Donc dans les 150 000 personnes en direct (si tant est que les gens sur la place n’étaient pas connectés à youtube sur leur téléphone). Reste que le rassemblement a été une réussite mais rien de très supérieur à 2012.

    3. J’ai le même ressentiment que Pierre. Je ne comprends pas très bien pourquoi cette distance envers JLM. Peut-être ignorons nous quelque chose d’important? Puisqu’il y a peu de temps Paul Jorion avait même écrit que si Hamon gagnait cela n’était pas si mal. D’un autre côté, lorsque nous suivons ce blog et les nombreux articles consacrés à un futur meilleur JLM semble mieux équipé pour le réaliser. Donc comprends pas!

  2. Hahaha nous ne sommes pas dupes,
    pour LLonfi et Cronma cest simple,
    mais sont ils dupes d’eux même pour penser qu’un homme seul et impulsif ( son soit disant côté méridionale ) sans parti va gagner (c’est ça qu’on veut non ? ) plutôt que de les faire PERDRE ?

    Pauvre peuple, aussi beau qu’inconséquent.

    C’est moi qui ai dit ça ?? Aoufch

    1. Plutôt vaincu que dupe ?

      Diane Scott, qui se présente comme «psychanalyste en formation», ce qui veut sans doute dire qu’elle est en analyse, termine sa diatribe sur une profession de foi : «Pour ma part, je préfère être vaincue que dupe.»

      Autrement dit : Je serai fidèle à mes convictions fût-ce au prix de la défaite. La posture est noble.

      Noble au point que ce qui ici s’avoue en clair n’est pas autre chose que ce que Lacan nommait, à propos de nul autre que le vicomte de Chateaubriand, le «narcissisme suprême de la Cause perdue».

      http://laregledujeu.org/2017/03/16/30975/a-gauche-le-narcissisme-de-la-cause-perdue/

      1. la revue de BHL qui dénonce le narcissisme ?
        faut l’encadrer pour la postérité celle-là…

      2. roflmaousse 19 mars 2017 à 19 h 42 min

        BHL est un vieux pote de JAM.
        Jacques Alain Miller s’y connait en Cause.
        D’abord la Cause du Peuple quand il était Mao, puis plus tard la fondation de l’École de la Cause, surnommée lekolkose par des détracteurs.
        Par contre j’ai cherché en vain d’où il sortait cette histoire de [vicomte de Chateaubriand, le «narcissisme suprême de la Cause perdue»] Je ne suis ni brillant, ni château, ni vicomte, et je n’ai trouvé qu’une seule occurrence chez Lacan de « narcissisme suprême de la cause perdue ».
        Voici :
        …[ A qui veut vraiment s’affronter à cet Autre, s’ouvre la voie d’éprouver non pas sa demande, mais sa volonté. Et alors : ou de se réaliser comme objet, de se faire la momie de telle initiation bouddhique, ou de satisfaire à la volonté de castration inscrite en l’Autre, ce qui aboutit au narcissisme suprême de la Cause perdue (c’est la voie du tragique grec, que Claudel retrouve dans un christianisme de désespoir). La castration veut dire qu’il faut que la jouissance soit refusée, pour qu’elle puisse être atteinte sur l’échelle renversée de la Loi du désir. Nous n’irons pas ici plus loin.]…

        Le Monsieur plus haut qui propose le lien plus haut espère sans doute devenir fournisseur officiel de l’Élysée pour services rendus.

        Sur le fond de l’affaire, qualifier « je serai fidèle à mes convictions fût-ce au prix de la défaite » de « narcissisme de la cause perdue », n’est rien d’autre qu’insulter tous ceux qui sont allés au bout de leur conviction jusqu’au prix d’en perdre leur vie, ce qu’on a appelé des résistants. Pas rien que les Insoumis crient Résistance, et pas Présidence !

      3. « La règle du jeu », le site de BHL, un bien étrange site pour publier un article de la part de M.Miller.

        BHL, celui qui intrigua en 2011 pour que l’Elysée sous Nicolas Sarkozy envahisse la Libye. Sous quel prétexte le dictateur et sponsor de l’UMP ( voir articles de Médiapart ) a t-il été lynché et assassiné, nous ne le saurons jamais.

        Résultats des courses = 35 000 morts civils libyens assassinés durant la guerre de Libye fomenté par l’Elysée et BHL.

        Depuis, un pays à feu et à sang. Des attentats à la bombe quotidiens qui font des centaines de morts et de blessés chaque mois. Une guerre civile permanente. Pourquoi M.Sarkozy a t-il liquidé son parrain ? Qui le sait ?

        M.Miller au vu de sa grande notoriété devrait publier ailleurs que dans la feuille de choux d’un criminel de guerre en col-blanc, cela vaudrait mieux.

