Mélenchon ou Hamon ? Le pari irresponsable et dangereux, par Cédric Mas

Billet invité. Ouvert aux commentaires. P.J. : Je publierai bien entendu volontiers comme billet autonome les réponses qui lui seraient faites.

À quelques jours du premier tour de l’élection présidentielle, se pose pour un certain nombre d’électeurs la question de savoir qui voter entre MM. Mélenchon et Hamon.

Cette question découle directement d’une manipulation claire entretenue des deux côtés par calcul politique : les programmes de Jean-Luc Mélenchon et Benoît Hamon seraient très proches, et seules les personnalités et les qualités oratoires de l’un expliqueraient la différence importante constatée dans les sondages.

D’aucuns pensent même que leur rapprochement, envisagé à plusieurs reprises, n’aurait échoué que pour des questions d’appareil et d’égos. Or, rien n’est moins vrai.

Ces idées largement répandues passent sous silence un chaînon manquant primordial : le lien idéologique très fort entre Jean-Luc Mélenchon et certains milieux qualifiés péjorativement de « rouge-brun », dont la présence est loin d’être négligeable dans ses équipes et ne sont pas sans liens avec les réseaux d’influence russes.

Ainsi, sur les questions internationales, le programme de M. Mélenchon est bien plus proche de celui de Marine Le Pen (et sur certains points de celui de M. Fillon) que de celui de Benoît Hamon.

Le rapport à la Russie, à ses agissements impardonnables et contraires aux intérêts de la France en Europe de l’Est comme en Syrie, est ainsi un symptôme d’un mal plus profond.

Si l’influence russe sur le Front National est essentiellement matérialisée par des financements importants, l’influence exercée sur Jean-Luc Mélenchon, intimement convaincu aujourd’hui sur ces questions d’avoir raison contre une majorité « intoxiquée » par une « propagande atlantiste », inquiète car elle pourrait révéler un noyautage progressif de ses équipes.

Ainsi, sur les questions internationales, il faut s’interroger sur des personnalités dont la biographie est loin de correspondre à ce que l’on pourrait attendre d’un militant du Front de Gauche. Pensons par exemple à M. Djordje Kuzmanovic, ancien militaire ayant notamment combattu en Afghanistan.

M. Kuzmanovic est la tête d’une société de conseil « pour les affaires », et aujourd’hui secrétaire national du parti de Gauche pour les questions de défense et internationale.

M. Kuzmanovic, élu au sein du Bureau national du Parti de Gauche, est très actif sur les réseaux sociaux.

Comme très bien expliqué ici, les idées qu’il professe font les choux gras des sites complotistes dont (voir ci-dessous) le site de Michel Collon, (dont les fréquentations comptent notamment Thierry Meyssan et Dieudonné).

De telles personnes, au profil pour le moins contestable, entourent Jean-Luc Mélenchon, sont responsables de sa conversion, aujourd’hui solidement ancrée, dans l’existence d’une « vérité alternative » qui serait masquée par une propagande téléguidée par les États-Unis. Cette affirmation constamment déjugée par les faits, est l’un des piliers des médias d’obédience russe comme RT et Sputnik.

Prenons un exemple flagrant : la conviction exprimée à plusieurs reprises par M. Mélenchon que la Russie combat Daech en Syrie, et son refus d’admettre le fait avéré que les frappes russes visent d’abord les rebelles syriens qui luttent contre Assad et contre Daech (ne revenons pas sur la question du gazoduc qatari, enfant chéri de la propagande pro-Assad, déjà décrypté ici).

Voir tout particulièrement à 4m06s M. Mélenchon opposer un silence irrité face à la contradiction citant des chiffres avérés sur les frappes russes.

On notera que lorsqu’il est interrogé à ce sujet, M. Mélenchon se refuse à reconnaître clairement et sans ambiguïté la responsabilité entière et unique d’Assad dans un certain nombre de crimes, à commencer (mais ce ne sont pas les seules) par les attaques chimiques de la Ghouta en 2013 ou celle de Khan Sheykhoun commise le 4 avril 2017. Il préfère prendre la posture d’une condamnation générale des attaques chimiques en restant vague sur les responsabilités pourtant avérées, et appelant à une enquête indépendante de l’ONU (alors que les projets de résolution sur des enquêtes sur les crimes syriens sont systématiquement bloquées par un véto russe).

La vraie raison de l’impossible rapprochement entre MM. Mélenchon et Hamon réside donc dans une différence fondamentale sur les questions internationales.

De manière générale, M. Mélenchon souhaite aujourd’hui se présenter comme le candidat « de la Paix » alors que sa volonté pacifiste est dirigée uniquement contre les États-Unis et l’OTAN et non contre les aventures dangereuses et belliqueuses de la Russie dans différentes régions du monde, ni son soutien à différents dictateurs directement à l’origine de troubles, voire de guerres civiles (Syrie, mais aussi Venezuela).

La posture de M. Mélenchon aboutit à placer une exigence de multilatéralisme comme garde-fou contre les actions qu’il juge par principe « criminelles » des États-Unis, exigence soigneusement mise entre parenthèses lorsque la Russie agit unilatéralement, comme par exemple en septembre 2015 en Syrie.

Cette posture internationale donne une clé pour comprendre à quel point le vote pour M. Mélenchon ne débouchera que sur une impasse politique dangereuse pour le pays.

Elle permet d’abord de découvrir que les équipes du front de Gauche, loin de l’image marketing d’une France insoumise, sont hélas contaminées par des éléments idéologiquement peu compatibles avec les idéaux humanistes et démocratiques qu’ils essaient d’afficher, et dont les connexions vers les réseaux complotistes et fascistes sont trop nombreuses pour être de simples affaires de circonstances.

On rappellera que les congrès du Parti de Gauche sont souvent le lieux de déclarations étonnantes où la dénonciation de la finance internationale alterne avec des propos plus violents, et où l’on n’hésite pas à citer Dzerjinski « Pour ceux qui ne sont pas de notre avis, quatre murs, c’est trois de trop. »

Par-delà même les personnes, la posture choisie par M. Mélenchon pour la politique internationale, si peu soucieuse des intérêts de la France au profit d’une Paix théorique et impossible face à des dictateurs, affaiblit considérablement son projet économique, élément fort de son programme. Le programme économique de M. Mélenchon suppose en effet une action unilatérale et l’instauration d’un rapport de force avec l’Europe, l’Allemagne et les règles régissant la finance internationale. Or, cette action unilatérale, à exercer pour préserver les intérêts économiques de la France face à l’Europe, l’Allemagne, les États-Unis… M. Mélenchon l’écarte pour toutes les questions internationales, se réfugiant dans un refus ab abstracto de toute action unilatérale.

Comment croire un candidat qui affirme refuser de lancer une opération militaire unilatérale afin de préserver les intérêts de la France, alors qu’il s’engage sur un programme économique qui impose un tel unilatéralisme en matière économique ?

Voter Mélenchon dimanche prochain est donc un pari, un pari irresponsable et dangereux du fait que, comme Donald Trump dans le cas de Steve Bannon, confronté à la réalité, il tournera le dos aux conseillers qui l’ont accompagné durant son élection.

Comment être sûr que M. Mélenchon changera d’avis seulement sur les questions internationales, restant ferme par ailleurs sur son programme économique ?

Si la sincérité de l’attachement de M. Mélenchon à la République, à l’état de droit et aux libertés fondamentales ne peut être mise en doute, la même confiance ne peut pas être accordée à certains de ceux qui l’entourent et qui portent un projet dangereux auquel aucun citoyen authentiquement attaché aux valeurs progressistes et humanistes ne peut adhérer.

Enfin, il convient de rappeler cette règle simple : le premier tour d’une élection présidentielle doit être l’expression d’un vote d’adhésion et non celui d’un vote utile fait de calculs manipulés par des sondages dont la fiabilité a montré encore récemment ses limites.

Si le choix au second tour impose de voter M. Mélenchon pour faire barrage à l’extrême-droite, il sera toujours temps de voter utile. Essayons au premier tour de ne pas être contraints à un tel choix entre deux extrêmes.

Partager

600 réflexions au sujet de « Mélenchon ou Hamon ? Le pari irresponsable et dangereux, par Cédric Mas »

  1. Ah ouais. Tout de même.
    Dommage, on tombe dans la version inversée en miroir de chez Berruyer, sauf que celle-ci n’est que l’écho fidèle de la petite musique (enfin, elle s’énerve un peu, la petite musique, à force de tentatives ratées bourrage de crâne) de certains cercles médiatiques qui savent, eux, ce que les gens doivent voter, et ce qu’ils sont priés de penser.
    Ni l’un, ni l’autre ne sont ni crédibles, ni intéressants.

    1. Tout ce qui est écrit est vrai. Et chercher une posture dans ce qui dérange lorsqu’on ne sait pas y répondre n’est pas très efficace.
      La question n’est pas de savoir pour qui je roule (bien malin qui saura le dire vu que je ne roule pour personne), mais quelle est la lourde responsabilité que va assumer chaque électeur qui va donner sa voix à M. Mélenchon et à ceux qui l’entourent.

      Pour ma part, j’aurais la conscience tranquille, ayant jusqu’au bout dénoncé l’impasse politique (pour ceux qui veulent comme moi briser le cadre economics-juridique qui nous étouffe et nous mène à notre perte) et le pari dangereux que constitue un vote Mélenchon.

      Cette France « insoumise » est bien en réalité bien trop soumise à certains dictateurs et dirigeants autoritaires pour être crédible.

      Et dénoncer cela ne signifie pas fermer les yeux sur les dérives américaines ou les excès de la finance internationale hypertrophiée.

      Ça c’est justement le credo melenchoniste : Poutine ou l’Arabie Saoudite, Assad ou Daech, Mélenchon ou Macron, etc.

      Le monde est bien plus complexe et si les temps présents sont à la polarisation extrême, cela ne doit pas faire perdre le Nord à notre boussole morale, et ce Nord éthique & humaniste ne pointe pas vers Mélenchon…

      CM

      1. Tout ceci n’est que billevesées comparées à notre politique déjà inféodée à l’Arabie Saoudite et aux nombreuses dictatures que l’on fréquente. Et le Yémen qui en parle ? On y massacre avec l’aval des états occidentaux. Donc, Mélenchon n’est ni plus dangereux, ni moins que les autres.

      2. Vous êtes surtout enfermé dans la bulle de votre délire, comme un poisson dans son bocal; ça pèse de vous répondre, on se sent immédiatement trop con, comme à mon voisin délirant qui me demandait si c’était vraiment dérangeant de se masturber en pleine rue. Donc ça va être la baston stérile entre pro et anti, on connait déjà le scénario, les propos et les protagonistes. Je retourne à la lecture de l’équipe.

      3. « La question n’est pas de savoir pour qui je roule (bien malin qui saura le dire vu que je ne roule pour personne) »

        Comme Macron donc pour Macron CQFD.

    2. Cinq ans que je n’ai pas posté ici… ou ailleurs. Mais là, les bras m’en tombent.
      Une bêtise parmi tant d’autres : une action unilatérale, c’est quand un pays intervient chez un autre sans son autorisation. Par exemple, les Etats-Unis en Syrie. Dire que la Russie intervient de manière unilatérale est donc faux puisqu’elle le fait à la demande de la Syrie.
      Tout le reste est à l’avenant. Triste, sur ce blog.

      1. « lorsque la Russie agit unilatéralement, comme par exemple en septembre 2015 en Syrie

        Par ailleurs, M. Mélenchon ne cautionne pas la sécession de la Crimée par intervention unilatérale russe. Il suffit pour cela de l’écouter ou de le lire. D’où sa proposition d’une Conférence sur la sécurité de l’Atlantique à l’Oural. Sur ce sujet, voir par exemple sa Revue de la semaine nº23.

  2. Je trouve à la fois intéressant et important de parler de politique international et en même temps toujours un peu manipulatoire. Ou au moins si les comparaisons étaient complètes ! Au lieu de quoi, on mélange allégrement les questions d’alliances militaires et économiques comme si l’équivalence allait de soi. Ca ne choque personne par exemple que la France soit alliée militairement à la Turquie d’Erdogan ! Bon, soyons clair, je n’entends pas défendre totalement la position de Jean-Luc Mélenchon sur ses positions géostratégiques notamment face à la Russie ou à la Syrie. Je trouve son approche problématique : je le reconnais et je l’affirme sans chipoter alors même que je soutiens sa candidature à la présidentielle (ça, c’est pour ceux qui croient qu’on est pas doué d’esprit critique quand on le soutien). Non seulement je le reconnais mais il m’arrive même de donner des références exactes de critiques véritablement solides contre sa position en Syrie. Je suis toujours étonné que des gens, parfois spécialistes du droit international, répètent autant de mensonge (par exemple que l’ALBA est une alliance militaire). Mais bon, passons. Je trouve ça néanmoins dommage parce que si sa position est critiquable, on ne parle pas de celles des autres. Ou alors seulement de celles de Marine Le Pen. Et celles du Parti socialiste ? On est pas allié du Qatar ou de l’Arabie Saoudite ? On a pas des liens ténus avec eux ? On a pas reçu leur dictateur ? Je rappelle que sous le Premier Ministre François Fillon, on a reçu en grande pompe Khadafi ! Bon, alors les alliances douteuses, elles sont pas seulement du fait de Jean-Luc Mélenchon, et pourtant dès que c’est lui on agite les chiffons rouges comme jamais. On a pas forcément tort d’agiter les chiffons rouges, mais on a tort de faire croire qu’il est le seul à les mériter. Et Benoît Hamon ? Il dit quoi de l’alliance militaire de la France avec la Turquie d’Erdogan ? Une critique ? Non ? Ça ne dérange personne qu’on soit allié militairement avec ce dictateur ? Vos indignations sont sélectives.
    Enfin, quand aux revirements possibles de Jean-Luc Mélenchon une fois élu, c’est vrai, on ne sait pas lesquels. On en espère certains notamment sur ces questions. Mais la 5ème République est telle qu’on ne peut rien croire de qui que ce soit. La seule chose dont je sois certain à son propos, c’est que son égo est tellement surdimensionné qu’il voudra être le dernier président de la 5ème République, pour marquer l’histoire. Et donc, qu’il fera une 6ème République, mais une vraie, c’est à dire donc il ne contrôlera pas les membres qui la rédigeront contrairement à Benoît Hamon, grâce à une assemblée élue et tirée au sort. Deux visions de la monarchie républicaine en somme. L’un distribue les prébendes avec un joli sourire, l’autre laisse de la liberté aux citoyens alors qu’il fait peur. Méfiez-vous des beaux-parleurs : Benoît Hamon en est un autant que Jean-Luc Mélenchon. Je soutiens ce dernier ce qui ne m’empêche pas de m’en méfier. Les soutiens de Benoît Hamon au contraire le trouve parfait, sans défaut, c’est leur homme providentiel. Très peu pour moi.

    1. Je suis d’accord avec l’analyse de CALEMBREDAIN
      Quel homme politique a t il un passé et un présent sans reproches ?
      AUCUN. Comment peut on voter pour MARINE la fasciste milliardaire,
      MACRON le fasciste en col blanc, FILLON le bon catholique donneur de leçons, HAMON qui a fait partie de ce dernier gouvernement socialiste du 49-3 et de la vente d’armes à l’Arabie Saoudite etc….
      QUE FAIRE ALORS ? Nous sommes loin de donner un blanc-seing à MELENCHON Disons que c’est le « moins pire….. »

  3. A l’heure où »La bête immonde redresse sa tête » de Gorgone , c’est moi quele dit (la proposition c’ est de B.Brecht ), ,il faut arrêter les querelles byzantines et se rallier à Mélenchon qui est le mieux placé pour passer le cap du 1er tour des élections présidentielles! Après cela ce sera à Bayrou et au Centre de se positionner pour le deuxième tour !
    Par ailleurs je ne vois ce que être » officier de réserve » vient faire la dedans : être officier en soi n’est pas faschiste : alors je ne comprends rien au Mouvement du 25 avril (MFA) ! le brigadier général Otelo de Carvalho (officier de carrière ) n’ a jamais renié ses convictions , il me semble ! J’ai été longtemps été réserviste de la Protection Civile et effectué ma formation NBC à l’Ecole de Florival !(Maxime le Forestier avec sa chanson sur le berêt rouge ) cliché depuis lors , beaucoup d’eau a coulé sous les ponts (de l’Alma) !Tous les « clichés » tous les moyens sont bons pour affaiblir Mélenchon quue beucoup de gens détestent au fond d’eux – mêmes ! Parce qu’il va toucher les gens dans ce qu’ils ont de plus sensible, leur patrimoine mobilier et immobilier !
    Même les clichés les plus éculés peuvent toujours resservir contre Mélenchon !
    RÉPONDRE
    Laisser un commentaire

    1. C’est tout à fait possible que les milieux dirigeants la campagne de Mélenchon et une partie de ses militants sont en train de se faire noyeauté par les services russes !Guerre des services de renseignements aussi avec un personnage pareil !

      1. Dans ce cas, là, c’est toute l’armée française qui doit l’être, puisque la personne en question était soldat de l’armée française en Afghanistan, pour le compte de l’Otan.

        Mais il l’est vrai que M.Mas ne vous l’ayant pas dit tout en faisant planer quelques mystères sur la nationalité de M. Kuzmanovic , je comprends bien pourquoi vous êtes tombé dans son piège.

        Ce n’est pas de votre faute.

    2. Justement, la différence est énorme: Otelo de Carvalho ne s’est pas mis « conseil en affaires » au sortir de l’armée, et n’a pas fermé les yeux sur les crimes impérialistes, en l’occurence de Poutine, réincarnation du Tsar, avec des méthodes encore bien plus violentes pour asservir son peuple.

  4. «Comment être sûr que M. Mélenchon changera d’avis seulement sur les questions internationales, restant ferme par ailleurs sur son programme économique ?»

    Simple, il suffit de l’ écouter, de lire le programme et de ne pas se laisser berner par les caricatures de plus en plus ridicule que les médias utilise contre lui parce que ce qu’il représente, la chance d’une alternance de gauche, caricatures dont vous vous faites le répéteur ici même.

    Ce n’est pas en passant son temps à lire des articles qui essaye de détricoter quelques mot ici et là et en interprétant toujours de façon négative, en pensant de façon préétablis à un totalitarisme intrinséque qui proviendrait de Mélenchon, lui refusant toujours sans cesse, tout malentendu, bref en refusant de l’écouter, que vous pourrez vous donner un avis sérieux sur la question.

    Je ne dit pas qu’il n’y ai aucune critique à faire à Mélenchon et à son programme, mais ces critiques mérite bien mieux que la comparaison idiote stupide que vous faite avec le FN.

    Le simple fait de dire que les deux programme, celui de la FI et celui du FN se ressemble est le simple reflet que vous n’avez jamais oser lire sérieusement les programmes.

    On se retrouve ainsi avec avec quelqu’un comme vous qui se veut sérieux qui se permet de condamner sans aucune forme de procès une personne ayant aidé à sauver des réfugiés politiques en amérique Latine et ayant le programme le mieux pour les liberté d’après Amnesty, rabaisser à un programme Fasciste.

    Là aussi, je comprend que l’on peut avoir des inquiétude, probablement un fond d’anticommunisme notamment, mais il serait bien plus intéressant de s’intéresser à cette dissonance entre l’image que vous lui attribuer et des faits réel sur son programme et son parcours qui ne semble pas du tout fonctionner ensemble.

    Mais il semble plus important à vos yeux de faire la morale au gens de gauche qui veulent une politique de gauche, quitte à faire gagner la droite.

    1. « Simple, il suffit de l’ écouter, de lire le programme et de ne pas se laisser berner par les caricatures »
      encore plus simple : ne croire qu’en ses propres forces; les prolétaires (ceux qui n’ont que leur force de travail pour vivre, c’est à dire les salariés, les chomeurs, les artisans, ….) qui font tourner la machine et créent les richesses peuvent TOUT.
      Se rappeler que le front populaire n’avait, par exemple, pas les congés payés dans son programme; et bien la grève de 36 l’a imposé!
      Ne surtout pas s’en remettre aux politicards, eussent pour nom mélanchon

      1. ah, oui ? Je reconnais là les arguments de M.Poutou. Cela peut effectivement s’envisager.

        Mais enfin !

        Quel bilan tirez-vous des manifestations contre la Loi Travail, dont la conception fut l’œuvre de M.Macron et dont Madame El Khomri en fut la triste rapportrice, avant le passage en force de M.Valls ?

        Cette loi est-elle en vigueur ? Oui, elle l’est.

        Les manifestations populaires autour d’un bassin à poissons en plein Etat d’Urgence pour cause de terrorisme islamiste, ont-elles fait reculé le gouvernement de centre-droit de M.Hollande ?

        Non.

  5. Billet très instructif…qui incite a être encore plus prudent sur la manière de porter un jugement sur ces questions. Pour ma part, je serais d’avis de considérer que tout simplement il y a des intérêts de part et d’autre, côté russe et côté américain, qu’arithmétiquement la puissance américaine est beaucoup plus importante et influente, et que la question est comment préserver notre indépendance de jugement…..Attention de ne pas « diaboliser » d’un côté ou d’un autre !

    1. @Emmanuel
      « Pour ma part, je serais d’avis de considérer que tout simplement il y a des intérêts de part et d’autre, côté russe et côté américain, qu’arithmétiquement la puissance américaine est beaucoup plus importante et influente »

      Point absolument essentiel vous avez raison.

      Toutes les puissances ont une stratégie d’influence, des Etats-Unis à la Chine en passant par Allemagne, Royaume-Uni ou Russie. Et il convient d’être sceptique face à toutes les tentatives d’instrumentaliser notre pays ou un candidat quel qu’il soit, d’où qu’elles viennent.

      Reste qu’en termes de moyens d’influence, il paraît indéniable que l’ordre est :
      1. Etats-Unis
      … champion toutes catégories pour des raisons culturelles, idéologiques, économiques et militaires évidentes
      2. Allemagne
      … le pays le plus influent sur les institutions européennes, avec des ramifications idéologiques et économiques claires
      3. Grande-Bretagne
      … le pays d’origine de certaines des théories économiques les plus en vogue, fort efficace jusqu’à il y a peu pour les faire reprendre par la machinerie européenne – il est vrai que cette époque est derrière nous
      4. Tous les autres, qui viennent loin derrière, de la Chine à la Russie en passant par Israël, les monarchies du Golfe et quelques autres

      Les tentatives d’influence les plus dangereuses viennent des Etats-Unis, puis de l’Allemagne, dans cet ordre.

      Quant à la « nocivité intrinsèque », il n’est pas besoin je pense de rappeler la longue liste des guerres déclenchées par les Etats-Unis depuis un quart de siècle, lesquelles coûtèrent plusieurs millions de morts civils, ni le soutien qu’ils apportent par exemple à la guerre saoudienne au Yémen et la famine aujourd’hui organisée contre sa population civile – le pire sinon le seul crime contre l’humanité actuellement en cours.

      L’Allemagne de son côté ne fait plus dans le guerrier, mais les conséquences de la rigidité aveugle de ses élites dans l’application de la « seule politique possible » par les institutions européennes, au service de ce que Paul Jorion a appelé la « religion féroce », doivent être suffisamment familières aux lecteurs de ce blog.

      Protéger l’indépendance du pays, c’est la protéger avant tout contre les puissances qui la menacent le plus, celles envers lesquelles les habitudes d’alignement, d’acquiescement et de suivisme sont le mieux ancrées.

      Washington et Berlin.

  6. Après Mélenchon communiste, extrême gauchiste, le voilà habillé en fasciste… L’excès de tout ça ruine les « argumentaires » cousus de fil blanc de tous ceux qui, comme l’auteur de ce billet, ne parviennent pas à penser le monde autrement que dans le cadre de pensée dominant. Dommage de trouver ce genre de « rabâchi » sur le blog de Paul Jorion.

    1. Cédric Mas est l’un des plus anciens collaborateurs du blog, la présence de ses excellents billets – parfaitement documentés – l’honore.

      Comme je le dis pour tous les billets de cette série polémique où des points de vue très différents paraissent, je publierai toutes les analyses dans l’esprit du blog. N’hésitez pas ! « Rabâchi » est malheureusement un peu court comme critique du billet de Cédric Mas.

      1. Bah disons que Monsieur C.Mas utilise des procédés très discutable. Par exemple pourquoi mettre une photo du loustic conseiller du PdG en uniforme ? Faudrait pas nous prendre pour des pommes aussi…

        Par exemple, que penser des affirmations synthétiques suivantes (toutes vraies je précise au passage et tirées d’ici) :

        M. Jorion : Julien Alexandre est de gauche.
        M. Jorion : M. Macron est de droite, le visage gentil de l’ultralibéralisme.
        M. Jorion : L’ultralibéralisme est un fascisme en colle blanc.

        Vous êtes d’accord jusque là, ce sont bien des faits ?

        Puis, lorsque ma pomme demande à Julien Alexandre pour qui il voterait au second tour en cas de match :

        JLM/Lepen = JLM
        JLM/Fillon = j’irai à la pêche
        JLM/Macron = Macron.

        A la lumière de ce qui précède, vous en déduirez chacun ce que vous voulez, du genre, Paul Jorion est un menteur, Paul Jorion est un personnage ambigüe, JA est de droite, JA est d’extrême droite, mais franchement, que valent ces raisonnements ? Je vous laisse imaginer ce que j’en pense sincèrement et qui m’attriste au plus haut point en fait dans l’état d’urgence où nous sommes rendus !

        Pas un ici, ni moi, ni aucun ne vaut eu égard aux enjeux, nous sommes bien tous pitoyables et risibles. Mais c’est pour ça qu’on s’aime 😀

      2. Ok boss, donc selon toi au deuxième tour, c’est Macron face à JLM ?

        Juste pour que tu sois clair comme C.Mas. 😀

      3. L’argument d’autorité employé est dérisoire, combien d’intellectuels ont une pensée biaisée, sont dans l’idéologie sans se reconnaître idéologues, incapables d’envisager une autre façon de penser. Vous êtes le premier à le dire quand ça concerne votre domaine de réflexion…
        En guise d’élément de réflexion, ci-dessous le propos de quelqu’un qui n’est pas forcément pour Mélenchon mais me semble adopter la bonne posture critique dans cet article : « Mélenchon : mais où est passée l’essoreuse à Bolcheviks ? » (Schneidermann). L’article de votre « invité » est, banalement, un rouage de plus de l’essoreuse :
        http://tempsreel.nouvelobs.com/rue89/sur-le-radar/20170413.OBS7991/melenchon-mais-ou-est-passe-l-essoreuse-a-bolcheviks.html

    2. Nicolas Bélatar 17 avril 2017 à 12 h 30 min

      Est-ce que le terme de « ramassis » conviendrait y mieux ? Il suffit d’avoir lu les billets que Jorion a publié du bonhomme, ou d’être curieux jusqu’à lire son propre blog sur médiapart pour constater que le mode d’approche de Cédric Mas consiste, à partir de convictions profondes et fermement établies sur la Russie via Poutine, La Syrie via Assad, le terrorisme islamiste, à ramasser tout ce qui peut soutenir ses convictions profondes et écarter tout ce qui peut les fragiliser. L’ennui est qu’on trouve de plus en plus sur le blog de Jorion ce type d’approche résonnante servant le plat unique du rouge-brun pour effrayer l’indécis, abruti depuis sa naissance de déchiffrages sur la marche du monde, produits pour stigmatiser les méchants et foutre la paix aux gentils.

      1. C’est tout c’que t’as à offrir en guise de Mas-debunking et de Mas-critic, Bouton de Rose du Matin Rouge ? Tu l’as pas même chatouillé là Maître Mas, tu t’en rends compte j’espère ?

      2. Paul Jorion 17 avril 2017 à 13 h 59 min

        « Vous voyez du rouge-brun chez Poutou ? »
        Vous aussi bottes en touche ?
        Non pas plus de rouge brun au NPA que dans la FI, ni moins d’ailleurs.

      3. Non pas plus de rouge brun au NPA que dans la FI, ni moins d’ailleurs.

        Voila pourquoi il ne faut pas laisser les daltoniens faire des analyses politiques : ils pensent que Méluche est devenu vert.

      4. Julien Alexandre 17 avril 2017 à 14 h 44 min

        Je souhaite après tout ce que je lis d’infamant ici que vous soyez vert le soir des résultats de la première soirée.

      5. Paul a raison: le programme le plus internationaliste à voir avec le national-populisme de JLM, c’est celui de Philippe Poutou. Petit extrait de son Programme https://poutou2017.org/sites/default/files/2017-03/ProgrammePOUTOU-2017_WEB_0.pdf

        « Les guerres sont toujours aussi nombreuses en Afrique ou au Moyen-Orient, avec bien souvent la participation de
        l’armée française. Des populations cherchent à fuir la guerre ou la misère mais ici tous les dirigeants politiques, filant le train à Marine Le Pen, font de la surenchère nationaliste contre les immigréEs.

        Nous défendons au contraire une politique de solidarité internationale. Cela signifie une rupture avec l’ingérence de la France aux quatre coins du monde, souvent en défense de dictatures, pour préserver sa place parmi les pays occidentaux qui organisent l’ordre mondial et pour défendre les intérêts des grands groupes capitalistes, comme Bouygues, Total, Bolloré, Areva, etc.

        Nous n’avons aucun intérêt dans cette politique qui opprime et frappe les peuples dont nous devons au contraire être solidaires. Nous nous côtoyons dans les mêmes entreprises, que nous soyons parisienNEs ou bretonNEs d’origine, algériens, maliens ou polonais. Nous sommes exploitéEs par les mêmes trusts, que l’on soit en Roumanie, en Turquie ou au Maroc. Nous n’avons pas d’intérêts communs avec nos patrons, qu’ils soient français ou qu’ils dirigent le trust Ford, et refusons toute politique menée au nom des soi-disant « intérêts de la France» qui ne sont, en réalité, que les intérêts des capitalistes français. »

        Peu à voir en effet, avec le national-populisme du Programme de JLM, dont voici une critique détaillée:
        http://wp.me/p5oNrG-uJr

      6. Charles,

        Avec les 1% de Poutou et Nath, comment dire, on va rester à en discuter pendant des siècles.

        De toute façon NPA ou LO ne croient pas à la démocratie des urnes mais à la dictature du prolétariat au moins la couleur est annoncée n’est-ce pas ? C’est clair c’est écrit, la DICTATURE, alors rembarrez vos simagrées de vierges effarouchées svp merci.

        Dire que Paul Jorion appelle à voter pour un système totalitaire en appelant à voter Poutou, elle est excellente celle là, mais lui il reconnait les ersatz puisqu’il le dit lui même ici quelque part.

        Purée quelle sac de noeuds en ce moment…

      7. @ Cloclo

        Un peu d’histoire des idées: chez Rousseau et au long du XIXe siècle, ce qui inclut Marx et les marxistes, le terme de dictature évoque une vénérable institution romaine, celle d’un pouvoir d’exception mandaté et limité dans le temps, opposée aux notions de despotisme ou de tyrannie qui désignent au contraire un pouvoir absolu et arbitraire. Le mot a pris un autre sens depuis les dictatures fascistes et staliniennes. C’est d’ailleurs la raison qui fait que la LCR a du, pour ne pas laisser d’ambiguïté, abandonner le terme, et que le NPA ne l’a pas repris.

        Le NPA défend le projet le plus démocratique qui n’ait jamais eu lieu dans l’histoire moderne. Voir pages 36 à 39 de son Programme dont voici de courts extraits:
        « La première exigence démocratique est de balayer ce système corrupteur… et corrompu :
        Nous défendons des exigences démocratiques élémentaires : suppression de la présidence de la République et de ses pouvoirs exorbitants, suppression du Sénat – assemblée de notables élus par les notables –, proportionnelle intégrale, droit de vote à toutes les élections pour les résidentEs étrangerEs, interdiction du cumul des mandats et de plus de deux mandats consécutifs dans la même fonction, indemnité correspondant au salaire moyen d’un ouvrier ou d’un employé…
        Mais ces exigences démocratiques élémentaires imposent aussi de s’attaquer aux lieux réels de pouvoir : les banques, les grands groupes capitalistes, dont les dirigeants ne sont désignés que par leurs plus gros actionnaires, détiennent un pouvoir bien plus réel que les assemblées élues.

        De même, la démocratie s’arrête à la porte des entreprises : les salariés perdent tout droit réel et y sont soumis à l’autorité et à l’arbitraire patronal. Les capitalistes s’arrogent le droit de licencier, de fermer des unités de production, de bloquer les salaires, de développer des productions polluantes, sans en rendre compte à quiconque : face à cela, nous devons remettre en cause le pouvoir patronal, à commencer par la propriété privée des moyens de production qui enlève à la population la maîtrise des richesses produites et des choix de production…

        Le socialisme, l’écosocialisme, c’est le pouvoir des travailleurs et travailleuses dans tous les domaines et à tous les échelons de la vie politique, économique et sociale. C’est la démocratie des producteurEs associéEs décidant librement et souverainement quoi produire, comment et à quelles fins.

        Dans le cadre d’une nouvelle organisation de la société, dont la finalité sera l’utilité sociale et non plus le profit, les producteurEs et les citoyenEs, autonomes et responsables, décideront de développer les activités économiques qui bénéficient à la collectivité, et écarteront celles qui mettent en danger les populations et leur environnement. Le socialisme que nous voulons ne propose nullement un développement illimité de la production, mais se fonde au contraire sur la satisfaction écologique des besoins sociaux. »

        Le socialisme du 21e siècle favorise et encourage l’épanouissement individuel de toutes les personnes, c’est une association où le libre développement de chacunE est la condition du libre développement de toutes et tous.

    3. Comment ne pas abonder dans votre sens. Billet d’un caricatural grotesque en effet. Le recours au lexique habituel de « complotiste » et « fasciste » discrédite d’emblée son auteur.

  7. Tout ce qui ne suit pas la presse mainstream et l’OTAN sera donc qualifié de « rouge-brun »… On fait difficilement plus complotiste, tout en prétendant le dénoncer. Si ces armes peu ragoutantes sont toute l’argumentation qui reste pour sauver le soldat Hamon… on peut se poser des questions !

  8. Ce qui m’agace avec la Syrie et tout autre conflit dans des pays lointains, c’est qu’on ne peut faire une idée que sur les propos de « spécialistes ».
    Cédric Mas, on nous le sert partout pour contrecarrer FI ( cité dans Le Monde, Courrier International, et tête de gondole ici).
    Mais qu’on le lise ou qu’on lise FI, à part dire « Amen », je vois pas ce que la majorité d’entre nous peuvent ajouter.
    Par contre, déceler une certaine volonté de décrédibiliser donne envie de ne pas s’agenouiller.

