Finance : L’ORTHODOXIE N’EST PLUS CE QU’ELLE ÉTAIT, par François Leclerc

Billet invité.

A défaut de la grande mise à plat qui s’imposerait, l’heure du doute a sonné. Deux discours sont tenus simultanément dans les allées du pouvoir : celui des adeptes de la religion féroce, comme dit Paul Jorion, qui n’en démordent pas, et celui des alarmistes qui comprennent que quelque chose cloche mais ne sont pas entendus.

Continuer la lecture de Finance : L’ORTHODOXIE N’EST PLUS CE QU’ELLE ÉTAIT, par François Leclerc

Partager

ET SI LE VERROU ALLEMAND SAUTAIT ? par François Leclerc

Billet invité.

Une paire de sondages électoraux en Allemagne ont suffi pour laisser entrevoir une nouvelle perspective politique européenne : le candidat du SPD Martin Schulz pourrait l’emporter sur Angela Merkel à l’automne et prendre sa place. Ce n’est pas fait, bien entendu, mais l’impressionnante progression du score du SPD montre qu’il ne s’agit pas d’un accident de parcours. Ses effets potentiels créeraient une ouverture dans un monde verrouillé.

Continuer la lecture de ET SI LE VERROU ALLEMAND SAUTAIT ? par François Leclerc

Partager

OÙ L’ON VA REPARLER DES BAD BANKS ! par François Leclerc

Billet invité.

La masse des prêts douteux inscrits au bilan des banques européennes est l’un de ces grands succès dont les plus hautes autorités ne se vantent pas, et pour cause. Au choix, ces actifs toxiques sont le souvenir de la crise des subprimes ou l’effet de leur politique de déflation. Qualifiées de NPL dans le jargon – acronyme anglais de « prêts non performants » – leur valeur représente tout de même un petit millier de milliards d’euros au nominal.

Continuer la lecture de OÙ L’ON VA REPARLER DES BAD BANKS ! par François Leclerc

Partager

LES BANQUES CENTRALES ONT-ELLES UNE MARCHE ARRIÈRE ? par François Leclerc

Billet invité.

La Fed est dans l’expectative avec l’arrivée d’un président dépensier qui pourrait changer la donne, si toutefois le Congrès à majorité républicaine s’y prête. Dans la perspective de la fin du mandat de Janet Yellen en février 2018, et la désignation d’un nouveau président de la Fed par Donald Trump, celui-ci se prépare à asseoir son influence en procédant également à des nominations au sein du Federal Open Market Committee (FOMC), sur le mode qui prévaut pour la Cour Suprême. Bénéficiant déjà d’une majorité au Sénat et à la Chambre des représentants, il conforterait ainsi davantage ses pouvoirs.

Continuer la lecture de LES BANQUES CENTRALES ONT-ELLES UNE MARCHE ARRIÈRE ? par François Leclerc

Partager

LE PROTECTORAT GREC RECONDUIT, par François Leclerc

Billet invité.

Divisés, les créanciers de la Grèce sont finalement parvenus à se mettre d’accord sur son dos. L’accord qui va encore devoir être mis en musique peut se résumer ainsi :

Continuer la lecture de LE PROTECTORAT GREC RECONDUIT, par François Leclerc

Partager

Grèce : L’ART DU CAMOUFLAGE, par François Leclerc

Billet invité.

Délicat de décrypter les déclarations enjouées qui ont été recueillies hier à la sortie de l’Eurogroupe consacré à la Grèce ! La lecture des dépêches des agences de presse et des articles des correspondants des quotidiens laisse ce matin tout autant sur sa faim, donnant l’impression que tout le monde en est au même point et se gratte la tête. Un accord est-il en vue et sur quoi porte-t-il  ? À défaut de clarté, on remarque que l’art du camouflage est en net progrès. Au moins, un accord est à ce sujet intervenu car tout le monde s’y est mis !

Continuer la lecture de Grèce : L’ART DU CAMOUFLAGE, par François Leclerc

Partager

Grèce : L’INDÉCENCE AU PLUS HAUT SOMMET, par François Leclerc

Billet invité.

Une nouvelle réunion de l’Eurogroupe aura lieu aujourd’hui, précédant une rencontre au sommet mercredi prochain à Berlin entre Angela Merkel, Christine Lagarde et Jean-Claude Juncker. Seul un « pré-accord » pourrait être atteint, énième habillage masquant les désaccords subsistant à propos de la Grèce, qui impliquent sans garantie d’y parvenir de conclure à l’arraché.

Continuer la lecture de Grèce : L’INDÉCENCE AU PLUS HAUT SOMMET, par François Leclerc

Partager

MARÉE CATALANE POUR LES RÉFUGIÉS, par François Leclerc

Billet invité.

Une marée humaine a envahi la via Laietana qui traverse Barcelone et que la maire Ada Colau avait appelé à remplir. 160.000 Catalans ont défilé jusqu’à la mer, où plus de 5.000 réfugiés sont morts noyés l’année dernière.

Continuer la lecture de MARÉE CATALANE POUR LES RÉFUGIÉS, par François Leclerc

Partager

ENCORE UN EXEMPLE DE CRÉATIVITÉ FINANCIÈRE, par François Leclerc

Billet invité.

Pour cette fois, ils sont tous d’accord, et c’est suspect en concluront les mauvais esprits ! L’Autorité bancaire européenne (EBA), la Banque centrale européenne (BCE), le Mécanisme européen de stabilité (MES) et le Conseil de résolution unique des banques de la zone euro sont tous favorables à la création d’une bad bank européenne.

Continuer la lecture de ENCORE UN EXEMPLE DE CRÉATIVITÉ FINANCIÈRE, par François Leclerc

Partager

Grèce : UN JEU TOUT PROCHE DU TILT, par François Leclerc

Billet invité.

Ses créanciers ne s’entendant que pour exiger de nouvelles mesures d’austérité sur les retraites et les impôts, le gouvernement grec a décidé de résister, faisant le pari que le temps joue pour lui. Les aviateurs appelaient cette figure d’acrobatie « passe frontale », lorsque leurs deux appareils fonçaient l’un sur l’autre, le perdant étant celui qui déviait de la trajectoire mortelle au dernier moment. Parfois, il y avait à ce jeu deux perdants.

Continuer la lecture de Grèce : UN JEU TOUT PROCHE DU TILT, par François Leclerc

Partager

ON NE SAURAIT MIEUX DIRE… par François Leclerc

Billet invité.

Constatant que les négociations avec la Grèce piétinent, le commissaire Pierre Moscovici a annoncé que « des réunions intensives » avaient lieu, ajoutant qu’il allait payer de sa personne : « moi-même, je me rendrai à Athènes mercredi… ». Et il en donne la raison : « nous sommes en train, après des années de crise, de construire ce que j’appelle une success story, où des réformes réussies permettent le retour à la croissance, à l’investissement, à la confiance. Il est vital de continuer ».

Continuer la lecture de ON NE SAURAIT MIEUX DIRE… par François Leclerc

Partager

SI MÊME JEAN-CLAUDE JUNCKER N’Y CROIT PLUS… par François Leclerc

Billet invité.

Lors de son arrivée à la tête de la Commission, en septembre 2014, Jean-Claude Juncker annonçait que l’Union allait jouer la carte de « sa dernière chance ». Mais, sans attendre la fin de son mandat en 2019, il a annoncé qu’il n’en briguerait pas un second et signifié qu’il n’y croit plus.

Continuer la lecture de SI MÊME JEAN-CLAUDE JUNCKER N’Y CROIT PLUS… par François Leclerc

Partager

LA GRÈCE SOUFFRE DOULEUR, par François Leclerc

Billet invité.

La sortie de la Grèce de la zone euro est déjà un des thèmes de la campagne électorale allemande. Christian Lindner, le leader du parti libéral-démocrate (FDP), qui remonte péniblement dans les sondages, propose de lui accorder une réduction de sa dette à cette condition. Poussées par un vent favorable, à l’extrême-droite, les troupes d’Alternativ für Deutschland (AFD) militent clairement pour la sortie. Et Thomas Oppermann, qui préside le groupe parlementaire du SPD, met en garde Wolfgang Schäuble contre la tentation de reprendre sa campagne de 2015 contre la Grèce dans ces conditions.

Continuer la lecture de LA GRÈCE SOUFFRE DOULEUR, par François Leclerc

Partager

WOLFGANG SCHÄUBLE, CE MAUVAIS GÉNIE, par François Leclerc

Billet invité.

Peu accoutumé aux propos nuancés et continuant à marquer son territoire avec persévérance, Wolfgang Schäuble vient de couper court à toute mise en cause ultérieure de sa politique en affirmant qu’il ne pouvait y avoir de réduction de la dette publique au sein de la zone euro, et que pour y procéder il fallait la quitter. Avec ce principe, ce n’est pas seulement le sort de la Grèce qui est en jeu.

Continuer la lecture de WOLFGANG SCHÄUBLE, CE MAUVAIS GÉNIE, par François Leclerc

Partager

DES SIGNAUX PARTANT DANS TOUS LES SENS, par François Leclerc

Billet invité.

Qui l’aurait prédit il y a encore quelques jours, les élections législatives allemandes de septembre prochain ne sont plus synonymes de quatrième mandat garanti pour Angela Merkel ! Bénéficiant d’une soudaine et puissante percée dans les sondages, un SPD désormais dirigé par Martin Schulz a ouvert le jeu politique, plaçant désormais la chancelière sur la défensive. Le nouveau secrétaire général peut aujourd’hui prétendre lui succéder au sein d’une nouvelle grande coalition qu’il dominerait, si les sondages le confirment.

Continuer la lecture de DES SIGNAUX PARTANT DANS TOUS LES SENS, par François Leclerc

Partager

GRANDE RECONFIGURATION DANS LE DÉSORDRE, par François Leclerc

Billet invité.

L’Allemagne est une des cibles favorites des sorties de Donald Trump et de l’entourage qu’il s’est donné. Certes, la mise en cause de ses énormes surplus commerciaux * n’est pas nouvelle, venant des États-Unis, des organisations multilatérales ou de la Commission européenne, mais elle a pris une toute autre dimension avec l’accusation de manipulation de l’euro formulée par Peter Navarro, le conseiller commercial du nouveau président. La sous-évaluation de la monnaie commune procurerait un avantage concurrentiel expliquant le volume des importations allemandes aux États-Unis, au détriment de l’industrie américaine et de l’emploi. Vrai ou faux ?

Continuer la lecture de GRANDE RECONFIGURATION DANS LE DÉSORDRE, par François Leclerc

Partager

Trump : VOUS N’AVEZ PAS TOUT VU !, par François Leclerc

Billet invité.

Fidèle à sa vision du monde résumée par le slogan « America First ! », Donald Trump n’a fait que prendre son élan avec le démantèlement d’Obamacare et la construction d’un mur avec le Mexique, ses premières mesures emblématiques. Pour la suite, il voit grand.

Continuer la lecture de Trump : VOUS N’AVEZ PAS TOUT VU !, par François Leclerc

Partager

Réfugiés : TERRIBLE HYPOCRISIE AU NOM DE L’EUROPE, par François Leclerc

Billet invité.

S’il y a un sujet sur lequel les dirigeants européens devraient se faire tout petits vis-à-vis de Donald Trump, c’est bien sur celui de l’émigration. Car ils ajoutent à sa même politique de fermeture des frontières une grande hypocrisie dans son énoncé, après avoir critiqué Trump au nom de valeurs européennes qu’ils ne respectent pas.

Continuer la lecture de Réfugiés : TERRIBLE HYPOCRISIE AU NOM DE L’EUROPE, par François Leclerc

Partager

L’ITALIE SUR UNE PENTE GLISSANTE, par François Leclerc

Billet invité.

Matteo Renzi et Beppe Grillo y étant favorables, la perspective de la tenue en juin prochain des élections législatives italiennes se confirme et celle d’une victoire du Mouvement des 5 étoiles se renforce. Si celle-ci se concrétise, l’appartenance de l’Italie à l’union monétaire sera vite remise en question.

Continuer la lecture de L’ITALIE SUR UNE PENTE GLISSANTE, par François Leclerc

Partager

EUROPE, LES GRANDES MANŒUVRES ONT COMMENCÉ, par François Leclerc

Billet invité.

En dépit des incertitudes qui pèsent sur le résultat des élections de cette année, les grandes manœuvres post-électorales ont commencé. Le sort qui va être réservé à la Grèce ne peut pas attendre, tandis que d’autres projets prennent tournure.

Continuer la lecture de EUROPE, LES GRANDES MANŒUVRES ONT COMMENCÉ, par François Leclerc

Partager