Fukushima : LE DÉMANTÈLEMENT EN QUESTION, par François Leclerc

Billet invité.

Les ingénieurs japonais de Toshiba et de l’International Research Institute for Nuclear Decommissioning (IRID) rivalisent de prouesses dans la conception de robots, avec comme objectif immédiat de localiser et d’observer les trois coriums tapis au fond des réacteurs dévastés de la centrale de Fukushima. Ces robots doivent en effet être capables de résister au très haut niveau de radioactivité régnant dans les enceintes de confinement et de pouvoir se déplacer dans leur chaos interne.

Continuer la lecture de Fukushima : LE DÉMANTÈLEMENT EN QUESTION, par François Leclerc

Partager

LE RETOUR À LA NORMALE, VOUS AVEZ DIT ? par François Leclerc

Billet invité.

Mario Draghi était attendu ce jeudi, il a parlé mais a créé la déception en appelant avec insistance à patienter, prenant à contre-pied les commentateurs financiers qui croient dur comme fer à l’imminence d’un changement de la politique monétaire de la BCE au nom d’un retour à la normale dont ils enregistrent les premiers signaux. Et rien ne semble pouvoir les en dissuader.

Continuer la lecture de LE RETOUR À LA NORMALE, VOUS AVEZ DIT ? par François Leclerc

Partager

LE LINGE PAS PROPRE DE LA FINANCE, par François Leclerc

Billet invité.

Une nouvelle histoire secoue la Deutsche Bank, cette mégabanque qui a illustré le pire du comportement de la profession avant de crouler sous les condamnations et les amendes, et dont le sauvetage n’est pas fini. Continuer la lecture de LE LINGE PAS PROPRE DE LA FINANCE, par François Leclerc

Partager

À QUAND LA PROCHAINE CRISE ? par François Leclerc

Billet invité.

Janet Yellen, la présidente de la Fed, a cru pouvoir affirmer que nous pourrions ne pas faire l’expérience d’une nouvelle crise « de notre vivant », mais elle n’a pas clos le débat à son propos, quand bien même elle aurait raison. « À quand la prochaine crise ? » est une interrogation présente dans toutes les pensées sinon dans tous les discours. Dans un monde complexe où circulent tant de certitudes erronées, elle fait exception pour être laissée sans réponse d’autant qu’elle est doublée d’une autre sur ce qui la déclenchera.

Continuer la lecture de À QUAND LA PROCHAINE CRISE ? par François Leclerc

Partager

L’ENTREPRISE COMME MODÈLE DE SOCIÉTÉ, par François Leclerc

Billet invité.

La mauvaise réputation des banques n’est plus à faire. Partie immergée d’un système financier aux acteurs et aux mécanismes méconnus, elles ont été chargées de tous les péchés et vouées à toutes les vindictes, détournant l’attention d’un vaste monde dont le caractère profondément systémique a été découvert, laissant les régulateurs désarmés. En découle la certitude qu’une prochaine crise va immanquablement survenir, associée à l’incapacité de prédire quand et comment.

Continuer la lecture de L’ENTREPRISE COMME MODÈLE DE SOCIÉTÉ, par François Leclerc

Partager

LA BELLE EUROPE QUI SE PROFILE ! par François Leclerc

Billlet invité.

Il fallait une annonce pour le dernier conseil des ministres franco-allemand, et le projet d’un avion de combat commun a fait l’affaire. Mais si le symbole est fort, l’entreprise est de très longue haleine et se limite à un geste politique à court terme. Pour le reste, c’est à dire les propositions de budget et d’un ministre de l’économie européen – la grande affaire d’Emmanuel Macron – Angela Merkel s’est contentée de laisser la porte ouverte en prononçant un laconique « on peut en parler » en sortie du conseil.

Continuer la lecture de LA BELLE EUROPE QUI SE PROFILE ! par François Leclerc

Partager

GRANDEUR D’HOMME, GRANDEUR D’ÂME, par François Leclerc

Billet invité.

Fermer la route des Balkans, c’était une chose, en faire autant de celle de la Méditerranée en est une toute autre, s’aperçoivent les plus hautes autorités. Les rencontres se succèdent, tout ou presque est essayé, mais il faut se rendre à l’évidence, l’exode des réfugiés vers l’Europe se poursuit et rien n’y fait obstacle. Que faire ?

Continuer la lecture de GRANDEUR D’HOMME, GRANDEUR D’ÂME, par François Leclerc

Partager

Brésil : LE PROBLÉMATIQUE RETOUR DE LULA , par François Leclerc

Billet invité.

