Désinformation et opérations de « bots » sur les réseaux sociaux durant la campagne présidentielle française de 2017, par Emilio Ferrara

Ouvert aux commentaires.

Emilio Ferrara, chercheur et enseignant de l’Université de Californie Méridionale (USC) à Los Angeles, publie une très intéressante analyse statistique des tentatives d’intoxication par le biais des réseaux sociaux durant la récente élection présidentielle française : « Disinformation and social bot operations in the run up to the 2017 French presidential election », First Monday, Vol. 22, N°8, le 7 août 2017.

Sur les origines de la désinformation :

… les raisons du très faible succès de la campagne ; les utilisateurs impliqués dans les Macronleaks étaient essentiellement des étrangers [Américains] dont l’intérêt pour les thèmes d’extrême-droite et les medias alternatifs pré-existait à la campagne, plutôt des utilisateurs français représentant un éventail diversifié d’opinions politiques.

Une origine déjà connue :

… des comptes Twitter utilisés pour soutenir celui qui était alors le candidat Trump lors de l’élection américaine de 2016, sortirent de leur inactivité (datant de novembre 2016) pour se joindre à la campagne de désinformation Macronleaks.

Un nombre important de robots parmi les intervenants relayant les Macronleaks :

Sur les 99.378 utilisateurs impliqués dans les Macronleaks, 18.324 étaient des robots de réseau social.

Termes employés pour se décrire eux-mêmes par des détenteurs de comptes Twitters. Dans la colonne de gauche : participants à la discussion générale autour de la présidentielle ; dans la colonne de droite : intervenants dans la discussion Macronleaks uniquement. « MAGA » = Make America Great Again, slogan des admirateurs de Trump.

Partager

43 réflexions au sujet de « Désinformation et opérations de « bots » sur les réseaux sociaux durant la campagne présidentielle française de 2017, par Emilio Ferrara »

  1. plutôt *** que *** des utilisateurs français représentant un éventail diversifié d’opinions politiques ?

    En bref, c’est l’extrême droite qui réagit à ce type de muleta ?

  2. D’un autre côté, les media mainstream étaient déjà tellement occupés à passer la brosse à reluire (pas tellement moins fallacieuse, soit dit en passant) pour macron qu’il ne leur restait probablement ni temps ni espace de publication pour relayer quoi que ce soit d’autre. Cette campagne a été pourrie par tous les bouts, pas que par un seul, et même jusqu’ici, sur le bdpj.

    Faut-il encore rappeler les psalmodies proférées ici à peu près sur le thème de « ceux qui ne vont pas voter macron au second tour n’ont pas d’âme »?

    1. Juannessy,

      Ce qui m’étonne dans ton lien officiel, c’est qu’il y avait plus d’inscrits au 1er tour qu’au second … La différence, c’est ceux qui sont morts entre les deux tours ? Ou ils étaient tellement écœurés qu’ils ont demandé à être rayés des listes …

      On voit sur les résultats officiels que ce qui a le plus progressé entre les deux tours sont les blancs et les nuls … Par contre, pas vu le hashtag « #pasmonprésident » … Julien, il est où le hashtag ???

      Regrette pas mon vote blanc en tout cas, moi. Mais le coup de pied au cul n’ayant pas eu lieu, et vu l’arrogance du Macron, et ses lois « sociales », c’est Marine ou sa bande qui va gagner des voix dans cinq ans … Hélas.

      Au fait Juannessy, elle avance bien notre Europe sociale avec Macron ?

      1. Réponse plus motivée à la fin 2017 . Je reste , quelque soit l’évolution , persuadé que sans changement de l’Europe et de son ambition civilisatrice, l’avenir ( et pas seulement celui de Macron hélas ) sera sombre .

        Pour ce qui est de la différence entre nombre d’inscrits 1er et 2ème tour , je n’ai pas de réponse immédiate ( sauf à imaginer qu’il y a eu des morts , des radiations pour toutes causes , ou au contraire des « nouveaux ».. ). Ça n’est d’ailleurs pas une particularité de cette élection , et j’ai souvent constaté ça dans un sens ou l’autre lors de différentes élections , sans avoir eu la curiosité ou le courage d’aller chercher le pourquoi des décimales .

