Mark O’Connell, To Be a Machine (V) Qu’est-ce que la Singularité ?

La notion de vitesse de libération de la longévité, calquée sur la vitesse de libération de l’attraction terrestre (11,2 km/s, soit 40.320 km à l’heure) implique que, selon les transhumanistes, nous serons arrachés à la mortalité lorsque les progrès constants de la médecine feront que notre espérance de vie augmentera chaque année de davantage que douze mois. Une révolution aura ainsi eu lieu, comme conséquence d’une évolution graduelle, celle qui fait que notre espérance de vie augmente d’ores et déjà chaque année de quelques mois.

Continuer la lecture de Mark O’Connell, To Be a Machine (V) Qu’est-ce que la Singularité ?

Partager

Mark O’Connell, To Be a Machine (II) La mort, une question soluble ?

Ouvert aux commentaires.

Dans son remarquable To Be a Machine, Mark O’Connell se montre-t-il favorable ou hostile au transhumanisme dont il rend compte à partir du contenu de nombreux entretiens et d’expériences partagées avec des militants du mouvement ?

Continuer la lecture de Mark O’Connell, To Be a Machine (II) La mort, une question soluble ?

Partager

Mark O’Connell, To Be a Machine (I) À propos de l’auteur

Mark O’Connell a obtenu un doctorat en littérature anglaise à Trinity College Dublin, université où il enseigna ensuite quelques années. Il a consacré sa thèse au romancier John Banville, Irlandais comme lui, qualifié par un critique de « Proust mâtiné de Nabokov ».

Continuer la lecture de Mark O’Connell, To Be a Machine (I) À propos de l’auteur

Partager