En condamnant en première instance Lula à 9 ans et 6 mois de prison pour corruption et blanchiment d’argent, les juges ont franchi un nouveau pas au Brésil. Un autre avait déjà été franchi en début de semaine par le rapporteur de la commission parlementaire chargée d’analyser la mise en accusation du président Michel Temer pour corruption passive. Celui-ci a émis un avis favorable à l’ouverture d’un procès, qui doit encore être confirmé par la commission puis par les deux tiers des députés.

Continuer la lecture de Brésil : LE PROBLÉMATIQUE RETOUR DE LULA , par François Leclerc

Partager

Trump : C’EST AU PIED DU MUR… par François Leclerc

Billet invité.

Parmi les innombrables foucades venues et à venir de Donald Trump, l’attention est focalisée sur la sortie des accords de Paris des États-Unis, qui se distingue là où ses autres promesses électorales restent en pointillés. Leurs concrétisations ne sont pas brillantes, à commencer par la mise en cause de l’Obamacare, qui piétine. Deux autres gros dossiers restent en attente : la réforme fiscale et la dérégulation financière.

Continuer la lecture de Trump : C’EST AU PIED DU MUR… par François Leclerc

Partager

Réglementation : LES ACCOMMODEMENTS AVEC LE BON DIEU, par François Leclerc

Billet invité.

Les plus hautes autorités européennes savent y faire quand cela les arrange. L’Eurogroupe a absout hier les dirigeants italiens pour leur contournement du principe de base de l’Union bancaire, et la Commission cherche à ce que ses futurs accords commerciaux soient adoptés sans coup férir.

Continuer la lecture de Réglementation : LES ACCOMMODEMENTS AVEC LE BON DIEU, par François Leclerc

Partager

DES DISSONANCES ITALIENNES À FORTE PORTÉE, par François Leclerc

Billet invité.

En matière de politique européenne, Emmanuel Macron joue petit et Matteo Renzi joue gros. Et cela ne s’accorde pas, minorant la main du premier. En Italie, les trois partis qui se partagent l’électorat – le Parti démocrate, le Mouvement des 5 étoiles et Forza Italia (ainsi que ses alliés) – sont désormais tous sur la même longueur d’onde, prenant leurs libertés avec les contraintes budgétaires européennes.

Continuer la lecture de DES DISSONANCES ITALIENNES À FORTE PORTÉE, par François Leclerc

Partager

GROSSES TURPITUDES ET FAIBLES RÉCONFORTS DES INVESTISSEURS, par François Leclerc

Billet invité.

La forte demande des investisseurs pour la dette des pays émergents défie a priori toute logique. Connue pour ses défauts à répétitions, l’Argentine a placé sans coup férir une émission d’obligations à 100 ans, qui est sortie à 7,91 %. L’emprunt était de 2,75 milliards de dollars et la demande a été de 10 milliards. Incontestablement, le marché manifeste un sérieux appétit au risque et la logique de la finance n’a rien à voir avec celle de l’économie. Qui l’eût cru ?

Continuer la lecture de GROSSES TURPITUDES ET FAIBLES RÉCONFORTS DES INVESTISSEURS, par François Leclerc

Partager

GROS SOUCIS PRATIQUES ET THÉORIQUES À LA BCE, par François Leclerc

Billet invité.

La lecture des minutes de la réunion de juin de la BCE rend compte des incertitudes qui y règnent, et de sa prudence en conséquence. Les investisseurs sur le marché obligataire sont pour leur part aux aguets, venant d’exprimer leur nervosité en réagissant au débat interne portant sur la suppression de la promesse d’augmenter les achats de titres si besoin, qu’il a été décidé de maintenir ! Ce n’était pourtant pas la mer à boire, mais les taux ont immédiatement remonté, témoignage de leur forte sensibilité.

Continuer la lecture de GROS SOUCIS PRATIQUES ET THÉORIQUES À LA BCE, par François Leclerc

Partager

TALLINN, UNE RENCONTRE POUR VRAIMENT PAS GRAND CHOSE, par François Leclerc

Billet invité.

Bien que leur réunion était informelle, un communiqué écrit inhabituel en de telles circonstances a été publié à l’issue de la rencontre de Tallinn des ministres de l’intérieur. Dans l’intention manifeste, à défaut d’avoir pris de grandes décisions, de marquer le coup pour ne pas laisser l’appel à l’aide italien résonner dans le vide. Toutefois, le ministre estonien avait beau avoir promis une rencontre « ambitieuse », le ballon s’est dégonflé dans la journée.

Continuer la lecture de TALLINN, UNE RENCONTRE POUR VRAIMENT PAS GRAND CHOSE, par François Leclerc

Partager

LES COCHONS DE PAYEURS SONT TOUJOURS DE CORVÉE, par François Leclerc

Billet invité.

Les récents sauvetages des banques italiennes vont faire supporter par les contribuables 24 milliards d’euros d’aide, selon un décompte du Wall Street Journal. Quelles que soient les contorsions dont font preuve les autorités dans la justification de leurs choix, le moins que l’on puisse dire est que leur image n’en sort pas une fois de plus renforcée, l’Union bancaire dont ils se sont prévalus comme d’une grande réussite ayant comme principale mission de les protéger.

Continuer la lecture de LES COCHONS DE PAYEURS SONT TOUJOURS DE CORVÉE, par François Leclerc

Partager

DU PASSÉ ILS FONT TABLE RASE, par François Leclerc

Billet invité.

La jungle de Calais est l’objet de toutes les sollicitudes, maintenant que les 7.000 réfugiés qui à la fin y survivaient en ont été évacués manu militari. Les travaux de réhabilitation de cette zone d’une vingtaine d’hectares y ont débuté. Et, pour plus de précaution, un déboisage est prévu, tout étant mis en œuvre pour effacer les traces de ses occupants à titre très précaire et rendre le lieu impraticable s’ils s’avisaient de revenir.

Continuer la lecture de DU PASSÉ ILS FONT TABLE RASE, par François Leclerc

Partager

LA DETTE, CETTE SAVONNETTE ! par François Leclerc

Billet invité.

L’appartenance de l’Italie à la zone euro s’annonce comme un thème majeur d’élections législatives désormais repoussées à 2018. Cessant d’être un tabou, elle a été discutée au grand jour lundi dernier, à l’occasion d’une conférence organisée par le Mouvement des 5 étoiles à la Chambre des députés.

Continuer la lecture de LA DETTE, CETTE SAVONNETTE ! par François Leclerc

Partager

LES ONG, CES EMPÊCHEURS DE TOURNER EN ROND EN MÉDITERRANÉE, par François Leclerc

Billet invité.

Réunis dimanche soir à Paris, les ministres de l’intérieur allemand et français ont répondu dans l’urgence à l’appel à l’aide de leur collègue italien. Ils ont proposé comme mesure phare d’imposer un « code de conduite » aux ONG qui assurent le sauvetage en mer des réfugiés avant de les débarquer dans un port italien. Présenté comme destiné à « améliorer la coordination avec les ONG opérant en Méditerranée centrale », ce code que l’on pressent autant que possible restrictif sera élaboré par les autorités italiennes. L’objectif poursuivi est de ralentir l’exode à défaut de pouvoir le tarir. Une réunion des ministres des 28 membres de l’Union européenne devra statuer jeudi prochain à Tallinn, en Estonie.

Continuer la lecture de LES ONG, CES EMPÊCHEURS DE TOURNER EN ROND EN MÉDITERRANÉE, par François Leclerc

Partager

LA CRÉATION DE LA VALEUR EST DESTRUCTRICE, par François Leclerc

Billet invité.

Les temps ne sont pas cléments pour les banquiers centraux lorsqu’ils s’efforcent de garder un peu de leur mystère. Mario Draghi en a fait l’expérience à Sintra, en début de la semaine dernière, à l’occasion du forum annuel de la BCE. Prononcé devant un aréopage sélectionné de personnalités, son discours sur la politique monétaire de la banque a été surinterprété par les marchés, qui ont voulu y entendre l’annonce d’un changement de politique monétaire.

Continuer la lecture de LA CRÉATION DE LA VALEUR EST DESTRUCTRICE, par François Leclerc

Partager

Brexit : L’ENJEU DES CHAMBRES DE COMPENSATION, par François Leclerc

Billet invité.

La négociation du Brexit est officiellement engagée, destinée à durer deux ans, à moins que des prolongations ne soient comme il est vraisemblable accordées afin de repousser le moment fatidique d’un divorce qui en tout état de cause ne sera pas une franche séparation. Pour meubler, les commentateurs opposent les partisans du Brexit dur ou doux, cette énième resucée des faucons et des colombes qui a déjà tant servi.

Continuer la lecture de Brexit : L’ENJEU DES CHAMBRES DE COMPENSATION, par François Leclerc

Partager