      2. Ah ouais… ah ouais kâmême…
        Et donc il s’en trouve… il s’en trouve des spécimens rares pour s’étonner que le nombre d’inscrits sur les listes électorales baisse en deux semaines…
        Il s’en trouve bel et bien pour s’étonner ingénument que près de 14 000 noms aient été rayés des listes en 15 jours, pour s’étonner sans vergogne alors que le seul nombre de décès par semaine est de l’ordre de 10 000 en France aux mois d’avril/mai et que les inscriptions entre deux tours ne peuvent être le fait que d’un juge du tribunal d’instance…
        Bref, y’avait probablement quelques milliers d’inscrits surnuméraires, i.e de morts, sur les listes électorales, au second tour par rapport au premier tour et assurément pas le contraire.
        Certains étonnements ne laisseront décidément jamais de m’étonner.

  3. La nouvelle crapule bourgeoise est arrivée. Mais pour cracher à la gueule de la classe ouvrière, va falloir faire aussi fort que le père Rocard qui n’est pas tellement diffèrent du père Castor.
    Le revenu universel, ce machin dégueulasse, arrive à point nommé.
    Tu as bien le droit d’exister dans ta zone grise : et si tu a le blues profond, alors chante et crée comme ton Dieu. Plus tard, on verra bien ce que tu avais dans les tripes.

  4. Bof, effectivement. La désinformation touche tout le monde et c’est de bonne guerre non ? On a tous compris le silence de PJ autour du G20 de Hambourg (où ses potes anarchococos ont mis le feu un peu partout à travers la ville), et encore plus assourdissant le silence autour de ce qui se passe au Vénézuela (tu m’étonnes, à chaque fois que le gauchisme dégénère on va soit la fermer soit dire qu’il y a eu complot capitaliste). Chacun désinforme à sa façon, faut pas s’attendre à autre chose.

      1. Ni le condamner. Mais pourquoi condamner un régime défendu par votre poulain Poutou ? C’est plus simple de se joindre à la meute pour taper sur Trump de façon presque quotidienne.
        Et donc, sur Hambourg, rien à dire hein ?

      2. Poutou pas être poulain. Poutou être délire de fin de campagne. Quant à Hambourg, que dire ? Un crétin avec une cagoule noire est un crétin avec une cagoule noire. Un poids, une mesure.

      3. Là je me permet un grand éclat de rire !!! 🙂 Alba pas être substitu UE 🙂 Même comme ça ça rentre pas tu peux toujours essayer, bienvenu dans le sac…

    1. Vénézuela. Maduro après la mise en place de la nouvelle constituante et après avoir viré la procureure générale chaviste L. Ortega, opposante et dissidente tenace, s’enfonce dans la dictature et une guerre civile.
      Le Mercosur a rompu les liens avec le Vénézuela.

      Putain font chier, connards de taoïstes de merde !
      http://www.lesinrocks.com/2017/08/01/actualite/pourquoi-le-conflit-au-venezuela-va-perdurer-malgre-lelection-dune-constituante-11970969/

      http://www.liberation.fr/planete/2017/08/06/venezuela-a-peine-elue-la-constituante-renforce-les-pouvoirs-de-maduro_1588447

  5. Je dois passer à côté de quelque-chose d’essentiel, mais n’étant pas au fait des us et coutumes liés à l’utilisation de tweeter, j’aimerais quelques mots d’explications. Je ne blague pas.
    Merci.

    1. Cela n’est en rien essentiel, il s’agit de voir qui ou plutôt « quoi » a relayé de fausses infos sur Tweeter pendant la campagne électorale sachant que l’esprit critique ne donnera que peu d’importance à des choses répétées par l’ami d’un ami d’un ami d’un ami… virtuel. Les « vraies » infos sorties au bon moment ont eu nettement plus d’impact, en contribuant à éliminer Fillon, ce qui montre que les Français n’ont pas complètement perdu leur sagacité malgré une offre politique globalement peu séduisante.

  6. Vous semblez tous pétris de certitudes quant à la situation au Venezuela, comme si là bas comme ailleurs, la désinformation que vous dénoncez ne pouvait pas vous embrumer le cerveau.
    La mondialisation doit aussi s’appliquer à la lecture entre les lignes.

      1. Non, Julien, il ne s’agit pas de vidéos des Casques blancs. Les morts sont le fait de « manifestants pacifiques » (selon la presse française) armés militairement (selon la presse libre) s’opposant à une « dictature » qui ose organiser des élections pour faire élire une assemblée représentative qui va débattre et s’atteler à la rédaction d’un projet de nouvelle constitution, lequel sera ensuite proposé à un vote populaire. Un tel crime ne peut laisser sans réaction n’importe quel activiste démocrate !
        Moralité consensuelle : Un crétin avec une cagoule noire est un crétin avec une cagoule noire.