  3. J’y étais et ce qu’il faut signaler au delà d’un discours exemplaire au service d’une idée nécessaire, c’est la foule de jeunes de moins de 30 piges…et une foule colorée.
    Sur le fond je n’ajoute rien sinon que l’on va pouvoir s’épancher sur les 12 000 personnes d’ Hamon à Bercy pendant 3 jours…

    1. je viens de voir un extrait de Hamon à Bercy … le voila, toute honte bue, qui parle de la revolution française ! (entre autres) on aurait cru entendre Melenchon ! quel tranquillité dans le cynisme ! aussi bien, j’eprouve de la sympathie pour la ferveur, l’espoir qui rassemble les melenchonistes, aussi bien je suis pris d’une stupefaction devant le public qui applaudit à ces contorsions tellement duplices de monsieur Hamon…une impression d’insondable,d’abyssale naiveté… à laquelle je ne peux croire… j’ai envie de crier :  » sociaux traitres ! » mais ces expressions du passé ne font pas parties de mon vocabulaire usuel ; ah ! tant pis ! « especes de sociaux traitres !!!!! »

      1. @Charles ci-dessus reproche à Mélenchon d ‘être sorti de la ligne  » révolution sociale » qui nous classerait  » à gauche » pour proposer un programme d’inspiration keynésienne. Pour proposer de constituer un  » cercle vertueux », disent ses deux économistes principaux . Proposer de sortir d’un cercle vicieux, où nous sommes, et qui est bien décrite dans les ouvrages de Paul Jorion qui nous sont familiers. Oui, Mélenchon analyse la situation et veut corriger la société dont nous ne sommes pas sortis. C’est quoi ce cercle vicieux à corriger? La méconnaissance vicieuse de deux réalités contradictoires: limites de la raison , et limites des ambitions humaines. Limitées par quoi? Par la reconnaissance du rôle fondamental de la biosphère dans les rapports techniques, économiques, sociaux entre tous les êtres vivants qui évoluent sur la planète. (Et si le vivant qui « se plante » le moins du point de vue de l’intelligence collective c’était la catégorie que nous nommons les plantes?)
        D’où l’ouverture du programme de la France Insoumise à de « nouvelles frontières » ( le numérique, la mer, l’espace,) à considérer raisonnablement par l’esprit humain devenu vertueux …
        J’ai suivi les discours de samedi pour JLM et d’hier pour Hamon lequel pour sa part développait une pompeuse phraséologie destinée essentiellement à renouveler les anciennes émotions et susciter encore le désir d’une future et inatteignable promesse du bonheur. Je ne dirai pas que ce discours contient une  » traitrise » quelconque. Il entretient l’illusion selon laquelle « on verra ce qu’on n’a pas encore vu ». Pendant ce temps le climat se dérègle et le Pérou subit les dégâts !

    2. Oui,très beau rassemblement. Beaucoup de jeunes effectivement.
      Beau discours de Gérard Miller en préambule.
      https://www.youtube.com/watch?v=mCJ173PGeGM
      J’ai cependant un peu de mal avec cette Marseillaise entonnée à chaque meeting. Je préfère l’Internationale, on ne se refait pas. Il est vrai qu’elle a été chantée à un moment sur le parcours, puis par la foule lors de la clôture, mais hors micro…

      Il n’y a plus qu’à entendre le verdict des urnes, sans grands espoirs à mon avis, vu le poids démographique des vieux cons réactionnaires soucieux de préserver leurs rentes.

      1. vu le poids démographique des vieux cons réactionnaires soucieux de préserver leurs rentes

        C’est une honte et indigne de ce lieu de voir ainsi traités nos retraités de l’éducation nationale ! Je proteste !

      2. Attendre le verdict des urnes, pas entendre. Je préférerais être sourd plutôt que d’entendre ça. Sauf miracle.

      3. @ Vigneron
        C’est pas faux, hélas, tu peux en mettre un bon paquet dans le lot.
        Sans parler de ceux encore en activité pas insensibles aux sirènes de la Marine.
        Tout fout le camp.

      4. Les vieux cons réactionnaires votent pour un naufragé à qui l’on a taillé des costards sur mesure… Le problème est donc ailleurs, côté Le Pen peut-être. Pourquoi ne s’est on pas occupé des « rentiers » qui votent le Pen ?

      5. Au vu que la Marseillaise et l’Internationale ont été largement souillées par l’autoritarisme colonial et le totalitarisme révolutionnaire , je proposerai plutôt que l’on écrivît une autre chanson populaire. En attendant de l’écrire, on pourrait plutôt chanter « le Temps des Cerises », cela pourrait faire une juste synthèse provisoire.

  4. La différence entre un mal-aimé des médias et un mal-aimé des médias ? Le premier annonce 200 000 gonzes et gonzesses au Trocadéro et ils se marrent. Le second en revendique 130 000 place de la République et ils se prosternent.

