LES ALGOS SE MÊLENT DE CONSEIL FINANCIER, par François Leclerc

Billet invité.

Quel est l’avenir des robo-advisers, ces plate-formes de conseil en investissement automatisées qui croient leur heure venue ? La disruption va-t-elle se manifester avec éclat dans ce secteur, ou les banques, fortes de leur puissance financière et de leur portefeuille de clients, vont-elles retomber sur leurs pieds ? À peine naissante, leur offre est déjà diversifiée, avec comme principal atout de proposer des tarifs d’intervention très bas, l’intervention humaine étant très réduite.

Continuer la lecture de LES ALGOS SE MÊLENT DE CONSEIL FINANCIER, par François Leclerc

Partager

LA MAIN ÉLECTRONIQUE DES MARCHÉS, par François Leclerc

Billet invité.

Dans ce monde financier de plus en plus complexe et impénétrable, rien que dénicher le volume des ordres et des transactions effectives dont le trading à haute fréquence (THF) est à la source, est un exploit tellement les estimations rendues publiques sont variables – et le plus souvent datées. Il n’en reste pas moins certain que le THF a connu ces dernières années un essor fulgurant et irrésistible sur toutes les places financières.

Continuer la lecture de LA MAIN ÉLECTRONIQUE DES MARCHÉS, par François Leclerc

Partager

LA MAUVAISE MAIN DES RÉGULATEURS BANCAIRES, par François Leclerc

Billet invité.

La mise au point finale de Bâle III, ce nouvel ensemble réglementaire définissant les normes de fonds propres des banques édicté par le Comité du même nom, s’achemine lentement mais sans gloire. Les discussions finales traînent en longueur, marquées par une opposition entre Américains et Européens. Un compromis est recherché, avec le risque de ne pas aboutir au renforcement du montant plancher des fonds propres qui était recherché.

Continuer la lecture de LA MAUVAISE MAIN DES RÉGULATEURS BANCAIRES, par François Leclerc

Partager

LES DIRIGEANTS DU G7 PERTURBENT LE SAUVETAGE DES RÉFUGIÉS, par François Leclerc

Billet invité.

Le G7 qui se tient à Taormina en Sicile était annoncé comme allant être difficile, mais bien pire est survenu. Les débarquements étant interdits dans l’île pour raison de haute sécurité et de cité balnéaire en état de siège, 6.400 réfugiés sauvés en mer ces derniers jours ont dû être acheminés dans le sud du continent italien, rallongeant de 24 heures le trajet de navires surchargés, ceux de la marine marchande ne disposant pas de réserves d’eau, de nourriture et de couvertures pour les réfugiés. Les mesures d’interdiction n’ont pas été levées et les dirigeants sont face à leurs responsabilités.

Continuer la lecture de LES DIRIGEANTS DU G7 PERTURBENT LE SAUVETAGE DES RÉFUGIÉS, par François Leclerc

Partager

L’ÉPREUVE BUDGÉTAIRE QUI PÈSE SUR LES AMÉRICAINS, par François Leclerc

Billet invité.

L’habitude a été prise, les déplacements à l’étranger des chefs d’État s’apparentent désormais à la tournée des voyageurs du commerce, les temps sont durs. Dans ce domaine comme dans les autres Donald Trump fait les choses en grand. À Ryad, il récolte la promesse de 480 milliards de dollars de commandes, dont 110 milliards pour l’industrie américaine de l’armement. À Bruxelles, il enjoint ses partenaires européens de l’OTAN de régler leurs arriérés de facture. À Washington, il lance une enquête antidumping qui vise notamment les importations allemandes d’acier, et continue de menacer de représailles que représenterait une augmentation des droits de douane américains afin de réduire son déficit commercial.

Continuer la lecture de L’ÉPREUVE BUDGÉTAIRE QUI PÈSE SUR LES AMÉRICAINS, par François Leclerc

Partager

UN GRAND BANQUIER ITALIEN SE RÉVOLTE, par François Leclerc

Billet invité.

Le sauvetage à épisodes de la banque Monte dei Paschi di Siena finalement résolu, la crise du système bancaire italien est toujours sur le feu. Comment faire coïncider les modalités de sauvetage des banques les plus atteintes par les NPL (les prêts non performants) qu’elles détiennent tout en respectant la réglementation communautaire ? Là est toute la question, qui se focalise sur le sort de deux banques, cette fois-ci vénitiennes, dont le déficit en capital a été estimé à 6,4 milliards d’euros.

Continuer la lecture de UN GRAND BANQUIER ITALIEN SE RÉVOLTE, par François Leclerc

Partager

LA DYNAMIQUE DE MACRON VUE D’ALLEMAGNE ET D’ITALIE, par François Leclerc

Billet invité.

En Allemagne, l’embellie du SPD dans les sondages s’est révélée un feu de paille, éloignant maintenant qu’il est éteint toute perspective de victoire électorale à l’automne et rendant moins vraisemblable la reconduction d’une grande coalition avec la CDU/CSU. Cette perspective augure mal de la dynamique que le président français voudrait instaurer en développant d’étroites relations avec le gouvernement allemand, qui pour l’instant trouve quelques difficultés à démarrer.