      2. Saint-Upéry.
        2012
        http://www.journaldumauss.net/?Melenchon-Chavez-et-le-Venezuela
        Saint-Upéry
        2016
        http://cqfd-journal.org/spip.php?page=pages_mobiles&squelette_mobile=mobile/article&id_article=1673

        Corbières
        2012
        http://www.alexis-corbiere.com/index.php/post/2012/10/09/Venezuela-%3A-On-a-gagné-%21
        Corbière
        Aujourd’hui sur Rfi
        La stratégie FI depuis dimanche pour se sortir du guêpier bolivarien est de chercher à « compliquer la situation politique présentée par les médias des oligarques » , de mettre dos-à-dos pouvoir chaviste « inspirant » et opposition expirante, en forçant en outre le trait sur la ligne agonistique de la lutte raciale entre beaux quartiers blancs (expirants) et bas quartiers colorés (inspirants)…

        Je crois qu’il faut arrêter avec le manichéisme présenté sur tous les médias aujourd’hui. Une partie de l’opposition, celle très à droite et d’extrême droite qui, depuis l’élection de Maduro et même avant Chavez, n’a jamais admis que Maduro était élu […]. Et depuis, une partie de cette opposition a des formes insurrectionnelles. Est-ce que c’est normal que des policiers vénézuéliens soient attaqués à l’acide ? […] Je vous rappelle que ce week-end, le plus grand nombre de tués c’est des policiers et un candidat chaviste. On a aussi une opposition qui, comme par hasard parce que le racisme existe beaucoup dans ces pays-là, s’en prend principalement aux noirs. En tout cas, [Nicolas Maduro] a été élu. C’est pas une dictature. Alors on peut juger de la manière dont se fait la répression, on peut juger de la manière dont il essaie de sortir de l’ornière. Je pense qu’il y a des pousse-à-l’affrontement des deux côtés. […] La solution doit être politique.

        Son alter ego Coquerel se soumet volontiers et strictement la même ligne, concocté par le Machiavel Bolivarien trisocolore Soi-même, sans nul doute.
        En mai 2015 le Maître Jedi bolivarien hexagogonal en question, JeL’M Lui-même, au milieu de la foultitude habituelle d’erreurs historiques et de mensonges plus ou moins pieux, déclarait au micro de John-Paul Lepers : « Je recommence : au Venezuela il n’y a pas de problèmes de droits de l’homme ni de démocratie. »

      3. @Julien Alexandre
        « Même Méluche et Corbière dénoncaient ce que fait Maduro, c’est dire si je me sens à l’aise. »
        vous devez avoir quelques trains de retard (faut dire c’est d’actualité) : aux dernières ils soutiennent totalement Maduro

      4. Je pense qu’au vu des infos le Venezuela est en guerre civile, comme toujours dans ce cas là aucun des deux camps n’est tout blanc, c’est et ça vas être de plus en plus dégueulasse, aucun doute. La guerre économique menée contre le régime de Chavez à été parachevée par la chute des cours du pétrole. Le reste c’est des conneries d’européens qui n’ont à vrai dire aucune idée de ce qui se passe la bas réellement, tout ce qu’on sait c’est que ça castagne sévère et qu’y a des morts à la pelle. Prendre les opinions d’il y a 5 ou 10 ans de représentant politiques français et les transposer à l’actualité c’est de la mauvaise foi caractérisée, le tweet qu’on ressort de Mélenchon est de 2013 :

        http://www.huffingtonpost.fr/2017/07/31/apres-lelection-ensanglantee-au-venezuela-ce-vieux-tweet-de-je_a_23057406/

        Si t’as des infos sérieuses à donner sur un soutien récent de la FI à Maduro je suis preneur Julien.

      5. Arrête tes salades Dup, c’est ridicule. Comment veux-tu que JeL’M et sa bande acceptent de bonne grâce de renoncer et à leur « Inspiration » et à leurs alliés bolivariens potentiels et à leur désormais maudite « Constituante »…
        Tu l’as entendu le Commandante JeL’M ces derniers jours ?
        Ben non, il envoie ses trois pieds nickelés au casse-pipe pour essayer de sauver les meubles et se fait sagement taiseux sur la matière chaude « Inspiration Bolivarienne », préférant causer congés payés et location estivale annulée… tou m’estounes.
        Il serre les fesses et fait secrètement brûler des cierges à St Ferréol sur le Vieux Port par sa bonne en espérant que le truc refroidisse vite à Caracas (ou au moins à la télé trisocolore) pasque pas bon pour son matricule le bazar.

      6. Je veux bien t’accorder que niveau com c’est pas le top, reste que le chavisme n’a pas été imposé au peuple Vénézuelien et que tant qu’il y a eu des ressources pétrolières ça a plutot fonctionné au grand dam des US voisins. La mort de Chavez, la corruption chronique, la chute du baril et les sanctions économiques ont fait le reste. Quand Maduro sera tombé et qu’on aura un joli régime d’extrême droite ultralibérale Pinochesque avec une belle purge assortie à la mise en vente de toutes les ressources du pays au profit des multinationales on fera les comptes… Tu sais aussi bien que moi que ce que redoutent tous les pays producteurs de pétrole à ce jour c’est que le Vénézuela ouvre les vannes a 35$ le baril, du coup le pays explose, étrange coincidence non?… Même poutine se réjoui de ce qu’il se passe là bas… Alors oui Maduro vas tomber, oui il vas enliser le pays au plus profond de la guerre civile pour essayer de sauver sa peau mais non rien à voir avec la constituante proposée par la FI mais oui il n’y aura aucun scrupule à désinformer les gens qui n’ont qu’une vague idée de ce qu’est une constituante et de les maintenir dans l’idée que la FI c’est lacher l’UE pour adhérer à l’Alba… Gagner des élections en rendant les gens plus bêtes, plus dégoutés et plus haineux ya aucune gloriole à en tirer… Et quand viendront les prochaines ça criera encore au secour Lepen…

      7. Arrête ton délire mec. Où il est ton Pinochet là en Am-Sud ?
        Ça va mal au Chili ? Ça s’est si mal passé en Uruguay sans régime bolivaro-mélenchien depuis vingt ans ? Lula n’a pas fait aussi bien au Brésil contre la misère que le Commandante à pétrodollars et son rejeton sans pétrodollars ?
        « Ouvrir les vannes » ? Mais y’a longtemps qu’elles le seraient s’il y avait quelque chose à faire couler mais même ça le régime n’a pas été foutu de le préserver, comme le reste, tout, absolument toute l’économie d’un pays qui fut un des plus riches du continent est en ruine, la société vénézuélienne avec, les rêves bolivariens d’une certaine « gauche » trisocolore avec.
        Echec.
        Echec et mat.
        C’est tout.

    1. https://www.smartmatic.com/news/article/smartmatic-statement-on-the-recent-constituent-assembly-election-in-venezuela/
      « Smartmatic has provided election technology and support services in Venezuela since 2004. Even in moments of deep political conflict and division we have been satisfied that the voting process and the count has been completely accurate. It is, therefore, with the deepest regret that we have to report that the turnout figures on Sunday, 30 July, for the Constituent Assembly in Venezuela were tampered with.
      […]
      We estimate the difference between the actual participation and the one announced by authorities is at least one million votes. […] »

      1. T’oublis un peu de dire que la même entreprise certifie que tous les résultats électoraux depuis 2004 ont été sans tâche :

        « Mugica ha rechazado responder si la manipulación del dato de participación cambia el resultado de las elecciones. El consejero delegado de Smartmatic ha recalcado que « incluso en momentos de profundo conflicto político » han tenido la certeza de que el proceso de votación y los resultados han sido « completamente exactos ». El responsable de la compañía ha afirmado que la empresa ha respaldado todos los resultados de las elecciones realizadas en Venezuela desde el año 2004, « independientemente del partido político que haya ganado ». Y ha dicho que el sistema automatizado utilizado en el país está diseñado para que, en caso de manipulación, « su detección sea inmediata y muy fácil ». Por ello ha reiterado que el dato de participación ofrecido por la autoridad electoral el pasado domingo está manipulado. »

        https://elpais.com/internacional/2017/08/02/actualidad/1501678213_523507.html

      2. Tain mais t’es con ou t’es basque ?
        Évidemment que ça y est, c’est l’argument premier pour la crédibilité du jugement…
        C’est quoi ça ?
        « (since 2004) Even in moments of deep political conflict and division we have been satisfied that the voting process and the count has been completely accurate. »
        Sinon, si ça te suffit pas, t’as même Lambert du Diplo qu’en avait déjà mis une couche en décembre dernier, exprès pour les dénialistes dans ton genre j’imagine…
        https://www.monde-diplomatique.fr/2016/12/LAMBERT/56923

  7. Et pas que les robots mais les humains aussi dans la campagne de Mélenchon. Ils étaient rassemblés dans des salles (on a pu voir des vidéos et des photos sur le net) et ils faisaient un max de clic pour gagner tous les sondages, ça en devenait ridicule, et insulter tous les gens de gauche autre qu’eux à coup d’insultes les plus basses possibles. Et leur propagande a gagné : les gens ont abandonné l’idée de voter pour quelqu’un d’autre que JLM, et c’est grâce à ça qu’il a eu son score.

    ils étaient aussi sur un tas de sites pour orchestrer leur propagande.