      1. Hé ho Vigneron quand on s’érige en DADB (Distributeur Automatique De Baffes) faut être exemplaire et faire bien mieux que cela.

      2. Ben on rentre un peu moins d’insoumis que de fionistes au m2 parisien donc l’insoumis est plus dodu que le fioniste, ou plus exigeant en espace vital et liberté de mouvement, voire les deux.

    1. C’est justement parce qu’ils gagnent beaucoup d’argent que les instituts de sondages ne peuvent pas se permettre de donner des résultats trop loin des vrais estimations sinon ils tuent la poule aux oeufs d’or. C’est comme les critiques gastronomiques ils ne peuvent pas donner 100 points à un plat qui n’est pas bon sinon ils perdent la crédibilité qui est leur fond de commerce, par contre entre deux très bon plats pour définir qui a 95 et qui 99 …. Bref, ne rêvez pas, Mélenchon n’est pas à 25 %, 15 serait déjà une grosse et excellente surprise.

  5. Ce billet est la suite logique du livre de notre hôte  » Se débarrasser du capitalisme est une question de survie « . Le programme n’est pas parfait mais, le plus élaboré. Celui qui va le plus loin pour se débarrasser du capitalisme capitalisme.

      1. JLM a eu l’intelligence de ne pas parler de ça, pour faire un score supérieur a celui du NPA…

        La 6èm république pourra en décider. (j’imagine que le NPA sera contre, puisque ça viendrait de JLM)

    1. Le premier qui trouve un système qui permette de se passer d’argent m’appelle sur mon portable !

      Ce dont je suis convaincu, c’est que ce système finira par s’imposer de lui même, soit avec notre anéantissement (assez probable), soit avec tout un tas de robots (probable mais pas pour longtemps).

      On s’en reparle dans 1 million d’année !

      1. Le système existe depuis la nuit des temps : le client se présente et paie en coup de bâton, quand il vous en a assez donné il peut emporter ce qu’il veut… 🙂

  6. j’y étais aussi d’ac avec rodolphe13
    un homme politique qui vous parle d’article de la constitution faut le faire!
    laissons les autres candidats avec leurs éléments de langage, leur petites phrases pour la télé.

  7. Bercy?
    Vous n’y êtes plus, c’est maintenant: « AccorHotel Arena » …(Il ne manque plus que l’affreux et intraduisible « Resort »…)

  8. Ce que fait Mélenchon est honorable (en tant que citoyen), je ne le critique pas, mais il faut bien plus que 130 mille voix pour percer jusqu’au deuxième tour. N’oublions pas que la France est un pays conservateur, malgré tout.

  9. Quelqu’un nous ferait un point sur les investitures aux législatives de candidats de « F.I. »?
    Ce serait bien qu’il y ait un renouvellement avec des jeunes, en effet, accompagné d’une évolution du PCF…
    D’où sont issus les investis ?
    S’ils forment un groupe à l’assemblée, sur quels éléments pourront-ils peser ? Guérilla parlementaire en petite bande ou pôle de rassemblement de morceaux éparpillés du PS avec sas de décompression pour les pollués au Cesium de Solferino ?

    1. Je sais que c’est cela qui intéresse et donc occupe les ex-PS politiciens professionnels du PG. Mais difficile à savoir. Rien n’est transparent dans la tambouille. Le dernier article que j’aie et qui fasse le point date un peu: http://wp.me/p5oNrG-vIg

      1. @Charles(20h17)
        Après vous avoir vu , et depuis longtemps , dégobiller systématiquement sur JLM , .. c’est marrant….à bien y réfléchir , je crois que je préfère , et de très loin , le style de Vigneron …

      2. Comprends pas votre obstination anti-Mélenchon. C’est une monomanie ou quoi ? Pourquoi n’utilisez-vous pas votre talent contre les droite et extrême droite ? N’avez-vous pas la notion de danger immédiat ?
        Pourquoi tant de haine ?
        N’êtes-vous pas capable de faire la part des choses ?
        Un Mélenchon qui se prélasse dans les ors de la République, trahissant autant que nécessaire au capital est encore préférable aux droites ouvertement anti-social.
        Il ne vous échappera pas, je l’espère, que vos attaques sont d’autant plus féroces que Mélenchon rassemble le plus de convaincus et enthousiastes.
        Vous êtes le thermomètre de la popularité de Mélenchon.