      1. Si il pouvait arrêter de nous vendre la légende des gentils rebelles « modérés » ça aiderait beaucoup à améliorer sa crédibilité. Et puis ça permettrait de le différencier de son digne pendant, le sieur Berruyer qui lui aussi met beaucoup d’énergie à ignorer les seuls qui se battent pour la démocratie en Syrie, les kurdes! Heureusement qu’il y a des gens comme Raphael Lebrujah pour relever un peu le niveau…

      2. les seuls qui se battent pour la démocratie en Syrie, les kurdes

        Les dizaines de milliers de Syriens rebelles, démocrates et non kurdes, morts au combat ou pendus dans les prisons bachariennes te remercient Duchmoll, et plus encore ton Berruyer. Une pensée pour lui, ce grand rebelle démocrate devant l’Eternel, en fait, osons le dire, le plus grand rebelle démocrate et combattant de l’Histoire de la grande communauté internationaliste et pacifiste des blogueurs-putiniens-chomskiens-brunrouges-actuaires-chez-AXA.

      3. Au cas ou vous ne l’auriez pas compris, je renvoie Mas et Berruyer dos à dos! Pour le reste, je ne pense pas que les pauvres civils morts en masse dans les geôles ou sous les balles des séides de herr Assad faisaient partie de la bande de petits gangsters islamistes de l’ASL chère à monsieur Mas.
        Je vous remercie tout de même de confirmer que mes amis kurdes n’auront jamais droit à la moindre sympathie de la vieille gauche bien rance que vous représentez si bien. Encore heureux pour eux!

      4. J’avoue que votre antipathie à l’égard de Mélenchon me sidère.
        Vous devenez le Troll de vote propre blog.
        Quel reproche, inavouable, pouvez-vous bien lui faire ?

      5. Décontenancé ?

        Que nenni. On a déjà lu ça mille fois. Avec la même mauvaise foi et les mêmes attaque ad hominem. Un de plus ou un de moins, qu’est-ce que cela peut bien changer.

        Nous avons maintenant l’habitude et depuis la réponse crâne de Julien Alexandre, j’ai parfaitement bien compris la manœuvre.

  9. ben merde alors !

    c’est rare un article meanstream chez Mr JORION

    Melanchon serait il un bolchevique caché ? m’aurait on menti?

    enfin espérons que nous nous retrouverons tous dans la rue et la grève pour contrer celui/celle qui gagnera et voudra nous imposer une purge capitaliste !

      1. JLM est un politicien professionnel, tout le contraire d’un « communiste » ou d’un « socialiste », si c’est ce que bolchévique veut dire. Qu’on en juge par son programme.

        JLM, après avoir abandonné toute perspective de carrière dans le PS, s’est fixé l’objectif de dominer la « gauche de la gauche ». Pour enfoncer le PCF sur sa gauche, et rallier les réformistes mis en minorité dans le NPA, il usé et abusé du « socialisme du XXIème siècle » emprunté à Chavez, comme du mot « écosocialisme ». Mais quand le gouvernement Chavez a sombré en Bolibourgeoisie, JLM s’est replié sur le projet de « Révolution citoyenne », projet importé de l’Equateur du président Correa. A chaque fois, il s’agissait de s’imposer dans la « gauche de la gauche » en s’associant aux présidents les plus prestigieux d’Amérique Latine.

        Alors comme tout politicien professionnel talentueux, JLM a opéré un nouveau tournant dicté par l’élection présidentielle de 2017. Son programme « L ’Avenir dans ma main » ne contient pas le mot « socialisme », et pas même le mot « écosocialisme ».

        Pour effacer non seulement le mot, mais tout souvenir du socialisme, le programme de JLM a dû faire une contorsion historique: ignorer les grands moyens de production…Ce programme ne propose de socialiser aucun secteur clé de l’économie. Mais limitons-nous à un minimum de la tradition socialiste: la socialisation du secteur financier et du secteur énergétique.

        Concernant la finance, JLM ne se mouille pas : la finance n’est ni son amie, ni son ennemie. L’ambiguïté, totale, se manifeste d’abord par un silence énorme sur un secteur clé d’accumulation capitaliste en France: l’assurance. Rappelons que les cotisations aux compagnies d’assurance se sont élevés à la somme énorme de 206 milliards d’Euros en France en 2015. En France toujours, plus de la moitié du patrimoine des investisseurs institutionnels est détenue par des compagnies d’assurance, soit plus de 800 milliards d’Euros.

        Quant aux banques, le programme prévoit la « socialisation de banques généralistes ». Remarquez bien la rédaction: «socialisation de banques » pas « des banques ». Comme pour l’énergie, il s’agit d’un pôle public, qui sera soumis à la concurrence dévastatrice des banques privées…
        Mais il faut prêter attention à une autre mesure du programme: « séparer les banques d’affaires et les banques de détail ». Ne reste alors plus aucune banque généraliste ! Le tour est joué. Finalement, Hollande au Bourget n’était bien qu’un capitaine de pédalo face au roi du « passez muscade »…

        Pour l’énergie, « L’avenir en commun » propose seulement de créer, à côté d’un pôle privé :« un pôle public de l’énergie pour mener une politique cohérente en renationalisant EDF et Engie» Mais faute de création d’un monopole public, ce pôle, comme avec Mitterrand, sera toujours soumis à la concurrence de multinationales privées, jusqu’à sa restitution aux actionnaires après le désastre et l’incurie réformiste. C’est bien ce qu’a fait Mitterrand et encore plus fermement Jospin, avec JLM comme ministre…

        Par ailleurs, on aurait pu aussi attendre d’un projet réformiste qu’il revienne sur les privatisations récentes ou plus lointaines. Concernant la plus grande vague de privatisation de l’histoire de la République, par le gouvernement Jospin, il ne faut pas trop y compter: JLM était alors ministre, il en est co-responsable. Et sur les autres, plus récentes, n’y comptons pas trop non plus. Son programme propose de créer une « mission parlementaire spéciale pour faire le bilan de toutes les privatisations et faveurs fiscales décidées au cours des trois décennies passées». C’est la manœuvre habituelle: pour enterrer un problème, créons ‘une mission », faisons le « bilan »…

        Le programme de JLM prévoit aussi de « revenir sur les programmes de privatisation (aéroports, autoroutes, parts publiques, etc.) » ou de « Rendre effectif le droit de réquisition des entreprises d’intérêt général par l’État », mais sans plus de précision. Or la seule socialisation qui vaille, c’est l’expropriation, ignorée par JLM. Ce n’est pas la bonne vieille «nationalisation » à la Mitterrand qui consiste à racheter l’entreprise aux capitalistes, après la leur avoir vendu, ce qui leur permet en général de gagner deux fois sur le prix…La seule socialisation qui vaille, c’est la gestion la plus démocratique possible, c’est à dire associant travailleurs, usagers, collectivités territoriales.

        Dans ces conditions, la « planification écologique », avec Total, Renault ou PSA dans le poulailler, est bien un mot creux destiné seulement à ratisser les voix des Verts en errance. Quant au droit à la santé, il serait possible tout d’un coup, rêverie électorale, sans mettre les géants pharmaceutiques au service des besoins et non du profit…

        JLM, c’est aussi l’élève appliqué et grand admirateur de Mitterrand, le « Prince de l’ambiguité ». Il dépasse même son modèle. En effet, il n’hésite pas, ailleurs dans son programme, à annoncer « la généralisation de l’économie sociale et solidaire »! Même votre petit salon de coiffure serait alors « socialisé »… A d’autres moments, par contre, il affirme que son projet est une économie mixte, par exemple dans son discours aux « Assises produire en France » où il s’adresse aux chefs d’entreprise (Reims, 9 sept 2016). Et dans un entretien pour le Patriote de l’Ariège (16 septembre 2016) il affirme qu’il a expliqué ceci aux patrons des dites Assises: « Moi je vous donne de la visibilité, je vous donne de la stabilité et de la sécurité. ».

        Conclusion: JLM a bien fait de gommer les mots socialisme et écosocialisme. Son programme n’est qu’un filet de rabattage des illusions électorales vers les urnes.

      1. Permettez que je fasse un peu de Cédric Mas, pour rire.
        – La façon dont on descend Mélenchon sur ce blog prouve bien qu’il s’agit d’une succursale du PS.
        – En fait Paul Jorion entretient la discorde sur son blog parce que sa fait monter sa fréquentation et donc sa position dans les classements.
        – Il suffit de comparer leurs prestations sur les plateaux de la télévision pour comprendre que Palu Jorion est jaloux du talent d’orateur de Jean-Luc Mélenchon.

        Et dire que le gens qui postent sur ce blog se prétendent raisonnables.
        Quelle déception.
        Et quel mépris affiché pour tous les collaborateurs de Mélenchon et tous les membres de la France Insoumise.
        Ici une douzaines d’esprits futés et affûtés, et là-bas quelques centaines de milliers d’abrutis bernés par un escroc ?

        Je reviendrais voir sur ce blog après les élections.
        Peut-être que d’ici là l’hystérie collective sera retombée.

  10. Djordje est un type bien. L’attaquer parce qu’il a servit son pays et qu’il a fait du maintien de la paix en Afghanistan et en ex-Yougoslavie, c’est tout ce que vous avez trouvé?
    Lui reproché d’être publié sur investig’action alors qu’il publie strictement les mêmes textes chez mediapart ou ailleurs,c’est honnête?

    Pour info, les attaques sur lui ont commencé à l’extrême droite. Nous au moins on ne vous y amalguera pas.

    1. Servir son pays en Afghanistan ?

      Votre pays n’est pas le mien !

      Le votre, c’est celui de l’impérialisme, français et américain en l’occurence.

      Le mien, c’est celui des peuples, qui n’ont intérêt bourgeois à défendre, et veulent donc la paix, qu’ils soient en France, en Afghanistan, ou ailleurs.

      1. Nous sommes bien d’accord mais ne tombez pas dans le purisme inversé, non plus. C’est toujours à partir d’une certaine expérience qu’on peut en tirer tel ou tel enseignement critique.

        M.Edward Snowden est Monsieur Snowden, parce qu’il a travaillé à la NSA, s’il avait travaillé à Walt Disney, nous ne le connaitrions pas, probablement.

        Je prends son nom pour illustrer mon propos, seulement pour cela. Je ne compare pas le premier au second, ce serait ridicule. Je dis juste que pour tirer un bilan critique d’une expérience critique à l’échelle internationale, il ne faut pas travailler dans l’épicerie du coin. A moins qu’elle s’appelle Procter & Gamble, mais bon…

  11. En filigrane est posée la question suivante : « quel autre moyen que la présidentielle pour sortir du cadre actuel » ?

    Sachant que la présidentielle incite à de l’affectif, du sondagier, du mouvement collectif au son des flutes de Hamelin.

    Sachant que l’Europe ne bouge pas lors d’élections européennes, ou si peu.

    La logique qui s’ensuivrait, si on ne parvient pas à bouger de l’intérieur, serait que la prochaine étape de remise en cause du cadre vienne de l’extérieur : Suite du brexit avec fragmentation, chaos ukrainien avec exil massif, conflit en Algérie qui dégénère, etc., (sans besoin de Corée du Nord ni de Trump !).

    Une attitude responsable consisterait peut-être à préparer notre société à ces secousses, ce qui passe par une générosité de l’intérieur, et à revisiter l’architecture européenne pour qu’elle se préoccupe réellement de ces deux étages de protection : celui pour les laissés pour compte de chaque pays, et celui pour les réfugiés de toute sorte qui s’adressent à elle. Sur une vingtaine d’année, car il ne s’agit pas de mesurette. Il s’agit de retrouver des marges (environnementales et sociales) pour offrir des conditions de bien-être minimale à des échelles auxquelles nous ne sommes pas vraiment préparées (20-100 millions de personnes dans le besoin en plus sur une europe de 500 millions, qu’il s’agisse de « réfugiés internes » (régions en friche économique, etc.) ou externe)

    1. Oui Timiota, totalement en accord avec cette idée, comment on met « en marche » (spéciale dédicace vigneron brain) le truc ?

    2. Cher Timiota, tu poses une question essentielle car ce que l’on résume par ce terme de « réfugiés » est bien sûr une question qui recoupe bien des aspects du soliton et de l’implosion en cours — François Leclerc en fait un magnifique suivi, rare dans les médias.
      Il y a par ex. des guerres féroces en Afrique (Soudan du sud…) des famines, un impact du réchauffement climatique, etc. D’où ces millions de réfugiés à venir et à accueillir.
      Tu as donc parfaitement raison de demander « quel autre moyen que la présidentielle française « ? Mais cela posé, cette présidentielle n’est-elle pas aussi un moyen à notre portée pour essayer justement de « retrouver des marges ».
      Si l’on pense que 4 candidats sont dans un mouchoir de poche, ces marges qui peut actuellement nous les donner ?
      La société française souffre et ce dans le plus grand nombre de ses composantes : elle ne doit pas s’enfoncer plus.
      Ma réponse est donc Mélenchon — avec toutes les réserves possibles — mais clairement (Hamon étant hors-jeu) et sans plus de tergiversations.

      1. Merci.

        Qui n’a pas un avis critique sur la question ?

        Il n’y a que les mauvais vignerons, hommes du ressentiment s’il en est … et les afficionados de M.Macron pour nous décrire en zombies autour d’un gourou.

        Je leur retourne le compliment au vu de la performance du zig dans ces meetings où le public est au mouroir, pendant que des applaudissements enregistrés crépitent sous les hurlements hystériques et téléguidés de figurants de Pôle-Emploi.

    3. « quel autre moyen que la présidentielle pour sortir du cadre actuel » ?

      Jamais, nulle part les élections n’ont arraché le pouvoir à une classe dominante, ni même permis les principales conquêtes .

      La preuve expérimentale confirme toute la théorie dite marxiste de l’Etat. Exemples :
      
- la journée de 8h après la première guerre mondiale, c’est pas les élections, mais les
mobilisations ouvrières d’après-guerre. 

       – les congés payés et de la semaine des 40 h, ce n’est pas la victoire électorale du Front Populaire, c’est la grève générale de 1936, avec occupation d’usines, malgré le gouvernement.

      la Sécu ou le statut des fonctionnaires sont aussi le résultat d’un rapport de force, la bourgeoisie cédant beaucoup en échange de la promesse du PC de ne pas mettre en cause le régime capitaliste.

       – Chili : Allende a gagné les élections, la bourgeoisie a écrasé le peuple, malgré son programme modéré.
      
- République espagnole : même chose, la bourgeoisie avec à sa tête Franco l’écrase.

      Ajoutons autre leçon de l’histoire: jamais la bourgeoisie n’a dégagé sans organisation révolutionnaire. Conclusion: votez NPA, votez Poutou.

      1. ça ne sert à rien de rappeler l’histoire
        la majorité croit éviter l’infâmie et la guerre en cherchant la ligne de moindre mal : ils auront l »un et l’autre en voulant éviter l’affrontement et le rapport de force
        il faut dire qu’ils ont peur de perdre qui sa baraque (enfin celle de la banque où ils ont emprunté) qui leur bagnole, qui ….
        le capitalisme est dans une crise qui ne pourra pas se résoudre, même par une destruction massive des moyens de production et comme à chaque fois car il rencontre la problématique écologique.
        tout se met pourtant en place pour une purge humaine dont les possédants pensent ne pas faire partie; tout ça pour sauver leur mode de vie
        car oui, le mode de vie occidentale peut survivre moyennant une éradication de la majeure partie de l’humanité; parce qu’ils le valent bien

  12. Par ailleurs, JLM a une conception des RI qui n’a pas changé depuis un certain temps. Elle a été exposé dans la très sérieuse revue RIS qui lui a consacré un numéro entier il y a quelques années déjà.

    Mais évidement, quand on ne s’ynintéresse que la dernière semaine avant l’élection, on en arrive à des brûlots mal informés.

    Le respect de la légalité onusienne, la recherche de la paix par la diplomatie, le refus des interventions unilatérales, moi je vais voter pour ça. Et je ne vois pas pourquoi vous insinuez que c’est le contraire qui se produira.
    « Des faits, bon dieu! »

  13. Monsieur, alors à vous aussi la peur !
    « le lien idéologique très fort entre Jean-Luc Mélenchon et certains milieux qualifiés péjorativement de rouge-brun, dont la présence est loin d’être négligeable dans ses équipes… »
    Voilà une phrase typique d’un complotiste que vous semblez vouloir dénoncer, un comble !
    de quel lien idéologique? de quels milieux? de quelle présence dans ses équipes? que de sous-entendus!!
    Ah! oui un ancien officier de l’Armée Française au nom un peu bizarre, d’origine slave peut-être…Quelles preuves apportez-vous du manque de loyauté que vous supposez à cet homme? LePen Mélenchon même combat ? Fidèle du blog depuis longtemps, jamais je n’aurai cru pouvoir y lire de tels propos.
    Mais j’ai bien compris que depuis plusieurs mois Jean-Luc Mélenchon n’était pas le favori du Blog de Paul Jorion lui même n’entendant que vociférations dans ses propos.
    Désolé Monsieur mais on reconnaît toujours un grand homme à l’unanimité de la meute qui le poursuit.

      1. J’ai lu un des liens. Je peux en causer. Un article de blog d’un militant (PS ?) sur un congrès du Front de Gauche en 2013, dont un ami lui a répercuté des éléments et où un autre a « évoqué cette phrase » de ce Djordge, pardon, cet officier français (sans aucune référence précise, ni contexte). Et de ces racontars, on construit un article complotiste quatre ans plus tard ! Faut-il vraiment suivre les autres liens ? (Ainsi les relations M.Collon – Meyssan – Dieudonné : c’était prouvé ? à quelle date ? 2010 ou avant ?).
        « Rouge-brun », un concept très clair ? Suffisamment pour infantiliser, incriminer, sinon plus ? (P.J. : »notion très claire, même lumineuse. Méfiez-vous de vous-même si vous ne la comprenez pas ! »). Bien sur, c’est simple comme le point Godwinn, c’est écrit en toutes lettres dans les mots « national-socialiste ». Sauf que avec les chemises noires, les détestations racistes et religieuses et des faibles et des parias, c’est plus concret. Et je ne vois pas cela dans la France Insoumise, ni même dans les sous-groupes NPA, PDG…
        « En filigrane » (subtilement), Timitoa propose de passer à autre chose et d’élever le débat. Et de sortir de l’ornière de ce triste article : C. Mas a souvent fait bien mieux.
        Cette élection qui a connu d’étonnants tours pour rien, débouche sur un drôle de tour de cinq « chats dans un sac » (quelles sont leurs troupes ? leurs fidèles ?) dont il faut éliminer trois sur cinq. Et sans doute, car ce fut ainsi en 2002 et 2007 et 2012, on aura ensuite un « candidat unique » à faire passer contre une candidate inadmissible. Et ce candidat unique n’aura sans doute encore aucune majorité présidentielle certaine.
        Bien sur, cette situation peut donner peur. Mais entretenir et attacher la peur sur tel ou tel candidat plus que tel autre, c’est un drôle de jeu.

      2. C’est fait ! Par contre je ne vois pas ma réponse !!
        Alors Monsieur Jorion une petite photo de vous en compagnie de Jacques Attali va t-elle faire de vous un soutien du Capitalisme?

      3. Décontenancé, certes mais par vous Monsieur Jorion !!
        Les ressorts de la politique française semblent sérieusement vous échapper, croire par exemple que M. Picketty allait vous suivre pour proposer sa candidature, c’était méconnaître totalement « le Français », qui lui se vit dans l’hexagone et non à l’international comme vous auriez souhaité exposer sa candidature.
        Ensuite n’entendre que vociférations de la part de Jean-Luc Mélenchon, c’est faire l’aveu de n’avoir pas pris connaissance de son programme « l’avenir en commun » dans lequel nombre de ses propositions recoupent de près vos analyses les plus pertinentes, comme celles de la majorité des intervenants du Blog .
        Enfin passer du soutien d’une candidature de Picketty à « voter Poutou » nous offre le spectacle d’une dérision pour le coup déconcertante.
        Me voilà donc décontenancé !!

  14. > …. le fait avéré que les frappes russes ….
    Avéré par qui ? (3 x le mot « avéré » dans l’article). Là, je doute de tout et de tous.  » La première victime d’une guerre est la vérité » dixit Michel Collon si je ne me trompe pas. Olivier Berruyer sur son blog (http://tinyurl.com/ktkj4zy) décortique les informations sur la Syrie (entre autres). Vrai ou pas ? Voir les sources et creuser, pour ceux qui ont le temps.
    L’adhésion béate à l’OTAN, les liens (de subordination ?) avec les USA nous sont-ils favorables? Peut-on les remettre en question ?

    Si je devais croire les informations de la presse de caniveau (on dit mainstream, c’est plus chic), je ne pourrais avoir qu’une image forte de Daesh. Voilà une organisation née de nulle part, qui recrute les meilleurs stratèges, financiers, logisticiens, militaires, … dans un contexte de pression internationale fortement contraire et qui résiste, survit, attaque, …. trop forts ces gars là !

    Je n’arrive plus à trouver l’influence USA bénéfique, ni pour moi ni pour la planète. Je n’ai pas dit que l’influence russe est meilleure. Nous baignons dans un magma d’informations tendancieuses.

      1. Je ne post jamais, ne faisant que lire et suivre ce blog comme source alternative d’information, mais…
        Serait-ce trop vous demander de faire preuve d’un peu moins de mépris sous-jacent dans vos petits commentaires, sous couvert d’un ton blagueur ?
        A quoi jouez-vous ? A quoi donc vous sert votre intelligence si vous n’êtes pas à même de voir que vous ne vous adressez pas à des personnes à l’esprit cruel et rapace comme il en est dans ce monde de la finance et du capitalisme que vous dénoncez, mais à des gens cherchant, tant bien que mal, à comprendre le monde qui les entoure et eux-même par la même occasion ?
        Je vous repose donc la question : à quoi jouez-vous, monsieur ?
        Un de vos lecteurs depuis 5 ans.

      2. Mr JA,
        Avez-vous même compris ce que je disais ?
        De quoi exactement je parlais ?
        A savoir : ce jugement péremptoire que vous portez au motivations de vos semblables ?
        C’est à cela que vous sert votre intelligence ?

      3. J’avais bien saisi Eric. Je faisais précisément le distinguo entre ceux de mes semblables qui me semblent s’égarer, et je maintiens ce jugement d’égarement, qu’il plaise ou non, et ceux de nos trolls habituels du blog avec lesquels plutôt que de pratiquer une censure définitive, on préfère parfois s’amuser.

      4. Le problème c’est que le lecteur honnête a qui on a conseillé de voter Hollande il y a 5 ans sur ce blog il est peut être pas perdu chez Mélenchon pour rien… (je parle pas pour moi, je suis pas fondamentalement honnête on le sait bien… 😉 bon ok, j’arrête de faire mon crétois). Le zinsoumis il est pas perdu chez Mélenchon, il s’y trouve, et, bien souvent, c’est à défaut d’avoir trouvé un autre endroit où il pourrait être à peu près en accord avec lui même. Au moins Jorion fait preuve de la même suspicion (en valeur absolue si l’on peut dire : fascisme col blanc/col bleu) envers Macron qu’envers Mélenchon, signe qu’il est déjà à mi chemin de l’autocritique sur son soutien antérieur à Hollande (il nous dira ce qu’il en est s’il est pas d’accord ou juste pour le plaisir de me prendre en défaut 😉 ), prends en de la graine Julien…

        Ps : Quoiqu’il en soit je persiste, Jorion se trompe encore ! point de Poutou, il faut Voter Lassalle, car lui seul saura nous guider dans le maquis et nous défendre contre les ours et les loups. 🙂

      5. Dup, lève-toi tôt pour me prendre en défaut sur mes soutiens passés, présents ou futurs d’hommes (ou femmes) politiques : c’est bien simple, y en a pas eu, y en a pas, et avec un peu de chance, y en aura jamais.
        Résultat : zéro prise au vent pour les manip’ dozado, marque de fabrique des zinsoumis.

      6. Julien Alexandre 18 avril 2017 à 20 h 01 min

        Et l’immodérateur avoue ne jamais avoir soutenu un quelconque projet d’économie-politique, s’est arrangé pour ne pas avoir à voter of course, et dégoise à longueur d’année sur un blog où le changement de cadre est le nec orgastique.
        Mort de rire, cherchez l’erreur camarades…

      7. « Arrangé pour ne pas avoir à voter »… Je vais pas étaler ma vie à la Rosebud, on va juste dire qu’il y a des « arrangements » dont une vie se passerait bien. Et comme je suis un grand philanthrope, je vous souhaite de tout coeur de connaître les mêmes « arrangements » Rosebud. On en reparlera !

        Pas confondre un projet d’économie-politique et un homme politique, dont la sale manie est de dénaturer précisément tout projet d’économie politique, fut-il conçu par des intellectuels proches. C’est le deuxième que j’ai jamais soutenu. Et c’est pas avec le lider minimo que ça va commencer.

  15. « ..Le rapport à la Russie, à ses agissements impardonnables et contraires aux intérêts de la France en Europe de l’Est comme en Syrie, est ainsi un symptôme d’un mal plus profond… »

    Oui, parce que Cédric Mas, lui, sait quels sont les intérêts de la France en Europe de l’Est comme en Syrie

    Ce billet est une énième charge contre un Mélenchon coupable de ne pas se conformer à la ligne atlantiste , car c’est bien là le clivage qui divise la gauche .
    Rajouter une photo d’un Kuzmanovic en treillis pour sous-entendre que ce n’est point là, horreur, le profil d’un militant du PG , ne fait que me confirmer une énième fois que pour la gauche humaniste-démocratique que représente ici Cédric Mas , la guerre et l’armée c’est caca et il vaut mieux laisser cela aux grands frères américains qui se chargeront du sale boulot et nous éviteront à nous autres grands humanistes européens, la réflexion sur une défense européenne autonome et les moyens qu’il faut se donner pour la réaliser .

    Cédric Mas parle pour son camp, inutile d’invoquer les mânes d’une Gauche humaniste éternelle et sûre de sa supériorité morale , moi j’ai choisi le mien depuis l’affaire yougoslave et je ne me sens pas moins de gauche ni moins européen que lui

    Pour finir rien ne dit que Mélenchon gardera sa ligne étrangère une fois élu, je le tiens déjà pour une escroquerie sur le plan du programme intérieur , alors …

  16. la critique de Mas est radicalement fausse et malhonnête. Je ne suis pas un partisan absolu de Mélenchon, et plutôt proche des positions internationalistes de Lutte Ouvrière qui renvoient les deux camps dos à dos. Sur le plan international la position de Mélenchon se situe dans la tradition gaulliste de l’indépendance nationale. La responsabilité principale dans la situation de crise mondiale actuelle est celle de la domination des Etats Unis. Le budget militaire russe est dix fois inférieur à celui des Etats Unis. Ce sont des faits. Ce sont les missiles américains qui menacent les frontières de la Russie en Europe et non les forces militaires russes qui menacent l’intégrité du sol américain. Russie et Etats Unis sont des grandes puissances capitalistes qui défendent leurs intérêts. Cessez cette naïveté qui consiste à prétendre que les US défendent autre chose que leurs propres intérêts (la liberté peut être ?) . Dans le concert des interventionnistes de tous bords, JLM est le seul à ne pas sombrer dans la pulsion belliciste. Hamon est le soutien de toutes ces interventions impérialistes, notamment en Afrique.

      1. Faire mieux en Europe ? Il faut être sacrément optimiste pour penser que cela soit possible. Les bruits de bottes – ou plutôt de missiles – qui se font de plus en plus audibles poussent les nations à choisir ce qu’elles pensent être le « bon camp » ou à établir des alliances de circonstance quitte à les renier en fonction de l’évolution de la situation.

      2. Julien, julien, julien….

        Mince, quelle tristesse de voir où nous emmène tous ces discussions. Te voilà le chantre indirecte d’une organisation militaire. Bah parce que oui c’est bien une organisation militaire. Putain, c’est bien foutu en fait. Rien de nouveau sous le soleil. Bah ouais JC lui il tendu l’autre joue. Pour voir, un putain de pari. On n’est même pas foutu de le faire.

      3. Julien Alexandre 17 avril 2017 à 15 h 11 min

        « Et avoir un destin de feuille morte emportée par le vent. »

        En habitant en Belgique vous devez croiser de temps en temps des GI, et ça fait partie de votre paysage.

        Quand j’étais môme il y a avait à Garches un grand camp ou mes premiers mots d’anglais déchiffrés furent US GO HOME.

        La faute à De Gaulle, sinon ils seraient encore là.

        Pourquoi faire ?

      4. En habitant en Belgique vous devez croiser de temps en temps des GI, et ça fait partie de votre paysage.

        Ah merde, c’était donc ça les types en mode commando qui ont ramassé tous les oeufs avant les gosses sous prétexte que c’était peut-être des mines ?!?

      5. Excusez-moi, mais la présence d’une brute épaisse à la tête des USA pose quand même avec plus d’acuité la question de notre appartenance à l’OTAN.

      6. Apparemment il n’y a pas non plus d’alternative chez Cédric Mas…
        En dehors de ses méthodes particulièrement détestables (la photo en uniforme est savoureuse… j’imagine qu’il en a d’autres à proposer…) , le plus dommageable pour la position exprimée par Cédric Mas, à savoir que Mélenchon et ses sbires sont de dangereux rouges-bruns, est que la sienne entérine de fait (tout comme vous d’ailleurs) mais jamais ouvertement la position américaine … Peut-on être plus subtil dans l’hypocrisie du non-dit ?
        Quand à « ne pouvons-nous pas faire mieux en Europe ? »
        Est-ce un voeu pieux ou discernez-vous une quelconque position « européenne » en matière de politique étrangère ou, finalement la réintégration complète de la France dans le dispositif de l’OTAN vous convient-elle ? En tous cas elle semble parfaitement convenir à Benoit Hamon…
        Il est vrai que vendre au gouvernement démocrate égyptien un vaisseau de guerre plutôt qu’à la dictature russe (on me dit dans mon oreillette que c’est Vladimir Poutine qui a été élu et pas le Général Sissi, il doit y avoir des interférences complotistes…) a l’air de lui convenir aussi. Je ne parle pas des Rafale vendus à l’Arabie Saoudite ou au Quatar pour envoyer quelques petites bombes au Yemen, ça non plus ne dérange ni Cedric Mas ni Benoit Hamon…
        Si vous voulez un lien , peut-être celui-ci n’est il pas assez rouge brun pour être pris en considération… http://www.lepoint.fr/editos-du-point/jean-guisnel/ventes-d-armes-hollande-a-opte-pour-des-vues-economiques-a-court-terme-06-04-2017-2117694_53.php
        Vous nous aviez habitué à plus de rigueur Mr Jorion… Il faut croire que JLMélenchon fait à la fois perdre leur calme et leur discernement à ceux qui prétendent vouloir « changer de cadre » mais finalement pas trop et pas tout de suite…
        Votre énième coup de pied en touche avec votre choix « Poutou » montre bien que vous ne voulez pas jouer le coup tactique du vote Mélenchon (personne n’a jamais cru qu’il changerait le cadre à lui tout seul…)
        Pourtant les titres récents des journaux comme Le Figaro, les Echos et même Le Monde, auquel vous collaborez apparemment sans états d’âme, montrent bien que le véritable adversaire du consensus auquel finalement vous adhérez, est Mélenchon.
        Vous connaissez certainement la fable de la grenouille que l’on chauffe doucement Mr Jorion, je vous souhaite une lente ébullition avec le vote utile pour Macron au second tour…

      7. C’est déjà nous qui avons hébergé à nos fraiss les compétitions précédentes et vous voudriez qu’en plus on monte une équipe? 😉

  17. j’ajoute que les bombardements de la coalition sur Mossoul sont aussi barbares que celles sur Alep. On attend encore la prise de position d’Hamon à ce propos.

      1. Pas du tout, c’est pas gentil de dire ça. Non pas gentil. Mais réfléchir c’est réfléchir. Pas prendre position pour la peste ou le choléra, mais sortir du cadre. Non chef ?

      2. Sortir du cadre et s’abstenir de dénoncer les massacres de masse délibérés et tous azimuts des civils en Syrie par les armées bachariste et putinienne ? C’est ça sortir du cadre ?
        Mettre sur une même échelle de gravité les victimes collatérales des frappes alliées dans les zones tenues par daesh avec les raids d’extermination et de déportation à la bombe thermobarique, aux barils au chlore ou au gaz sarin sur les zones rebelles par l’aviation putinienne ou bachariste ? C’est ça sortir du cadre ?

      3. Vous êtes impayables, et je commence à penser assez comique, dans votre genre, tout les deux dans la comptabilité morbide.

        Assumez vos choix mes petiots, vous choisissez le fascisme en col blanc, ça vous regarde. Vous êtes pour le nucléaire, ça vous regarde, vous êtes pour le réformisme à coup de prière et d’intercession, ça vous regarde, vous êtes pour les morts « propres » ça vous regarde, vous êtes pour le statu quo, ça vous regarde, vous êtes dans le cadre, ça vous regarde, vous reniez en fait vos aspirations dès que l’occasion se présente, ça vous regarde !

        Mais bon, y a rien à perdre à voter JLM, rien et c’est le moins pire, le moins pire, ça vous regarde !

        (mon orthographe et ma grammaire sont littéralement à l’abandon… je me dégoûte)

      4. C’est sur quand votant Macron on va sortir du cadre ! Jamais autant rit depuis ce matin vigneron ! Je t’adore, tu es mon idole dans la fulgurance.

      5. Paul Jorion 17 avril 2017 à 14 h 00 min

        Sur place, le dos à dos vaudrait mieux que le face à face, mais il n’a pas manqué sur votre blog de va-t-en-guerres pour réclamer l’intervention militaire en Syrie. Ils sont plus discrets pour la Corée du Nord qui a son affreux dictateur ayant fait ses études en Suisse. Qu’attendent-ils pour la réclamer ?

      6. Dis donc le sarin c’était pour moi ? Bravo !

        En fait pour te faire tes moyens, il suffit de répéter à peu près 5 ou 6 fois, « je vote JLM » et ça y est, tu pètes les plombs.

        Je ne m’abaisserai même pas à te rendre la pareille sur ce type d’anathème y aurait pléthore mon cher agent orange au délicieux goût de napalm.

      7. « sortir la tête par la fenêtre sur l’autoroute à 200km/h »

        Effectivement, mais vu la vitesse à laquelle le mur se rapproche vas falloir penser à sortir plus que la tête…

    1. Cloclo, c’est pas toi qui lui fait perdre ses moyens c’est juste qu’il a encore oublié de prendre sa tisane 😉
      Puisqu’on est entre nous je te révèle un secret : en fait il va voter Fillon, sa stratégie c’est de défendre maladroitement Macron pour que nous on casse Macron et pendant ce temps lui se charge de casser Mélenchon :))

    1. Extraordinaire cet interview d’un soutien de Macron qui est ce que j’ai lu de plus destructeur pour cette marionnette… « Protégez-moi de mes amis, mes ennemis je m’en occupe » pourrait dire Macron à la suite de ces paroles meutrières pour son image… . Mais c’est vrai qu’il n’a pas d’ennemis, lui, puisqu’il est d’accord avec tout le monde…

  18. Billet transmis à mes collègues qui hésitent entre Mélenchon et Hamon. Les discussions de demain midi autour de la table du repas vont être âpres et passionnantes.

    1. Ceux qui l’ont déjà lu hier me pardonneront. Pour les autres, concernant le vote Hamon:

      La seule gauche socialiste aujourd’hui, c’est à dire la révolutionnaire, sortira renforcée de ce scrutin, grâce à la qualité du programme et de la campapagne de Philippe Poutou. Il faut que de un à deux millions de jeunes et de travailleurs, malgré la période anesthésique des élections, rappellent que jamais, nulle part, la bourgeoisie n’a dégagé ni n’a cèdé nos principaux acquis devant les urnes. Sa campagne qui contribue à reconstruire le projet et les organisations de l’émancipaton sociale. Ces millions de votes Poutou redonnent confiance et préparent les affrontements décisifs à venir dans la crise qui va rebondir, quel que soit le locataire de la dictature du capital installé dans les Ors de l’Elysée.

      Par contre, c’est la responsabilité de ceux qui ne voient pas un au delà du capitalisme, et qui votent Hamon, de voter JLM. Si la moitié d’entre eux préfère la « gauche » à la « droite », ils doivent voter et appeler à voter JLM. Les deux programmes sont les plus proches de l’offre actuelle, comme l’ont reconnu Hamon et JLM. C’est eux qui portent l’entière responsabilité: Mélenchon ou Macron pour 5 ans.

  19. JLM, discours du Havre il y a deux semaines :

    « Je ne suis lié d’aucune manière à M. Poutine. Je combats absolument sa politique et si j’étais russe je ne voterais pas pour son parti. Je voterais pour mon camarade du Front de gauche russe qui est en prison, lui. Je ne suis pas partisan de la politique de M. Poutine pour aucune des raisons de la propagande des excités qui veulent à tout prix créer une situation de guerre avec les Russes. Je ne le suis pas parce que je suis écologiste et que M. Poutine ne l’est pas. Et en particulier je me souviens que j’ai soutenu, contre M. Poutine, une pétition pour la libération d’un certains nombres de militants de Greenpeace qui intervenaient sur une plateforme pétrolière, et cette pétition je l’avais signée avec M. Noël Mamère. Je ne peux pas être d’accord avec M. Poutine qui accorde une très grande importance au développement de l’industrie d’extraction du pétrole et du gaz alors que nous sommes nous, pour faire transiter les industries du pétrole et du gaz vers les énergies renouvelables en utilisant le savoir faire des salariés qui sont aujourd’hui à ces postes de travail. Cela nous fait une 2ème raison. Une 3ème est que je suis anti-capitaliste, c’est-à-dire que je ne crois pas que le marché doit être la règle de tout dans l’organisation de la société ni que l’accumulation doit se faire jusqu’au plafond ! Ce n’est pas le cas de M. Poutine qui pense le contraire comme le prouve l’existence d’une classe et d’une caste possédante extrêmement puissante en Russie à laquelle vraisemblablement si j’étais russe je m’opposerais de toutes mes forces mais … je ne suis pas russe. Ensuite je ne le suis pas parce que toute ma vie j’ai défendu les droits de l’homme d’une manière assez intransigeante, et je n’hésite pas à vous rappeler que je le faisais sous le régime précédent, où je signais des pétitions et agissais. (…) Voilà les raisons pour lesquelles je n’ai rien à voir avec M. Poutine. Mais quand bien même n’aurais-je rien à voir avec lui, cela ne m’empêche pas de vous dire que je suis pas d’accord pour participer au chœur des excités qui passent leur temps à espérer qu’on déclenche un conflit parce que ceci est une abomination. Je suis pour la paix ! Et on prendra les responsables comme ils sont. Je ne suis pas d’accord pour qu’on installe des batteries anti-missiles en Pologne face à la Russie parce que c’est les pousser eux-mêmes à s’équiper de batteries de missiles dans l’autre sens. Je ne suis pas d’accord que l’un après l’autre tous les pays limitrophes de la Russie soient embrigadés dans l’OTAN pour participer à un concert féroce de gens qui ont des comptes à régler certaines fois depuis plus de mille ans avec les Russes et qui nous entraîneraient dans des guerres dont nous ne voulons pas !
    (….)
    Il y a un autre principe qui s’appelle le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes. Je n’hésite pas à faire mien ce principe gaulliste « le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes » parce que pour l’instant c’est ce qu’on a trouvé de meilleur sur ce sujet. Et je soutiens cette idée.  »

    C’est clair, non ?
    Que vous faut-il de plus ?

    1. QuoidDe plus ?

      Ben le Cerfa N° 2389 signé par au moins cinq cents sociaux démocrates de 27 pays européen, plus, un avis de bonne moralité signé par Washington, plus, un mot de Paul Jorion, plus, une photo d’identité avec un drapeau européen en arrière plan, plus 10 000 000 euros de dépôt de garantie et une caution personnelle sur ses biens (au cas où quand même on ne sait jamais)

    2. Merci, oui c’est clair, mais le seul argument qu’on vous opposera ici, c’est qu’il trompe…et ça avec des embrigadés du soupçon vous pouvez toujours essayer de dialoguer…je ne vous parle pas de convaincre, ça serait une atteinte à leur liberté !

      1. Il ne trompe pas. C’est simplement un politicien professionnel. Comme pour la vente d’une lessive, pardon, d’une Peugeot GL, l’argument de vente change en fonction du lieu et du moment. Mais une chose est sûre: Mélenchon se coucherait comme Mitterrand et Tsipras …

        http://wp.me/p5oNrG-tPq

      2. @ charles
        Expliquez nous donc pourquoi il ne condamne pas les frappes d’El Assad alors? Vous ne pouvez pas à la fois lui reprocher d’être un fin tacticien politique et d’être stupide…

        Bon sur ce j vais faire de l’audience en direct sur youtube avant que le match commence. T’ain on aura tout vu un zinsoumis Madridiste !

    3. Putain, héroïque, il a signé avec Mamère (sic) une pétition « pour la libération d’un certains nombres de militants de Greenpeace qui intervenaient sur une plateforme pétrolière ».
      Coup de bol hein ? Heureusement qu’il y a 1) du pétrole 2) des plateformes et 3) des militants de Greenpeace sur les plateformes (voire 4) Mamère qui lui fait comprendre que ce s’rait p’têt pas mal pour l’avenir qu’il en signe anodine contre Putin) !
      Sinon il était Grosjean comme devant le Môssieur Père Castor, pas un certificat de bonne conduite antipoutinienne à présenter aux hamoniens hésitants… Ben oui, sinon, il n’aurait rien trouvé contre quoi pétitionner en Putinie. Edifiant non ?

  20. Il faut sauver le soldat Hamon, comme dit plus haut?…
    Hummm…
    Il est tard….Bien trop tard, non?
    Bon, attendons le soir du 23/04…

    1. Excellent sketch, les imitations sont très bonnes. À la rescousse d’abord d’un restaurateur abruti qui menace ses clients avec un couteau sur Trip Advisor parce qu’il aime pas trop les critiques (alors que son resto était n°1 sur le site…) et maintenant d’une autre ambulance, la Mélenchosphère.

  21. Putain, c’est à pleurer, on s’en prend au Père Castor sur le BJ – et encore Maître Mas est tout c’qu’il ya de plus poli et modéré – et illico on se croirait sur JeuxVidéo.com quand on s’en prend à la Pénienne. Une meute de chiens de garde sort les crocs.

      1. Ça te plait le rôle du Loulou de Poméranie avec collier en strass et string de Claudette de la meute ? T’as raison, ça te va comme un gant.

  22. « Voter Mélenchon dimanche prochain est donc un pari, un pari irresponsable et dangereux du fait que, comme Donald Trump dans le cas de Steve Bannon, confronté à la réalité, il tournera le dos aux conseillers qui l’ont accompagné durant son élection. »

    Donc Méluche fera du Trump, obligé de tenir compte des réalités et mettra de l’eau dans son pinard.

    En face de Méluche on a le FN et Fillon tout autant, sinon plus, poutinophiles. Vous soutenez la candidature de Macron ?

      1. « Non, Méluche FAIT déjà du Trump »

        Et donc il en fera encore, comme tous les candidats en tête du premier tour, quoi de neuf docteur ?

        C’est pas la peine d’écrire en majuscules, c’est malpoli et je ne suis ni sourd, ni aveugle, allez prendre vos gouttes de TRANXÈNE !

      2. Il l’a dit texto chez l’Abbé Pierre à propos du logement. « Le financement ? Bon là y’a les chiffres et tout ça préparé par mes zexperts et tout ça, les p’tits jeunes là, mais bon on s’en fout en fait, moi je vais le faire à la Trump avec la Banque Centrale ! »

      3. Ce qui discrédite pas mal ce blog c’est ta connerie de petit con morveux autoritariste qui est autorisé à censurer à la va comme j’te pousse par Jorion qui se révèle en dessous de tout en ne mettant pas 2 paires de claques à ta gueule de crétin imbuvable, pauvre chiure !

      4. Alors ça ça s’appelle un coup bas ou je m’y connais pas. C’est ce qui vous perdra les anti-zinsoumis les ficelles sont trop grosses vous arriverez jamais à les lacer et du coup pas question de marcher. 🙂

      5. ôh, ôh….. M.Mélenchon ferait………… déjà du Trump ?

        Du grand n’importe quoi.

        Vous êtes un sacré politiste, vous alors, M.Alexandre.

      6. Tu as explosé le bullshitomètre, je ne suis pas un zinsoumis, en témoigne un com que j’avais mis sur un autre billet de ce blog où je manifestais ma préférence pour Hamon.

        Dire que JLM fait du Trump est une preuve supplémentaire de ton indécrottable stupidité de môme caractériel prétentieux. Cite moi une seule phrase de JLM telle que celles nombreuses de Trump comme « I grab women “by the pussy.” ?

      7. Tu devais être dans une grotte ou sur une île déserte pendant que Trump faisait sa campagne contre la presse et les fake news, et que Méluche attaquait à tout va la presse et les journalistes « jette-moi ça… vous avez vu ce sale con », c’est bullshit ? « Hyène », pour qualifier un journaliste, c’est du tout bon ? « Caricature de boche », quand tu parles à une députée allemande ? « Connards de Lituaniens », c’est l’amour de son prochain et la « renégociation » en Europe ? Non, c’est clair que l’un comme l’autre tiennent leur rang de « responsable » politique.

        La campagne populiste bien grasse en direct avec son petit peuple via les réseaux sociaux, c’est pas Trump qui en a fait la brillante démonstration ?

      8. Ah oui, et les politiciens allemands traitant les grecs ou autres du sud, de feignasses, de truands, c’est quoi au juste ?

        Macron, le gendre idéal, traitant d’analphabètes des ouvrières françaises et pas mal d’autres tirades aussi abjectes, c’est quoi ?

        T’étais sur une autre planète, j’imagine, ou la tête dans le sable, ou alors Alzheimer ?

      9. jim, faut prendre ses cachets, le retour à la civilisation peut être parfois dur. Qui a dit que c’était pas dégueulasse l’attitude des politiciens qui traitaient les pays du sud de Piigs ou de feignasses ? Quel intérêt de renvoyer dos à dos les sorties à la noix des uns et des autres ? Est-ce que ça exonère Méluche dans sa campagne trumpienne ? Non. Donc je maintiens, campagne trumpienne largement inspirée des exploits de l’agent orange.

      10. Macron, le gendre idéal, traitant d’analphabètes des ouvrières françaises

        Notez le dernier mot : françaises ! Evidemment si elles avaient été roumaines ou ukrainiennes, ou pire estoniennes ! c’est pas pareil vous comprenez…
        Je retiens qu’il a malvenu d’évoquer en public les problèmes d’illettrisme (et non d’analphabétisme, espèce de banane illettrée) lorsqu’on est un personnage public ou alors de façon très générale, « le grave problème de l’illettrisme, n’est-ce pas… », mais dans le réel bien réel, non, là c’est insultant, c’est du mépris de classe, ma chère.
        Et l’autre qui nous cause de « pudeurs de gazelles »…
        On est bien avec les pudibonds de la gôche respectueuse du Père Castor des familles, j’te l’dis Germaine, on est bien…

    1. @ Alexandre

      Vous dites :

       » Est-ce que ça exonère Méluche dans sa campagne trumpienne ?  »

      Ah, ah ! Risible. C’est une magnifique campagne que nous menons, largement inspirée par la campagne de Bernie Sanders, chez qui nous sommes allés travaillés lorsqu’il était en lice pour le parti Démocrate US, CONTRE Trump !

      Nous étions là-bas sur le terrain au moment des élections US, pas trois mois plus tard pour se faire tirer le portrait, comme certains candidats en retard sur les évènements internationaux.

      Nous avons soutenu Bernie Sanders !

      Et vous, M.Alexandre vous faites dans les  » fake news « .

  23. Personellement, je refuse de laisser au premier tour les sondages voter pour moi. Ils nous volent le peu de parole que nous avons dans cette démocratie. Au moins, au premier tour, je me sentirais fidèle avec mes idées et intègre. De toutes façons, le calcul est trop tordu dans cette élection. Bon vote à tous!

    1. C’est clair qu’un mec qui s’est fait mener en bateau par tout le banc et l’arrière-banc du PS pendant 30 ans, même à un train de sénateur, je pense pas que ça affole Macron… qui saura le remercier néanmoins de lui avoir ouvert et tenu tant de portes depuis un an au moins et c’est pas fini…

  24. Le maître de ces lieux a manifesté depuis longtemps sa préférence pour Hamon. C’est son droit le plus strict. Par contre utiliser (indirectement, en publiant ce genre de pamphlet) des méthodes propagandistes de bas étage, pour démolir le candidat jugé gênant à la gauche d’ Hamon, cela me déçoit profondément. Mais il est vrai qu’à 6 jours du scrutin, tous les coups, même les plus bas semblent permis pour sauver le soldat Hamon.

    1. Mais non, vous avez visiblement quelques semaines de retard, je vous assure…

      Ce n’est plus Hamon ou M.Picketty qui sont privilégiés, c’est M.Phillippe Poutou !

      Vous n’étiez pas au courant ?

      Pourtant M.Alexandre l’a dit crânement et clairement sur le blog de M.Jorion :

       » Il ne faut pas voter Poutou pour que Poutou gagne, il faut voter Poutou pour que Méluche perde  »

      Vous saisissez ?

  25. « Voter Mélenchon dimanche prochain est donc un pari, un pari irresponsable et dangereux du fait que, comme Donald Trump dans le cas de Steve Bannon, confronté à la réalité, il tournera le dos aux conseillers qui l’ont accompagné durant son élection.
    Comment être sûr que M. Mélenchon changera d’avis seulement sur les questions internationales, restant ferme par ailleurs sur son programme économique ? »

    Et bien oui, c’est un pari, quelle autre alternative à une semaine du scrutin?
    Si les biens informés du blog avaient des informations capitales depuis des mois, il fort regrettable de ne les avoir pas partagées.

    Comment être sūr? Et bien je ne suis sûr de rien, sauf d’être déçu probablement.
    Sinon, le raisonnement par l’absurde peut être aussi tenté.
    Faire élire Le Pen, comme ça on ira au bout du bout de la décomposition, de l’incompétence, et de l’amoralité.
    Faire élire Macron comme ça, il n’aura ni surprise ni incertitude. Ça sera comme aujourd’hui.
    Aprés la pluie vient le beau temps, dit on! L’incertitude concernant l’intensité de l’averse par contre ne me tente pas, ce qui n’exclu pas qu’elle tombe quand même.

  26. Je suis soufflé par la violence et la mauvaise foi de cet article, surtout de la part de Cédric Mas qui nous avait habitué à mieux.

    Et je suis surpris par son bas niveau d’argumentation. Qu’apprend-on ?

    Que Mélenchon ne partage pas les chiffres assénés par deux journalistes incapables de citer leurs sources, et, plus généralement, ne croit pas sur parole les informations avant qu’elles soient étayées. La belle affaire.

    Qu’un militant pro Macron accuse le Front de Gauche d’être néo-stalinien mais pas antisémite (avec quand même antisémite écrit en gras…). Ben voyons.

    Qu’un membre du BN du FG a été militaire et a servi en Afghanistan et qu’un de ses articles de 2014, initialement paru dans les blogs de Médiapart, a été repris par investig’ action. Bof.

    Ça fait raclage de fonds de tiroirs pour étayer tant bien que mal une charge malveillante.

    Pour finalement conclure que pour le second tour on avisera, dans l’espoir non dissimulé qu’il n’y aura pas à choisir, puisqu’on aura la chance de voter soit pour le candidat des assureurs, soit pour celui des financiers. Brrr.

    1. Non mais j’y crois pas tu l’as lu !! Arrêtez de vous faire du mal les insoumis par pitié ! 🙁 Le titre et la première photo treillis m’ont suffit! Faut dire j’ai suivis les élections espagnoles qui ont duré presque 2 ans donc je suis rodé, c’est du copié collé tu remplace Mélenchon par Iglesias et Corbière par Monedero et le tour est joué. Si j’avais le moindre doute sur l’ingérance de l’OTAN dans la politique européenne il est totalement dissipé. C’est pas téléphoné c’est carrément mégaphoné. Au fait j’annonce, la prochaine étape c’est la division, entre les deux tours s’il le faut un ou une des proches de Mélenchon s’inscrira en désaccord soit parce-qu’il se radoucit soit parce-qu’il se radicalise, à mon avis plusieurs agents dormants sont déjà en place.

  27. A Monsieur C.Mas,

    « la posture choisie par M. Mélenchon pour la politique internationale, si peu soucieuse des intérêts de la France au profit d’une Paix théorique et impossible face à des dictateurs, affaiblit considérablement son projet économique, élément fort de son programme. »

    « Comment croire un candidat qui affirme refuser de lancer une opération militaire unilatérale afin de préserver les intérêts de la France, alors qu’il s’engage sur un programme économique qui impose un tel unilatéralisme en matière économique ? »

    Ben vois-tu Monsieur C.Mas, quelque par je me dis, que je vais rester très poli. Parce que sinon, ce message ne passera pas la modération.

    Cher Monsieur MAS,

    Je vais être rapide et concis comme lorsque certains en leurs temps ici même l’avait ramené au sujet de l’accident de Fukushima. Je vous invite donc cher Monsieur a envoyer de ce pas, par avion vos propres enfants, petits enfants ou tout autre membre de votre gentille famille faire ce bon boulot de guerrier sous uniforme pour les intérêts supérieures de la Nation et accessoirement mais bien profondément, allez vous faire voir chez les grecs.

    Bien cordialement,

    Votre frère.

    1. Correction mon Loulou : il faut une majuscule à Grecs.
      Et une minuscule pour ton talent, mais celle là tout le monde la voit.

      1. Oui, Loulou, les armes c’est pas pour faire joli, comme tu le sais puisque t’as usé de toutes, encore faut-il qu’elles touchent et en garder par devers soi.

    2. Je précise au cas où ici certain n’aurait pas bien compris le sens de mes propos ci-dessus.

      Le simple fait de parler de la guerre, dans cet article, comme le fait Monsieur Cédric Mas, « l’intelligent » de service, suffit, sans autre forme d’argumentation aucune, à le disqualifier définitivement et totalement sur tout les plans. Oui mon bon, je t’applique tes règles et tes méthodes de chien de garde.

      Tout le travail dans ce blog de la part Paul Jorion et François Leclerc destiné à élever le niveau de conscience et d’humanité chez le lecteur est littéralement foulé aux pieds par ces saillies immondes et bellicistes de Monsieur MAS. Très inquiétant et très attristant vraiment.

      1. Là Julien t’es en dessous de la ligne de flottaison mon petit.

        La guerre pour le moment c’est l’oeuvre de :

        – DAESH
        – ASSAD
        – POUTINE
        – OBAMA/TRUMP
        – HOLLANDE
        -MERKEL
        – ERDOGAN
        – SAOUD
        – Etc etc

        Mais pas de JLM, tu délires grave.

        Je suis contre l’idée de guerre, c’est dégueulasse la guerre. C’est minable et mesquin, en plus d’être horrible. Et ceussent qui en parlent dans leur fauteuil, comment dire, non vaut mieux pas que je le dise.

      2. Ah oui un social démocrate qui parle de guerre sans sourciller pour le balancer à quelqu’un qui lui parle de paix. Bravo toi aussi !

        Vous pétez les plombs.

      3. à Clo clo,17 avril,15h.56
        Je me sens bien plus proche de vous que de tous ces
        belliqueux,qui,ici,se découvrent.En décevant sans
        doute beaucoup de gens.A quoi jouent-ils?Est-ce le
        moment de jouer? Je ne le crois pas.Courage à toutes celles et tous ceux qui sont résolus à travailler pour
        la paix partout et toujours.

  28. En fait, il est trop tard pour faire peur avec Mélenchon, beaucoup trop tard pour rassembler autour d’Hamon. Je suis ok sur le fait qu’il y a des divergences entre les 2 programmes : déjà, on voit que le premier a été longuement et particulièrement travaillé sur tous les sujets, l’autre n’est pas mûre. Ensuite ce qui rend possible la victoire de JLM, ce n’est pas une alliance avec des pseudos frondeurs qui ont tout accepté 49.3, les nassages, l’état d’urgence permanent, le 04 février 2008 et j’en passe, en prenant le risque considérable de faire advenir les fachos tout court. Oui donc ce n’est pas non plus ce côté soit disant brun/rouge pour des positions pro paix que l’on retrouve chez d’autres candidats pas seulement au Fhaine. Mais c’est plutôt pour son côté Gaulien, son côté Monarque, dont la France n’arrive pas à s’affranchir, hélas, je trouve pour ma part. Mais c’est bien plus sa vision positive de l’avenir qui va faire la différence. Et j’avoue qu’en finir avec ne serait-ce que ce discours de fin de l’histoire, de y a pas d’alternatives, de la mondialisation heureuse,etc.. pour pouvoir envisager un futur eco et socio responsable c’est qd même tentant d’y croire, surtout quand on a des enfants, et qu’on a enfin l’impression de leur être utile, positivement et pas dans la haine. Qu’il y ai un peu d’utopie, que tout ne soit pas réalisé ? Oui mais c’est un moindre mal si l’inclinaison donnée par les français c’est une aspiration à plus d’écologie, plus d’humanité, plus de perspectives que l’apocalypse régulièrement annoncée dans ce blog, que je suis malgré tout….

    1. Ben oui quand on se sent mal logé, on préfère déménager même si on ignore pour combien de temps, qu’on a vu seulement les plans, et qu’il y a des travaux à faire…

      1. Et la haine autour de M. Hamon ? Les gens du PS se haïssent au point de se poignarder dans le dos.
        Et la haine de M. Macron envers les sans dents, les pov taches qui savent pas gagner de sous…
        Les deux autres de droite j’en parle même pas.
        La belle paille que voila.

      2. Ben pourquoi y’a pas plus de sans-dents qui votent Père Castor alors ? Pourquoi qu’ils préfèrent voter Pénienne ou Macron quand seulement ils votent ? Ben pourquoi qu’ils écoutent pas les histoires de Pères Castor les sans-dents ?
        Et pourquoi les plus jeunes, les futurs sans-dents votent pas plus Père Castor et préfèrent Macron ou la Pénienne ? Ben pourquoi ?

      3. Quelle date Monsieur Julien ?

        Car en ce moment on lit plutôt ceci :

        « Vendredi, un sondage Ifop-Fiducial sur la population française cette fois, plaçait, pour la seule catégorie des 18-24 ans, le candidat de la France Insoumise en tête avec 30% des intentions de vote, devant Marine Le Pen (22%) et Emmanuel Macron (20%). »

        30 % pour JLM ! 10 point de plus que Manu !

      4. @ Kay

        Tu mélange haine et mépris c’est le mépris des uns qui génère la haine des autres, je te laisse remettre qui est qui.

      5. Si, nous la voyons.

        Et c’est ça qui sidère sur le blog de Paul Jorion.

        Elle explose chez M.Vigneron et elle démange chez M.Alexandre.

    1. Merci pour votre propagande, il y a déjà ce qu’il faut au travail de sape ici.

      Rien que ce début dit bien l’enjeu :

      « Argentin de naissance ayant subi personnellement les ravages des populismes latino-américains, je ressens vis-à-vis des électeurs de Jean-Luc Mélenchon ».

      Pas de pot, je préfère les argentins réfugiés en France ou au Mexique du temps de Videla, au moins ils ne fuyaient pas pour le pognon mais pour leur peau.

    2. Bonjour

      Encore un microniste ! Bienvenue à vous.

      Joli torchon votre truc. Le coup du regard des réfugiés syrien arrivant en fRance magnifique ! Comme le regard de la réfugié Yézidi devant Retailleau quand il lui parla de la France !

      Vous savez combien la fRance a accueilli de réfugiés et dans quelles conditions sous Monsieur F.Hollande et votre mentor ? Non, bien entendu.

      1. Loin de moi l’idée de me faire l’avocat du petit Emmanuel « PARCE QUE C’EST MON PROJET », mais je crois qu’il est le seul politique français à avoir salué l’attitude de Merkel par un « vous avez sauver la morale de l’Europe » ou un truc dans le genre.

        Donc comparaison n’est pas raison.

      2. Oui, il a fait le service minimum minimum. Quand même on ne va pas lui donner une médaille pour ça ! Que n’en a t il plus parléet plus oeuvré pour l’accueil en 2015 quand il était en poste hein ? ! Mais je t’accorde le point, car je suis moi aussi en accord avec cela.
        Ce qui ne rend pas l’analyse de JLM sur le sujet caduque par ailleurs.

      3. Oh oui maitresse! j’ai été un vilain garçon, oui attache moi et châtie moi comme il se doit afin que j’expie mes fautes !! 😉

    3. « Ainsi, si le programme du candidat se déroule comme il le projette, seront-ils prêts, ses électeurs, à passer une trentaine d’heures hebdomadaires à faire la queue pour se procurer des biens de première nécessité ? Seront-ils heureux d’improviser de nouvelles méthodes d’hygiène parce que le papier toilette est une ressource introuvable? Ou encore seront-ils disposés à embrasser, soit le célibat, soit les maladies sexuellement transmissibles, parce que les préservatifs seront devenus un bien de luxe? »

      J’aaaiiime ! Heureusement qu’il ne s’agit pas de faire peur.

      1. He oui c’est ça la transition écologique fini le PQ…
        Si j’avais su j’aurais pas planté un figuier dans le jardin! 🙁
        😉

    4. On voit que l’Argentine est aussi loin du Vénézuela que le Burkina Faso de la France…

      En fait, la situation économique désastreuse du Vénézuela est la tentative de concilier répartition des richesses avec maintien du capitalisme (ce qui mène toujours à la trahison ou au massacre, les Mis-sous-Un doivent d’y préparer). Regardons de près les racines économiques du désastre, avec cet extrait d’un article dont je recommande la lecture intégrale:
      https://npa2009.org/idees/international/venezuela-nous-assistons-leffondrement-du-systeme-de-la-rente-petroliere

      « Le démantèlement économique et social du modèle de Chávez qui, avec ses limites, était relativement indépendant du contrôle du capital mondial, et le choix d’une orientation d’adaptation au capital financier international et à la « normalisation » du capitalisme dépendant vénézuélien dans son rapport avec le marché international. Un bref résumé de ce nouveau cours :

      • Des zones économiques spéciales qui échappent aux lois et à la Constitution. Sont annulées, sur une grande partie du territoire, les lois qui protègent le travail, la souveraineté et l’indépendance. Ces zones sont soumises à des régimes d’imposition particuliers, qui allègent les impôts et charges pour les entreprises transnationales qui y sont implantées. De plus, celles-ci bénéficient d’aides en termes de crédits et la possibilité de rapatrier leurs bénéfices en devises en s’exemptant de la législation nationale.

      • Sur tout le territoire, un ajustement budgétaire brutal, provoquant une évaporation du pouvoir d’achat des salaires ainsi qu’une baisse des budgets de santé et d’éducation, plus généralement des dépenses publiques ; et à travers l’élimination des aides d’Etat, la suppression de la participation de la majorité des secteurs populaires et des couches moyennes à la redistribution de la rente pétrolière. Un exemple en est l’effondrement du salaire minimum qui, au vu du prix des biens de première nécessité, se situe actuellement autour de 20 dollars mensuels alors qu’il avait atteint à peu près 700 dollars entre 2010 et 2012. Ce salaire représente aujourd’hui dix fois moins que ce dont une famille vénézuélienne a besoin pour vivre, alors que jusqu’en 2012 il le dépassait largement.

      • Le comble est le plan économique stratégique appelé les « 15 Moteurs de la nouvelle économie productive » ; par exemple le « Moteur minier », avec le projet bien connu dit de l’Arc minier de l’Orénoque : c’est le symbole même de l’adaptation à un capital financier international prédateur, avec la perte de souveraineté et de contrôle militaire, la perte des droits sociaux et politiques sur 12 % de la superficie du pays et la destruction irréversible de l’environnement sur une grande partie de l’Amazonie vénézuélienne. On livre ainsi le pays à 150 entreprises transnationales de 36 nationalités pour l’exploitation de mines à ciel ouvert. »

  29. Que de bavardages dans tous les sens, écrits sans rationalité; juste un habillage d’affectivité non contenue.

    Cedric Mas joue son petit rôle d’atlantiste bien élevé, avec l’outrecuidance de vouloir orienter le choix des électeurs.
    Son avis d’analyste compétent sur la guerre en Syrie a été mise à mal par l’évolution sur le terrain…

    Je ne voterai ni pour Mélenchon, Fillon, Macron, Le Pen , Hamon ,ni pour quelques autres…

    Toutefois en faisant abstraction de mon choix propre(ce qui demande une difficile expérience d’oubli de soi) je sens monter la dynamique Mélenchon, indépendamment des sondages bidonnés, car c’est lui qui (de loin)attire le plus les foules.

    Faire marcher les personnes, les faire converger est plus du ressort de la subconscience que de la rationalité…

  30. Encore un papier pour discréditer la candidature de Jean-Luc Mélenchon!
    Je vois toutes ces agitations de dernière semaine, motivées par la panique de l’oligarchie qui utilise toutes ses billes, de « gauche », de « droite », pour éviter le vrai Changement dont les humains ont besoin, changement incarné par la FI et son candidat.
    On peut écrire des pages et des pages pour « démontrer » tout ce qu’on veut, et en particulier quand on veut descendre quelqu’un, ce qui pourtant ne signifie pas l’usage de la raison.
    Nous sommes d’ailleurs dans une société un peu trop mentale, parce que patriarcale?
    Alors, dans ce billet, il est question d’amalgame avec des sites complotistes!
    C’est de bon ton, dans la pensée actuelle, diffusée en prêt-à-penser, de qualifier tout ce qui touche à de l’indépendance, voire de la méfiance par rapport aux Etats-Unis, de « complot »! Et bien, pour ma part, je verrais plutôt un complot dans cette manière de faire justement (retour à l’envoyeur) avec son corollaire : si vous prononcez Russie, Syrie et pourquoi pas Vénézuela… vous êtes ou allez être un dictateur. Tout cela pour bien imprimer l’opinion. Et en période électorale!
    J’ai donc été outrée en lisant ce billet, puis rassérénée par les réponses. Je ne reprendrai donc pas les arguments déjà explicités, ajoutant que connaissant bien le programme L’Avenir en Commun et les interventions de JL Mélenchon, je suis entièrement d’accord avec sa politique internationale. Ses compétences politiques, son intuition de visionnaire nous permettront de sortir du chaos dans lequel ce monde est englué, et surtout nous empêcheront de tomber encore plus bas. Il y a urgence. Ne pas laisser passer cette opportunité unique. Surtout, votez Mélenchon au 1er tour. Cela s’impose, au-delà des mots, une fois qu’on a suivi la campagne en toute conscience. Même pas besoin de tergiversations!
    Arrêtons de tourner les phrases et les imaginations. Centrons-nous. Ressentons l’enjeu! Vivons la vie et allons voter!…

    1. Méluche a pas besoin de papiers pour se discréditer : suffit de l’écouter dès qu’il ouvre sa bouche suintant le mensonge. Ou pour les plus téméraires, de lire son programme.

      1. Anne B. 17 avril 2017 à 15 h 20 min

        Il suffit de lire ce que vous répond le « modérateur » pour lire ce à quoi vous avez affaire du coté des théories du complot. ça se passe de commentaires mais du coté des images, on doit pouvoir trouver dans la première moitié du 20ème de quoi imager le propos.

        Julien Alexandre 17 avril 2017 à 15 h 25 min

        « suffit de l’écouter dès qu’il ouvre sa bouche suintant le mensonge ».

      2. C’est l’hôpital qui se fout de la clinique que d’entendre les petites mains du lider minimo venir dénoncer le « complot » !
        C’est pas ici qu’on diffuse les conte pour attardés zinsoumis qu’ils affectionnent tant du genre :
        – la création monétaire par les banques ;
        – les pipelines raison principale de la guerre en Syrie ;
        – les attaques chimiques d’Assad perpétuées par les États-Unis ;
        – etc.

        Attention avec les boomerangs les zinsoumis, y a un principe de physique bien caché derrière l’outil que vous allez découvrir au détour d’une énième ânerie ou d’un mensonge véreux.

      3. Que ne nous as tu mis en garde Julien, il y a de cela 5ans, alors que les suintements Hollandesques ne purent échapper à ton extrême acuité !