Continuer la lecture de LA DYNAMIQUE DE MACRON VUE D’ALLEMAGNE ET D’ITALIE, par François Leclerc

Partager

LA CICATRICE GRECQUE N’EST PAS PRÈS DE SE REFERMER, par François Leclerc

Billet invité.

Il a fallu sept heures aux ministres membres de l’Eurogroupe pour se rendre à l’évidence qu’ils ne parviendront toujours pas à un accord à propos de la dette grecque. Ils remettront donc le couvert lors de la réunion de la dernière chance du 15 juin prochain. Donnant toute la mesure de sa flexibilité, Wolfgang Schäuble a une fois de plus bloqué la discussion, la renvoyant à la fin du plan de sauvetage en cours, en 2018.

Continuer la lecture de LA CICATRICE GRECQUE N’EST PAS PRÈS DE SE REFERMER, par François Leclerc

Partager

BERLIN A LE DERNIER MOT, par François Leclerc

Billet invité.

Emmanuel Macron espère entrebâiller une porte, Martin Schulz vient à son tour d’en assurer la fermeture. Pas question d’euro-obligations, a-t-il asséné, que ce soit pour financer un fonds d’investissement européen ou les émissions à venir de la dette ! Dans une interview au Frankfurter Allgemeine Zeitung, le dirigeant social-démocrate compare à « un fantôme » le débat à propos de la mutualisation, et prévient que celui sur les euro-obligations est « terminé ». Il se contente de renvoyer au Mécanisme européen de stabilité (MES) au sein duquel chaque pays est responsable au prorata de son apport au capital, suivant la clé utilisée pour la BCE.

Continuer la lecture de BERLIN A LE DERNIER MOT, par François Leclerc

Partager

LE PIÈGE DE LA COHÉSION FRANCO-ALLEMANDE, par François Leclerc

Billet invité.

Wolfgang Schäuble renforce son verrouillage politique. Il prend date dès à présent, confiant dans le résultat des élections en raison de la déconfiture du SPD annoncé par les sondages. Il marque son territoire et répond indirectement aux tentatives d’ouverture d’Emmanuel Macron, confirmant que, les projecteurs de Berlin éteints, la rencontre du président français avec Angela Merkel était du cinéma. À le suivre, tout reste à faire, et rien n’indique qu’il sera désavoué.

Continuer la lecture de LE PIÈGE DE LA COHÉSION FRANCO-ALLEMANDE, par François Leclerc

Partager

LE BRÉSIL PLONGE DANS L’INCONNU, par François Leclerc

Billet invité.

Le jeu de massacre continue au Brésil avec l’ouverture par la Cour suprême d’une enquête pour « obstruction à la justice » visant le président par intérim Michel Temer. Celui-ci s’est faute de mieux déclaré « victime d’un complot », tandis que les rues des grandes villes du pays retentissaient du slogan « Fora Temer ! » (Dehors Temer).

Continuer la lecture de LE BRÉSIL PLONGE DANS L’INCONNU, par François Leclerc

Partager

L’IRRÉSISTIBLE ASCENSION DES INÉGALITÉS, par François Leclerc

Billet invité.

Selon la Fed de New York, le volume des emprunts des particuliers a dépassé le pic atteint en 2008. Elle met en garde contre toute interprétation hâtive à ce sujet : le temps de la titrisation à tout-va des prêts « subprimes » n’est pas revenu, mais elle reconnait qu’il ne faut pas y voir un signe du redémarrage de l’économie et que ce n’est en rien « un motif de célébration ».

Continuer la lecture de L’IRRÉSISTIBLE ASCENSION DES INÉGALITÉS, par François Leclerc

Partager

Grèce : COMMENT FAIRE COÏNCIDER RÉALITÉ ET FICTION ? par François Leclerc

Billet invité.

À Athènes, les lignes n’ont toujours pas bougé, les épisodes précédents sont rejoués. L’échéance de juillet de plus de 7 milliards d’euros s’approche et les tractations entre les créanciers s’éternisent. La prochaine réunion du 22 mai de l’Eurogroupe va à nouveau être l’occasion de commentaires enjoués sur le thème tout va bien, sans garantie que tout soit bouclé. À ce jour, un insaisissable accord avec le FMI est toujours recherché.

Continuer la lecture de Grèce : COMMENT FAIRE COÏNCIDER RÉALITÉ ET FICTION ? par François Leclerc

Partager

BERLIN, L’OCCASION RATÉE DE MACRON, par François Leclerc

Billet invité.

Les commentaires fleurissent suite à la rencontre de Berlin entre Angela Merkel et Emmanuel Macron. Mais si l’on veut aller à l’essentiel et ne pas se laisser impressionner par leur cinéma, cette dernière n’a en réalité rien cédé. Le président français a donné des garanties de bonne conduite, contre lesquelles il a obtenu le principe d’une concertation bilatérale sur une longue liste de desiderata, et la chancelière a annoncé qu’il allait falloir en discuter « calmement » … Voilà le résumé fidèle qui peut en être donné, une fois les petites phrases de circonstance mises de côté…

Continuer la lecture de BERLIN, L’OCCASION RATÉE DE MACRON, par François Leclerc

Partager

AU THÉÂTRE À BERLIN CE SOIR, par François Leclerc

Billet invité.

La visite du président français à Berlin avait été bien préparée, lui donnant l’opportunité d’illustrer la nouvelle dynamique qu’il entend donner à la coopération franco-allemande. « Du point de vue allemand, il est possible de changer les traités si cela fait sens », a déclaré Angela Merkel, connaissant son monde et sachant que sa restriction sera oubliée et que seule son ouverture sera retenue.

Continuer la lecture de AU THÉÂTRE À BERLIN CE SOIR, par François Leclerc

Partager

L’ALLEMAGNE ARTISAN ET VICTIME DE LA FRAGMENTATION DE L’EUROPE, par François Leclerc

Billet invité.

Les excédents commerciaux records que l’Allemagne dégage mois après mois ne sont pas seulement le fruit de ses réformes du travail et de sa politique économique. Ils contribuent également à un dysfonctionnement majeur de la zone euro, la déséquilibrant et rendant le sort du pays indissociable de ce qui va advenir de cette dernière. L’Allemagne a beaucoup à perdre de son éclatement, raison pour laquelle son gouvernement s’acharne à vouloir faire le bonheur de ses partenaires malgré eux !

Continuer la lecture de L’ALLEMAGNE ARTISAN ET VICTIME DE LA FRAGMENTATION DE L’EUROPE, par François Leclerc

Partager

LE CINÉMA FRANCO-ALLEMAND, par François Leclerc

Billet invité.

« Nous ferons tout, non seulement pour aider la France, mais aussi pour façonner le projet européen avec la France », a déclaré samedi Angela Merkel, en prélude à sa réception d’Emmanuel Macron à Berlin de lundi. Celui-ci, qui voudrait bien pousser son avantage, a annoncé à peine arrivé à l’Élysée que « l’Europe sera refondée et relancée ». Nous entrons dans l’ère des faux-semblants et des effets d’annonce.

Continuer la lecture de LE CINÉMA FRANCO-ALLEMAND, par François Leclerc

Partager

SCÈNES ÉDIFIANTES DE LA VIE COURANTE, par François Leclerc

Billet invité.

Le risque politique est sur le déclin, tout du moins en Europe, mais celui-ci est décidément insaisissable, réapparaissant sous la forme d’un nouveau risque, le cyber-risque. Au premier rang des victimes de l’attaque informatique figure le système de santé NHS britannique, déjà au bord de la rupture. Les hôpitaux ont été atteints, leurs systèmes informatiques paralysés, la désorganisation s’instituant dans tous les services, urgences compris.

Opportunément, une réunion du G7 avait lieu en Italie à Bari. Comment croyez-vous que les ministres des finances ont réagi ? Ils n’ont pas hésité une seconde, selon un porte-parole du Trésor américain, qui a assuré que la protection des infrastructures informatiques du système financier est « un effort crucial pour la sécurité nationale ». Les priorités sont clairement établies, ainsi que les points de faiblesse…

Partager

CE BON DOCTEUR SCHÄUBLE… par François Leclerc

Billet invité.

Emmanuel Macron est-il porteur d’une alternative à la politique de Wolfgang Schäuble ? On peut dès à présent en douter. Le tout-puissant ministre allemand veut renforcer les pouvoirs du Mécanisme européen de stabilité (MES) afin de parfaire le verrouillage de la situation, le gouvernement allemand y bénéficiant d’un poids prédominant qui lui fait encore défaut à la BCE ou à la Commission. Que peut-il être opposé à cette politique de fermeture accrue qui pourrait l’emporter ?

Continuer la lecture de CE BON DOCTEUR SCHÄUBLE… par François Leclerc

Partager

LE PIÈGE EUROPÉEN DE MACRON SE REFERME, par François Leclerc

Billet invité.

Les marges de manœuvre européennes du nouveau président français sont étroites. Les titres de la presse font avantageusement état d’une embellie économique qui pourrait lui profiter, mais celle-ci tient plus d’une modeste reprise conjoncturelle, qui demande à être confirmée, que d’une relance significative. Dans ces conditions, comment les obligations européennes de réduction du déficit budgétaire en dessous de 3% du PIB pourront-elles être respectées cette année ou la suivante ? D’ores et déjà, Jean-Claude Juncker dénonce l’importance des dépenses françaises pour ne pas prêter le flanc aux critiques de mollesse en provenance d’Allemagne…

Continuer la lecture de LE PIÈGE EUROPÉEN DE MACRON SE REFERME, par François Leclerc

Partager