      3. Détrompe toi, quand il s’agit de critique radicale, de façon générale et particulièrement lorsqu’il s’agit des artifices de Monsieur, y’a pas photo, les trotskystes restent insurpassables.
        Pour ce qui concerne les députés Insoumis, il n’y a pas vraiment de sujet puisque chacun sait qu’ils n’y aura pas de groupe parlementaire Insoumis en 2017, pas plus qu’en 2012 où ne fut pas atteint le seuil des 15 députés FdG (PCF + PdG).
        La seule question valable est de se demander quel parti va-t’il bien vouloir sacrifier un député pour donner un siège à Monsieur au palais Bourbon et nous en débarrasser à Strasbourg.

      4. Occupe toi donc de ton mentor Vigneron, c’est lui qui aura un problème de cohabitation avec Baroin…

    2. @ Timiota
      On peut le dire ici, c’est un gros problème. La France Insoumise à pensé élaborer une charte : Une sorte d’engagement moral à suivre les idées portées par la persona de son tribun Mélenchon ( persona et tribun au sens originaire gréco-romain avec les défauts de toute personne humaine) pendant une législature su moins. Ce qui n’a pas été accepté par les directions des partis politiques, qui ont leurs routines ( au sens de « feuille de route » établie) A défaut , la F.I. présentera partout ses propres binômes. Ce qui me gêne personnellement: le peuple citoyen élira-t-il comme représentants des gens non connus de lui car précisément issus de leur société civile sans passé politique? J’en doute. Si gagner les élections ne suffit pas, les perdre faute d’entente possible n’arrange pas les choses…

    3. @Timiota :
      Le but c’est la constituante : une « longue nuit debout » qui ne pourrait pas se terminer entre punks à chiens et promeneurs, c’est là qu’on rigolerait vraiment si Monsieur Mélenchon était l’Élu.

  10. QUE DE SUCCES :
    Mélenchon remplit la place de la République,
    Hamon remplit Bercy,
    RESULTAT :
    Melenchon 11%,
    Hamon 12% des intentions de vote.
    CONCLUSION :
    Macron se marre!
    PENDANT CE TEMPS LA :
    Schultz construit une coalition de gauche en Allemagne.
    Etonnant non ?

    1. 100% des délégués SPD (Parti des Sociaux Traitres merkélocompatibles en sabir méluchien) ont voté pour la désignation de papa Schulz. Du jamais vu dans la vieille histoire du parti.

      1. Oui mais Schulz est un baratineur commercial, très extraverti et professionnel du langage émotionnel, ancien prolo (il n’a même pas le bac), cela facilite à la base l’identification avec le personnage. Mais en terme de réalisation politiques projetées dans le futur, c’est plutôt du pipi de chat.

      2. On s’en branle, l’important c’est qu’il soit plus manœuvrable que l’Angèle. A priori ça doit mieux le faire avec un ex alcoolo SPD francophone qu’avec une ex physicienne CDU russophone.

      3. Sauf que pendant ce temps là on met en place une europe à deux vitesse et que Macron vas nous faire intégrer le peloton de tête ou nous ne pourrons nous maintenir qu’au prix d’une austérité sans appel et ou nous serons le dindon de la farce au vu de notre balance exportatrice. Pendant ce temps la le Sud et l’Est ferons de la croissance et de l’inflation pour résoudre leur dette (au prix d’une précarité totale sur le marché de l’emploi) et nous on fera du chômage et de la déflation jusqu’a avoir lepen en 2022…

      4. Petite bouteille, tu avais bien vu… Je sens que Schulz va remplacer Mme Merkel mais sentir ne veut pas dire « penser ».

      1. Tu viens de démontrer avec brio que le macronisme est l’antithèse de la poésie c’est à dire : rien. Même pas la moindre petit effet Casimir dans ce vide là, l’échelle sub-quantique du néant.

      2. Oh ? L’est macroniste Bigard ?
        http://dai.ly/x2aehdx
        Sinon t’as entendu Monsieur chez les niards ? C’est bien, il t’a défendu. Leur a dit que les ennemis de l’Europe c’était pas les immigrés mais les banquiers, direct, c’est mieux que Bigard kamême.

    1. Vous comptez faire votre pub et vendre votre bande dessinée en passant sur le corps du candidat de la France Insoumise ? Pas très gracieux comme procédé. Méprisant pour le travail des autres. Sinon, oui, vous avez un bon coup de crayon.

    2. Chinal,

      Sans monnaie la spéculation parasite liée à la propriété privée de certaines ressources, reste tout aussi possible et permet de concentrer les richesses à l’infini.

      La monnaie n’est qu’un outil. En quoi supprimer cet outil résoudrait il quoi que ce soit ?

  11. Tout d’un coup j’ai cru que les opposés à Mélenchon ferait preuve d’un d’objectivité, et puis finalement non
    comme ils n’ont pas grand choses à dire, faut accumuler, menteries, approximation et fausseté

  12. … plus que 31 minutes pour voir le marin couler, pavillon haut. Moins 3% dans les sondages demain. Il était temps de ce faire une FeNêtre à défaut d’un carreau !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *