ANELLA : Comment mettre au point un robot qui ferait VRAIMENT peur !

Dans un article de Morgane Tual dans Le Monde du 9 mai intitulé Pourquoi Google se sert de romans à l’eau de rose pour améliorer une intelligence artificielle, on peut lire ceci :

[Selon] deux chercheurs de Georgia Tech, Mark Riedl et Brent Harrison, […] la littérature peut inculquer des valeurs morales à des programmes d’intelligence artificielle. « Nous n’avons pas de manuel rassemblant toutes les valeurs d’une culture, mais nous avons des collections d’histoires issues de ces différentes cultures », expliquent-ils dans leur article de recherche publié en février. « Les histoires encodent de nombreuses formes de connaissances implicites. Les fables et les contes ont fait passer de génération en génération des valeurs et des exemples de bons comportements. (…) Donner aux intelligences artificielles la capacité de lire et de comprendre des histoires pourrait être la façon la plus efficace de les acculturer afin qu’elles s’intègrent mieux dans les sociétés humaines et contribuent à notre bien-être. »

Continuer la lecture de ANELLA : Comment mettre au point un robot qui ferait VRAIMENT peur !

Partager

Un Terminator à chats opérationnel en Australie, par Roberto Boulant

Billet invité.

C’est bien connu, la gentille petite boule de poils qui ronronne sur nos genoux se transforme en redoutable prédateur dès la porte du jardin franchie. Et les Australiens en savent quelque chose, eux dont les ancêtres introduisirent ce petit félidé pour lutter contre les rongeurs, ignorant par là-même qu’à chaque problème il existe une solution simple, évidente… et fausse.

Continuer la lecture de Un Terminator à chats opérationnel en Australie, par Roberto Boulant

Partager

Intelligence artificielle, une douce installation, par Marc Dujardin

Billet invité.

En médecine, une partie de la réussite tient au fait d’avoir été bien orienté dans le système des soins de santé. Si votre état nécessite une prise en charge rapide par une structure technique spécialisée, vous avez intérêt à y être adressé dans les meilleurs délais. C’est le cas par exemple des infarctus cardiaques, des accidents vasculaires cérébraux, des perforations digestives, etc.

Continuer la lecture de Intelligence artificielle, une douce installation, par Marc Dujardin

Partager

Robotique – À quelque chose, malheur est bon !, par Roberto Boulant

Billet invité.

La journaliste Naomi Klein a, dans son célèbre essai La Stratégie du choc, la montée d’un capitalisme du désastre, démontré la manière dont de puissants intérêts privés pouvaient profiter de la survenue de toutes sortes de « chocs », pour faire évoluer et détourner le rôle de l’État en leur faveur.

Continuer la lecture de Robotique – À quelque chose, malheur est bon !, par Roberto Boulant

Partager

Les machines, leur évolution, et nous, par Mathieu Van Vyve

Billet invité. Ouvert aux commentaires.

Mise à jour, 13/3/16 : J’ai rédigé le billet ci-dessous avant que l’on apprenne ce matin que Lee Sedol a gagné la quatrième manche. Le programme a mal évalué la qualité de la position à un moment donné et ne s’est « rendu compte » qu’il était mal embarqué que 4 coups plus tard. Ceci démontre qu’AlphaGo n’est sans doute pas « largement supérieur » ou au moins qu’il évalue mal certaines configurations. Mais cela ne change pas grand-chose à la discussion ci-dessous : le saut qualitatif reste à mon sens réel et inattendu, et nous autres humains semblons mal équipés pour anticiper ces évolutions.

Continuer la lecture de Les machines, leur évolution, et nous, par Mathieu Van Vyve

Partager

« L’Intelligence Artificielle est un naufrage (dormez tranquilles, braves gens) … »

Autour de Marvin Minsky – chercheur au MIT, auteur de La Société de l’Esprit, devenu un classique des sciences cognitives – des équipes travaillaient d’arrache-pied, avec des budgets conséquents, à l’élaboration de cet automate ultime qui pourrait déduire, comparer, juger, décider comme nous. Mieux que nous. Et pourtant, ce chercheur – mort récemment, le 24 janvier 2016 -, était désabusé quand je l’ai rencontré, en 2011, à Cambridge. Il était conscient du naufrage de cette aventure, qui avait été un moment, avec la conquête spatiale, un des projets-phares du XXe siècle.

L’intelligence fragmentée, ROGER-POL DROIT | 18/02/2016

Partager

Comment faire naitre une IA forte, à l’insu de son plein gré ?, par Roberto Boulant

Billet invité.

L’homme peut-il créer une Intelligence Artificielle forte, c’est-à-dire une machine consciente d’elle-même, éprouvant des émotions et des sentiments ? N’est-ce pas plutôt là un fantasme de toute puissance ? Le signe d’une grande puérilité de la part d’une créature qui ne sait même pas définir ce qu’est la conscience, et dont le représentant standard, éprouve déjà les plus grandes difficultés devant la notice de montage d’un meuble suédois ?

Continuer la lecture de Comment faire naitre une IA forte, à l’insu de son plein gré ?, par Roberto Boulant

Partager

Révolutions coperniciennes, par Cédric Chevalier

Billet invité.

La nouvelle nous est parvenue avec un certain décalage : le programme informatique AlphaGo, développé par Google DeepMind[1], est devenu en octobre 2015 le premier programme de go à battre un humain joueur professionnel de go.[2] Paul Jorion nous en a d’ailleurs parlé très récemment.

Continuer la lecture de Révolutions coperniciennes, par Cédric Chevalier

Partager

Singularité : Une amère défaite !

Le go, c’était le dernier rempart : le nombre de combinaisons possibles est faramineux, du coup il faut prendre des décisions à partir d’une impression générale, la fameuse intuition, et nous pouvions nous dire pour nous rassurer : « Là, ils ne parviendront pas à nous avoir ! »

Hélas ! les murailles de Jéricho sont tombées : c’est fini !

J’aimerais écrire : « L’être humain a perdu une bataille, mais l’être humain n’a pas perdu la guerre… » mais je n’en ai pas le courage… (voyez la tête du champion défait : il n’en revient pas – pas nécessaire de comprendre l’anglais !)

Partager

Singularité, Intelligence Artificielle, et crétinerie naturelle, par Roberto Boulant

Billet invité.

Les choses sont donc claires, malgré les coups portés par de sombres voyous tels Copernic, Darwin ou Hubble, l’Homme (avec h et ego majuscule) reste la créature la plus intelligente de tout l’univers connu. Ou pour être plus précis, disons que nous sommes raisonnablement sûrs de ce fait, à l’échelle de notre système solaire. C’est-à-dire sur une distance de 17 à 18 heures lumière… à comparer aux 45 milliards d’années-lumière de rayon de la sphère de l’Univers observable.

Continuer la lecture de Singularité, Intelligence Artificielle, et crétinerie naturelle, par Roberto Boulant

Partager

Les robots nous trouvent rasoir, par Roberto Boulant

Billet invité.

Le lien faisant dépendre en partie la conscience du type d’architecture corporelle et de ses sens est très important. L’écoulement du temps n’étant déjà pas le même pour nous que pour un séquoia par exemple, plusieurs ordres de grandeur sépareront la vitesse de réponse de nos cerveaux biologiques de celle de l’Intelligence Artificielle. Il y aura donc le problème de la vitesse, mais inévitablement aussi, celui de la distance. Notre conversation risque d’être rapidement aussi distrayante aux yeux (!?) d’une IA, que celle d’un séquoia pour nous…

Partager

Que mille fleurs s’épanouissent aux pieds de la République Scientiste, par Roberto Boulant

Billet invité

Vous en étiez resté à Miss France et à ces demoiselles défilant devant un parterre de vieux messieurs libidineux ? Désolé, mais tout cela est horriblement daté 20ème siècle : place au défilé devant … une intelligence artificielle ! ou plus précisément, devant des algorithmes de reconnaissance faciale.

Continuer la lecture de Que mille fleurs s’épanouissent aux pieds de la République Scientiste, par Roberto Boulant

Partager

Le temps qu’il fait le 17 décembre 2015

J’ai rencontré un petit souci avec youtube, la fin de la vidéo est coupée. Je terminais en précisant que le compte-rendu dans Le Monde que j’évoque portait sur mon intervention aux Entretiens du nouveau monde industriel.

Partager

Le Monde, Emploi et robotisation : progrès ou prolétarisation ? Un choix politique, par Margherita Nasi

Un excellent compte-rendu par Margherita Nasi de mon intervention hier aux Entretiens du nouveau monde industriel, dans le journal Le Monde.

« Réjouissons-nous, nous sommes à l’aube de l’ère post-humaine », affirme Martin Rees. Pour l’Astronome royal du Royaume-Uni, le destin de l’espèce humaine est tranché : notre rôle au sein de l’évolution aura été de faire advenir les machines. La mise à l’écart de l’homme par les machines est-elle irréversible ? Mardi 15 décembre, ce n’est pas un astrologue mais un anthropologue et économiste, Paul Jorion, qui soulève la question dans le cadre des nouveaux entretiens industriels, organisés au centre Georges Pompidou à Paris et consacrés à « la toile que nous voulons ».

Continuer la lecture de Le Monde, Emploi et robotisation : progrès ou prolétarisation ? Un choix politique, par Margherita Nasi

Partager

LE TEMPS QU’IL FAIT LE 11 DÉCEMBRE 2015 – (Retranscription)

Retranscription de Le temps qu’il fait le 11 décembre 2015. Merci à Olivier Brouwer !

Bonjour, nous sommes le vendredi 11 décembre 2015. Et ce matin, en me levant, j’avais une idée assez précise de ce dont je voulais vous parler, qui était du fascisme en général et des élections en particulier, et puis, c’est François Leclerc qui m’a fait complètement dérailler, je me suis mis à penser à tout à fait autre chose (à parler aussi, vous allez voir).

Continuer la lecture de LE TEMPS QU’IL FAIT LE 11 DÉCEMBRE 2015 – (Retranscription)

Partager

Le temps qu’il fait le 11 décembre 2015

Ex_machina, film de Alex Garland

Paul Jorion :

Principes des systèmes intelligents (1989)
La crise du capitalisme américain (2007)
Comment la vérité et la réalité furent inventées (2009)
Le prix (2010)
Penser tout haut l’économie avec Keynes (2015)

Pablo Servigne et Raphaël Stevens : Comment tout peut s’effondrer. Petit manuel collapsologie (2015)

Partager

Revenu de base : LA BRISE INDÉCISE DES TEMPS NOUVEAUX, par François Leclerc

Billet invité.

Le revenu de base pour chaque citoyen sans condition de ressources est une idée qui trotte dans l’air sous différentes formes et avec différentes intentions, les bonnes et les moins bonnes. Dernier pays en date à l’étudier, la Finlande qui envisage de la tester en 2017.

Continuer la lecture de Revenu de base : LA BRISE INDÉCISE DES TEMPS NOUVEAUX, par François Leclerc

Partager