    J’ai du prendre, pour la 1ère fois de ma vie, des mesures de blocages sur une série importante de personnes twitter et facebooker.

      1. Moi j’ai vu une video du PS ils étaient tous assis en rond à se taper des paquets de Pepitos les salauds 🙂

    1. Je ne peux m’empêcher de sourire à la lecture de ce commentaire.
      Je sais, Mélenchon est méchant, d’ailleurs il mange des petits enfants au piment rouge tous les matins, prévoit un génocide en fonction du revenu annuel, et aussi une croisade de crucifixion de toutes celles et tous ceux qui ne jurent pas fidélité sur la photo du Che. Alertons l’ONU, voulez-vous ?

      Ceci dit, puisque vous savez tout cela, vous devriez aussi savoir que ce même jeu est pratiqué dans chaque état-major de campagne et dans chaque groupe « Les jeunes avec Untel ». Donc, stigmatiser un groupe sans tous les stigmatiser, c’est juste manquer un tout petit chouia de nuance et d’objectivité…mais bien sûr, l’objectivité comme la perfection n’existant pas, on dira que c’est une question de mesure dans la subjectivité.

      Tiens, on pourrait parler du comportement quasi parfait de bot à clics et à déroulement de phrases toutes faites des Jeunes avec Macron, de leur organisation ne laissant pas grand chose au hasard, des arguments pré-mâchés et des répliques répétés de pseudo twitter en pseudo twitter, du pourrissement de fils de discussion ad libitum, ad nauseum, etc. Et je ne le leur reproche pas, ça s’appelle du professionnalisme, et c’est tout à fait normal de tendre vers l’efficacité maximale dans la défense de sa cause.

      Ceci dit, je ne comprends pas le pourquoi du billet ci-dessus, car il ne m’apporte aucune information neuve. A part peut-être ré-esquisser une image de pauvre victime pour En Marche?

      Et si on parlait des velleités d’En Marche de court-circuiter l’Assemblée Nationale en acceptant que l’on VOTE en commission uniquement, et qu’on en passe plus par les débats en séance pleinière, histoire de ne pas avoir de débat, de faire taire les députés, même au sein de LREM, qui voudraient exprimer des réserves et s’opposer, voire refuser de voter une loi, si on passait les bornes ? Allez, je cite Libé, pour le plaisir :
      François de Rugy avance à ce sujet deux pistes de réflexion.

      La première consisterait à ne plus solliciter systématiquement les parlementaires pour voter des lois. Actuellement, tout projet ou proposition de loi passe dans un premier temps entre les mains d’une commission spécialisée (il en existe 7 au Sénat et 8 à l’Assemblée). Celle-ci a pour mission de rédiger un nouveau texte qui sera ensuite voté par les députés et sénateurs dans l’hémicycle. François de Rugy souhaite raccourcir le circuit. Il suggère que certaines lois soient débattues, amendées puis votées, uniquement en commission.

      Est-ce vraiment là un esprit de renouveau démocratique ? Moi j’appelle ça autrement, et je dis que ces gens sont un danger réel pour la démocratie. Mais bon, Jupiter sait, Jupiter est bon. Jupiter est le chemin. La France sera une start-up. Formidable!

    2. « Démocratie agonistique mouffienne » qu’ils appellent ça les hiérarques Mélenchiens en comité restreint…
      Ça veut dire ?
      Ben un truc dans l’genre « A la guerre comme à la guerre ! »
      Et pourquoi faire ?
      Ben… prendre le pouvoir ?
      Et pourquoi ?
      Ben…

  8. Ben quoi ? N’est-il pas dans l’ordre répété des choses que, sur ce vaste marché aux candidat(e)s que sont les élections -il est frais, mon Macron !-, la vente à la criée (ou à la « décriée ») devienne une tentation, une tendance, un vice facile auxquels cèdent de façon plus ou moins prononcée les médias dits traditionnels autant que les « nouveaux » médias (comme on parle de « nouvelles » technologies depuis belle lurette) ?
    Il n’y a rien de neuf dans les urnes, sur les places et dans les arènes.

  9. N’étaient ce pas des élections parfaitement binaires? Premier tour, on garde la méchante et le gentil. Deuxième tour, on choisit le gentil parce qu’il faut sauver la démocratie. Un scénario comme ca doit pouvoir être compris par microprocesseur. Alors Twitter et Facebook…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *