Ce n’est pas seulement le monde des affaires qui a lâché Trump hier, ce sont également les généraux

Partager