      4. Ah, ah ! En tous les cas, votre rage suinte de toutes vos pores à vous, sans aucun doute.

        On la sent bien votre haine rancie. Ne changez rien, M.Alexandre. Surtout, ne changez rien…

      5. Moi de la haine ? Je ne suis qu’amour, même pour les trolls zinsoumis dont je me fous avec le fou rire aux lèvres et non de la bave. Regardez donc le spécimen ici : il a passé toute sa nuit debout à poster 50 commentaires en espérant noyer le fil. Et il va se réveiller à midi en faisant la gueule : « merde, ils n’ont pas abandonné, c’est trop injuste ».

        Braves petits zinsoumis va !

  31. Ce site sombre totalement dans le complotisme atlantophile le plus abject !
    Aucune comparaison entre le camp qui a détruit criminellement l’Iraq et la Lybie et le grand dirigeant qui les a empêché de faire de même avec la Syrie n’est possible !
    Vivement la fin de l’empire Américain et de ses valets !
    Si Mélenchon préfère Poutine aux criminels , c’est tout a son honneur !

      1. Je me mets au diapason de l’électorat Thierry, victime de mon trop plein d’empathie.

        Promis, dès que la horde conspirationniste des dévots Méluchiens cesse son numéro de propagande aveuglée, on reprend la suite des programmes.

      2. Bon faut dire, qu’avec vigneron, que tu remets cent balles dans la machine à chaque fois aussi, après tu te plains ! 😀

      3. Vide ? …….achetez des lunettes, alors, car si vous voyez du vide là où il y a des milliers de personnes, autant regarder Macron à la Télé.

      4. Et, oui, m’sieur l’Agent ! Je suis veilleur de nuit. Y ‘a t-il des métiers sots pour un commissaire de police comme toi ?

      5. Ah, et tu veilles sur quoi donc Hervé, à part ton portable et la campagne de Méluche visiblement ?
        Quand j’étais veilleur de nuit, j’avais pas le temps de m’amuser sur internet pendant les rondes, sinon j »aurais pas fait long feu. Les temps changent !

    1. C’est complètement tarte comme commentaire, pourquoi choisir le choléra à la peste ? Non Pol n’est pas mon pote.

  32. Voilà mon crédo politique, merdo-réaliste puisqu’en mode machiavélien: quand Mélenchon, bien que pris en flagrant de délit de mensonges répétés et aggravés par ceux à qui on ne la fait pas (les intelligents), disposera des informations de nos services de renseignements, il agira en honnête homme d’Etat universaliste. Je vote donc pour lui. Dans mon esprit, les Poutine, Bachar et consors que j’abhorre attendront leur tour, il y a plus important en ce moment.

  33. Punaise !
    J’ai cru être sur le site du Nouvel Obs, moi, à un moment, avec dans le rôle du Jauvert un Alexandre-bull 😀 ! Promis, pour quelqu’un comme moi d’aussi indécis, autant de haine proférée ne peut que m’aider à soutenir la victime de ces exactions verbales !

      1. Merci, merci. C’est un don, que voulez vous. Où alors 10 ans de pratique sur le blog qui fait qu’on en voit certains arriver à 100km.
        Et juste avant, vous souteniez les journalistes (que Méluche traite de connards ou de vendus), les Lituaniens (que Méluche traite de connards), les ricains (que Méluche accuse de tous les maux du monde) ?
        Une vraie mère Teresa si c’est le cas.

        Le printemps arrivant, il y aura peut-être des promos sur les vestes réversibles. Investissez, c’est la BCE qui paie !

  34. Donc « si Mélenchon est président il pourrait faire n’importe quoi », mais « pas besoin de passer en 6e la 5e est très bien ».
    Quand on est à ce point en contradiction avec soi-même, on doit se poser des questions, au moins sur sa crédibilité.

    Mélenchon est le porte parole et le candidat de la France Insoumise et du programme « l’avenir en commun » parce qu’aucune autre personnalité ne s’y est collée, ni avant ni après lui.
    Alors, Mélenchon est le pire des candidats, à l’exclusion de tous les autres.
    Et si Mélenchon s’éloignait trop du programme, il se retrouverait dans une position encore plus inconfortable que Hollande, car sans PS pour le soutenir aveuglément.

    Sinon, voir qu’ici aussi on fait la retape de la peur m’attriste. Peut-être devriez-vous vous déconnecter des médias spectacles pendant quelques jours. Prendre l’air. Aller vous ressourcer sur une zone de forte pollution ou dans un des bidonvilles en gestation, histoire de vous remettre les idées en places.

  35. Hamon, Mélenchon, Poutou ?

    Réponse à un billet de Roberto Boulant « Philippe Poutou vote Mélenchon au second tour », de ce matin (voir l’aticle):

    « Philippe Poutou parle sans aucune contrainte, avec pour seul souci d’exprimer honnêtement ses idées », jugeons donc de ces idées et interrogeons-nous de savoir si elles sont révolutionnaires ces idées, si cela valait le coup d’abandonner la politique du front unique ouvrier et de partir seul comme un grand en campagne.

    – Concernant Mélenchon quelles sont ses craintes ? Il compare ce populiste à Mitterrand (première erreur, le loulou n’est plus social-démocrate) et il dit vouloir voter pour ce populiste au second tour (comme moi). Pourquoi pas, mais il faut expliquer pourquoi !
    Il renifle déjà le renoncement et une trahison à la Mitterrand. Je pense qu’il ne doit pas être le seul, il faudra le budget des USA et le pétrole du Vénezuela pour financer ses promesses.
    La bonne explication est donc de dire qu’on utilisera le vote Mélenchon seulement dans l’optique de dégager les Macron, Lepen, Fillon. Cela s’appelle vote inconditionnel, sans crainte et sans illusion.
    Il ne le dit pas, et plutôt que d’émettre des craintes, il ferait mieux de commencer à donner des explications à son auditoire.

    – « Second point important, il n’est manifestement pas convaincu par son idée de Constituante », mais selon le rapporteur, dans cette interview il n’explique pas pourquoi cette idée de Constituante à la sauce Mélenchon le tarabuste.
    Si ce sympathique « Philippe Poutou dit ce qu’il pense vraiment, et c’est bien ça qui au-delà de la sympathie qu’il inspire, tranche « , il eut été judicieux de sa part d’expliquer que ce qui tarabuste les ouvriers, c’est que Mélenchon travaille à l’avènement une énième république bourgeoise, pas à une république ouvrière, qui seule serait susceptible de « trancher avec l’ambiance délétère de la démocratie représentative des intérêts privés. ».
    Philippe Poutou est certes sympa, personne ne le conteste, mais sur le coup il ne se montre pas très subversif ! Pas très révolutionnaire ! Mais il est sympa, alors !!!
    Nathalie Arthaud l’est beaucoup plus, pas sympa, lucide, lorsque elle explique que quel que soit le numéro de la république des exploiteurs, des bourgeois, les travailleurs se font tailler en pièce !

    Enfin Philippe Poutou làche le morceau: « il reproche à Mélenchon une certaine forme de ‘chauvinisme républicain’ (vers 4’40), via la mise en avant du drapeau tricolore ou de la Marseillaise ».
    Oui en effet, Philippe Poutou use de ce doux euphémisme pour dénoncer le caractère carrément nationaliste du candidat Mélenchon. Mais comme Mélenchon (n’appartenant pas à la très peu précise dénomination de l’extrême-gauche), mais est – quand même- un candidat qui défend des idées socialistes, on peut bien lui pardonner ce penchant à aimer trop son pays et son génie !.
    Là encore Poutou aurait été bien inspiré de dire, derrière Jaures, à la radio, que le nationalisme c’est la guerre. Que les discours pacifistes de Mélenchon c’est du flan, puisque il se place en défenseur résolu des intérêts du pays. Que l’on est sympa à partir du moment où l’on se montre un peu génial, un tout petit peu internationaliste et ouvert aux autres peuples !

    Surtout quand le génie rassemble:

     » il convient également de remarquer le soutien à Jean-Luc Mélenchon (…) qui va de Philippe Poutou à Thomas Piketty, en passant par Fréderic Lordon. La ligue des gentlemen extraordinaires, la vraie? »

    Conclusion. Au delà du plaisir qu’auront pris les travailleurs d’entendre à la radio un honnête homme, de savourer le plaisir d’écouter ce Monsieur-tout-le-monde, de savoir qu’il existe dans le pays une vraie ligue des gentlemen extraordinaires, pourront-il se consoler de devoir choisir au second tour, au mieux un candidat de « gauche », un « socialiste » selon Poutou, chauvin et donc fauteur de guerres , en dernière analyse, un candidat démago qui avance des promesses électorales aussi peu crédibles que celles de Mitterrand en 1981.

    Les travailleurs risquent dans quelques semaines de regretter amèrement le front unique ouvrier.

    Personnellement, à présent qu’on est dans la franche rigolade, je voterai Philippe Poutou au premier tour. Au second: Mélenchon s’il passe. Si ce sont les autres: Macron, Lepen , Fillon, je m’abstiendrai.

    Mais franchement il est grand temps que nous les travailleurs, nous rentrions massivement dans nos organisations de classe (partis, syndicats), afin d’y demander la tête de toutes ces directions débiles et fauteuses de défaites.

    Après celle du printemps contre la loi Travail, celle de ce printemps est déjà actée par Philippe Poutou.

    Triste époque ! Trotsky réveille toi ils sont devenus fous !

    1. « des promesses électorales aussi peu crédibles que »
      Quels arguments, non tirés de la bible libérale ou des médias torchons, contre leur crédibilité ?
      Êtes-vous sur que ce n’est pas le changement qui vous effraie ?

    2. @ Thierry.

      Enfin monsieur, on ne peux pas d’un côté rentrer dans le museau de Merkel, et d’un autre balancer: « la BCE paiera ! »

      Mélenchon annonce des promesses sociales absolument nécessaires, mais il ne suffit pas de promettre, de se fixer un but de guerre, il faut expliquer aux travailleurs comment on va chercher la martingale et chez qui !

      Ou avez-vous entendu de la bouche de Mélenchon, qu’une telle redistribution des richesses dans le pays, exige une lutte des classes féroce et impitoyable, une vraie révolution ?

      Lui il laisse croire que les bourgeois vont se laisser dépouiller -pacifiquement- , sans doute convaincus subitement d’une vertueuse république citoyenne. C’est ridicule ! C’est charlatanesque !

      Ou avez-vous entendu de la bouche de Mélenchon, quand bien même il aurait déclarer l’ennemi à contraindre, chose qu’il ne fait pas (la BCE paiera), que les travailleurs, s’ils veulent voir leur condition d’existence s’améliorer, s’ils veulent un désir d’avenir pour leurs gosses, devraient peut-être reprendre un peu de goût pour l’étude politique et le syndicalisme ouvrier ?

      Lui il laisse croire qu’il suffit de voter pour un homme providentiel, d’allez chercher 100 milliards sur les marchés, et avec une belle petite nouvelle république bourgeoise, avec une bonne petite politique keynésienne, allez c’est reparti mon ami vers les jours radieux !

      Et si par hasard les travailleurs français gâtés, allaient acheter du porc chinois, des TV coréennes, des voitures allemandes et du vins californiens ?

      Les travailleurs français sont loin d’avoir la conscience de classe de leurs anciens, mais pour ce qui concerne la faculté à être des consommateurs avertis, là ils sont imbattables !

      Le changement ne m’effraie pas, je suis inconditionnellement pour le changement, mais je veux aller de l’avant les yeux ouvert, incrédule, en appelant un chat, un chat, et un populiste, un populiste démago !

      Mélenchon au deuxième tour, c’est déjà les taux d’emprunt pour la France qui remonte en flèche.

      Mélenchon vainqueur des élections en France, c’est l’Europe politique qui explose, un petit krach boursier en prime.

      Ne pas anticiper ce rapport causale, ne pas prévenir les travailleurs français, qu’il faudra à minima un retour d’un contrôle du commerce extérieur, un emprunt obligatoire pour la bourgeoisie française, une chasse à mort contre ceux qui joueront contre leur pays et tenteront de faire sortir leurs capitaux , c’est mentir et préparer des immenses catastrophes.

      Ce que j’écris là, je ne l’ai pas lu dans la bible libérale ou des médias torchons, je le sais de l’histoire et de l’étude des grands marxistes.

      1. « une chasse à mort contre ceux qui joueront contre leur pays et tenteront de faire sortir leurs capitaux ,  » écrit Eninel.

        Au moins au NPA on annonce la couleur. Et tranquille émile Paul Jorion nous dit de voter POUTOU.

        Va comprendre Charles.

  36. Savez-vous pourquoi je ne voterai pas pour Hamon ?
    PRÉALABLE : Si, bien sûr, les questions internationales sont de toute première importance pour donner à l’humanité une chance d’entrevoir sa survie, elles ne se limitent quand même pas à la seule hypothèse russe.
    Je ne voterai pas Hamon car je ne l’ai pas entendu dire ou je n’ai lu nulle part…
    – que la consommation annuelle de 1,6 planète lui était insupportable,
    – que la date du 13 août 2017 ( jour du dépassement ) l’empêchait de dormir,
    – que l’élévation de 2 à 4 degrés des températures de l’atmosphère terrestre lui avait fait modifier prioritairement ses analyses,
    – qu’il s’emploierait à en finir avec la capitalisme car il s’agirait d’une question de survie ( Non, il s’est rendu à Berlin !)
    – que 2 milliards de femmes, d’enfants et d’hommes soient privés d’eau potable lui paraissait sans doute une menace immédiate pour ses filles,
    – que nos sociétés soient dans un avenir proche incapables de soigner la plupart des pathologies humaines lui venu à l’esprit,
    – que la redoutable question démographique donc alimentaire, donc migratoire l’avait contraint à un changement de pied soudain et définitif…
    – que la Vème république dont nous avons tous dit au cours de ces dernières années qu’elle était une monarchie, ne lui conviendrait pas…

    Arrêtons-là les raisons multiples et nombreuses de ne pas voter Hamon, il y en a d’autres. Sur le fond il ressemble à Macron. Ils seront avec d’autres des présidents qui nous feront perdre du temps et non des présidents de l’urgence.

    Cyril Mas, vous êtes hébergé par un blog où l’on a eu de cesse ces dernières années de suggérer qu’il était plus que temps de changer de cadre pour enfin passer d’un monde ancien à un autre monde. Mais comme beaucoup, cette perspective vous effraie et vous n’imaginez pas quel pourrait être la représentation d’un monde neuf. Vous n’avez aucune vision globale, positive et réaliste d’un avenir vivable pour l’humanité. Vous préférez vous en tenir à des structures qui vous rassurent. Je le comprends et ne vous en veux pas. Il faut accepter que nos modes de vies doivent changer. Et la perspective de changer collectivement doit être joyeuse si l’on veut avoir quelque chance de réussir.

    Hamon comme beaucoup s’est mis en route, tardivement, puisque sa conversion à l’écologie est récente si l’on en croit sa position lors des primaires. Mais il est pour l’heure un environnementaliste et non un écologiste. Si vous avez du temps, étudiez comment Hulot est passé de l’une de ces acceptions à l’autre. Et demandez vous pourquoi, la perspective d’être lui-même candidat l’a à ce point effrayé.

    De Mélenchon, de son entourage supposé, ou bien de l’effondrement écologique en cours notamment de quoi faut-il avoir le plus peur ?

  37. Paul s’est mouillé.

    Il nous l’a assez dit, qu’il fallait tout faire pour éviter que la gauche ne soit éliminée dès le premier tour, en ne nous laissant que le choix entre une variété de peste et une variété de choléra.

    Il nous l’a assez dit que l’hubris égocentrique de Mélenchon, qui ne dépasserait jamais 15%, serait responsable de cette catastrophe historique. Il a pris date.

    Aujourd’hui, les mêmes arguments, qu’il a utilisés éloquemment, devraient le pousser à aider celui qui, seul, peut mettre la gauche au second tour, et ensuite, certainement, gagner. Une vraie gauche, totalement inespérée il y a trois mois, avec une assemblée constituante et tout le toutim !

    Mais non ! Il préfère mettre sur son blog un papier douteux, entre vaguement nauséabond et franchement complotiste, quoique d’un auteur habituellement honorable (ils le sont tous en pareil cas!). Un papier vicieux, extrêmement fragile dans sa consistance, mais non discutable dans les six jours qui restent. Juste une boule puante dégueulasse, du même niveau que celles, innombrables, dont NOS ennemis vont accabler Mélenchon cette semaine, vous pouvez en être absolument certains.

    Réveille-toi, Paul ! Tu viens d’agir, sur ton blog influent, contre la présence de la gauche au deuxième tour !

    Tout ça pour tenter d’échapper à la distorsion cognitive ?

    1. Marc, y a rien de complotiste, tout est sourcé. Et encore, Cédric a été bien gentil, parce qu’il y en a encore des compotées sur Kuzmanovic, et sur Corbière, et sur Méluche lui-même.

      1. CloClo, on s’en fout de Macron et Fillon. Qu’est-ce que vous avez tous à nous gonfler avec les autres candidats dès qu’on vous parle du lider minimo. C’est pas le jeu des 7 différences.

      2. Julien Alexandre,ce blog s’est soumis à un devoir de vérité dans réserve me semble-t-il, et à raison. Cette rétention d’information n’est pas éthique, vous devez tout révéler.

      3. Ah, mais je n’en doute pas ! Il n’y a rien de plus « sourcé » que le complotisme ! C’est presque sa définition ! Il suffit de lire NOS ENNEMIS pour en avoir des compotées !

      4. pourquoi toujours « Méluche » ? vous pensez que ça ajoute vraiment à l' »argumentation » ?

      5. Julien,

        Comme je l’ai écrit plus haut, j’ai eu l’impression que tout cela reposait au contraire sur des arguments assez faibles et beaucoup mauvaise foi. Mais je suis loin de tout savoir (en particulier j’ignorais jusque là l’existence même du dénommé Kuzmanovic).

        Pourriez-vous, s’il vous plait, nous déballer les compotées dont vous parlez

      6. J’aimerais bien Renard, mais quand on voit comment toute la cohorte perd totalement ses nerfs et s’emporte pour 2-3 accusations que l’on retrouve pourtant partout sur le web, sources comprises, je me dis que je n’ai pas non plus envie de me retrouver enseveli sous 3 tonnes de commentaires. Là on est déjà sur les bases d’un bon millier par jour, et croyez moi faut suivre la cadence. Et rester saint d’esprit, quand on lit ce qu’on y lit parfois. Google is your friend. Regardez donc les agissements passés de Kuzmanovic, lisez son fil twitter.

      7. « parce qu’il y en a encore des compotées sur Kuzmanovic, et sur Corbière, et sur Méluche lui-même. »

        ça porte un nom juridique ce genre de propos !

      8. Ah ouais Rosebud ? Et Antifa, Mediapart, confusionnisme.info, Atlantico, Twitter, et les autres innombrables sites qui relatent les aventures pas très cathodiques depuis des années de votre samaritaine du moisi, ils le connaissent le « nom juridique » ?

        Range ta mitraille en chamallow et tes menaces en carton pâte. T’arrives en bout de ligne, tu sais plus quoi dire alors tu vas nous la jouer « je fais taire par la menace » ? Lève-toi tôt le matin.

      9. Julien Alexandre 17 avril 2017 à 17 h 34 min

        Antifa, Mediapart, confusionnisme.info, Atlantico, Twitter, et les autres innombrables sites,

        Tiens vous faites de la publicité, vous avez oublié Berruyer.

        « je fais taire par la menace », pas du tout, vous êtes responsable de vos propos, allez y épanchez vous…

        Le poids de vos dires tient à la position qui vous est offerte de chambre d’écho, rien de plus. Ça s’appelle exercer un pouvoir, dont la finalité comme tout pouvoir interroge…

        Je n’ai pas le souvenir de vous avoir autorisé au tutoiement.

      10. Le tutoiement… merde, encore un procès. Avec celui du lider minimo et de ses acolytes, va falloir que je trouve un bon avocat.
        Elle est pas dispo Raquel Garrido ? Parait qu’elle est super pointue, pas du genre à faire des erreurs de procédure d’avocat débutant.

      11. Tain Julien, gaffe à toi avec le psy en retraite là, il est du genre teigneux et regardant sur le texte de loi le papy procédurier.

        ça porte un nom juridique ce genre de propos !

        Bon ok, moins regardant quand il s’agit de payer la moitié du mur mitoyen avec son gentil trop gentil comte de voisin. Mais là tu comprends il s’agit plus de texte et de nom juridique à la con, non, là il s’agit de « rapport de forces » et notre voisin du comte en a justement une plus grande que celle dudit comte, coup de bol, commode.

      1. Ha bon? pourtant c’est ce même « ersatz » de gauche que vous appeliez au fraternel ralliement à Hamon il y a à peine un mois.

      2. Vraiment, le mouvement de la France Insoumise est un ersatz de gauche ? Tu penses vraiment ça ? Mélenchon est un pantin manipulé par des dictatures, un ersatz de gauche, tu penses vraiment ça ?

        Il est des moments où souffle le vent de l’Histoire. C’est un chagrin de voir un intellectuel si pénétrant se planter comme ça, juste parce qu’il serait trop douloureux de revenir à la bifurcation…
        Amicalement.

      3. C’est bien tout ce vous reste, des ersatz. Vous avez du drôlement merder pour enfanter des freaks à la Mélenchon.

      4. Rappelez-vous ce que vous disiez en avril 2015 :

        « C’est vrai : c’est l’expérience de Lordon, de Sapir, de Todd, de mes amis, de voir que leurs arguments – les miens aussi bien entendu – sont repris essentiellement, par quel parti ? eh bien essentiellement par le Front National en France. Et maintenant, Colmant, dans la mesure où ses positions, je dirais, sont des positions davantage de gauche.
        Alors il faudrait quand même dire à Madame Le Pen, il faudrait quand même dire, et j’espère qu’elle y pense dans ses querelles avec son père qui, lui, est un représentant, je dirais, de l’extrême-droite la plus haïssable, qui n’arrête pas de répéter des choses qui sont indicibles par leur stupidité, qui s’est conduit d’une manière qui est très très loin d’être irréprochable dans le passé – on m’a raconté aussi des anecdotes personnelles à ce sujet-là que je ne vais pas vous raconter, mais – Monsieur Jean-Marie Le Pen représente l’extrême-droite la plus haïssable, et on comprend mal le jeu que Madame Le Pen fille est en train de jouer. Elle recycle toutes les idées de gauche qui ne trouvent pas d’écho dans la gauche classique, elle les recycle. Je crois qu’elle devrait, dans ses querelles avec son père, essayer de faire le tri ! Essayer de faire le tri : si elle a des idées de gauche – et ce sont celles-là qui font que la classe ouvrière française se rallie derrière son parti, ce ne sont pas les discours xénophobes, j’en suis certain – il faut qu’elle en tire les conséquences. Si elle n’aime pas qu’on répète à tout moment qu’elle est d’extrême-droite, parce qu’il y a effectivement tous ces oripeaux, je dirais, inclassables et insupportables qu’elle entraîne avec elle, si elle considère qu’elle est de gauche, eh bien, qu’elle en tire les conséquences ! Qu’elle devienne un leader de la gauche en reniant, je dirais, des choses qui finalement ne sont absolument pas nécessaires à son discours. Voilà.
        Bon, là je parle vraiment dans le vide, parce qu’il n’y a aucune chance que ça se passe, mais quand même : si ça la dérange tellement qu’on appelle ce qu’elle dit « d’extrême-droite » parce que c’est de gauche en grande partie, eh bien, qu’elle en tire les conséquences elle-même. Qu’elle fasse le pas supplémentaire et qu’elle cesse, je dirais, par piété filiale probablement, de rester dans la ligne d’un parti qui, lui, je dirais, n’est pas recyclable, recyclable pour l’avenir, parce qu’il a trop de casseroles du côté de l’extrême-droite et des idées les plus fascisantes, dont on a vu dans l’histoire les résultats que ça donnait. Ce n’est pas ça qu’on veut. Reprendre les idées des quelques personnes dont j’ai dit les noms, eh bien, c’est une idée excellente, et finalement, c’est à la gauche de se reprocher pourquoi est-ce que ce n’est pas elle qui reprend ces idées-là plutôt que Madame Le Pen, mais Madame Le Pen peut essayer aussi, je dirais, d’accorder ses violons à elle et d’en tirer les conséquences. »

        C’était à se demander si la rupture en trompette fille et père allait vous faire tomber sous le charme de la blonde…

      5. Paul Jorion 17 avril 2017 à 16 h 34 min
        Rosebud1871 17 avril 2017 à 17 h 25 min

        http://www.pauljorion.com/blog/2015/04/25/le-temps-quil-fait-le-24-avril-2015-retranscription/

        C’est gentil de ne pas vous censurer, ça mérite un retour, car logiquement si vous reconnaissez vos propositions dans celles du programme du Front National, alors rien logiquement n’empêche de déclarer que vous êtes classable à l’extrême droite.
        Si la FI a des propositions où vous reconnaissez les vôtres, logiquement il y aurait alors sur certains points de programmes, du commun entre vous et ce mouvement de la FI et ce parti d’extrême droite. Ce que de nombreux commentateurs et manipulateurs d’opinions ont relevé.

        L’ennui dans vos déclarations de 2015 est cette espèce de perche tendue à la blonde, écoute cocotte, si tu romps avec papa, et que mes idées te plaisent, alors on peut rêver…même si tu as une réputation à corriger.

        Et deux ans plus tard, vous imputez du rouge-brun à la FI ?

        Comment ignorer que le rouge-brun est d’abord chez vous, méconnu, et projeté ensuite sur l’autre, vous savez sur le type qui vous a pas tendu ma main, et a pillé vos idées… ?
        Retour de l’opération, l’irruption de l’ersatz.

      6. C’te réthorique de bac à sable Rosebud, on dirait que c’est la première fois de ta vie que tu vois l’extrême droite faire de la récup’ à gauche. T’as pas entendu parler d’un certain Philippot, qu’a justement fait un petit tour de manège chez les pré-zinsoumis il y a quelques années avant de passer avec armes et bagages chez la pénienne ?

      7. Julien Alexandre 17 avril 2017 à 18 h 23 min

        Oui JA il y a le porte parasol, le porte flingue et le porte parole.
        Je m’adressais à Jorion himself et il se tait.
        Dont acte.
        Ça vous échappe que je ne fasse pas de la sociologie sur les déménagements d’encartés, tant pis.
        Mon approche est textuelle, toujours.

      8. Courage Paul !

        Sur Mélenchon vous avez mille fois raison.

        Ersatz qui n’existe que par le fait que l’ensemble des directions de gauche le veulent bien.

    2. Ben quoi, si tu démolis JLM, c’est ton droit, faudra bien aussi regarder ce que propose les autres et qui ils sont, d’où ils parlent !

      Pas un, pas un seul ne trouvera grâce à la lectures des positions et des éclairages portés par ce blog. Pas un seul !

      Alors oui on s’en fout. C’est cela oui !

      Vous pétez vraiment les plombs.

      1. C’est juste que les 3 autres, y a pas tromperie sur la marchandise : la pénienne, c’est le père en pire, Fillon, c’est Sarkozy en pire, et Macron, c’est Hollande en pire, et aucun d’eux ne s’en cache.
        Y a que le lider minimo qui se présente comme une colombe (ou plutôt un perdreau de l’année), et au final c’est pas lui qui sera fourré pour les fêtes mais bien les gus qui auront voté pour lui.

      2. Donc faut pas voter ? Ou voter Hamon ? En gros s’abstenir après tous ces constats ou voter pour le dernier de la classe (ce qui revient au même) ?

        Alors qu’objectivement les lignes principales de sont programmes sont les plus proches des idées défendues ici ? Le nucléaire, les inégalités, la transition énergétique etc etc etc. Non c’est pas vrai ça ?

        Ah bah oui alors si on attend le candidat le mieux, qui va gagner à 100 %, dans le futur, je me demande pourquoi tu dépenses toute ton énergie à maintenir la modération ici, fermez les commentaires et alea jactea est comme dirait Jules.

      3. @ CloClo

        « Ben quoi, si tu démolis JLM » … ben oui mais on votera inconditionnellement pour lui au second tour.

        Donc on jouit de notre droit de pouvoir le critiquer maintenant, parce qu’après ???

  38. Ce billet c’est vraiment l’acte de propagande ultime au dernier moment. Je suis étonné de lire ça ici.

  39. Bonjour,

    La question est « parmi les 5 pour qui voteriez vous » :
    – Lepen : non
    – Macron : non mais vous êtes fou

    Il reste Mélenchon, Hamon, ou Fillon.

    Mélenchon, désolé mais c’est non, Hamon il est de gauche, donc étant donné que je suis plutôt du coté de la droite, ce sera Fillon.

    Votez Hollande qu’ils disaient… Votez Hollande qu’ils disaient.

    Cordialement,
    Personne

  40. Donc si je comprends bien le propos, Benoit Hamon est inféodé au complexe militaro-industriel des USA, il est parti prenante avec la totalité des crimes forts nombreux et eux indiscutables des USA, son entourage est vérolé de gens inféodés à Washington et il reprend pour argent comptant tous les scénarios des plus approximatifs aux plus délirants pondus par les pires néocons et véreux des agences à trois lettres, les mêmes qui nous avaient juré un génocide au Kosovo, un autre en Libye, des ADM en Irak et 72 invasions russes de l’Ukraine.
    Mas devrait se cantonner à ce qu’il maitrise, j’espère mieux que la géopolitique, c’est à dire le droit.
    Pathétique.
    C’est le même genre de « socialiste » qui a tourné le dos à Jaurés en 1914, envoyant la classe ouvrière dans l’enfer des tranchées, le même genre de « socialiste » qui refusait de livrer des armes à la République Espagnole au pretexte qu’elle était soutenue par l’URSS. C’est le même genre de « socialiste » qui a soutenu Guy Mollet et Mitterant quand ils envoyèrent le contingent en Algérie et donnèrent les pleines pouvoir de meurtre et de torture à l’armée, à la grande joie, à l’époque, du lieutenant Le Pen, parce que l’URSS soutenait le FLN.
    Effectivement, ces gens là ne comprendront jamais les Mélenchons.
    Mas, vous devriez vous contenter de voter Macron et laisser les gens de gauche avoir une chance de faire barrage aux droites.
    Rouge-brun…. Dites simplement le fond de votre pensée camarade bourgeois: les gueux.

    1. Qui condamnait la politique française en Algérie en 56? Le PCF ? Non, il fallait lutter contre l’impérialisme américain et donc protéger l’empire français? C’est des minoritaires du PCF comme Jean Pierre Vernant qui se sont opposés à la ligne du parti.
      A gauche lesquels se sont opposés à la ligne Mollet/Mitterrand ? Des jeunes comme Rocard. Quel journal a mené la lutte contre la répression et la torture de l’Etat français en Algérie ? L’Express de JJSS avec Mauriac.
      Il aurait choisi quel camp votre Môssieur Père Castor ?
      Poser la question c’est y répondre, le mauvais, celui des Mollet, des Mitterrand, des Soustelle, des Lacoste.
      Avec qui se serait placé Macron ? J’aime à croire que ç’aurait été plutôt du côté de sa communauté de pensée avec un Rocard, un Mauriac, un JJSS ou un Mendès… bref la gauche réelle, émancipatrice.
      http://www.vacarme.org/article143.html

      1. Ah bah oui c’est Jésus Emmanuel !

        En fait tu fais comme Cedric Mas, de l’insinuation sans apporter le moindre fait réel. Que des supputations !

        Mais le plus important c’est que ton petit post m’a fait penser à cela que j’ai lus lorsque Paul à cité Matthieu 25 sur JC. On trouve un peu avant en 23 ceci :

        « 29 Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites ! parce que vous bâtissez les tombeaux des prophètes et ornez les sépulcres des justes, 30 et que vous dites : Si nous avions vécu du temps de nos pères, nous ne nous serions pas joints à eux pour répandre le sang des prophètes. 31 Vous témoignez ainsi contre vous-mêmes que vous êtes les fils de ceux qui ont tué les prophètes. 32 Comblez donc la mesure de vos pères. 33 Serpents, race de vipères ! comment échapperez-vous au châtiment de la géhenne ? 34 C’est pourquoi, voici, je vous envoie des prophètes, des sages et des scribes. Vous tuerez et crucifierez les uns, vous battrez de verges les autres dans vos synagogues, et vous les persécuterez de ville en ville, 35 afin que retombe sur vous tout le sang innocent répandu sur la terre, depuis le sang d’Abel le juste jusqu’au sang de Zacharie, fils de Barachie, que vous avez tué entre le temple et l’autel. 36 Je vous le dis en vérité, tout cela retombera sur cette génération. »

        Et j’ai fortement pensé à toi ! 😀

      2. Je ne résiste pas une seconde à te coller aussi le début :

        « 1 Alors Jésus, parlant à la foule et à ses disciples, 2 dit : Les scribes et les pharisiens sont assis dans la chaire de Moïse. 3 Faites donc et observez tout ce qu’ils vous disent; mais n’agissez pas selon leurs oeuvres. Car ils disent, et ne font pas. 4 Ils lient des fardeaux pesants, et les mettent sur les épaules des hommes, mais ils ne veulent pas les remuer du doigt. 5 Ils font toutes leurs actions pour être vus des hommes. Ainsi, ils portent de larges phylactères, et ils ont de longues franges à leurs vêtements; 6 ils aiment la première place dans les festins, et les premiers sièges dans les synagogues; 7 ils aiment à être salués dans les places publiques, et à être appelés par les hommes Rabbi, Rabbi. 8 Mais vous, ne vous faites pas appeler Rabbi; car un seul est votre Maître, et vous êtes tous frères. 9 Et n’appelez personne sur la terre votre père; car un seul est votre Père, celui qui est dans les cieux. 10 Ne vous faites pas appeler directeurs; car un seul est votre Directeur, le Christ. 11 Le plus grand parmi vous sera votre serviteur. 12 Quiconque s’élèvera sera abaissé, et quiconque s’abaissera sera élevé.
        13 Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites ! parce que vous fermez aux hommes le royaume des cieux; vous n’y entrez pas vous-mêmes, et vous n’y laissez pas entrer ceux qui veulent entrer.
        14 Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites ! parce que vous dévorez les maisons des veuves, et que vous faites pour l’apparence de longues prières; à cause de cela, vous serez jugés plus sévèrement.
        15 Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites ! parce que vous courez la mer et la terre pour faire un prosélyte; et, quand il l’est devenu, vous en faites un fils de la géhenne deux fois plus que vous. »

        Décidément ces vieux textes sont incroyables de fraîcheur et véracité. Amen !

      3. Réponse complètement à coté de la plaque;
        Evidemment que TOUS les socialistes ne soutenaient pas ces canailles de molletistes.
        Et je ne dis rien de tel.
        Je dis « le genre de socialiste » qui soutenait Mollet et Mitterand.
        Réfléchissez avant d’intervenir à tort et à travers.
        Et je ne vois pas bien ce que la position du PCF vient voir dans ce que je dis.
        Quant à vous, vous n »êtes ni socialiste ni même de gauche, alors parlez plutôt du MRP, ou de Lecanuet, Giscard ou Barre, vous serez plus pertinent.

      4. Oh vigneron, t’as pas l’impression que Jésus Emmanuelle te parle à travers Matthieu ? Plus largement, il ne parlerait pas un peu à Paul ? C’est dingue non ? ! Brrrr, l’enfer les mecs !

      5. @ Vigneron

        Je t’en foutrais de « la gauche réelle » moi !

        Macron: gauche réelle. Celle la il fallait oser !

      6. Pour une fois je suis d’accord avec VIGNERON au sujet de Jean Pierre VERNANT ancien Résistant qui s’est opposé à la politique du PCF au sujet de l’Algérie. A cette époque d’ailleurs de nombreux autres intellectuels ont quitté le PCF comme lui au début des années 1960.
        Quant à dire ce qu’auraient fait des hommes politiques d’aujourd’hui à cette époque c’est beaucoup s’avancer. J’ai beaucoup de mal à imaginer Monsieur MACRON aux côtés de Monsieur MAURIAC qui reste il me semble d’une autre hauteur d’esprit.

      7. Sûr, Mauriac appellerait à voter Père Castor, c’est évident, lui aussi faisait dans les contes à dormir debout pour petits castors. JJSS n’en parlons pas, Rocard ça va de soi, Mendès serait son porte-parole évidemment.
        Bande de nazes.

  41. Le but véritable de ce blog n’est-il pas, en fait, sous couvert d’une drôle de gauche, de permettre aux droites de continuer à diriger ce pays?
    Quand Hamon menait dans les sondages, Jorion appelait les melenchonistes à fraternellement venir rejoindre(se coucher?) les camarades européeistes, mondialistes et atlantistes de Hamon.
    Et Maintenant que Mélenchon mène, il fait du Hollande en exhortant les électeurs de Hamon tentés par le vote utile Meluche, de ne surtout pas aller avec les diables rouge-bruns qu’on flattait encore hier d’une demande d’alliance.
    Et ça au nom d’un complotisme délirant fleurant bon le maccarthysme?

    1. Bingo Michelucci. Le blog est un faux nez de la droite. Quelle perspicacité ! Quelle clairvoyance ! 10 ans de péripéties, de jeu bien caché, et bim, l’inspecteur Michelucci débarque et tout s’effondre.

      1. bof, ça n’aurait rien d’exceptionnel ni de bien nouveaux. Et je n’ai pas dit LA droite, j’ai dit LES droites.

  42. Bien qu’il soit compréhensible que (selon certains-nes) pour aider la « dynamique » en faveur de FI et M. Mélenchon à ne pas retomber, projeter un discours de « vainqueur » envisageant sa présence « incontournable » (un « pari sportif » au vu des velléités soulevées de toutes parts, révélant rien de moins qu’une « compétitivité » que ne renierait pas d’applaudir avec réjouissance les ultralibéraux ) au second tour, bien que cela soit mobilisateur (surtout face à Macron, incarnant la traîtrise, la fausseté, l’horizon des événements d’un trou noir…), et permette de mettre en place une forme « d’optimisation » de la situation à court-terme du premier tour, est-ce que le réalisme, le contraire de la « réalité augmentée », de ce que projette comme fantasme la « dictature des émotions » sondées, la démagogie tout autant, de ce que « l’optimisation » (ici le secret de l’isoloir. Qui fait parler de « brun-rouge ») cache à chaque fois, n’oblige t-il pas, à ce que la franchise de M. Mélenchon et ses soutiens, dépassent à tous deux la focale du premier, dessinent déjà le contours des forces de rassemblement de ce qui risque de rester de la « démocratie », et de ce qui reste de « cohésion sociale », et « sociétale », et nous informent sur leurs intentions d’appeler à voter (et/ou à l’abstention) qui et/ou quoi au second tour en cas de duel, fhaine/Fillon. Fhaine/Macron, Macron/Fillon… ?

    Mais cette question n’est pas qu’à cantonner au camp de M. Mélenchon, n’est pas qu’à assumer par la FI seulement, et concerne toutes autres candidatures, et électeurs-trices, se disant de gauche, par rapport à ce qu’il faudra reconstituer comme rapport de force parlementaire ,institutionnel, etc, et dans la société civile, suivant quelles victimes collatérales, priorités sociales, « sociétales » seront dégagées selon qui des trois candidatures, lequel des trois programmes, présidera le pays, sera réalisé…!

  43. Vous allez voir, ce blog va finir par vous dire que le vote utile, c’est Macron.
    Et tout ceux qui s’en émouvront seront traités de frontistes et autres rouge-bruns.

    1. Semble que « decodex » soit passé par là et ait commencé à faire les ravages idéologiques pour lesquels il a été créé ;-).

    2. T’as pas compris, Michelou , la gauche sociale-humaniste ne soutient pas Macron comme seul vote utile face à Le Pen, elle le soutient pour en fait accélérer la fin du capitalisme, dont on sait qu’il faut en sortir avant qu’il ne nous mène à la catastrophe . Quand le Titanic-Capitalist aura enfin rencontré son iceberg avec Macron à la barre , celui-ci pourra enfin jeter le masque et se beurrer au Dom Pérignon en jouant du saxophone . Le staff du blog de Paul Jorion laissera aimablement la dernière chaloupe à une compagnie de traders de Wall Street éméchés, on est comme ça sur le blog de PJ, l’humain d’abord, et embarquera tant bien que mal sur un radeau pourri , Paul Jorion de l’eau glacée jusqu’à la ceinture regardera le firmament étoilé en se disant que le socialisme , c’est comme l’infini, on ne peut qu’y tendre sans jamais le rencontrer

  44. Je suis votre blog depuis sa création, j’ai parfois été surpris par certaines publications, mais qui participaient au nécessaire débat d’idées.Toutefois, très sincèrement, je pense que celle ci n’est absolument pas dans l’esprit de ce que j’avais lu et apprécié-jusqu’à maintenant. Comme ceci n’a pu être publié qu’avec votre accord je me vois dans l’obligation morale de cesser tout contact avec votre blog. Tout en vous conservant ma sympathie pour tout ce que vous avez fait jusqu’à maintenant.

    1. Vous prenez tout ça trop au sérieux.
      Je vous rappelle que la seule alternative de gauche proposée sur ce blog était un certain Piketty bien connu pour son bouquin et une triste affaire de « main courante ». Le genre de détail qui aurait mené à son extermination dans les urnes si il avait été assez stupide pour se présenter.
      Comme quoi, on est pas infaillible chez Jorion & co.

  45. A ce point de désaccord avec le blog, il ne sert plus à rien d’argumenter. Vous pouvez effacer ou ne pas publier mes précédents commentaires sur ce fil et je ne viendrai plus sur ces pages.
    Merci pour ces années à apprendre des choses et découvrir des points de vue mais …

    Bon vent.

  46. Les électeurs de droite et d’extrême droite qui consultent ce blog et lisent les commentaires doivent vraiment bien se marrer.

    La gauche la plus bête du monde. Voilà que tout le monde s’en repart fâchés et énervés !

    On va vraiment éteindre la lumière, tous ensemble comme des ânes.

  47. Bonjour M. Jorion,

    Les élections vous tournent-elles la tête et seriez-vous devenu fou ?

    Je suis depuis des années et avec assiduité, votre blog que je trouve absolument unique et remarquable.
    J’ai acheté et lu plusieurs de vos livres — passionnant.
    Parrainé votre initiative géniale :
    Thomas Piketty, présentez-vous aux présidentielles de 2017 !

    Mais alors là, je suis sur le Q.
    Comment pouvez-vous publient et cautionner un tel billet aussi radicalement malhonnête, hallucinant et orienté ?

    A quoi jouez vous ?
    Quel est votre démarche et but ?

    J’aimerais sincèrement comprendre, car j’en suis choqué et déstabilisé.
    D’un coup toute mon admiration du sage, philosophe éclairé que je voyais en vous s’effondre.

    1. Ce qui serait bien, au moins dans un seul des 174 commentaires de ce fil, ce serait qu’un des commentateurs nous explique en quoi le billet de Cédric est faux ou malhonnête.
      Moi, ma seule réserve dans le billet initial de Cédric, dont il a depuis modifié des tournures et agrémenté d’éléments complémentaires, c’était l’idée que Méluche était sous influence de ses conseillers rouge-bruns, alors qu’à mon sens, ces conseillers l’ont rejoint précisément parce qu’il y avait un terreau propice au développement de leurs idées. Bref, l’idée que ce soient eux qui l’aient fait dévié de se trajectoire me semble difficilement démontrable.

      1. Le problème, c’est justement que vous ne voyez pas ce qu’il a de malhonnête, de profondément scandaleux et surtout, profondément de droite.
        Un peu comme Madelin qui dirait « ben quoi? qu’est ce qu’il dit de scandaleux ce brave Gattaz? »
        Question de là où on regarde.

      2. Comment on dit « noyer le poisson et zapper la question » en zinsoumis, déjà ?
        Dites-nous donc où il faut regarder, on se fera un plaisir de publier un démenti quand ça nous aura sauté à la figure !

      3. Vous avez un type qui tente de discréditer le candidat de la gauche en débitant des âneries complotistes comme quoi la France Insoumise serait quasi-frontiste et elle le serait parce qu’elle serait aussi inféodée à Moscou et ça vous laisse droit dans vos bottes?
        Je ne savais pas que complotisme et surtout le maccarthysme était des valeurs de gauche.
        Je ne savais pas que les accusations en « trahison de la patrie » constituaient des méthodes de gauche. En France, depuis l’affaire Dreyfus c’est plutôt le contraire.
        Je ne savais pas que les attaques ad hominem étaient des valeurs de gauche.
        Le plus marrant, c’est que ce sont précisément des méthodes d’extrême droite.

      4. C’est quoi le but de la « conspiration » contre le lider minimo, j’ai pas bien saisi ? Ça fait 50 fois que je lis le même mot d’ordre (vous allez tous chercher vos éléments de langage au même endroit visiblement) et j’ai toujours pas pigé en quoi dénoncer des choses par ailleurs largement documentées serait une « conspiration ». Il me semblait que le principe de la conspiration, c’était de garder justement secrètes les choses inavouables faites par certains. Là, c’est un peu le contraire, y a sur la place publique tout ce que la méluchosphère aimerait garder enfoui.

      5. «  »Ce qui serait bien, au moins dans un seul des 174 commentaires de ce fil, ce serait qu’un des commentateurs nous explique en quoi le billet de Cédric est faux ou malhonnête. » »
        **********
        Lisez mon commentaire sur un point qui à l’époque à fait beaucoup blablater.

      6. C’est quoi votre « point » Subotai, qu’il faut faire confiance aux Russes et aux Syriens parce qu’ils, je vous cite, « connaissent leur métier ».
        Ah ouais, c’est hachement convaincant ! Dites-le aux ptits nenfants gazés par Assad : mais voyons les enfants, faites crédit au moins à Bachar et ses généraux de « connaître leur métier ». Ça c’est sûr qu’ils connaissent leur métier, c’est pas du gaz hilarant qu’ils leur ont collé, non, du bon gros sarin qui tâche. Laissez faire les professionnels !

        Je suis littéralement conquis par l’argument. Je vais même le garder par devant moi, il est précieux.

      7. Aux US ils disent pas rouge-brun évidemment, ils disent Alt-left, équivalent de gauche de l’Alt-right qui a soutenu Trump. Et ils se posent plus la question de savoir s’il est bon de se poser la question de l’existence d’une Alt-left, non ils ont conclu qu’elle existe bel et bien et qu’elle vaut pas mieux que l’autre.
        Des zigs dans la mouvance Stein et Sanders qui ont fait ce qu’il fallait pour aider Clinton à se planter en relayant la propagande de l’Alt-right, d’Assange ou des sites et organes putiniens contre elle ou contre les Dems.
        Aujourd’hui ils prétendent que c’est le gvt US ou le « deep state » (le même que celui de l’Alt-right évidemment) qui a organisé le gazage de Khan Cheikhoun pour permettre au Donald de sortir sa grosse bite Tomahawk en direct live et pour la bonne cause…
        Ça vaut mieux que de l’Alex Jones ou du Bannon parce que ça se dit de gauche ça ?

      8. Texte écrit avec les tripes, la politique sous le coup des émotions, à quelques jours des élections on verse dans le sensationnel pour paraître au fait. En 2005 le non l’a emporté et après une crise financière comme en 2010 on assiste enfin à un réveil citoyen, mais vous le populisme vous appelez ça « rouge brun ». L’impasse c’est l’atlantisme, la troïka, là ce texte se situe à droite politiquement. Il y a du Zemmour dans cette façon de polémiquer sur les valeurs.

      9. Ce qui serait bien, c’est que vous compreniez à quel point ce jeu de bas-fond auquel vous jouez avec ce billet ressemble à s’y méprendre aux méthodes d’extrême droite ou de l’esprit mafia, ou militaire.
        Vous savez ? du genre : tuez-les tous et dieu reconnaitra les siens.
        Et voici le fond de ma pensée : j’abhorre ce que l’on fait subir à Fillon, à Le Pen, ou à tout autre (Mélenchon ici) parce qu’il n’a pas mes idées, ou ma vision de la pureté, car cela flatte – bien que je cherche à m’en défendre – mes bas instincts qui sont d’écraser, d’annihiler tout ce qui ne me ressemble pas – probablement pas peur de l’inconnu ?
        Dénoncer les idées, les programmes pour ce qu’ils produiraient selon ma vision des choses, oui. Développer cette dernière et m’attendre à ce quelle soit aussi attaquée, oui.
        Tout le reste n’est que le masque hideux de la haine !

  48. Bonne analyse. Il y a finalement si peu de différences entre MLP et JLM que je voterai pour le FN dès dimanche pour faire obstacle à Hamon et Macron, les candidats Terra Nova.

      1. Il faudra dire à M.Vigneron que la France Insoumise soutenait la campagne de M.Bernie Sanders lorsque celui-ci luttait hardiment pendant l’élection présidentielle américaine.

        Faire croire le contraire est vraiment fallacieux.

        M.Hamon vient de se faire tirer le portrait ces derniers jours en sa compagnie. C’est sympa, mais où était-il, il y a deux mois ?

  49. Ca me rappelle la veille du referendum 2005 quand tous nous harcelaient. Surtout ARTE qui subitement avait arrêté le programme de la soirée pour donner la parole à son directeur, lequel s’était lancé dans un discours pathétique d’exhortation en faveur du oui.

    Je ne reviendrai plus sur ce blog que je suivais depuis 10 ans.

  50. Merci Mr Mas! Dire que sans vous je passais du côté obscure de la force en votant ce sinistre individu, incapable que je suis de me documenter tout seul…
    Vous m’avez convaincu, dimanche prochain, c’est Marcel Hamon que je choisis, même si le « Mexicain » date un peu…
    Merci encore et bonjour à Jeanne…

  51. Plutôt que de colporter les calembredaines de la médiacratie, ne faudrait il pas mieux s’attarder sur les investitures du P »S » aux législatives, de celles et ceux qui sont partis chez Macron ? Mélenchon refuse toute alliance avec cette engeance ? Tant mieux ! J’espère qu’il ira jusqu’au bout car pour ma part toute tentative de rapprochement avec cette « fausse gauche mais vraie droite » me fera illico rester à la maison le jour du scrutin.

  52. OMG ! jamais j’aurais pensé lire ce genre de billet sur le blog de Paul Jorion.
    @cédric Mas :vous auriez pu choisir une autre source que romain Blachier (qui considère que Hamon est plus stalinien que progressiste) pour votre caricature de dernière minute de Mélenchon. Vous m’avez fait rire, c’est déjà pas si mal.
    Déçue je suis mais je reviendrai quand même ici, c’est pas pire qu’ailleurs.

  53. Représenter Mélenchon comme un diable ne changera rien, de plus ce n’en est pas un!
    D’ailleurs les carottes sont cuites. Les dernières citations ne bousculeront plus l’avis des gens tellement le vomi se répand dans cette campagne.
    En même temps celui-ci récupère les électeurs de gauche par la désintégration du parti « socialiste », sur ce coup là ce n’est pas de la faute de JLM.
    Ce pauvre Benoît Hamon malheureusement arrive trop tard, détruit par la tranche droitière de Hollande et compagnie, supportant cet insipide Macron.
    5 ans de perdus plus 1 million de chômeurs En Marche.

    1. Les dernières citations ne bousculeront plus l’avis des gens tellement le vomi se répand dans cette campagne.

      Comme dans la campagne de Trump, quand lui-même pavanait que même s’il descendait dans la rue et tuait un type, les gens continueraient à leur porter aux nues ?
      Effectivement, c’est un peu le même état d’esprit chez les zinsoumis.

      1. J’ai bien compris? Chez Jorion on pense que Meluche et Trump même combat?
        Mais c’est dingue alors que Jorion lui même appelait ces déplorables à se rallier à Hamon il y a à peine une mois.
        Alliés désirés hier, puent la France frontiste et le KGB aujourd’hui?
        Vous avez de ces revirements quand même… 🙂

      2. Vous n’avez pas l’impression qu’on retrouve le même état d’esprit chez tous les partisans des différents candidats ? Cela s’assimile à une sorte de ferveur religieuse, parce que le soliton secoue vachement le pauvre monde en ce moment.

      3. Ah mais si Béotienne, et c’est ça que je trouve complètement con, cet exaltation béate d’etres humains qui mettent leurs cerveaux entre parenthèses parce que « y a campagne, les gars, y a campagne ! ». Rien de plus pathétique en vérité.

    2. M.Pierre Bergé, ancien soutien du PS, et milliardaire de son état, a traité dernièrement M.Hamon de « communiste »… C’est dire si ça tangue en haut lieu.

      J’ai bien dit M.Hamon, hein!

      Pas étonnant que les masques tombent et les fruits mûrs avec.

      1. Communiste Hamon ? T’as des sources ? Tout ce que j’ai par Bergé date des lendemains de la primaire et il déclarait :

        « Ils vont être obligés d’arriver à une espèce de Congrès de Tours » (celui de la scission des socialistes en 1920, ndlr) « avec la ligne communiste remplacée aujourd’hui par Benoît Hamon ».

        « Avec la ligne communiste remplacée par Hamon », c’est pas tout à fait traiter Hamon de coco mon coco.
        http://www.leparisien.fr/flash-actualite-politique/le-mecene-pierre-berge-soutient-emmanuel-macron-30-01-2017-6639534.php

  54. Je suis en train de lire « Scènes de la vie intellectuelle en France » d’André Perrin (ouvrage paru en octobre 2016). L’auteur y dénonce les malhonnêtetés couramment utilisées pour dénigrer tel ou tel personnage lorsque ce dernier émet une idée qui dérange le confort des mandarins prétendant régenter la vie intellectuelle en France.
    L’article de Cédric Mas est le parfait exemple que M. Perrin aurait pu prendre comme illustration de ce qu’il dénonce : un recueil de contre-vérités et d’attaques sournoises.
    Franchement, je n’aurais pas cru voir un tel article sur ce blog.

      1. Béh y a aucun faits dans son article, que des insinuations, et des commentaires, j’ai bien relus et je confirme.

        Alors y a pas de contre-vérité non plus c’est normal. Juste un faisceau de soit disant présomptions, avec des « On » des « conditionnels », des « citations », des « extraits » le tout hors sol, hors contexte, hors précisions ultérieures de l’intéressé lui même à savoir JLM.

        Bref, tu travailles bâclé et uniquement à charge d’un petit procureur étriqué et sans profondeur qui se fait sa notoriété sur le dos de l’accusé guidé par ses propres lubies. Minable quoi !

      2. Et merde pour l’orthographe ! Quelle horreur, je mérite d’être écartelé entre deux Roberts et deux Bescherelles

      3. Oh purée je parle le slave moi ?

        Sont pas devenus des noms communs les Le Robert(s) et les Le Bescherelle(s) ? Bon pas grave pas le temps de me relire, c’est la catastrophe, je vois quand j’ai cliqué « envoyé »

        Donc je disais que la citation de l’autre déglingué de la Tchéka ellel vient de là :

        http://romainblachier.fr/chypre-melenchon/

        Ouais, j’avoue, c’est foutu, trop puissant là , je m’incline et me mets en disponibilité. Un gars a dit à jour quelque part, quelque chose dans le genre et on lui raconté. peut-être vrai, peut-être pas, mais tu as raison tu appliques bien les préceptes du déglingué en question, à savoir Dzémachintruc. Bravo, ce sont des faits, je suis tout retourné devant de telles évidences. Julien, t’es impayable sur le coup.

      4. Par exemple, la responsabilité des frappes chimiques n’est pas avérée.
        Vous faites preuve d’un activisme surhumain, quoique sectaire, sur cet article ! Du coup, vous aussi illustrez très bien les propos d’André Perrin.

      5. Pas avérée ? Mais y a que pour les gogos zinsoumis qu’elle est pas avérée ! Le véto des Russes à l’ONU sur une enquête indépendante, c’était pour protéger les ricains, qui seraient peut-être responsables comme le clame partout le lider minimo ?!?

      6. Et alors, quitte à être maladroit devant l’horreur, être réticent à envoyer des bombardiers sur des affirmations aussi justes semblent-elles et demander une enquête c’est scandaleux et indécent ? Pourquoi ? Tu m’inquiètes là Julien.

        On enverrait tes enfants se battre tu te satisferais de ce que l’on lit ici et là ?

      7. On parle pas d’envoyer des bombardiers CloClo, on parle de condamner une attaque odieuse.
        Même ça vous en êtes incapables. On aurait la vidéo sous les yeux montrant par a+b que la fine équipe de la samaritaine du moisi serait encore en train de chercher des circonstances atténuantes ou d’appeler au complot comme l’autre connard de zigue zozoteur qui balance que c’est une « fabrication 100% occidentale ».

      8. En tout cas, cette saloperie de gaz sarin a pas été fait avec l’aide du St Esprit. Quand on lit sur wikipédia sur le sujet du massacre de Ghouta on tombe interloqué sur ça :

        « En réponse au député allemand Jan Van Akten du parti Die Linke, le ministère de l’économie allemande a précisé que des composés chimiques entrant dans la composition du gaz chimique sarin tels que le fluorure de sodium, l’acide fluorhydrique et l’hydrogène fluoré ont été exportés en 2002-2003 à hauteur de 40 tonnes puis 97 tonnes en 2005-2006 pour un montant de 174 000 euros. Le feu vert à la livraison a été donné sous le gouvernement de Gerhard Schroder puis sous celui de Angela Merkel après avis des services secrets indiquant que « l’usage civil était possible »21. »

        Et comme moi tu lis bien, Angela Merkel, pas Vladimir Poutine. La seule phrase qui suit : « après avis des services secrets indiquant que « l’usage civil était possible » » donne véritablement envie de vomir.

        Je ne porte pas Vladimir Poutine dans mon rayon des mecs bien, mais là je dois dire que nos propres dirigeants sont franchement à la ramasse et me font vaciller. Ouais mec, Poutine lui il affiche la couleur comme tu dis si bien, on n’est pas surpris. Pour les autres hein, je te laisse ta liberté de jugement.

      9. Ecoute ces discussions sur le sujet sont assez difficiles, et laissez entendre que je ne condamnerais pas ce genre de monstruosité en m’assimilant à un paquet sans formes ni visages, ça me fait doucement sourire. Balancez ça à la gueule des gens gratuitement et indigne mon bon Julien.

        Je ne suis pas l’avocat de JLM, mais sa condamnation du gazage est sans appel et totale. Mais j’en reste là, ça devient malsain.

      10. Par exemple, la responsabilité des frappes chimiques n’est pas avérée.

        Ouais et pour Bachar, texto, même les deux enfants morts dans les bras de son père n’étaient pas avérés. Espèce de ……. !
        Sans rire t’es en face de moi, tu m’en sors une comme celle-là, je t’en mets une direct, plus une deuxième au sol un peu plus fort et si tu vas te plaindre après aux bleus pour tes bleus au corps et tes bleus à l’âme je te dirai : « c’est pas avéré bleubit, c’est pas avéré ».

      11. Comme tu dis si bien, les allemands ont été inconséquents ! Bien d’accord aussi.
        JLM a été inconséquent parce qu’il ne condamne pas selon les termes des occidentaux ? Bien d’accord !

        Et c’est bien Assad qui porte la responsabilité de ce crime de toute manière ? Bien d’accord !

        Maintenant so what ? C’est quoi le truc ? Insinuer que JLM est responsable quelque part de tous ça ou approuverait tout ça les gazage ? C’est ça votre position à toi, vigneron, et CM ? Parce que si c’est ça votre petite tambouille, dites le clairement.

        N’empêche l’inconséquence réelle et matérielle des Allemands en la matière, ça s’appelle comment en vérité ? Je te le demande et ne te dérobe pas je te prie.

      12. Et c’est bien Assad qui porte la responsabilité de ce crime de toute manière ? Bien d’accord !

        Ben voila, maintenant mesure le chemin qui te sépare du reste de tes petits copains zinsoumis sur le blog, qui rivalisent de connerie pour dire le contraire. Y a encore de l’espoir.

        Insinuer que Méluche approuve ? Certainement pas. Affirmer que ça lui parait secondaire par rapport à ses objectifs propres de remodeler la politique internationale de la France, motivé par son antiaméricanisme primaire ? Assurément.

      13. La manière dont toi et vigneron et CM utilisait cette argumentation me laisse pantois et me font douter de la bonne connexion de vos système nerveux les gars. Véritablement !

        « Qui qui qu’a gazé ? » Julien ? Repos mon gars vaut mieux.

      14. @ Cloclo
        « des composés chimiques entrant dans la composition du gaz chimique sarin tels que le fluorure de sodium, l’acide fluorhydrique et l’hydrogène fluoré ont été exportés en 2002-2003 à hauteur de 40 tonnes puis 97 tonnes en 2005-2006 pour un montant de 174 000 euros »

        Je ne serais pas aussi dur avec le gouvernement allemand sur ce coup.

        Un simple petit tour sur Wikipédia montre que les utilisations civiles de ces produits sont fort nombreuses. Je veux dire vraiment très nombreuses, allez-y voir
        https://fr.wikipedia.org/wiki/Fluorure_d%27hydrog%C3%A8ne#Utilisation
        https://fr.wikipedia.org/wiki/Acide_fluorhydrique#Utilisation
        https://en.wikipedia.org/wiki/Sodium_fluoride#Uses

        Il n’y aurait eu aucune raison valable pour que l’Allemagne refuse l’exportation. Rappelons qu’à l’époque la Syrie était un pays en paix, lequel avait bien le droit d’utiliser ces produits pour l’un ou l’autre de leurs usages industriels.

      15. « Insinuer que Méluche approuve ? Certainement pas. »

        Bien on avance tous les deux en fait, mais la vérité c’est qu’on a jamais été éloigné.

        Primo, si tu pouvais éviter de toujours tout rapporter à une masse informe dites les « zinsoumis » on gagnerait en clarté et en qualité. Ca n’existe pas les « Zinsoumis » il y a des « zinsoumis ». Et puis moi je ne milite pas, ne suis pas encarté, je poste juste sur le blog de PJ.
        Et je suis effondré quand je lis comme ça juste ce qu’a écrit sans précaution aucune plus haut Duvernoy. Parce que j’ai le même ressenti que vigneron mais en plus violent.

        Alors quoi parce que JLM ne fait pas l’alignement des planètes sur la position des occidentaux, et il en a bien le droit, puisque son indignation et sa condamnation sont sincères autant que les tiennes, il faudrait donc je continue, balancer l’opportunité de bouger à cause de ça ? A cause d’Assad ? Cet être immonde aurait en plus le pouvoir de nous faire aller vers Macron et le statu quo en prime ?

        Non, non, non pas pour moi. Je ne tire pas les mêmes conséquences de tout ça, et je n’autorise personne à insinuer qu’à cause de cela je serai un éventuel suppôt ou complice des connards planétaires.

      16. Tu vois Julien , je viens de lire le petit mot de Jacquot. Ben là aussi j’ai les même pulsions instinctives que lorsque je lis Duvernoy.

        Alors, je respire, je souffle, je respire, je souffle, puis j’écris :

        Mon pauvre Jacquot, épargne toi de me parler, surtout pour me balancer des trucs pareils. Va en paix mon frère en humanité !

      17. Oui pas inconséquente la vente allemande de plusieurs Tonnes.

        Et cette phrase, cette simple phrase :

        « après avis des services secrets indiquant que « l’usage civil était possible »21. » »

        Je respire, je souffle, je respire, je souffle.

        Vous vous foutez de ma gueule ?

        Ah bah oui si c’est possible, on vend hein, si c’est possible que ce soit une utilisation civile. Mais si c’est pas civil ? Bah c’est possible ils disent, alors quoi hein, si c’est possible, je vends.

        Et les gars avec de l’Uranium enrichie on peut faire de l’électricité ! Si, c’est possible !

        Je respire, je souffle.

      18. CloClo, tu t’emportes pour rien, t’as juste pas compris. Les composés, ils ont été vendus séparément, pas pour fabriquer du sarin. Comme les liens de Jacquot le montrent, ils rentrent séparément dans la composition de bien d’autres choses qui n’ont rien à voir avec le gaz sarin, des médicaments, du teflon, etc. Les services secrets sont automatiquement consultés quand il s’agit de matières potentiellement dangereuses si combinées à d’autres. La précision de « l’usage civil » possible signifie simplement que pour fabriquer d’autres produits que des composés à usage militaire, la société civile est habilitée à les utiliser, ie. une compagnie privée. Dans le cas contraire, la vente aurait été assortie d’une clause restreignant l’utilisation à un usage militaire. Et certainement pas comme tu sembles le comprendre que les Allemands ont vendu leur camelote en tamponnant « peut être utilisé pour gazer des civils ». T’es grave…

      19. Mais y a personne mon pauvre Julien, ils s’en foutent tous de l’Europe, tous. Tous ça va finir en fiasco si on ne corrige pas rapidement la trajectoire et ce fiasco sera fasciste et guerrier. Macron y sauvera l’Europe ? Ben non, tu l’as dit toi même c’est Hollande en pire !

        Moi je ne m’y résous pas. Et moi je vois JLM comme un coup dans la gueule pour qu’enfin putain ça change. Tu penses que c’est débile ? Peut-être ? Mais je boxe avec un gant gauche pas avec un gant droit. J’en suis là mec, c’est juste que c’est plus possible de voir se déliter ce rêve sans rien faire. Plus possible ! Parce que Macron s’est ne rien faire. Hamon c’est foutu.

        Qu’est-ce qu’on a perdre vraiment à le faire, à mettre un coup ? Elle est quasi morte mec l’Europe actuelle, faut se réveiller, les bruns, les rouges bruns, les vert brun ça grouille de toute part, à un tel point, que c’est juste flippant mon gars.

      20. On est bien content que t’es pas pu être toubib ou chirurgien CloClo !

        « Elle agonise, plus rien à foutre, on lui met un coup, on verra bien ».

        Garagiste, à la limite, avec l’aide de la providence 😉

      21. Julien fait l’idiot, j’ai jamais lu le mot « civil » comme tu le dis, pour un usage civil = gazer des civils. T’es à la masse là.

        J’ai juste noté que c’est bien évoqué comme étant possiblement utilisé pour un usage civil ie industriel classique comme partout ailleurs sur Terre.

        Eh bien cette simple précision est à mes yeux juste dégueulasse. Le corolaire étant bien entendu un usage possible militaire dans l’autre sens. Vu que ce pays la Syrie n’a jamais ratifié les traités sur l’usage des armes chimiques.

        Parce que j’aimerai bien savoir si on a ce genre de considération « possible » lorsqu’on le vend à la France ou à l’Italie le cas échéant.

        Bref, vaudrait mieux arrêter là, parce que autant les dingos pro assad me les gonflent menu menu, autant là vous aussi vous commencer mais l’autre sens.

      22. Pour Jacquot et ça sera mon mot de la fin :

        « Il n’y aurait eu aucune raison valable pour que l’Allemagne refuse l’exportation. »

        Juste que la Syrie n’avait pas ratifié à cette date aucun traité sur les armes chimiques mais qu’en plus elle en stockait !

        T’appelles cela : « aucune raison valable »

        Quand on dit que les capitalistes vendront la corde qui les pendra, on n’est pas très loin du compte.

        Fin

      23. Pour Cloclo, j’ajoute une seule chose moi aussi, et je m’arrête là.

        La convention sur l’interdiction des armes chimiques liste 3 catégories de produits à surveiller, de la 1ère la plus toxique et possédant le moins d’usages civils, à la 3ème toujours toxique mais possédant par ailleurs beaucoup d’usages civils.

        Aucun des trois produits cités dans la réponse à Jan Van Akten ne figure dans aucune de ces trois listes.

        La source ici : https://www.opcw.org/fr/convention-sur-linterdiction-des-armes-chimiques/annexes/annexe-sur-les-produits-chimiques/

      24. Ah bah c’est sur, que toi en garagiste, on est pas prêt de redémarrer la bagnole !

        Bon disons que dans le cas d’un cancer généralisé en phase terminale, moi je tente les médecines parallèles, limite ésotérique, oui Monsieur ! De toute manière, la chimio ils te l’ont tous dit, ça ne sert plus à rien, le patient est foutue. Donc pour moi, comme c’est un membre de la famille et que je m’y résous pas, ça sera un coup de réanimateur JLM façon médecine chinoise : je te pique violemment aux orteils pour guérir ta tête toute pourrie d’ultralibéralisme à la con.

        Comme tu l’as dit, je suis pas médecin, c’est bien vrai, mais là j’ai peur qu’aucun médecin ne puisse grand chose… Allez sans rancune !

      25. La ça a carrément dégénéré, Vigneron prêt à en venir aux mains, Les chti n’enfant tout mort mais non pas tant qu’on leur a pas mordu l’orteil etc etc etc. Avec un rapport de commission « indépendante » vous auriez pas fait mieux (de qui, de quoi) comme quoi ça n’aurait pas fait avancer les choses d’un iota, on se serait étripé de plus belle quelqu’eut été le verdict. Après tout les russes ont peut être bien sauvé quelques vies en s’opposant à une enquête qui aurait encore jeté plus d’huile sur le feu…

        Pour en revenir au sujet, c’est un peu incohérent de dire que mélenchon suinte le mensonge pour des motifs électoraux quand il dit qu’il n’est pas pro-poutine et constater qu’il ne se fend pas du moindre compromis quand à la condamnation d’el assad donnant à ces détracteurs l’argument massue des chtis nenfants gazés…

    1. Cet article a dû être proposé par M.Alexandre, sans aucun doute.

      M.Alexandre a dû soutenir M.Jadot et il voit bien que ce n’était pas la meilleure voie possible, mais comme il ne veut pas suivre les conseils de M.Piole, Maire EELV de la ville de Grenoble qui appelle à voter pour M.Mélenchon, « pour rassembler la gauche », M.Alexandre se venge et il envoie tout bouler.

      Je me trompe ?

  55. «  »Prenons un exemple flagrant : la conviction exprimée à plusieurs reprises par M. Mélenchon que la Russie combat Daech en Syrie, et son refus d’admettre le fait avéré que les frappes russes visent d’abord les rebelles syriens qui luttent contre Assad et contre Daech » »

    Dit ce Monsieur!
    Prenons donc un exemple flagrant, soit d’imbécilité, soit de propagande débile.
    Le retour à une carte de géographie montrant le position des belligérants et un peu de simple bon sens stratégique montre le bien fondé des actions opérationnelles russes et syriennes. Les résultats étant là, les moyens mis en œuvres étaient les bons.
    Le but étant de permettre au gouvernement légal de reprendre la main sur les territoires contrôlés par les rebellions.
    Ce gouvernement syrien vous défrise (bien que je ne vois pas en tant que français en quoi ça me concerne) soit mais accordez au moins au généraux et stratèges syriens et russes le bénéfices de connaitre leur métier.
    Dois je encore vous renvoyer à l’Art de la Guerre http://wengu.tartarie.com/wg/wengu.php?lang=fr&l=Sunzi&s=0 pour acquérir un tant soit peu de bon sens Politique?

  56. Discussion d’anthologie sur le blog de Paul Jorion en ce week-end pascal, digne des grandes heures de l’affaire Dreyfus
    https://reussirsaterminalehg.files.wordpress.com/2014/01/carandache_parlerphilo_2.jpg 😉
    Merci à Paul de nous offrir cet espace de liberté.
    Merci à Julien Pitbull pour le travail éprouvant de modération qui nous fera lui pardonner ses réactions parfois virulentes.
    Notre sage Juan Nessy absent du débat. Occupé par des obligations familiales ou dépité par la teneur des échanges ?

      1. A ajouter à la liste de renard , mélenchon n’a « ni l’élégance d’être nègre, ni le courage d’être juif » 😉

  57. En attendant c’est toujours Macron qui mène la danse et reprend un peu devant la Pénienne qui chute toujours et derrière les deux jumeaux Fion et Père Castor qui peinent à passer le seuil des 20 points.
    Le danger reste Fillon pour les deux de devant ; c’est lui qui a les réserves de voix potentielles, une petite dynamique haussière et le bloc d’irréductibles le plus fort. Le père Castor fait mouiller les folliculaires et tressaillir les retraités du blog Jorion mais ça sent fort l’acmé du feu de paille médiatique.

    1. Y sera pas au second tour Micron.

      Tiens tu savais que c’est le seul gars dont les supporters se barrent avant la fin de ses meeting tellement on s’y ennui…
      Faut des chauffeurs de salle et des gars qui envoient des sms pour dire quand on crie, quand on applaudi, quand on se lève, bref, il a le premier public de moutons bobos décérébré de fRance. Félicitation !

      1. C’est les supporters hurleurs qui font les majorités ou les électeurs silencieux ? Z’étaient nombreux les hurleurs pour l’intronisation du Donald ?
        Le plein à Bercy tout à l’heure (20 000).
        Meilleure nouvelle du jour, Mourad Boudjellal avec Macron, pilou-pilou Toulon !

      2. Selon les compteurs ? 23 pts dans les sondages, 19 pour Père Castor qui cale. Et 20 000 à Bercy. Cqfd. Pilou pilou.

      3. Elle est belle ta photo en panoramique ! Mais bon ça déforme tout.

        JLM a réuni plus de 100 000 personnes à Paris, c’est 5 Bercy bourrés à craquer. Si on compte sur tous les meeting on arrive au MILLION ! Le million, le million, le million, le million !

        Pas Macron, lui ses millions il les perd… Fichtre !

        Tiens la page Facebook du leader minimo en chef :

        https://fr-fr.facebook.com/JLMelenchon/

        et la page Facebook du leader Microniste en chef :

        https://fr-fr.facebook.com/EmmanuelMacron/

        regarde les « J’aime ». Allez CQFD !

        PS : En revanche, j’ai été tristement surpris de ne presque plus voir de drapeau Européen flotter à Bercy ce lundi. Qu’est-ce qu’on veut faire oublier vigneron chez ton poulain ?

      4. On se souvient (une larme de nostalgie pointe à ma paupière, je serre les dents, hardi petit…) des rassemblement géants du Père Castor en 2012 ( Marseille, Toulouse, Paris…) et du score final. Combien déjà ?

      5. Oui, plus ridicule que les meetings de Macron. On ne peut pas.

        Mais il faut être à sa place, le type n’a rien à dire tellement il est creux. Vide. En plus, il doit occulter son programme à la Fillon, alors,oui, pas étonnant dans ces conditions qu’il en appelle à des boîtes de Com’ pour faire la claque.

  58. Aucun des 4 candidats (Mélenchon, Le Pen, Macron, Fillon) n’est absolument convaincant sur tous les sujets. Pour des raisons idéologiques, arbitraires et discrétionnaires, je ne voterai jamais pour Le Pen ou son ersatz fillonesque. Restent Macron, incarnation du vide sidéral de notre actuelle société – et accessoirement poulain officile de l’oligarchie politico-médiatico financière, et Mélenchon, dont le tropisme pro-russe n’est que le reflet de l’américanisme godillot de Sarkozy et de la droite pseudo-républicaine – au même titre que la préférence nationale revendiquée par Le Pen n’est que le symétrique de la préférence pour l’immigré affichée par boboland et l’extrême gauche – et dont on en voit pas bien en quoi l’un serait plus délétère que le second: après tout, Poutin n’a pas encore découvert d’armes de destruction massive en Syrie. A mon avis, le scrutin crucial ne sera pas le présidentiel, mais les législatives à suivre: aucun des 4 candidats sus-mentionné ne sera capable de réunir une majorité politique à l’Assemblée. Ce qui veut dire, à moins d’un coup d’Etat pas impossible au demeurant, qu’entre les programmes tels qu’ils s’expriment aujourd’hui et tels qu’ils se déclineront en actions après les élections, il y a une grosse marge.

    1. « Combien déjà ? »

      Jlm était à 12%, 11,7% exactement après vérifs au 1er tour en 2012.
      La 1ère et dernière fois que j’ai voté pour Mélenchon.
      En 2017, il s’est rendu bankable et relooké en mode phi , mais l’arrière boutique est délabrée et les murs moisis et son parler pateux sordide au ton paternaliste et glauque aux relents de Vieux commandante en carton pâte, niet ! La gerbe !

      1. Tu dors pas ma micronette ?

        Te laisse pas emberlificoter par vigneron micronette, il va pas en revenir quand il va voir le score de son poulain. En dessous de celui de JLM je te dis. La bulle micronette c’est de la savonnette de grande surface, du tapage mais rien en stock !

        Tiens tu parles le macron Gudule ?

        A lire sans restriction :
        http://la-bas.org/la-bas-magazine/au-fil-de-la-bas/parlez-vous-le-macron

        A regarder sans restriction :
        http://tempsreel.nouvelobs.com/presidentielle-2017/20170213.OBS5264/vous-aussi-apprenez-a-parler-comme-emmanuel-macron.html

  59. Y’a quelques temps Challenges avait révélé qu’avec + de 70 % de faux comptes, @JLMelenchon était l’homme politique qui avait le plus de faux comptes twitter dans ses followers.
    Vu le trafic sur Tweeter et sur les réseaux en général (les votes simulés avec Père Castor toujours loin devant trahit l’entourloupe certaine à 100%) ça a dû persister la pratique. Sur le BJ, c’est bon, pas besoin de bots ou de fake followers, y’a une pépinières de neuneus tout prêts à faire le job, gratos.

    1. N’oubliez pas non plus les faux-cols…

      Ce qui est bien, par contre, avec Emmanuel Macron, c’est que ce n’est pas la peine de faire toutes ces vérifications, tout est faux chez lui, ses meetings, ses discours, son public marketé, commandé pas SMS comme une troupe de décérébrés ; oui, tout est faux chez Macron, ses paroles creuses avec ses mots-fake, tout, absolument tout, tout est faux !

  60. Pour Mélenchon…
    Réponse à Cédric Mas.
    Voilà un article qui ne fait pas dans la demi-mesure et à sa lecture on a clairement l’impression que Mélenchon est l’ennemi du peuple de France. Mais, l’analyse est en plusieurs points extrêmement légère. Tout d’abord en ce qui concerne la Syrie. Mettons tout de suite les choses au clair : Poutine et Assad sont deux autocrates qui ne sont absolument pas recommandables. Mais en quoi le seraient-ils moins qu’Obama ? Pour rappel, sa politique anti-terroriste, dénoncée par les plus grands médias américains, a fait des milliers de morts en raison de l’utilisation massive de drones. Parmi les victimes, des centaines de civils et d’enfants. A-t-on été témoin d’une condamnation internationale visant le Président Obama ? Malheureusement pas et, de mon point de vue, cette politique anti-terroriste, en plus d’être inefficace, représente un crime inqualifiable qui place le très charismatique Barack au même niveau que Poutine et Assad. Si l’on suit votre logique, ne devrait-on pas condamner un candidat qui n’a pas refusé le dialogue avec Washington ?
    Venons-en maintenant à certains points précis concernant la Syrie, et plus précisément l’attaque chimique. Il n’y a que 4 possibilités :
    1-Bachar est fou.
    2-Le gaz toxique s’est répandu à la suite du bombardement d’un entrepôt où des armes chimiques étaient entreposées.
    3-Bachar est animé d’un sentiment d’impunité qui le pousse à utiliser des armes chimiques.
    4-Bachar n’est pas responsable de cette attaque.
    Si les solutions 1 et 3 ne sont pas inenvisageables, il se trouve que personne ne sait ce qui s’est passé. Il n’y a eu aucune enquête internationale et depuis la première guerre du golfe, l’histoire nous a appris à nous méfier de l’indignation internationale (voir la triste histoire des bébés massacrés par les irakiens lors de la première guerre) et des déclarations des USA (voir le colossal mensonge de Collin Powell lors de la deuxième). Il est donc normal que M. Mélenchon condamne les attaques chimiques tout en faisant preuve de prudence. Pour oser l’attaquer sur ce point, détenez-vous la preuve irréfutable que l’attaque a été commanditée par Bachar el Assad ? Et j’ajoute qu’il condamnerait sans hésiter ce dernier s’il était avéré qu’il est le responsable de cette attaque.
    Autre point très contestable : les frappes russes ne viseraient quasiment que les rebelles syriens selon Léa Salamé… La plupart des articles que l’on trouve à ce sujet reprennent la position des USA, notamment un article du Figaro qui cite directement l’AFP. Cet article dit en substance que 90% des frappes russes ne viseraient pas Daesh ou Al Qaida. Allons plus loin et essayons de voir quelles sont les forces en présence. En réalité, c’est une véritable mosaïque de combattants qui est sur place. Un excellent article du Monde Diplomatique explique cela très bien ici. Dans le front « anti-Assad », pas moins de 11 groupes de combattants. Certains sont affiliés à la mouvance salafiste, d’autres sont considérés comme terroristes (certes, par les USA), ou bien appartiennent à la mouvance des frères musulmans. En raison de l’absence d’observateurs fiables et de la propagande de guerre à l’œuvre actuellement, je défie qui que ce soit de dire quelle partie de la mosaïque a été frappée par les Russes. A moins d’ânonner la leçon des médias mainstreams qui sont ouvertement hostiles à Bachar El Assad… Tout ceci ne doit pas nous faire oublier que la famille El Assad est au pouvoir depuis de décennies. On ne se maintient pas au pouvoir sans la force. Mais beaucoup de personnes estiment qu’il est nécessaire de régler le problème représenté par Daesh avant de penser à destituer M. Assad : avons-nous pensé, lors de la seconde guerre mondiale, à régler simultanément le problème allemand et soviétique ?
    Réglons à présent le cas du très sulfureux M. Kuzmanovic. Vous avez très certainement mis le doigt sur une erreur de casting. Certes, vous prétendez que cette personne a de l’influence sur M. Mélenchon. Je vous cite :
    « De telles personnes, au profil pour le moins contestable, entourent Jean-Luc Mélenchon, sont responsables de sa conversion, aujourd’hui solidement ancrée, dans l’existence d’une « vérité alternative » qui serait masquée par une propagande téléguidée par les États-Unis. »
    Il me semble avoir démontré que de votre côté, les preuves irréfutables manquent cruellement. Ecrivons donc à M. Mélenchon et demandons-lui d’exclure M. Kuzmanovic en raison de son activité sur certains blogs d’extrême droite ou conspirationnistes, mais n’attaquez pas M. Mélenchon par rapport à une vérité que vous ne détenez pas vous-même.
    En réalité, dans cette affaire syrienne, nous réagissons par rapport aux réflexes hérités de la guerre froide. L’émotion a été considérable lors du siège d’Alep. Toute la communauté internationale montrait du doigt le « boucher d’Alep » soutenu par les méchants Russes. S’intéresse-t-on à Mossoul, alors que les morts du côté des civils se comptent par centaines et que l’analogie avec Alep est frappante ? Très peu, en réalité. La presse française avait commencé à en parler avant que la question syrienne n’occulte à nouveau tout le reste. Dès qu’il est question des Russes et d’Assad, tout le reste est tu. Même chose au Yémen où l’Arabie Saoudite massacre sans vergogne sous le regard bienveillant des Etats-Unis. Silence assourdissant de la presse internationale. Il faut dire qu’il n’est pas question des Russes dans cette affaire… En vertu de réflexes hérités de la guerre froide, nous condamnons chaque action de la Russie et passons sous silence les atrocités commises par l’Oncle Sam. Si nos dirigeants avaient eu un peu de dignité, ils auraient rompu l’axe diplomatique avec Washington depuis longtemps. Heureusement que Mélenchon est là pour rappeler ces faits ignobles. Vous remarquerez pourtant qu’il n’envisage pas de rompre le dialogue avec l’Amérique. Même chose avec les Russes. Pour arrêter les atrocités, il est partisan du dialogue avec tous les partenaires. Comment pourrait-il en être autrement ?
    Venons-en au programme économique. Vous estimez qu’il sera incapable d’imposer l’unilatéralisme dont la France a besoin pour sortir du marasme en raison son refus d’unilatéralisme au niveau des relations internationales. Belle analogie, mais là encore, vous n’avez encore aucun argument valable. Quant à la comparaison avec Trump, on a l’impression qu’il s’agit du nouveau point Godwin… Le plus grave dans cette histoire est que vous faites passez Mélenchon pour un dangereux extrémiste. Outre cette comparaison assez maladroite, vous le revendiquez ouvertement :
    « Essayons au premier tour de ne pas être contraints à un tel choix entre deux extrêmes. »
    En réalité, le fait de refuser d’être manichéen sur la question syrienne semble faire de Mélenchon un extrémiste. Même chose sur son entourage que vous condamnez sans appel. Le fait d’être mal entouré par quelques individus fait de vous un extrémiste… Beau raisonnement. Mais que devrait-on dire de M. Hamon ? Car il est bien le candidat d’un parti qui a mené pendant cinq ans une politique économique d’une violence inouïe. De plus, les manifestations qui ont suivi la loi El Khomri ont été réprimées avec une férocité digne des partis d’extrême droite. Et c’est ce même PS qui ne s’est pas opposé à la ratification du traité de Lisbonne, donnant ainsi un blanc-seing à Sarkozy. M. Hamon, s’il avait eu du courage, aurait quitté ce parti nauséabond. Mais il a préféré rester confortablement dans le siège du parti en vue de la présidentielle, entouré par des gens encore moins recommandables que ceux gravitant autour de M. Mélenchon. Quant à sa mesure phare, le revenu universel, c’était dès le début une version a minima, version Friedman… Décidément ce parti a du mal à se défaire de son orientation néo-libérale…
    Pour revenir au candidat Mélenchon, il y a bien des choses que je lui reproche, notamment le fait d’avoir réussi à passer sous silence le coût véritable du sauvetage des banques. A titre d’exemple, pas un mot sur les 35 milliards d’actifs toxiques cantonnés par la Société Générale et purgés grâce à des réductions d’impôts. Fillon était premier ministre à l’époque, cela aurait pu avoir son importance… Mais cela ne vaut pas une philippique telle que la vôtre. D’ailleurs, il ne sert à rien de taper sur les candidats de gauche car aucun candidat issu de cette famille politique ne pourra être élu sans un réservoir de voix conséquent pour le deuxième tour.

    1. Voilà un article qui ne fait pas dans la demi-mesure et à sa lecture on a clairement l’impression que Mélenchon est l’ennemi du peuple de France. Mais, l’analyse est en plusieurs points extrêmement légère. Tout d’abord en ce qui concerne la Syrie. Mettons tout de suite les choses au clair : Poutine et Assad sont deux autocrates qui ne sont absolument pas recommandables. Mais en quoi le seraient-ils moins qu’Obama ? Pour rappel, sa politique anti-terroriste, dénoncée par les plus grands médias américains, a fait des milliers de morts en raison de l’utilisation massive de drones. Parmi les victimes, des centaines de civils et d’enfants. A-t-on été témoin d’une condamnation internationale visant le Président Obama ?

      Cette pseudo ligne de défense ne vaut rien pour une raison simple : on a eu à connaître si ce n’est de la totalité, du moins de la majorité des bavures des attaques ricaines. Quand ça tombe au mauvais endroit, on le sait, ils le reconnaissent et ils s’excusent. Sur le fond, ça change pas grand chose pour ceux qui sont morts et « collatéral » c’est pas le mot le plus gai qu’on est inventé pour en parler.
      En revanche, lorsque ce sont les droitdelhommistes russes ou syriens qui gazent et massacrent, ben là non, comme par hasard, c’est jamais leur faute, et puis qu’en fait c’est juste un gros complot des ricains et que c’est eux qui ont gazé et massacré en fait, parce que Poutine ou Assad, ils feraient jamais ça, c’est bien connu (c’est des « gens du métier » après tout comme nous dit Subotai).

      Il me semble avoir démontré que de votre côté, les preuves irréfutables manquent cruellement. Ecrivons donc à M. Mélenchon et demandons-lui d’exclure M. Kuzmanovic en raison de son activité sur certains blogs d’extrême droite ou conspirationnistes, mais n’attaquez pas M. Mélenchon par rapport à une vérité que vous ne détenez pas vous-même.

      Ah, il est pas au courant le lider minimo ? Il nomme porte-parole à l’international un type dont il ignore les idées et les agissements présents et passés ? Et on doit gober ça ?

      1. Rien que l’histoire du dépôt de gaz Sarin Rebelle déjà synthétisé et prêt à exploser à Khan Sheykhoun… ça m’a fait rire (à la longue même l’horreur causée par la négation de crimes atroces finit dans le ridicule risible).

        Si vous voulez être un minimum sérieux et crédible commencez par vous renseigner sur les faits : photo du cratère de la bombe au Sarin (gaz confirmé par les autopsies supervisées par l’OMS et un Labo britannique indépendant), AU MILIEU D’UNE ROUTE,
        date et heure,
        vecteur, etc.

        Si les faits importent encore un peu pour vous, la responsabilité d’Assad sera évidente, comme à tous.

        D’ailleurs même les Russes le savent.
        Sinon pourquoi ont-ils mis leur véto à une enquête indépendante sous contrôle de l’ONU (comme ils ont bloqué les autres et même la saisine de la CPI) ?

        Mais cela ne règle pas la question du courage politique que Mélenchon se targue d’avoir face à Merkel, Trump & Wall Street mais qu’il n’a pas face à Assad & Poutine.

        Mélenchon représente une impasse dans laquelle se fourvoient tous ceux qui parient sur le mauvais cheval pour changer le cadre…

        Cédric Mas

      2. @Julien Alexandre

        Je suis ahuri pas la teneur de vos arguments ! Notamment en ce qui concerne les ricains : « quand ça tombe au mauvais endroit, on le sait, ils le reconnaissent et ils s’excusent. » Sauf qu’après les révélations sur la guerre des drones, les frappes et les bavures n’ont pas cessé… A-t-on entendu des excuses après les premières révélations qui, en réalité, devraient être quotidiennes tant le mode opératoire est inadapté à la protection des civils ? Quant à Bachar et Poutine, on ne dit pas que ce n’est pas eux, on dit simplement que pour l’instant, il n’y a que les dires de l’administration américaine. On a vu ce que ça a donné en Irak lorsqu’on les a écoutés… Il est vrai qu’ils ont reconnu leur erreur et que le conflit n’a fait qu’un million de morts… Sans parler des 500 000 enfants morts en raison de l’embargo dont Mme Albright parlait avec tant de froideur. Mais c’est vrai que, là encore, ils l’ont reconnu…

        Quant à M. Kuzmanovic, si M. Mélenchon devait lire toute la production internet des 60 membres du bureau du PG, on ne serait pas loin d’un système stalinien.

      3. JT faut apprendre à lire, j’ai dit « dans la majorité des cas ». Évidemment que dès qu’ils peuvent en glisser une sous le tapis, ricains ou pas, ils ne se gênent pas.

        Pour le reste, sempiternelle renvoi dos à dos, ricains contre dictateurs, sans intérêt. L’un n’excusera jamais l’autre.

      4. Euh vu le pavé vous avez oublié de le traiter de castriste. Reprenez le guide des éléments de langage, que diable! vous vous laissez aller!

      5. Julien Alexandre dit :

         » On a eu à connaître si ce n’est de la totalité, du moins de la majorité des bavures des attaques ricaines. Quand ça tombe au mauvais endroit, on le sait, ils le reconnaissent et ils s’excusent ».

        « Ils s’excusent »…………………………….!!!

        Oup, pardon ! Désolé ma petite dame !
        Vraiment désolé.

        Bill Clinton, Embargo Irakien: 500 000 enfants morts + indéterminés :

        – Oups! désolé !

        Dynastie Bush = environs 1, 5 million de civils irakiens assassinés :

        – Oups ! désolé, vraiment  » sorry ! »….

        – Sarkozy / OTAN – Guerre de Libye = 35000 morts civils :

        – Oups! désolé !

        Yemen – USA & Arabie Saoudite = numérotation en cours.

        – Oups! Désolé !

        Etc….

        Sacré Alexandre !

        Le coup des  » bavures « …franchement, c’est très fort.

    2. Excellente réponse au billet de Cédric Mas, détaillée, concrète et avec aussi peu de polémique que possible.

      A mon avis, elle serait tout à fait digne d’être publiée par notre hôte comme billet indépendant, comme il le proposait en préambule.

  61. Ce que j’ai lu dans le billet de Cédric Mas, je l’avais deja vu avant ailleurs. Je l’en remercie ainsi que la franchise de Paul Jorion pour mettre tous les avis sur la place publique.
    Amis Mélenchoniens vos argumentations sont un peu faibles (souvent de la hargne des qualitifs bien choisis: chien de garde, complotisme, atlantisme, mainstream, secouez bien fort et vous aurez le resultats).
    Ces petites joutes de cours de recré me fatiguent et rajoutent a cette quadrature du cercle. Et tout cet uranium cramé pour rien.
    Je viens de finir la lecture de l’Avenir en commun, et j’avoue que j’ai tout compris avec la proposition de soutient a Luna 27, voila la vraie alliance avec les russes révélée. Mais tellement cohérente avec notre culture, après Cyrano, Verne, Méliès.
    Un sapin de Noël de plus donc que ce détail programmatique des adorateurs de Phi et du nombre d’or.
    Malheureusement l’intention Mélenchonienne en est ressortie affaiblie. et merde.
    Vigneron, il ne manque plus que ton billet sur Macron.
    Pour l’instant c’est encore Hamon… en attendant le discours de mardi soir… on aura peut être un beau lapin, ou autre chose que des coups de mentons, et du dégagisme enrobé d’érudition.
    Sinon j ‘ai une idée scandée au concert de Jeudi soir delà Saint-Etienne: « Renaud Président ».
    Elle vous plaît pas ma proposition?
    Ah bon?

    PS: Renaud La Medaille
    https://www.youtube.com/watch?v=P6lObJ2EnmY&list=RDP6lObJ2EnmY

    1. Arnaud, l’agence spatiale européenne collabore depuis longtemps avec Roscosmos, et il me semble que pour Luna 27, il y avait un protocole d’accord entre l’ASE et Roscosmos pour fournir certaines pièces. Bref, c’est assez classique pour le coup. Ce qui l’est moins, c’est d’insister dans un programme politique de la France, alors qu’il s’agit d’une décision européenne. Comme si la page de l’Europe était déjà tournée (hello plan B).

      1. Il hésite. Hier c’était Fillon. Aujourd’hui Macron.

        Comme ce sont les mêmes programmes, ce n’est pas très grave en soi.

  62. Oui, les candidats sont sous influences :

    – sous influences géopolitiques : certains sont atlantistes, européistes, russophiles, mondialistes… et par opposition anti-américains, anti-européens, anti-russes, xénophobes…

    Et russes comme américains ne se gêneront pas, au travers de leurs réseaux respectifs, de chercher à influencer les candidats, de la même manière que le fait la France lors des élections en Afrique par exemple.

    – sous influences peu recommandables dans leurs entourages : extrémistes de gauche, extrémistes de droite, extrémistes religieux, extrémistes néolibéraux…

    Et malheureusement, voter pour les uns ou pour les autres représente un danger potentiel.

    Et ceux qui voudraient faire croire que l’élection de Macron ou Fillon n’est pas dangereuse, mesurent mal l’impact de radicalisation dans la population que pourrait avoir la continuité d’une politique néolibérale.

    Aujourd’hui, il s’agit de parier sur des projets politiques et des projets de société. Est-ce qu’une fois élus, les uns comme les autres tiendront leurs promesses ? L’histoire nous montre que rien n’est moins sûr. Dans cette uniformité (ou presque) des appareils de parti, des têtes d’affiche de professionnel de la politique, la seule question qui nous reste (me semble-t-il), c’est de savoir lequel sera le plus à même de faire vraiment bouger la toute puissante domination néolibérale ?

    Paul, c’est vous qui parliez d’urgence notamment climatique, d’urgence à faire bouger le système. Peut-on encore attendre 5 ans et pour trouver quoi au prochaines élections ? Après ces 5 années supplémentaires, les tenants du système auront-ils relâché leur emprise ou l’auront-ils accentué ?

    1. L’urgence climatique pour un Français pas décervelé c’est de faire durer le nucléaire tel quel le plus longtemps possible en attendant mieux.

      1. Certes.

        Cependant, l’urgence n’est pas que climatique. Elle est aussi politique et économique – les deux à la fois à la vérité, l’économique c’est-à-dire l’obéissance à la SPP précarisant de plus en plus de gens, ce qui a des conséquences politiques.

        Macron a reçu le soutien de Wolfgang Schaüble.
        http://www.lepoint.fr/presidentielle/allemagne-wolfgang-schauble-adoube-emmanuel-macron-13-04-2017-2119428_3121.php
        « Nous avons, dit-il, beaucoup d’idées en commun. Macron a une vision nouvelle. »
        « Les recettes politiques de Mélenchon sont si épouvantables qu’il n’y a rien de bon à en tirer. (…) Je ne peux vous donner qu’un seul conseil : prenez-vous-y à temps pour éviter un duel Mélenchon-Le Pen au second tour. C’est la pire des constellations. Et elle représenterait un danger pour l’Europe. »

      2. Vaut mieux être apprécié par le Wolfgang si tu veux te chamailler avec lui, c’est en tout cas ce qu’en avait retenu Varoufakis, qui lui aussi apprécie Macron d’ailleurs.

      3. En attendant Godot tu veux dire vigneron ?

        Donc vaut mieux arrêter rapidement, c’est un conseil d’ami qui vous veut du bien.

      4. Mieux on a déjà, c’est moins cher que tu veux dire… et c’est ignoble. Prendre un risque comme ça pour économiser 3 pauvres sous, moi je dis que c’est criminel, immoral et stupide.

  63. Au train ou ça va ce soir …Les enfants, évitez quand même à voter blue sweet shoes la semaine prochaine hein !…Je dis ça, je dis rien…

  64. Une tempête prévisible = union de la gauche impossible car Hamon était plombé par les 5 ans de Hollande d’où ce désastre et ces déchirements sur ce blog. Hamon aurait dû rompre nettement et plus tôt. Mais après tout il y a une grande injustice de quitter un parti qui a été envahi par des gens sans foi ni loi, en rien « socialistes ». Piketty n’a pas voulu et il l’avait pourtant clairement dit plusieurs fois. On a donc comme « solution », Mélenchon. Paul et Julien expliquent qu’il n’est pas de gauche (un ersatz et un rouge-brun). Or j’ai toujours pensé que Paul était un penseur capable de débrouiller les fils emmêlés (d’où ma confiance) et quant à Julien, un homme de gauche, j’admire sa capacité d’analyse et son inlassable combat contre les trolls fachos (d’où ma confiance).
    Et pourtant, ça coince. Je n’arrive pas à me comprendre. Il est vrai que je ne suis pas doué. J’ai été un supporter de Tsipras et (Varouf-akis), de Podemos et Iglesias, de Nuit debout, de l’idée de demander à Piketty de se « sacrifier », puis heureux de la victoire d’Hamon. J’ai fait des billets invités avec autant d’enthousiasme et chaque fois en fait je me suis planté en qqsorte puisque ça a foiré. Je fus de tous les combats perdus et espérances écrasées. Mais je ne regrette pas. Mort, je n’en ferai plus, c’est juré !
    Et aujourd’hui devant cette décision (stupide ?) mais visible des électeurs de gauche d’avoir au moins un candidat au 2d tour, j’ai à nouveau basculé (dans ma bêtise habituelle ?) et je vais voter pour Mélenchon. Or il est implicitement assimilé à Trump : pour moi l’abomination ! Les « Zinsoumis » sont lobotomisés (mais heureusement je ne suis qu’un futur électeur). Tous des cons ? Comment analyser ça ? Suis-je devenu un infect trumpien ou simplement encore une fois un vrai imbécile ?
    Le point est que je refuse d’assimiler des électeurs de JLM à des purs crétins manipulés. Une intuition : lire (ou relire) le super roman « Vernon Subutex » de V. Despentes. Ce qu’elle nous dit de notre société et de sa décomposition. Aller au plus près de gens comme l’avait si bien posé J. Cagé…
    Dans qqs jours on saura. Si JLM n’est pas au 2d tour (cas probable) pas d’autres déchirements en vue. Tranquille, on ronronnera entre nous ! S’il passe, qu’allez-vous faire, vous les anti-Mélenchon ? C’est là la question à se poser. OK devant Le Pen, avec réticence, vous voterez Mélenchon (et je me demande bien pourquoi vous ne vous s’abstiendrez) mais devant Macron ou fillon, quelle décision ? Pour moi elle coule de source… mais akwabon pour ceux qui exècrent à ce point Mélenchon ? Macron pourrait bien être notre prochain président et ils diront « ouf !». Mais croyez-vous vraiment en votre âme et conscience que ça ne va pas aboutir à une catastrophe différée ? Que la rage et la colère avec ce monsieur dogmatique, vide et cynique ne finiront pas par provoquer l’impensable ? L’impensable comme dans les années 30 …

    1. Une fois qu’on a enfin compris que la valeur numéro 1 de ce blog, c’est l »internationalisme, même si c’est le mondialisme, même si c’est l’UE, même si c’est l’OTAN, même si c’est le complexe militaro-renseignement US, il ne sert à rien de s’énerver en fait.
      L’état-nation est le mal absolu? bon.
      L’internationalisme quel que soit sa forme, quel qu’en soit le prix, prime sur tout: la justice, la démocratie, la vérité, la dignité. Tout.
      Mélenchon, bien qu’ayant un fond d’internationalisme(c’est Saint Piketty lui même qui l’absout ainsi de son pêcher de pue-le-France) considère l’intérêt du peuple et de la justice sociale dans le cadre de l’état nation: c’est donc un hérétique. Et contre un hérétique, tout est permis.
      Et tous ceux qui ne sont pas d’accord sont d’affreux péniens, des gueux puants et crypto-fascistes.
      ça va mieux en le disant non?
      Par contre, ça serait mieux d’annoncer franchement la couleur.

      1. Ça va vite la récup’ de Piketty ! Le gars dit qu’il votera Méluche dans un duel de second tour avec Macron, et le voila déjà repeint par les zinsoumis comme un votant de 1er tour pour le lider minimo.
        Faut revoir le débat Lordon / Piketty pour bien voir en quoi y a incompatibilité totale.

      2. @ Julien Alexandre 17 avril 2017 à 20 h 37 min
        Pour ma part, c’est le débat Piketty Généreux qu’il faut méditer,
        ce sont les deux réels conseils des candidats, pas l’épaisseur d’une feuille de papier cigarette entre leurs analyses et propositions économiques, ils en étaient touchant !
        Les divergences entre les deux candidats sont à chercher sur l’U€ et la politique étrangère, cette dernière, non traitée lors de ce débat chez Politis . . .

      3. Les divergences entre les deux candidats sont à chercher sur l’U€ et la politique étrangère

        Une paille. On appelle pas ça des divergences, même en langage diplomatique, on appelle ça un gouffre, un désaccord fondamental, des positions irréconciliables, etc.

      4. @vigneron 18 avril 2017 à 0 h 13 min
        Oui, je pense aussi que sur ces questions il ne peut y avoir ni accord ni ralliement, juste un rapport de force . . .

  65. C’est vrai qu’il est tout pourri ce Mélenchon ! Je ne veux pas me faire naturaliser Bolivien !!!!.. Je vais plutôt voter un de ses hologrammes, eux au moins ils sont clean… Ok, mais lequel dois-je voter ? Celui de Clermont-Ferrand, de Grenoble, de Montpellier, de Nancy, de Nantes ou du Port en Réunion ?… Si vous pouviez m’aider m’sieur Mas ou m’sieur Juju, un conseil serait le bien venu !!!

  66. Vous appelez JLM au rassemblement avec Hamon,
    vous le supposez donc fréquentable.
    Il vous plume, vous nous expliquez qu’il est pourri.

    On dirait un mec du Ps qui serait devenu frondeur pour ne faire que s’abstenir…

    1. Tss tss, rhétorique, « appeler au rassemblement » ça signifiait appeler l’autre partie à revoir ses positions sur les points chauds inacceptables pour Hamon (Europe, politique extérieure, etc), et Môssieur Père Castor n’a rien voulu savoir, dont acte et ouverture des hostilités, point.

      1. Et sur quoi Père Castor et ses petits castors vont ils se crasher au 1er tour ? Sur les points chauds dits non-négociables par Môssieur Père Castor, Europe, Euro, Politique Extérieure. Bisque bisque rageuuuu, bisque bisque rageuuuu…

  67. Piketty vote Mélenchon, si je voulais voter pour Piketty, je vote Mélenchon. Le procès qui lui est fait sur l’alliance bolivarienne est ridicule: il parlait de l’importance de celle-ci pour aider la Guyane, si tant est qu’on souhaite qu’elle reste française.
    Et quand à la géopolitique, entre Trump et Poutine je crois qu’il va falloir quelqu’un d’assez solide.
    Quant à Hamon, qu’il gagne ou pas, qui décidera des listes pour les législatives?
    Que ce soit Macron, Mélenchon ou Fillon, il aura sans doute affaire à un parlement baroque et à une situation ingouvernable, donc voter Mélenchon n’est pas un gros risque. Tandis qu’avec Hamon ou Macron, on est sûrs du résultat: plus de guerre et plus de contrats d’armement avec les pays du Golfe et leur drôle d’idée de l’égalité ou de la démocratie.

    1. Arrête ton char, s’il veut aider la Guyane (sic) c’est avec le Brésil qu’il faut bosser pas avec Cuba et ses affidés.

      1. l’un n’empêche pas l’autre, pourquoi tout voir en noir et blanc ?
        le môssieur l’a dit dans un de ses derniers one man chaud . . .
        Au moins l’ALBA n’est pas ni une alliance militaire ni un traité de libre échange, donc, non il ne sera pas question de chars

      2. Et après ? On va raffiner la saloperie de pétrole lourd vénez ? On va piquer le marché à l’Oncle Sam qui est le seul à en vouloir ? On va investir dans le raffinage au Vénez ? Ça va bien la tête ?

      3. Emmanuel Macron a signé des accords avec l’Iran lors de son passage au gouvernement.

        Le ministre Benoît Hamon a signé des accords avec le Vénézuela.

        Ils n’auraient pas dû, Monsieur Vigneron ?

      4. Il l’a dit qu’il pouvait établir des liens commerciaux avec des BRICS, en particulier avec le Brésil, avec qui on a la plus grande frontière, ou avec des pays francophones. Il s’agit de répandre un changement de paradigme universaliste, sur le plan écologique, économique, démocratique.
        Arrêtez avec vos étiquettes sans queue ni tête! et toutes ces dualités erronées dans vos cerveaux.
        Pensez plutôt à l’avenir de la planète et de vos enfants! pour lequel le genre de productivisme néo-libéral actuel n’est plus de mise.

      5. J’ai rien contre des accords bilatéraux avec l’Iran ou le Vénez, mais quitter l’UE pour rejoindre l’Association de ces Jean-foutres…

      6. il s’agit de répandre un changement de paradigme universaliste, sur le plan écologique, économique, démocratique.

        Pour sûr, ça va être efficace de détruire l’UE pour répandre un changement de paradigme universaliste, sur le plan écologique, économique, démocratique avec Cuba, le Vénez, la Chine, l’Iran, la Corée du Nord, la Putinie et la Bacharie, pour sûr, on y croit, hardi petit.

  68. Neuf années à lire presque tous les jours les articles de Paul , de François et de quelques autres .
    Beaucoup appris , surtout sur cette Grande Crise de 2008 et sur Fukushima .
    Et là , patatras , un article qui dézingue le seul candidat de gauche qui veut sortir de ce cadre mortifère .
    Et le pire , c’est que Paul et Julien , vous en remettez une couche !
    Trop c’est trop , je ne sais pour qui vous roulez , mais ce n’est plus possible de vous lire .
    Adios .

      1. Et pourtant, il y a à peine un mois seulement, vous vous compromettiez en demandant, et gentiment, et poliment en plus, aux inacceptables de bien vouloir respecter LA logique et de voter pour Hamon.
        A la fin, vous pouvez expliquer ce revirement?

      2. Michelucci, il ne vous aura pas échappé que moi, c’est JA et pas PJ.
        Je n’ai pour ma part :
        – jamais soutenu la candidature putative de Piketty ;
        – jamais appelé Méluche à rejoindre Hamon ;
        – jamais appelé Hamon à rejoindre Méluche ;
        – jamais appelé à voter pour qui que ce soit, soulignant seulement que ceux qui souhaitaient voter Poutou pouvaient le faire pour faire stratégiquement baisser Méluche.

        C’est un blog ici, on donne pas dans le petit doigt sur la couture du pantalon comme chez le camarade Méluche qui veut de la « discipline de parti ».

      3. L’inacceptable c’est d’abord le cadre actuel que Paul décrit si bien , l’inacceptable ce sont les guerres d’interventions qui ont provoqué ce que l’on sait , l’inacceptable est la soumission à l’ordolibéralisme dicté par l’Allemagne , l’inacceptable est cette Vème République et cette monarchie élective : qui d’autre que Mélenchon pour en sortir ?
        Hamon l’euronouille ? Fillon , Le Pen ?
        Désolé .

      4. C’est bien ce qu’on vous dit.

        L’inacceptable.

        Mais, c’est vrai que dans votre esprit, M.Alexandre, il n’y a que des  » bavures ».

    1. @ Julien Alexandre.

      « C’est un blog ici, on donne pas dans le petit doigt sur la couture du pantalon comme chez le camarade Méluche qui veut de la « discipline de parti ». »

      Mélenchon ? il n’a pas de parti, sinon le sien !

  69. Je ne connais pas très bien le Parti de Gauche de l’intérieur, mais il me semble que la tendance pro-Soviétique était toujours très en vogue chez les communistes. Marchais est allé trinquer avec le dictateurs du block soviétique, même avec le dracula de la Roumanie, et au début des années 50, l’idolâtrie de Staline par le PCF paraîssait déjà surréaliste, mais faisait partie du paysage politique en France.
    Je suis pour une communication constructive permanente avec la Russie, mais attention, il ne faut se vendre à personne. Ce pays, la Russie, qui n’a pratiquement pas d’alliés, essaye de faire valoir son influence partout en Europe, même en utilisant des moyens illicites!

  70. Le chat considère que la souris qui le mordille pour échapper à ses griffes est coupable à son égard d’une scandaleuse agression.
    Objectivement pourtant, l’agresseur c’est bien lui.
    De même l’OTAN et l’Europe, qui ont repoussé vers l’Est leur frontière de plus de 1000 km au cours des dernières décennies, considèrent que la Russie s’est rendue coupable d’une affreuse agression parce qu’elle a fait le nécessaire pour garder sa base de Sébastopol hors d’atteinte de leurs griffes.
    Objectivement pourtant nous sommes en l’affaire, nous OTAN et Europe, les agresseurs.
    C’est ce que dit Mélenchon, il a raison. Objectivement parlant il a raison. Même si c’est difficile à admettre. Le chat fait son métier de chat, il ne sent pas du tout dans la peau d’un agresseur…

    Je ne vois pas bien l’intérêt d’aller chercher des influences russes occultes ou je ne sais quelles compromissions rouges-brunes dans l’entourage de Mélenchon.

    (Certains de nos alliés ukrainiens sont d’ailleurs très ostensiblement bruns…)

    Sur la Grèce aussi, Mélenchon a raison. Nous lui faisons subir, au nom de l’euro, un traitement inhumain.

    Et sur la paix aussi, il a raison. Même si c’est un sujet hautement délicat. Mieux vaut la parole que la force.

    Je ne suis plus du tout sûr de voter Mélenchon (et certainement pas Hamon) mais quant à la position et à la voix de la France dans le monde, il est le seul à avoir, je trouve, la hauteur de vue et l’indépendance d’esprit nécessaires.

    1. On retrouve les accents antiaméricains primaires du célèbre député de la Réunion et déportationniste d’enfants, j’ai nommé le trop oublié Michel Debré. C’est atavique ces tares dans la famille là ma parole…

      1. Faut vous dire que le Michel, après s’être très difficilement consolé de la perte de l’Algérie Française, s’était entiché de la démographie trisocolore. S’inquiétant pour l’avenir de la Nation ayant perdu sa main d’œuvre basanée, il demanda aux Français de faire des enfants « sur uine grande échelle ». Hélas, après de nombreuse chutes, parfois mortelles, de l’échelle, on abandonna le procédé et notre Michel, parachuté en Réunion et en catastrophe crut voir dans la misérable progéniture locale un fort beau vivier pour nos usines affamées de bras juvéniles et robustes. D’où la déportation organisée des bienheureux par notre Michou des îles. Bienheureux comme notre bienheureux Michel. Sacré Mimi.

      2. On a beau dire, le grand charles (en minuscules toujours, je réserve les Majuscules au Grand Charlemagne, un vrai Franco-Allemand et Vrai Européen lui), le grand charles disai-je, il en a fait des beaux cadeaux à la France. Le plus beau aura bien été le Michel, y’a pas. Pensez donc, il nous a même pondu l’ENA, justement le jour où il est tombé sur un couteau tout en picorant sous son bureau, un effet de la sidération probablement, ou bien de l’insondable Grâce Gallinesque.

    2. Mieux vaut la parole que la force.

      Belles paroles, pleines de force.
      Je me demande si la paroles avaient suffi pour séparer les petits Réunionnais de leur mères. Un p’tit billet en plus ? c’est pas d’la force…

      1. @ Vigneron

        Qui que tu sois la bassesse de tes attaques les disqualifient.

        Et c’est peu de dire qu’elles n’apportent rien au débat.

        Je cesse d’ailleurs à l’instant d’y participer.

      2. He oui il est comme ça le Vigneron : il passe la nuit à aiguiser son couteau pour se beurrer une tartine au ptit dej… Fais gaffe plus ça vas plus tu lui ressemble au Jean Luc, le côté obscur te guette 🙂

  71. Mélenchon chique avec ses crottes de nez. Mélenchon pue des pieds. Mélanchon frappe sa femme. Mélenchon est un vilain rapporteur. Mélenchon chante faux. Mélenchon mange salement. Mélenchon fait rien qu’à copier. Mélenchon est un sale fasciste bolchévique. Mélenchon croit pas en Dieu. Mélenchon pue du bec. Mélenchon marche sur les pieds des autres. Mélenchon ne demande jamais pardon. Mélenchon n’aime pas Obama. Mélenchon ronfle la nuit. Mélenchon veut bombarder Neuilly. Mélenchon, il est moche. Mélenchon élève des cloportes. Mélenchon adore écorcher les chats. Mélenchon a manqué de respect à sa concierge. Mélenchon réchauffe la planète. Mélenchon ira en enfer. Mélenchon boit. Mélenchon n’a pas d’amis. Tout le monde déteste Mélenchon. Mélenchon est le fils caché de Saddam Hussein. Mélenchon n’a pitié de personne. Mélenchon est un menteur. Mélenchon aime les dictateurs. Mélenchon est un copain du grand méchant loup. Mélenchon est un porc. Mélenchon a un compte en Suisse, un au Luxembourg et un aux Caïmans. Mélenchon a des faux cheveux. Mélenchon est gras. Mélenchon rote à table. La mère de Mélenchon est morte de chagrin. Mélenchon a fait son service dans la Waffen SS. Mélenchon est inculte. Mélenchon joue tout son fric aux courses. Mélenchon a un petit zizi. Mélenchon prostitue ses filles. La boulangère de Mélenchon ne l’aime pas beaucoup. Mélenchon dort dans des draps sales. Mélenchon va aux putes. Mélenchon a déjà couché avec Poutine. Mélenchon est un monstre froid. Mélenchon fantasme en regardant des guillotines. Mélenchon est un faux-frère. Mélenchon sortait en boîte avec Dutroux. Mélenchon a des points noirs. Mélenchon ne connait pas ses tables de multiplication. Mélenchon roule en Rolls. Mélenchon est un junkie. Mélenchon est impuissant. Mélenchon fait pleurer les enfants. Mélenchon a un gros nez. Mélenchon pollue l’air. Mélenchon fait des grosses colères. Mélenchon a de mauvaises fréquentations. Chuck Norris, il est plus fort que Mélenchon. Mélenchon est le nom de rien du tout. Mélenchon ne paye pas ses impôts. Mélenchon a un rire horrible. Mélenchon aurait guillotiné Marie-Antoinette. Mélenchon, des fois, il fait chier. Mélenchon a des morpions. Mélenchon veut transporter la France en Sibérie. Mélenchon chasse les animaux en voie de disparition. Mélenchon vous poignardera dans le dos. Mélenchon a un nom ridicule. Mélenchon est un reptilien illuminati. Mélenchon est radin. Rien à foutre de Mélenchon. Mélenchon est plus petit qu’il ne parait. Mélenchon il a vendu du sarin à Assad. Mélenchon, rien qu’à y penser, on gerbe. Mélenchon a une hygiène douteuse. Mélenchon dit des âneries. Mélenchon n’a pas de cœur. Mélenchon a honte d’être transsexuel. Mélenchon conduit comme un pied. Mélenchon pue du cul. Mélenchon n’est vraiment pas fréquentable.

    Et on voudrait nous faire voter pour un si triste individu !

    Grand merci Monsieur Mas de nous avoir ouvert les yeux.

    1.  »Mélenchon conduit comme un pied. »
      Faux!
      Fact checking: Mélenchon ne sait pas conduire, Mélenchon n’a même pas le permis !!!

      1. Oui, Mélenchon, dans sa grande sagesse, a décidé d’épargner ses compatriotes de sa présence au volant comme il l’a dit texto à maintes reprises.
        Alors d’une part on aimerait qu’il épargne ses compatriotes de ses lubies antiaméricaines et antieuropéennes, et d’autre part on rappellera que quand on est le cul dans des voitures avec chauffeur de maître, le permis c’est évidemment un luxe de prolo bien superflu pour un lider minimo.

      2. Non pas de permis mais du coup il a eu droit en 2005 à un rappel à la Loi de la République par un juge de la République pour avoir utilisé durant trois mois, comme sénateur et en toute illégalité, une voiture avec chauffeur payée par le Conseil Général de l’Essonne.
        Bah, c’est humain voyez vous, on est anti-libéral mais pas jusqu’à être anti-libéralités, pis c’est tellement charmant les p’tites libéralités, tellement français au fond, comme le Comté est du Jura et le Salers de Salers n’est-ce pas, mais les bonnes libéralités faut qu’ça pue un peu des pieds et tout d’suite, miracle, ça a plus de gueule, la libéralité populaire genre bagnole de fonction avec chauffeur populaire et bien français payé avec de l’argent public bien français, mais faut pas qu’ça sente la naphtaline d’importation ou le gruyère suisse, ah ça non parbleu d’Auvergne !

    2. Surtout Mélenchon ne veut plus entendre parler de drapeaux rouges.

      Et ce choix, dans le meilleur des cas, ça le fait perdre au second tour contre Fillon.

      Lâcher le drapeau tricolore pour rejoindre une union de la gauche, ce n’est pas pareil que lâcher le drapeau rose, rouge, noir de la gauche, pour ce ranger en dessous du drapeau bleu blanc rouge !

      Certains ici reprochent à Hamon de ne pas rejoindre Mélenchon, mais la faute à qui ?

      C’est déjà beau que Hamon comme Poutou, annoncent qu’ils se rallieront à lui au second tour. c’est faire preuve d’une très grande responsabilité et une grande ouverture d’esprit !

      Nous aurons de la suite dans les idées. Nous ne nous faisons aucune illusion sur Mélenchon, mais si des millions et des millions de petits le choisissent au premier tour, nous accompagnerons le mouvement, malgré la couleur de son drapeau.

      Ce sera le seul moyen de faire perdre les Fillon Macron Lepen qui brandissent les mêmes couleurs que Mélenchon, mais qui eux, ne sont pas portés par les petits.

      Pour cause, les petits ils veulent les déglinguer

      Macron lui a déjà annoncé qu’il voterait pour le catho réactionnaire Fillon au second tour. D’ici que Lepen s’y mette aussi, il n’y a pas loin !

      C’est parce qu’ils seront tous contre lui, que nous serons avec lui.
      inconditionnellement et en fondant nos espoirs sur son électorat, un électorat qui est plutôt plus rouge que brun. Un électorat qui ouvrira les yeux et qui avec nous ne lui laissera pas faire tout ce qu’il veut.

      Il faut se calmer vis à vis de Paul Jorion.

      En laissant éditer ce billet, billet qui n’est pas de mon goût, il fait vivre sur ce blog la liberté d’expression et le débat.

      Défendons cette liberté comme la prunelle de nos yeux.

      Paix et discussion entre nous, guerre aux tyrans !

      Il n’y a pas de tyrans sur ce blog. Les tyrans n’aiment pas discuter.

      1. Bon en même temps critiquer le non article et la non pensée de C.Mas ce n’est pas embêter Paul Jorion ! C’est même pas embêter C.Mas, car il est dans sa propre bulle. Non, c’est aligner des commentaires, on passe les 330 là !

      2. Eh Loulou, quand t’auras passé 1% du temps qu’a passé Cédric sur le dossier syrien, que t’auras 0,1% de l’expertise qui lui est reconnue nationalement comme à l’international sur le sujet syrien ou sur le terrorisme, comme sur le Proche-Orient et l’influence russe plus généralement, tu pourras peut-être l’ouvrir comme tu le fais là mais t’en est pas là Loulou.

      3. Mince il a passé autant de temps pour de si maigre résultats à propos de JLM ? La nature est mal faite vraiment.

        Tu t’emportes mon biquet et tu montres par là même ton visage profond. Si je devais être gynécologue pour avoir des rapports sexuels, je serais obligé de m’astiquer le popol grave…

        Fait pas ton Goupil, ou plutôt si montre nous ton numéro de DCB Goupil, j’en raffole tu le sais. On bombarde qui mon chou ? Libéral libertaire de mes deux.

      4. L’expertise de Cédric Mas ? un juriste de formation qui se découvre une vocation d’expert en géopolitique et qui s’amuse à bouger des soldats de plomb sur son blog ? Un expert du bon côté du manche cela dit , dans le sens du poil otanien-atlantiste , ceux qu’on aime . Le drame de l’internet c’est la prolifération de gus qui y passent des heures depuis des années et qui se croient autorisés à l’ouvrir même sur des sujets qu’ils ne connaissent pas à priori, tiens ça me fait penser au gus de Bellingcat , encore un autre expert de l’écran qu’est jamais sorti de chez lui .

    3. Renard…..Merci de cet éclairage revigorant d’objectivité,je vais de ce pas voter pour Mélenchon…..C’est un vrai homme politique

    4. Ah, heureusement que vous êtes là M.Renard !

      Vous avez écrit là, un bien beau texte. Cela relève le niveau, car on commençait à se cailler les miches, ici, au commissariat de police.

      1. Zut ! Je vois que le Commissaire de police a censuré votre texte pourtant si drôle !

        C’est vraiment dommage, monsieur Renard.

        Et dire que M.Alexandre colporte partout que nous n’avons pas d’humour ! Il peut se regarder lui-même, maintenant…

        Pas marrant, le zig.

  72. Incroyable! Voilà bientôt 30 ans que nous nourrissons un rêve de gauche…..Ce blog se dit de gauche???? Mélenchon a passé toutes les épreuves….Primaire(viens Jean-luc…On a vu ce que les socialos en ont fait…de ça et du reste…à croire qu’il est plus devin que tribun),Rallie -toi à Benoit…. tu ne dépassera pas les 12%……Le voilà à 20% et Benoit à 8%…..Et!!!! cela ne vous suffit toujours pas…..
    Vous porterez la responsabilité de la défaite en cas d’échec…..Il y a le feu à la plaine,les français souffrent et l’on repeint la seule chance de s’en sortir en fasciste….Mais vous êtes tombés sur la tête?????

    1. Vous porterez la responsabilité de la défaite en cas d’échec…

      C’est gentil, mais c’est un blog ici, pas TF1, donc niveau « faiseur de roi », faut pas déconner non plus.

      1. T’inquiète sur TF1 et toutes les autres chaines ils disent la même chose, on tergiverse pas avec la cia ! 😉

      2. Ben mon chou dire que le pognon va se barrer ou qu’on va bloquer les capitaux en cas d’entre deux tours MLP/JLM c’est juste une info, rien d’autre. Et ils osent même pas le dire en plus, de peur que ça commence tout de suite. Les plus prudents sont les mieux informés et les premiers servis comme les premiers à desservir.

    2. « Vous porterez la responsabilité de la défaite en cas d’échec….. »

      J’assumerai volontiers si c’était avéré mais en réalité je ne serai pour rien dans l’échec de JLM, en espérant qu’il soit avant le 2nd tour plutôt qu’au milieu d’un quinquennat désastreux.

      « Il y a le feu à la plaine,les français souffrent et l’on repeint la seule chance de s’en sortir en fasciste…. »

      Relisez mieux, je ne repeins rien, tous les faits sont réels et toutes les personnes citées existent.

      Personne n’oblige M. Mélenchon à s’entourer de fachistes rouges, rien dans son programme économique ne l’oblige à refuser de reconnaître la responsabilité pleine d’Assad pour les attaques chimiques ou à valider le coup de force de Poutine en Crimée.

      Comme personne n’obligeait Fillon à faire campagne pour la primaire sur l’honnêteté et la droiture.

      « Mais vous êtes tombés sur la tête????? »

      C’est exactement ce que je me dis en lisant l’avalanche de commentaires qui oublient l’essentiel : les faits, qui sont têtus mais intransigeants.

      Cédric Mas

      1. Merci à vous, pour ce billet , et ce post que j’approuve itou. Et je rajoute les faits qui sont clairs.

        « Mais vous êtes tombés sur la tête????? »,

        C’est exactement ce que je me dis en lisant l’avalanche de commentaires qui oublient l’essentiel : les faits, qui sont têtus mais intransigeants.

      2. @ Cédric Mas

        Voir un fascisme rouge (un non sens mais passons) dans le fait de:

         » reconnaître la responsabilité pleine d’Assad pour les attaques chimiques ou à valider le coup de force de Poutine en Crimée. »

        Admettons que les attaquent chimiques aient été décidées à Damas, cela ne fait pas de ses auteurs des fascistes rouges.

        Ou alors Hiroshima est l’oeuvre de fasciste rouge aussi.

        Validez ou combattre l’annexion de la Crimée, ibidem.

        Mélenchon, en donnant son opinion sur les questions internationales n’est pas plus fasciste que les autres.

        Il a le droit de défendre la Russie ou la Syrie quand d’autres défendent des positions atlantistes.

        Il ne se présente pas à son électorat en internationaliste rejetant toute la barbarie impérialiste.
        Il se présente comme un candidat-responsable français développant un autre point de vue que celle de Sarkozy et Hollande.

        Désolé, ça ne fait pas de lui un fasciste rouge.

        Mélenchon n’est pas un fasciste.

      3. CM 17 avril 2017 à 21 h 55 min

        Votre opération commando du jour avec la complicité de PJ et toute la bande qui vous applaudit, ne s’épuise pas dans ce roc apparent que vous énoncez :

        « l’essentiel les faits, qui sont têtus mais intransigeants ».

        J’ai le souvenir que votre formation est juridique et si votre passe-temps consiste à l’occasion à jouer à l’expert de champ de bataille, vous ne possédez pas le savoir requis pour être crédible sur certains points où votre opinion est pourtant tranchée.
        Les experts eux-mêmes semblent parfois prendre des partis opposés, et curieusement à l’occasion ceux de leurs gouvernement.
        Mais j’ai le souvenir d’avoir consulté votre blog et d’avoir ri de vous lire dénombrer les coucous russes sur l’aéroport de Lattaquié à partir d’images satellites. Je peux en faire autant, mais certainement pas plus, et je n’ai comme vous que la solution de « croire » à un mensonge ou à un autre.
        JLM après Kipling disait que « la première victime d’une guerre est la vérité » et nous sommes en guerre parait-il.

        L’affaire Kuzmanovic que vous faites mousser semble traîner sur l’internet depuis 2015. C’est donner beaucoup d’ascendant au petit soldat sur la fabrique des opinions d’un soixantenaire vieux briscard de la Vème république, depuis sa jeunesse militante formatrice.

        Vous usez d’un syntagme « vérité alternative » quasi synonyme des « faits alternatifs » importés d’outre atlantique, pour affirmer insidieusement qu’une conversion sous influence amènerait JLM à des dénis de réalité… pour faire vite.
        Pour faire vite, puisque c’est trop vite asséner une réalité qu’une vérité aurait la charge d’énoncer, quand des siècles de savants se sont coltinés la charge de l’embarras de définir réalité et vérité et leurs rapports. Même Jorion !

        De plus votre jeu à propos de ces termes se situe sur un champ de mine politique dont vous êtes un agent et pas du tout le maître dans une position d’extériorité avec un authentique outil objectif qui irait disséquer le vrai du faux.
        C’est flagrant quand vous écrivez que la « Russie agit unilatéralement, comme par exemple en septembre 2015 en Syrie » alors qu’il suffit de consulter les nombreux billets de votre blog sur le sujet à l’automne 2015, pour ne pas se contenter de ce pieux laconisme.

        Vous assenez que la France insoumise, serait contaminée par des éléments idéologiquement peu compatibles. En biologiste de l’idéologie, vous nous invitez donc à découvrir les compatibilités, les contagiosités, les allergies transmissibles ou pas dans le règne des idées…

        Allez, j’abrège, je ne vais pas décortiquer une à une vos lignes d’attaques, votre entreprise est claire à quelques jours d’une élection où la France Insoumise et son porte-parole sont porteurs d’espoirs pour les plus clairvoyants de nos concitoyens.

        Votre gentillesse à avertir les Français via la tribune qui vous est offerte m’est suspecte autant dans ces circonstances que dans la texture de vos raisonnements.

        Un certain Senac de Meilhan dans « Considération sur l’esprit et les mœurs » nous avertissait déjà « Garantissez-moi de mes amis, je saurai bien me défendre de mes ennemis ». C’est ce dont je me suis chargé pour me protéger de votre sollicitude.

        Ma « varité » comme disait l’autre, cette construction, je la préfère « sur mesure » que « prête à porter », par qui veut me tailler un costard que je n’ai pas sollicité.

      4. Mais y a pas de faits mon pauvre Cédric MAS. Et si Gudule en voit en te lisant, c’est que j’ai raison. C’est ainsi, une méthode empirique maintes fois validée sur le blog. Si Gudule voit des faits là où il y a interprétations, supputations et insinuations, alors c’est qu’il n’y pas de faits tout simplement mais ce que je viens dire. Imparable. La Gudule Logique que j’appelle ça !

      5. Cedric Mas:Les Faits????? Vous êtes vraiment tombé sur la tête…….Rien ,absolument rien de ce que vous avérez n’est indiscutable.
        il faut être d’une naïveté confondante ou d’un cynisme d’acier pour de pas croire que la vérité est la première victime de la propagande de guerre(et ce ,quelque soit le camps)….C’est pourquoi,comme Mélenchon j’émets de sérieux doutes sur vos affirmations….et attendrais( comme pour les armes de destruction massive en Irak,etc etc…) que le temps déblaie les poussières des propagandes…..
        En second lieu,le coup de force des russes sur la Crimée….Même si cela a déjà était fait,il ne suffit que de faire un référendum d’auto détermination…dont le résultat est couru d’avance…Mais si vous croyez que l’on va priver les russes de leur accès aux mers chaudes(accès qu’ils ont depuis la nuit des temps)….Vous vous bercez d’illusions…..Je vous rappelle que vos favoris américains ont failli vitrifier la planète quand les russes voulaient mettre des missiles à Cuba…Menaçant ainsi l’accès aux caraïbes….On va donc dire que les russes ont été sur le coup un peu moins dangereux.
        Quand bien même,la politique internationale des insoumis vous révulserait…..celle que vous défendez n’a rien à lui envier en barbarie…..On appelle ça la realpolitique….Bachar el hassad a même fait un 14 juillet sous le règne Sarkosiste.
        Mais de là a qualifier les insoumis de rouge-bruns démontre une finesse d’analyse déroutante et pour tout dire navrante.
        Je réitère mon propos, il y a le feu à la plaine,les français souffrent de ces années d’incuries successives( Hamon y a eu sa part)….Mélenchon est la seule alternative aux pires(les 3: Fillon ,Lepen ou micron finiront de saborder le pays) …il a ,contre toutes vos attentes, gagné la légitimité de représenter la gauche…Vos écrits le discréditent et de ce fait la gauche qu’il représente…Vous porterez donc une responsabilité pour ça en cas de défaite. Assumez le…Au moins!

    3. C’est Mélenchon qui porte la responsabilité de la défaite, à avoir abandonné nos couleurs et refuser obstinément l’union.

      Un ticket Hamon Mélenchon sous nos couleurs, nous étions dans le dernier carré.

      1. CloClo dit :
        17 avril 2017 à 23 h 37 min

        Ah cloclo, c’est que du bonheur de te voir en si grande forme !!!
        Moi aussi tu me fais marrer, respiiiiiire c’est le printemps 😉

      2. Et bien qu’il vienne, M.Hamon, aucun problème. Il a cas venir soutenir le mouvement populaire qui nait. Qu’est-ce qu’il en empêche ?

      3. Hervé dit :
        18 avril 2017 à 6 h 45 min
        Et bien qu’il vienne, M.Hamon, aucun problème. Il a cas venir soutenir le mouvement populaire qui nait. Qu’est-ce qu’il en empêche ?

        Les traîtres macronistes qui pullulent dans son parti.

        Depuis longtemps je dis qu’il fallait un congrès extraordinaire au PS, pour ranger le parti derrière son candidat.

        Exclusion sans exclusive de tous les macronistes (Valls). Hollande y compris.

        On n’en serait pas là !

    4. Pire c’est de la victoire de Macron qu’ils porteront la responsabilité (on vas bien rigoler pendant le quinquenat…quand les radiés se foutrons sur la gueule avec les chômeurs dans la rue : ouai heu salop de privilégiés ! ). Mélenchon est assez grand pour perdre tout seul 😉

      1. M’enfin cloclo, gaffe on a encore besoin de julien, tu abuses en ce moment. T’as dépassé ton quota, père Castor va brailler grave !

  73. Excellent billet, merci CM.

    La virulence des melenchonistes à défendre JLM me sidère. Et me rebute. Il y a 5 ans c’etait déjà ça. Le poutinisme des mélenchonistes est aux antipodes de ce que la gauche libertaire s’honore à défendre.

    1. La gauche libertaire valorise/justifie la/les guerres depuis quand ?

      Utilise pas des mots que tu ne comprends pas stp.

      1. Pas mal Romain Goupil, dans son numéro « Ah les jeunes d’aujourd’hui ! »

        « Nous quand on était jeunes, on était curieux, on se foutait du fric comme de l’an 40. On ne pensait pas que le boulot ou l’argent étaient la colonne vertébrale de l’existence. Je bossais, je faisais des chantiers et je m’amusais. Je rêvais !  »

        Les premiers mots disent tout : « Nous, quand on était jeunes… »

        Enfin il assume au moins d’être un « vieux con » et il le reconnait d’ailleurs pratiquement dans ces termes 🙂

      2. vigneron, le seul truc mémorable de cet article c’est ça :

        « Il faut abolir les frontières, élire un président de l’Europe au suffrage universel, uniformiser les législations de tous les pays de l’UE, harmoniser les fiscalités, s’inventer un territoire commun. »

        Je valide totalement.

        Sinon le reste, ben, comment dire, le cul sur un fauteuil en cuir, à se la raconter, ouais ça le fait ! Il a quoi de gauche libertaire ce Monsieur Goupil ?

      3. Correction vigneron, libéral libertaire, c’est pas gauche libertaire. Je sais la bière sans alcool on dirait de la bière mais non, s’en est pas !

      4. C’est ça mon Loulou, l’est pas de gauche Goupil, pas de gauche DCB non plus. Un libéral libertaire est forcément de droite et un néocon est forcément de droite… Ah mon Loulou…

      5. On ne doit pas parler des mêmes choses mon chou ! Libéral libertaire c’est pas être gauche libertaire. C’est tout. Joko là haut sur la montagne, il parle de la gauche libertaire, pas des libéraux libertaires. Si les mots ont un sens c’est ainsi.

        Et non mon biquet, PCB et Goupil le chien ne sont pas de gauche, libérale oui mais en tout cas pas de gauche libertaire, non ça c’est impossible. Enfin, si les mots on un sens.

      6. Ah évidemment, si tu limites la gauche libertaire aux anars et aux blackblocks pacifistes…
        Faut te mettre à jour mon Loulou, t’as même des libertariens de gauche anticapitalistes aujourd’hui…

      7. Faut te dire Loulou que pour moi un Michéa comme son modèle Clouscard, ou un Guilluy, sont intrinsèquement de droite, alors tu comprends que tes rengaines sur les libéraux-libertaires forcément de droite…

      8. vigneron dit :
        17 avril 2017 à 22 h 32 min

        Des guerres justes, comme l’Irak en 2003 ? Et soutenu par ses bons potes Finkielkraut, BHL et Glucksmann ? La gauche émancipatrice ? Qui va émanciper les peuples qui n’ont rien demandé ? Et l’Europe un projet universel qui dépasse les pauvres limites de l’entendement populaire ? Ah Vigneron , t’es bien un néo-con, de gauche of course . .

      9. L’intervention de 2003 a été une catastrophe menée par des jean-foutres, ok, Goupil n’a jamais dit autre chose, mais je lis au-dessus que l’embargo onusien préalable a aussi été une catastrophe, une opération criminelle avec ces centaines de milliers d’enfants irakiens assassinés. So what ? Pas d’embargo juste non plus ? Chaque dictateur maître chez lui, on laisse pisser, laissez-passer, laissez-faire, laissez-mourir, laissez-tuer et Dieu reconnaitra les siens ?

    2. Excellent réactif révélateur de la cristalisation chimique qui s’opère sur le blog le Cédric. P’têt même un peu agent catalyseur de la résistance… 😉

    3. La gauche libertaire, qu’est-ce qu’elle a accompli , à part brasser du vent , prendre l’argent du contribuable européen comme DCB , et défendre les droits de l’individu à défaut de projet collectif ? Quelle différence fondamentalement entre la gauche libertaire et une Thatcher qui déclarait qu’il n’y a pas de  » société » , seulement un agglomérat d’individualités ?

      1. C’est clair, l’Europe n’est pas un projet collectif. D’ailleurs le Père Castor n’est pas mon député qui représente ma région auprès du Parlement de ce projet non collectif de la gauche libertaire. Ah si ? Ah ouais, zut, c’est vrai, j’avais même voté pour ce triste clown non membre de la gauche libertaire en 2009 pour nous représenter dans ce projet non collectif de la gauche libertaire… On n’est pas sérieux quand on a 46 ans mon pauvre Arthur…

    4. « Mélenchonistes  » …c’est quoi ça ?

      Il y a un programme intitulé :

      L’ Avenir en commun.

      C’est lui qu’on soutient, le programme !

  74. Et puis, s’il n’y avait que Poutine et la Syrie… Il y a aussi le Tibet et la Chine.
    S’il l’avait voulu JLM aurait pu prendre des positions beaucoup plus distantes sur ces crises. Il a préféré choisir un camp et son choix est fort révélateur.
    Ah j’oubliais : la marseillaise et le drapeau français et le service militaire, ça passe pas non plus. Désolé les gars… ce sera sans moi.

      1. Ben voyons. On croirait entendre des électeurs de Fillon ou Marine. C’est meme pas vrai… ce sont les médias qui manipulent…

      2. Et oui, on a au moins 3 Trump dans la campagne française. Parmi les 4 grands candidats. Parce que si on compte les 11, on fait preuve du génie français en la matière : pousse toi de là qu’on te montre c’est quoi une campagne anti-système !

    1. Pas grave Joko ! Y a rien qui oblige, c’est important de le dire. Vu qu’il y a que les votants qui « décident », tu comprends bien que sans toi, c’est pas très grave.

      1. Deux réponses agressives à mes deux commentaires, Cloclo. C’est pour ça que mélenchon et ses sbires me gonflent. Surtout ses sbires.
        Et je crois au contraire que c’est grave que je n’en sois pas, très grave. Pour vous.

    2. Service citoyen, nuance !

      Pour parer aux catastrophes qui ne manqueront pas d’arriver avec le réchauffement climatique.

      9 mois rémunéré au SMIC. C’est mieux que le RSA et ça aidera nombre d’acteurs, dont aussi les pompiers. Il pourront transmettre leur métier. Eux qui sont tellement méprisés aussi.

  75. Pas très convaincant comme article.
    Maintenant, la théorie du complot russe contre Mélenchon…
    Il fallait s’y attendre. Les masques tombent.
    La seule vraie question : Tiendra-il contre les forces de l’argent s’il arrive au pouvoir ?
    Vous avez entendu ce qu’il a dit aux gens sur la berge aujourd’hui : Après l’élection, il ne faudra pas rentrer chez soi. « J’aurai besoin de vous ».
    Une révolution ne se fait pas dans un salon.
    Si on veut abolir le capitalisme, il faudra agir concrètement…
    Je veux y croire…Mais je ne suis sûre de rien. En tout cas j’essaierai.

    1. Ahhh les forces de l’argent… Mais que je sache les banques lui ont ont prêté tout c’qu’il voulait au Père Castor non ? Comme y’a 5 ans d’ailleurs. Et pas comme sa compère du Front de droite qui a eu nada des forces de l’argent trisocolores, malgré les hauts cris de son compère du Front de gauche qui désapprouva ces comportements honteux des forces de l’argent trisocolore contre sa compère du Front de droite.

      1. C’est marrant de vous lire dire ça, sur le blog de Paul Jorion, M.Vigneron.

        A croire que vous n’avez jamais lu ses livres.

      2. De quoi ? C’est qui le candidat qui reçoit rien de l’Afinance nationale pour sa campagne ? Sinon la Pénienne avec sa campagne au rabais because trésorerie dans les choux ? Contrairement à d’autres…

  76. A ma droite: Trump, Al Saoud, Al Thani, Erdogan 2.0. et attention mesdames et messieurs celui qui fait pencher la balance: Macron

    A ma gauche: Poutine, Rohani, El Assad, Xi Jinping, et attention mesdames et messieurs celui qui fait pencher la balance: Mélenchon

    Mélenchon ou Macron ou n’importe quel autre dans tout ça, j’me marre. Reste que je vais pas m’en mettre pour 100 tunes de gasoil et un bilan carbone désastreux et 800 virages pour aller voter Poutou ou Hamon…. Ce sera donc Mélenchon et un espeto de sardinas avec un sequete sur la plage histoire de pas avoir fait le voyage pour rien. Viennent les jours heureux ! CQFD.

    Ps: je trouve quand même qu’on se laisse un peu aller au conspirationnisme par ici ces derniers temps (des deux côtés d’ailleurs). Puisque vous aimez vous faire peur allez donc voir les chroniques de rorschach (mais si ! dés que les blés seront murs l’iran envahie l’arabie saoudite et pendant qu’on est ocupée à la défendre avec les ricain poutine prend paris et l’antéchrist se hisse au pouvoir pour nous libérer en nous asservissant…)

    PPs : j’ai reçu le matériel électoral aujourd’hui et j’ai eu la révélation c’est Lassalle qu’a raison : ils vont tous nous baiser ! Ceci dit en prenant le même taux d’effectivité pour mélenchon que celui qu’à eu hollande on arrivera à la cantine gratos au bout du quinquennat ce sera déjà ça 🙂

    PPPs : écoutez pas Jorion votez Lassalle !

  77. A ce stade, difficile d’avoir lu tous les commentaires. Certains sont vraiment d’un haut niveau intellectuel, « fulgurants » comme vous dites.
    Plus humblement, je vous livre mon ressenti, faute d’analyse.
    Nous sommes devant le plus grand défi auquel l’humanité n’ait jamais été confronté: celui de la disparition, de plus en plus probable, des conditions de sa propre survie sur la seule planète connue à ce jour comme capable d’accueillir la vie.
    Je veux encore croire qu’il reste une petite fenêtre d’action pour éviter notre disparition. Tout est là. Pour moi c’est encore possible, improbable, mais possible. Avec ce prisme de lecture, je vous garantis que vous voyez toute chose très différemment. Tout devient beaucoup plus simple en fait.
    L’élection présidentielle? Quel candidat aborde la thématique de l’écologie? Hamon, Melenchon: la question posée par ce billet.
    Dans les premiers temps de la campagne, comme cela a été très bien dit, on s’étonne de la proximité des discours et de l’impossible rapprochement. Je n’ai jamais cru à la thèse des ego sur dimensionnés non plus, au début je croyais à une belle astuce stratégique des 2 candidats, ne voulant pas s’allier tout de suite pour se prémunir d’une dynamique négative et faire monter l’attente. Et puis le rapprochement ne se produit pas, la promesse de non agression est rompue plusieurs fois par Hamon, dont une flagrante en première partie du « débat  » télévisé à 11. A ce moment, ça devient évident pour moi: Hamon n’a jamais eu l’intention de gagner, comme en 2012 il a pris une simple posture, proche de son adversaire unique, pour l’affaiblir. Il a parié sur une victoire facile de Macron, et vise le contrôle du PS, ce qui lui permet d’introduire et de tester la reaction a des concepts novateurs, sans avoir à se soucier de leur mise en oeuvre.
    Ce type est un baltringue, un de plus, à qui la France Insoumise adresse son désormais célèbre « dégagez!  »
    Quel candidat parle d’écologie? Melenchon. Et, à lire le programme, plutôt bien : règle verte dans la constitution, transition énergétique sur le scénario NegaWatt, changement de modèle de production agricole, France zéro déchet. Et, à lire le programme, ça cadre parfaitement avec les aspirations, disons plus « classiques » de la gauche, qui en deviennent evidentes! L’urgence écologique nourrit l’urgence sociale et l’urgence démocratique.
    Pour le reste, vous l’imaginez, je me fous complètement de savoir si tel ou tel de son entourage a eu, il y a plusieurs années des contacts douteux avec les milieux d’influence russes. Je me fous complètement de savoir si tel ou tel argument est plus ou moins marketé. Je me fous complément de savoir le positionnement exact de ce projet dans l’echiquier politique.
    Et peut être que ces propositions ne seront qu’en partie mises en oeuvre, ce sera déjà bien, parce qu’avec les autres, on est tranquille, il ne passera rien.
    Nous devons engager à tout prix la transition écologique, c’est ce qui est juste et bon. C’est tout le sens que prend pour moi le terme « Résistance ».

    1. Bravo Patou! d’avoir eu l’énergie d’écrire sur ce blog, exactement tout ce que j’aurais pu signer sur la réalité de la situation.
      Ecrit avec authenticité, sans polémique : ça fait du bien, allons vers ce nouveau paradigme de la conscience humaine!
      Je répète : Voter Mélenchon, c’est la nécessité d’aujourd’hui. Chaque chose en son temps!

  78. Parmi les billets que vous publierez volontiers en guise de réponse, vous avez pensé à un droit de réponse des personnes mises en cause? Les accusations sont graves et vous les assumez ouvertement. Ce n’est pas que j’en ai quelque chose à faire du Fdg, mais j’espère pour vous que Jean-Luc et sa bande ne sont pas procédurier…

    1. En voila une idée qu’elle est bonne ! Rajoutons de la propagande à l’enfumage avec un bon vieux « droit de réponse » de notre lider minimo.
      Qu’il l’envoie, promis on publie ! Et avec une petite assignation en justice pour « crime de lèse majesté ».

      1. Bah, moi je dis ça, je dis rien.
        Il me semblait juste que monsieur Jorion n’était pas encore sorti de ses démêlés judiciaires avec son ex-employeur. Du coup les attitudes de fiers à bras, je ne trouve pas ça très intelligent. Surtout quand le dossier de l’accusation à été monté par un type du calibre de Mas qui continue à nous chanter la berceuse des rebelles modérés que plus personne n’arrive à trouver sur le terrain.

      2. Il est vrai que la propagande, vous la faite très bien, monsieur Alexandre. Pourquoi en rajouter ? Vous avez raison.

      3. Mas qui continue à nous chanter la berceuse des rebelles modérés que plus personne n’arrive à trouver sur le terrain.

        Oui, la coentreprise Abattage Boucherie en Gros et Destruction au Gaz de Nuisibles Modérés de Syrie Inc TM des sieurs Bachar et Putin est reconnue internationalement pour sa grande efficience dans ses multiples activités, particulièrement lorsqu’elle se coordonne en synergie avec ses sous-traitants De la République Islamique de Sieur Khameney et du Hezbollah du Sieur Nasrallah.
        C……d.

      4. T’as raison Julien… Elle est balèze Maître Garido, t’as qu’à voir comme elle a parfaitement bien merdé tout-bien-comme-il-faut la procédure en diffamation (sic) contre Schoettl de Castorette de l’Essonne, la fifille au Père Castor du Monde Entier (et toujours un peu beaucoup de l’Essonne kamême).
        1 500 roros d’amende pour Castorette, ça va lui coûter presque tout ses RTT au Conseil Général des Castors de l’Essonne, on pleure là.

  79. les masques tombent … surtout pour ceux qui ont pu croire un seul instant que Paul Jorion et Julien Alexandre (qui bat des records sur ce fil) soient un tant soit peu anticapitaliste.
    anticapitaliste mondain avec le livre « Se débarrasser du capitalisme est une question de survie », mais quand il s’agit de mettre les mains dans le camboui c’est une autre histoire.

    dommage, j’aimai bien venir lire ici des infos et des analyses depuis plusieurs années, mais là stop.

    plus la crise s’approfondit, plus les caractères se révèlent.

    Bonne continuation à tous, même à ceux qui voteront.

    1. C’est vrai que le capitalisme chauvin du Père Castor ça va faire avancer le schmilblick anticapitaliste, sûr.

      1. T’as pas tort, Macron ferait un bien meilleur rabatteur pour la prochaine campagne présidentielle. Mais j’ai bien peur, que ce soit en fait la borgne qui voit des yeux qui ramasse la mise dans ce cas…

      2. JLM ne le cache pas, il a affirmé: « Les investisseurs n’ont rien à craindre de mon programme » et pour cela il en a même effacé toute référence et même le mot « socialisme ».

        Une autre conséquence du discours chauvin et nationaliste de JLM c’est la négation, non d’un passé colonial lointain, mais de l’actualité des colonies dont on a changé la façon de les appeler, des peuples dont les identités sont opprimées voire niées, étranglés par une économie de dépendance tournée vers la métropole.

        Il n’est pas anodin en ce sens que par exemple dans le cas du viol de Théo, Mélenchon condamne l’événement mais comme le fait d’individus isolés ou d’un groupe d’individus à l’intérieur de la police, dont il demande l’exclusion, mais aucunement comme le résultat du racisme structurel de l’État français et d’une politique consciente de la part des forces de répression dans ces quartiers. Et dans le cas des territoires coloniaux français, qu’on appelle hypocritement DOM-TOM, Mélenchon est un fervent admirateur de la puissance maritime française, qui n’est possible que grâce à la possession de ces territoires colonisés, et semble par ailleurs, comme on verra, très fier que la France soit présente dans les cinq continents.

        Non, la France n’est pas une nation à vocation universaliste, pas plus qu’elle n’est le pays des droits de l’Homme, elle est avant tout une puissance coloniale et impérialiste.

      3. C’est sa dernière campagne à la blondasse, rêve pas, elle est cuite et on voit pas la suite sauf dans la bande à Fillon.

  80. Comme je ne comprends rien à tout ça, je me demande pourquoi C.M. a attendu si longtemps pour nous livrer cet avertissement, s’il avait tardé encore une semaine, c’était trop tard ?

    En faveur de qui, et pour quoi faire, irait-il déposer un bulletin dans l’urne? Même question pour Paul Jorion que j’ai du mal à reconnaître, j’attends avec impatience son choix et son explication de vote…

    C’est quoi le triangle rouge que Mélenchon porte à la boutonnière comme une anti-légion d’honneur ?

    Mon père rouge-socialiste et mon oncle, rouge-communiste, furent invités, pour cause de Résistance, à visiter le côté pile et brun de la médaille, c’est peut-être un peu pour ça que j’ai du mal à comprendre que vous veuillez nous entraîner vers la « disparition de l’espèce ».

    Que la lumière soit, avant de l’éteindre…

  81. aucun problème avec votre argumentaire à charge. Je me demande simplement pourquoi ne pas avoir dépenser toute cette énergie et ce temps à défendre un projet qui tient tête à vos exigences plutôt que de s’attacher à combattre ces forfaitures. Dans un monde de sur information permanente ne pensez vous pas que toute tentative personnelle dans un sens ou dans un autre n’est qu’une goutte dans l’océan à l’échelle d’un individu, alors cette goutte précieuse, capable d’initier les plus grands océan, ne devrait elle pas être dépenser à défendre des idées qui en valent la peine ?

  82. Au deuxième tour, Hamon, Poutou et Piketti voteraient Mélenchon. Qui leur envoie une copie de ce forum pour les en dissuader ?
    Piketti longtemps poussé dans ce blog à se présenter serait il devenu abruti du jour au lendemain ?

    1. Piketty se dit que dans ce cas, le boulot qu’il a préparé seraitg peut-être lu pour de bon par tous ceux qui se voudraient vigilant comme lui.

      Et pour le coup il serait lu au-delà des frontières de l’hexagone. Très bon plan, j’achète.

      1. Voilà, enfin ça commence a s’éclairer dans le blog, c’est long mais on y vient. Le crochet du gauche que je dis depuis le début ! Celui qui réveille. Parce que le droit en général y casse le nez où il endort définitivement.

        Bon en même temps l’argument tombe un peu à plat pour la lecture parce que le top des ventes et pas en France mais aux USA. Et ils ont élu Trump ! Va savoir charles, au pmu…

  83. Julien, il faudrait faire la carto de ceux dans l’organigramme de FI qui sont strictement sur le même degré d’opportunisme (>50%?) de JLM, puis comment ça se distord puisque dès le 3eme ou 4eme cercle (50-100 personnes) on doit avoir 20% d’opportunisme et quand même 80% de conviction.
    L’élément qui permet à cette distorsion de l’espace-temps de se propager égale à elle-même (ah, un statut aristotélicien ne se cahce-t-il pas là , au passage?) est-il l’armée attilienne de troll qui est rodée probablement depuis 2012ou peu après, et qui joue un rôle rare et important : l’impression de gagner au moins de petite bataille, le minimum de l’empowerment.
    La ruse de l’histoire est alors que l’empowerment sauce numérique serait l’espace dans lequel on est in fine le moins confronté à l’autre Leviathan sauce numérique, aka le monde de la finance. Etranges planètes et epicycloïdaux satellites (quand tout tourne rond en donnant le tournis : https://www.youtube.com/watch?v=GwN8YoHPKH8).

    1. Difficile d’établir une estimation correcte, à partir du second cercle on tombe vite sur des seconds couteaux inconnus au bataillon.
      Ici, on a un échantillon peu représentatif, car composé non pas de convaincus mais de cyniques de mauvaise foi. Et effectivement, ce sont les mêmes qui en 2012 soutenaient une campagne où le souverainisme n’était pas l’alpha et l’oméga, pas davantage que la sortie de l’UE. On avait déjà le folklore sud-américain et l’antiaméricanisme primaire, mais là le lider minimo a trouvé la recette miracle en 2017 en mélangeant les nouveaux éléments et les anciens afin de créer une radicalité attrape-tout.

      1. Quel mépris pour les gens… C’est triste.
        Peut-être tout simplement avons nous écouté, lu des gens comme Lordon, ou d’autres, et nous sommes nous rendu compte qu’aucune solution n’était possible pour abattre le capitalisme, et plus généralement pendre des décisions en faveur de la population, sans sortir du carcan des traités européens et de l’infeodation aux États Unis, tout simplement parce que c’est une union capitaliste.
        Le seul cadre dans lequel la démocratie peut s’exprimer est encore la nation, donc….

      2. Ça me fait penser Julien que j’ai vu passer des RT de Steve Keen (que je suis) plus que zarbis aujourd’hui. M’a pas l’air très bien le zig… faut que je retrouve mais en tout cas le follower qu’il a RT était carrément 100% conspi antisioniste affiché. Elle est mal la gauche j’te l’dis…

  84. (idem corrigé et revu)

    Julien, il faudrait faire la carto de ceux dans l’organigramme de FI qui sont strictement sur le même degré d’opportunisme (>50%?) de JLM, puis comment ça se distord, puisque dès le 3ème ou 4ème cercle (50-100 personnes) on doit avoir 20% d’opportunisme et quand même, allez, 80% de conviction.

    L’élément qui permet à cette distorsion de l’espace-temps de se propager égale à elle-même (ah, un statut aristotélicien ne se cache-t-il pas là , au passage?) est-il l’armée attilienne de trolls qui est rodée probablement depuis 2012 ou depuis peu après, et qui joue un rôle rare et important : l’impression de gagner au moins de petites batailles, le minimum de l’empowerment. Quoi de mieux pour trouver son côté anti-TINA ?

    La ruse de l’histoire est alors que l’empowerment sauce numérique serait l’espace dans lequel on est, in fine, le moins confronté à l’autre Léviathan sauce numérique, j’ai nommé le monde de la finance.
    Les conséquences réelles de ces deux complexes virtuels sont-elle du même degré d’imprévisibilité ? De dérive ?

    Etranges planètes et épicycloïdaux satellites (quand tout tourne rond en donnant le tournis : https://www.youtube.com/watch?v=GwN8YoHPKH8).

  85. Posté à l’instant sur tweeter par une espèce d’apatride improbable et anglophone, les résultats d’Elabe/Express du jour, chacun reconnaitra les siens (les résultats me conviennent…) :

    In varietate concordia 24%
    Travail famille patrie 23.5%
    Un vol pour France 19%
    La Russie insoumise 18.5%

    1. Attention, dangers !

       » Le risque est incontestablement celui que fait courir Emmanuel Macron, le candidat de l’ubérisation de la société. Sous ses aspects de jeune premier à la Kennedy, l’ex énarque et banquier n’est pas un OVNI politique. Il est le produit de l’osmose entre l’oligarchie financière et la technocratie d’Etat. Sa prétendue modernité est celle des marchés. Son programme pourrait être plus dangereux, de fait, que celui de François Fillon car il a les moyens de l’appliquer effectivement par le consensus qu’il entend faire régner autour de lui. Sa vision de la politique est celle d’un exécutif qui ressemble au bras armé d’une Cour des Comptes décomplexée. Dans les premiers mois il démantèlera le Code du travail par ordonnances et imposera la retraite par points, qui équivaut à une baisse de 20 % des pensions. L’écologie en prendra elle aussi pour son grade : Le nucléaire restera l’énergie de référence et l’agriculture industrielle sera préservée. Pouvons-nous faire confiance à ce faux nez des multinationales, monté en puissance grâce aux « unes » des magazines people, aux mains de grands groupes de presse contrôlés par les marchands d’armes, les grandes sociétés du BTP et des Télécoms ?  »

      Article / Mediapart – Noël Mamère
      ( Extrait ). Titre de l’article : Attention, dangers !

      1. On croirait lire un tract du PCF de Bègles quand Mamère est venu piquer la commune historiquement détenue par le PC….
        Mamère… ce clown s’est tellement bien entendu avec Juppé à Bordeaux, c’en est presque devenu un parangon du rêve Girondin de la coexistence à la Macron…

  86. D’après le « sondage' » Scan-research / Le Terrain, dont je suis bien incapable de juger du sérieux…Jean Luc Mélenchon passerait ce jour devant Le Pen et serait au second tour face à Macron !

    Macron se maintient au niveau d’intentions de vote (24 %) suivi à moins de deux points par Mélenchon (22,5%), devant Le Pen (21,5) et Fillon (17,5) et Hamon (8%).

    Mélenchon ferait jeu égal avec Le Pen parmi les employés (29,5% d’intentions de vote) et aurait progressé de manière importante auprès des ouvriers (25,5%).

    Voilà qui semble indiquer que la « dynamique » autour de Philippe Poutou n’empêche en rien Mélenchon de monter dans les sondages. Ce ne sont pas forcément les mêmes électorats. Si Philippe Poutou n’était pas présent, les quelques %, qui voteront pour se reporteraient plutôt sur Nathalie Artaud ou s’abstiendraient.

    La seule gauche socialiste aujourd’hui, c’est à dire la révolutionnaire, sortira renforcée de ce scrutin, grâce à la qualité du programme et de la campapagne de Philippe Poutou. Il faut que de un à deux millions de jeunes et de travailleurs, malgré la période d’anesthésie relative des luttes par les élections, rappellent que jamais, nulle part, la bourgeoisie n’a dégagé ni n’a cèdé nos principaux acquis devant les urnes. Il faut aussi sa campagne qui contribue à reconstruire le projet d’émancipaton sociale. Il faut que le score de Poutou redonne confiance et prépare les affrontements décisifs à venir dans la crise qui va rebondir, quel que soit l’occopant de l’Elysée.

    Par contre, c’est la responsabilité de ceux qui ne voient pas un au delà du capitalisme, et qui votent Hamon, de voter JLM. Si la moitié d’entre eux préfère la « gauche » à la « droite », ils doivent voter et appeler à voter JLM. Les deux programmes sont les plus proches de l’offre actuelle, comme l’ont reconnu Hamon et JLM. C’est eux qui portent l’entière responsabilité: Mélenchon ou Macron pour 5 ans.

    1. @ Vigneron

      Et, oui, je comprends bien pourquoi vous insultez maintenant M.Mamère, monsieur Vigneron.

      Voter pour un pion des marchands d’arme, ça vous en fout un coup..!

      Tout votre discours  » anti-France Insoumise  » s’écroule subitement.

      1. Manquerait plus que tu t’en prennes à Bové, Vigneron. Là, pour Hervé, la coupe serait pleine de chez pleine. Triptyque zinsoumis du sud-ouest : Méluche, Mamère, Bové.

  87. Au final, si je comprends bien, sur les quatre vainqueurs possibles :
    – Le Pen, Marine : extrême-droite (là, on est d’accord)
    – Macron : fasciste en col blanc
    – Fillon, François : politique étrangère gaulliste = fasciste + fasciste en col blanc
    – (rêve errant) Père Castor : anti-(fasciste-en-col-blanc) mais, pas de bol, politique étrangère gaulliste = rouge-brun = fasciste
    Votez Poutou ! 2% des voix ?… ok, restez chez vous et pariez sur l’émergence – enfin ! – d’un candidat non fasciste et jorionement pur en 2022… ou à la Trinité… ou à la Trinité…

    Tout le monde il est laid, tout le monde il est fasciste.

    Julien Alexandre disait quelque part que Piketty est politiquement nul. Peut-être. Mais que dire alors de ceux qui misaient politiquement sur un non-candidat politiquement nul, puis sur le candidat politiquement nul soutenu par le non-candidat politiquement nul ? Résultat concret au final de toute cette pureté d’âme non compromise 0,00% fasciste et 100% politiquement nul ? zéro changement de cadre.

    En politique, on se salit les mains s’il le faut et on choisit le moindre mal. Sinon, on peut aussi attendre le Royaume de Dieu. Il reviendra z’à Pâques (mais pas en 2017)…. ou à la Trinité…

    Du coup, je cite Pascal : « Il faut des mouvements de bassesse, non de nature, mais de pénitence, non pour y demeurer mais pour aller à la grandeur. Il faut des mouvements de grandeur, non de mérite mais de grâce et après avoir passé par la bassesse. »

    Ou plus prosaïquement : ad augusta per angusta.

    Mais je fais plutôt le pari mélenchonien, vu que je ne crois pas du tout au Royaume, et que c’est ici et maintenant. C’est un pari, il y a des risques ; je les comprends et les accepte.

    1. Politique extérieure gaulliste du Père Castor ? Sérieux ? Il a quitté l’Otan de Gaulle ? Il a quitté la CEE ? Il aurait intégré la France à une alliance bolivarienne autour de Cuba ? Il s’est aligné sur la ligne du Kremlin ? Il a cessé de vendre des armes à fond les manettes par pacifisme ? à Israël d’abord (y-compris en coopérant sur la technologie nucléaire) et aux pays Arabes ensuite ?

  88. Un post d’antologie il faut scroller une heure pour arriver en bas ! Au final un peu d’amertume tout de même. On aurait pu penser qu’avec lepen au deuxième tour a près de 25% ce blog se serait employé à taper la ou ça le mérite vraiment. Peur de s’éclabousser? Peu importe, dommage. 🙁

    1. Oui mais Marine va boire le bouillon et ne sera pas au second tour.

      Alors pourquoi s’échiner ?

      Ce sera donc Mélenchon contre Fillon.

      Marchais contre Chirac. ça va pas nous rajeunir !

    2. Elle s’effondre toute seule la Pénienne, merci Gnangnan, Ah ce Lino! et Lassalle, voire Fillon, qui pourrait bien jouer les prolongations et me mettre dedans de 50.

      1. @Vigneron

        ça aurait pu être pire pour toi si tu n’étais pas entouré d’amis blogueurs raisonnables.

        Pour ma pomme ça sera 25.

        Elle aurait pu quand même durer une dizaine de jours de plus la Marine, mais non, il a fallut qu’elle en remette une couche sur sa folie de sortir de l’euro, maintenant !

        Pour ton poulain, il s’est définitivement flingué hier à Bercy, en allant draguer l’électorat de droite.

        Ce type d’électorat, historiquement c’est le culte du chef. Et leur chef c’est pas Macron, c’est Fillon.

        Certains cherchent des poux dans la tête du lion, mais eux ne voient que le lion.

  89. @Julien Alexandre
    Ma réponse est à Mas qui dit globalement:
    Ouah! regardez ils disent qu’ils bombardent les méchants rebelles alors qu’en fait ils bombardent les gentils rebelles.
    Ma réponse est simple:
    Du point de vue du Gouvernement il n’y a pas des gentils et des méchants rebelles, il y a des rebelles. Point!
    Du point de vue des stratèges, il a un territoire à reprendre suivant des axes logistiques, des conditions opérationnelles et des considérations techniques et pratiques. Point!
    Blablater sur « ils bombardent ci et pas ça » sans même regarder la logique géographique c’est, ou de la bêtise ou de la propagande. Ou les deux!
    Quand à vos histoires de gaz, sarin ou pas et de vos bébés morts, ils ne m’arracheront pas une larme n’ayant aucune envie de contribuer à l’océan d’hypocrisie ambiant.

    1. On admire la hauteur de vue et l’on devine la froideur rationnelle du fin stratège anti-insurrectionnel Subotai. Mais heureusement on ne fait pas un général d’état-major de cette sorte de zombie de nos jours, sauf en quelques pays riants comme la Bacharie ou la Putinie. Ici on en fait juste un triste sire de fond de blog.

  90. Ils ont parlé de Mélenchon. Ils se sont lancé la vaisselle à la figure (gueule?).
    Allez en paix mes frères.

  91. Merci Msieur Mas, je savais bien qu’il clochait ce Mèluche .
    Allé! Je m’avoue vaincu,! vote à Poutou plus creation d’association qui dépollue, qui héberge ou informe les immigrés et discussion pour ouvrir les esprits et le ciel vous abdsoudera pour notre imbécile ignorance, jeunes congénères.

  92. « …Mélenchon n’est pas un fasciste…. »
    Si.
    C’est un nationaliste, c’est un socialiste. Un national-socialiste;).
    Son programme essentiel s’identifie à celui de Le Pen:
    Destruction de l’Union Européenne et chauvinisme économique.

    1. « « …Mélenchon n’est pas un fasciste…. »
      Si.
      C’est un nationaliste, c’est un socialiste. Un national-socialiste;) »

      Il n’est plus « socialiste », et il le dit lui même. Nationaliste, oui, mais il n’est pas le seul !

      Plus sérieusement il faut faire attention avec le sens des mots.

      Si comme tu le dis, Melenchon était devenu un fasciste, et en tant que tel, faisait tourner la tête au prolétariat français comme il le fait actuellement. Sur une perspective national-socialiste de triste mémoire .

      Il faudrait alors s’adresser avec une force redoublée aux directions ouvrières (partis syndicats), et leurs dire:

      Et les Poutou, les Hamon, qu’est ce qui vous prend d’annoncer que vous vous apprêtez à nous appeler à voter pour un fasciste en mai ? Je ne parle même pas des Jorion et Eninel qui se ferait tailler un short sur ce blog !

      Et les Martinez et les Mailly, l’histoire ne vous a donc pas enseigner que le fascisme c’est l’élimination physique des organisations ouvrières ?

      Comment pouvez vous supporter une minute une telle menace ?

      Qu’est ce que vous attendez pour appeler à la grève générale ?

      Un peu de sérieux.

      Mélenchon est au plus un politicien qui se cherche un destin.
      Il est plus proche d’un péronisme argentin, que d’un hitlérisme en Allemagne.

      Il ne peut même pas être un chavez, il n’est pas militaire et il n’a pas l’armée derrière lui.

      Mais il le dit lui même, il se prend pour un De Gaulle.

      Et De Gaulle n’était pas un fasciste. Simplement un politicien -certes autoritaire et mégalo- bien aidé par l’histoire quand même !

      1. Vous avez raison. Le 😉 vous a échappé.
        En fait le fascisme propose surtout un ‘régime fort’, avec un chef tout puissant et s’appuie pour y arriver sur le socialisme et surtout le nationalisme. A ce niveau ni Mélenchon ni Lepen ne sont (en discours) fascistes. Mais leurs programmes se ressemblent.

  93. Je viens de lire une grosse partie de ces nombreux commentaires ,avis,opinions..La violence des propos anti Mélenchon me sidère sur ce blog progressiste.J’ai l’impression d’être sur Facebook! Amis français, quand vous aurez Macron ou Fillon comme président, ne venez pas pleurer.

    1. Un blog progressiste est ouvert au dialogue et rappelle à ses lecteurs qu’il faut toujours se méfier des tribuns !

      Je ne suis pas toujours d’accord avec ce que dit Paul (à la marge). Là je suis d’accord avec Cédric Mas parce qu’il est sidérant de voir s’agglutiner tel des mouches à leur papier collant des citoyens bernés par cet artifice aussi ancien qu’on appelle la rhétorique.
      « Le tribun exalté par la populace, ainsi que l’arbre grandi dans un marécage, perd en consistance ce qu’il gagne en rapide élévation ».
      Allez-y, votez pour Monsieur, vous tomberez de haut, la chute est vieille comme l’antique !

    2. Vous en avez des amis !

      Ce qui me rappelle que j’ai eu un ami qui s’appelait Pascal Bernier , mais qui a du réserver ses pleurs à des situations plus dignes des larmes , que ses vrais amis ont partagées avec lui .

  94. Que de bêtises écrites! du genre « Je ne veux pas me faire naturaliser Bolivien! » Et il y en a à la pelle de cet acabit dans ce forum!
    Que d’énergie perdue, avec tant de violence et de haine, pour certains qui ne s’en tiennent pas à critiquer des idées, mais insultent des êtres humains, avec une totale immaturité de cour de récréation.
    Jean-Luc Mélenchon a cette maturité, et vous pourrez calomnier n’importe quoi de sa personne, vous ne faites que lui rendre service par un tel comportement décalé. Les citoyens sont de plus en plus conscients.
    Le Changement est d’ordre politique, certes, mais tout autant spirituel (canaliser sa violence intérieure et savoir s’exprimer avec sérénité et tolérance – ce qui évite de faire ses projections intimes sur les autres)
    J’ai lu tous les commentaires : la conscience ressent vite de quel côté se trouve la réalité, par les vibrations qui s’en dégagent et les amalgames pré-digérés resservis.
    Avec un merci aux personnes qui ont exprimé longuement et avec authenticité, des analyses que je partage entièrement, quand on lit au-delà des mots eux-mêmes, avec tous les ressorts psychologiques.