Envoyez par mail 'Le venin' à un ami

Envoyez une copie de 'Le venin' à un ami

* Required Field






Separate multiple entries with a comma. Maximum 5 entries.



Separate multiple entries with a comma. Maximum 5 entries.


E-Mail Image Verification

Loading ... Loading ...
Partager :

59 réflexions sur « Le venin »

  1. Tout cela n’est pas clair.

    D’après ces deux articles de la Tribune:

    1/ cette interdiction PARTIELLE existait déjà depuis 2008 jusqu’à ce qu’elle arrêtée en 2010

    1bis/ à noter que le même type d’interdiction existait aussi en France.

    2/ cette interdiction PARTIELLE annoncée aujourd’hui par Merkel ne couvre en fait non pas l’ensemble des valeur du Dax, mais seulement les valeurs bancaires allemandes fortement chahutée dernièrement.

    2bis/ Une date de fin de la mesure est annoncée pour mars 2011.

    Bref, rien de transcendant dans tout ça et pas de quoi malheureusement sauter au plafond ! ou ai-je raté un épisode ?

    http://www.latribune.fr/bourse/20100518trib000510297/l-allemagne-interdit-partiellement-les-ventes-a-decouvert.html

    http://www.easybourse.com/bourse/international/news/791974/fin-de-linterdiction-de-la-vente-a-decouvert-en-allemagne.html

  2. Donc un grand bravo à Mme Merkel pour cette courageuse initiative.

    Mais j’ai lu quelque part qu’elle aurait dit que l’Allemagne aussi vivait au-dessus de ses moyens.

    Va-t-elle enfin comprendre que c’est la finance qui vit au-dessus des moyens des peuples ?

    Et qu’il est urgent de mettre un terme à celà ?
    Qu’il est urgent de remettre l’argent là où il doit être càd non seulement en circulation mais aussi à sa vrai place : un moyen commode d’échanger des choses et non pas un moyen de « faire de l’argent » !

    Que les richesses produites doivent en premier lieu servir au bien-être des peuples et non à leur asservissement ?

    Le chemin est encore long.
    Ce n’est qu’un début, continuons le combat !

    1. « ce n’est qu’un début continuons le combat » ! faut pas exagérer… qui combat qui ? Nous et Merkel contre les marchés ? Merkel a peut-être compris quelque chose concernant la finance et la bonne manière de préserver certains intérêts (lesquels d’ailleurs ? ceux de l’Allemagne, de l’industrie allemande, de l’Europe, de l’Euro, du deutschmark, tout ça à la fois ?) mais je doute que cet assainissement des marchés régle la crise du capitalisme ; arrêter Al Capone n’a pas éradiqué les mafias, l’étape maintenant est de récupérer l’argent siphoné chaque jour au détriment du travail et au profit du capital et là Merkel risque de ne plus être du même bord

  3. Si l’Europe venait à priver les spéculateurs de leurs « TOYS » , ne craignez-vous pas qu’ils désertent les places financières européennes pour d’autres, et donc priver la zone euro de liquidité sur les marchers?

    1. @reveil : Les contrats à terme mettant en jeu 2 parieurs, l’un spéculant à la hausse, l’autre à la baisse, c’est soit l’un soit l’autre qui gagne ou qui perd, il y a un transfert entre eux et c’est tout. Si ce type d’opérateur disparait, çà ne changera rien, puisque de toute façon ils n’apportent aucun financement réel à un acteur économique. Par ailleurs, ces opérations de spéculations pures sont, dans bien des cas, à ma connaissance, leur activité principale. Mais bon, seul un professionnel introduit pourrait-vous dire plus précisément comment sont ventilées leurs activités, et si en conséquence une telle mesure pourrait vraiment séparer les « bons » des « mauvais » financiers. à suivre.

    2. @reveil
      qu’ils s’en aillent au plus vite ! ils n’apportent aucune plue-values pour nos economies, nos democraties, pour le progres social.

      Ce sont des parasites et comme la majorité des parasites, ils ne se contentent pas d’etre inutiles, ils sont nuisibles

    3. Feu en la demeure ! par Paul Jorion

      Ne me dites pas que cela va « affecter la liquidité » : à ce reproche, j’ai l’habitude de répondre que les parieurs ne créent de la liquidité que pour d’autres parieurs et que cela n’a donc aucune importance, mais aujourd’hui, j’ajouterai autre chose : « À ce stade-ci de désintégration probable de la zone euro : la liquidité, on s’en fiche ! »

  4. Oui, c’était moi, le commentateur. Dire « qu’elle était sans grande portée » serait exagéré. Cette proposition me semble sans aucune portée. Ce n’est pas en corrigeant tel ou tel des délires financiers qu’on peut résoudre quoi que ce soit de la dominance sociale. La seule méthode envisageable (envisageable même à l’intérieur d’un seul pays), serait de plafonner les fortunes personnelles.

    Pour les ventes à découvert, personnellement, je ne connais pas de meilleure manière… de faire totalement faillite. Si certains allumés se sentent suicidaires, quelle importance ? Le système ira de toutes façons à terme. Sans jeu de mots, le terme, c’est sa fin, comme l’explique le dernier article de Lordon.

    A analyser les petits détails du système, on ne peut aboutir qu’à proposer de petites solutions qui, au mieux, permettraient au système de se corriger. C’est-à-dire, à la dominance sociale de perdurer un temps, plutôt que de crever maintenant.

    Oui, vous m’avez répondu « Parlez-en à un financier et observez son visage ». Mais, en écho, parlez lui de n’importe quoi, de n’importe quel détail insignifiant qui égratignerait ses bénéfices et il aura la même offuscation scandalisée. Je ne parle pas de parler à un financier. Je parle de lui interdire d’exister, tout simplement en claquant la porte sur les doigts de ceux dont personne n’a besoin.

    1. « Agrandir et améliorer les cages est le contraire de les abolir » (Louis Scutenaire)

      Ah Betov, où étiez-vous passé ! Cet air vivifiant me manquait !

      La dominance sociale, en effet: la volonté de puissance libérée, débridée et exaltée dans cet environnement délétère…

      Je pense également que la capacité de nuisance de l’homme sur ses semblables doit être réduite, notamment par le plafonnement de ses revenus. Au-delà d’une certaine fortune, le combustible ne sert plus qu’à dépenser de l’énergie de façon complètement inutile et destructrice.

      D’un autre côté, la majorité est persuadée que le bonheur réside dans la conquête de nouveaux territoires… Quand sonne à nouveau la charge de la cavalerie…

      Le phénomène dans la boîte de pétri: voilà le phénomène si peu sapiens, en effet.

      Léon Chestov nous a déjà nous rappelé ce que racontait Dostoïevski, à savoir que l’homme aime (aussi) la souffrance.

      Connais-toi, toi-même, disait-il en substance, …

      Nous sommes des animaux ambigus qui progresserons peut-être lorsque nous aurons pris conscience de notre capacité à détruire. Il n’y a pas d’hommes « bons » ou » mauvais » mais seulement des êtres plus ou moins conscients de leur capacité à maîtriser ou non le pire en eux, selon moi.

      « Tu vois pas qu’on s’aime pas ? » (Alain S., philosophe de la fin du XXème siècle)

      Cordialementao à tous et merci à notre génial tavernier (gourou facétieux 🙂 ) pour la liberté d’expression qui règne dans son établissement

    2. Betov, je suis sur la même longueur d’onde.

      D’autant que même s’il FAUT reconnaître que pour une fois, un politique ose aller dans le bon sens, cette mesure aurait au moins dû être appliquée par TOUS les pays d’Europe.
      D’accord, je suis exigeant, mais…

      Joan, plus bas, a indiqué un lien vers le dernier article de F.Lordon, qui vaut presque du F.Leclerc.
      Je conseille de le lire, il n’y a rien à jeter. (sauf les banques et leurs actionnaires 😉 )

  5. Sur boursorama ce matin :

     » … Selon les analystes, l’euro souffre également de la décision du Sénat américain lundi d’approuver une mesure destinée à bloquer à l’avenir les aides du FMI du genre de celles apportées à la Grèce en l’absence de garanties suffisantes que l’argent prêté sera remboursé. …  »

    Le prochain G20 se promet d’être comme à l’habitude, de façade.

  6. Ahah, Merci Mr Jorion. Continuez votre noble travail.
    A titre personnel, bien que je soutienne votre démarche, je n’aurais jamais cru qu’une telle mesure puisse être prise.

    Encore maintenant je suis sceptique mais qui ne tente rien … Tous mes voeux de « réussites », couper leurs le jaret si j’ai bonne mémoire (pourquoi ce Mr n’intervient-il plus sur ce forum 😉

    1. Je n’interviens plus sur ce forum, parce que j’étais là pour faire passer des idées et que j’ai échoué à le faire.

      J’ai décroché sur un total désaccord avec les goûts « artistiques » de Paul, mais ce n’était qu’un prétexte. En fait, j’étais las de répéter toujours la même chose et de prêcher dans le désert.

    2. Betov,

      Combien d’idées avez vous accepté des autres ? Je parle de nouveautés comme celles que vous voulez faire passer.

      Combien de points de vues différents connaissez vous sur vos idées ?

      Je ne me sens pas du tout meilleur que vous. Je voudrais que vous remarquiez la difficulté de faire passer une idée nouvelle. Je voudrais que vous remarquiez la difficulté de la compréhension réciproque. Je voudrais que vous remarquiez combien le mot tolérance représente plus une ignorance volontaire des idées du voisin que leur compréhension.

    3. @Betov :

      Personnellement je ne suis jamais contredit sur ce blog, et j’en suis ravi. J’en déduis que ce que je « rabâche » fait l’unanimité. Je crois que je partage vos idées. J’ai failli écrire « exact » sous votre message.

    4. Didier, le monde des idées ne fonctionne pas compréhension réciproque. En fait, chacun d’entre nous est relativement sourd aux idées des autres. Il faut que les idées neuves s’emboîtent dans des sortes de corpus d’idées, d’ailleurs étrangement non structurés (tout le contraire de l’idiotie de Levis Strauss).

      Je ne me plains donc pas de n’avoir pas eu le talent de faire passer mon idée principale. Si elle doit sortir, elle sortira toute seule, un autre jour, grâce à quelqu’un de plus doué que moi.

      « Combien d’idées avez vous accepté des autres ? »

      Euuuhhh… à mon âge et vu le vide culturel du milieu dont je proviens… un certain nombre ! 🙂

    5. Betov,

      Nous divergeons sérieusement sur le point de la compréhension réciproque. Nous sommes d’accord pour la surdité réciproque. Alors vous n’avez pas absorbé autant d’idées des autres que ce que vous pensez. Ce que vous pensez avoir accepté des autres était à votre convenance et seulement à votre convenance. Cela correspond plus à vos idées qu’à celles d’un autre.

  7. Le plus fascinant est ce mélange d’hyper-sensibilité, de morgue et de rage à peine masquée avec lequel ils réagissent au stimulus,… et le commentent!

  8. @ tous,
    Aujourd’hui j’ai envie de partager ma joie…
    Celle d’avoir découvert ce blog, Monsieur Jorion et Monsieur Leclerc dont l’intelligence nous permet de traverser le chaos en conservant notre dignité grâce aux fines analyses et informations qu’ils nous offrent sans relâche.
    Cette information nous préserve de tout manque de lucidité et vivifie notre vigilence.

    Merci aussi à tous les intervenants qui avec leurs connaissances, leurs vérités et
    leurs émotions confèrent à l’ensemble la plus riche des dimensions : humaine.

    Belle journée à tous!

  9. J’en rajoute une à la collection:

    « si les Européens essayent de supprimer des véhicules d’investissement légitimes, les investisseurs qui sont négatifs sur la Grèce ou le Portugal disposent de peu de moyens pour réagir, le principal étant tout simplement de vendre des euros » (souligné par moi).

    Les marchés ont-ils entendus Win Thin, de Brown Brothers Harriman, New York ? A 8 heures (Paris) ce matin, l’europoursuivait sa descente, passait sous la barre des 1,22 dollars et valait 1,2194 dollar.

    1. Il semble que oui :
      http://www.lemonde.fr/economie/article/2010/05/19/nouveau-vent-de-panique-sur-les-bourses-europeennes-et-l-euro_1353791_3234.html#xtor=RSS-3234

      Le Monde fait le lien direct entre la baisse des bourses ce matin et la nouvelle régulation allemande.
      Puisque les spéculateurs ne peuvent plus ‘jouer’ sur les marchés d’obligations, ils se reportent sur ceux des devises. Et jouent l’euro à la baisse.

      Si la mesure allemande doit être évaluée à « l’affolement des marchés », on peut dire qu’elle fonctionne. Mais en agissant sur un aspect, elle ‘transforme’ les flux spéculatifs en les déviant vers une autre partie : les devises. Le Carry Trade en action ?
      Ce qui démontre bien que l’interdiction des paris sur la fluctuation des prix, de par sa généralité, peut seule être viable, à court et moyen terme : que ce soit sur les ventes nues sur les obligations, sur le carry trade ou tout autre chose.

  10. Mis à part les entrefilets de La Tribune (cf. le post de Ken Avo ci-dessus) et un papier du Financial Times, il semble que la presse (même financière) soit passée à côté de la nouvelle. C’est le cas du New York Times et des Echos, notamment. On s’y contente de parler de la chute de l’euro. Curieux, non?

    1. Les Echos : Berlin interdit les ventes à découvert à nu où il est dit clairement que Berlin souhaite que la mesure soit adoptée par les autres pays européens. Berlin exhorte ses partenaires à accélérer la régulation des marchés en titre principal du même journal !

      Mme Merkel a déclaré que « les dirigeants européens devaient veiller à ce que les banques ne puissent pas « extorquer » davantage de l’argent aux Etats. » Le message est très clair.

  11. Je ne comprends pas, suis-je tombé dans la quatrième dimension ?

    Merkel n’a fait que rétablir une mesure en vigueur depuis 2008 qu’elle avait elle-même supprimée au début de cette année 2010 !!! Et il n’y a que 10 valeurs du Dax et banquières de surcroit qui sont concernées et pour une durée limitée à un an !!!

    Décidément, les peuples ont la mémoire courte mais à ce point-là ???
    Qu’on me pince !

    1. La mesure est également applicable aux transactions sur les obligations d’Etat de la zone euro.

  12. Il faut que chacun contacte son député, sénateurs, ministres et autre représentant politique pour les pousser a suivre le mouvement dans nos pays respectif.

    Interdiction des prises de position à découvert « nues » comme en Allemagne.

    Citoyen, a l’action 😉

    Note : Si quelqu’un peut nous informer d’un lien pour trouver les contacts courriels de nos représentant dans nos pays respectif, il serait intéressant de les mettre en réponse. (députés, sénateurs, ministres..)

    1. « Il faut que chacun contacte son député, sénateurs, ministres et autre représentant politique pour les pousser a suivre le mouvement dans nos pays respectif. »

      Je ne crois pas un seul instant à l’efficacité d’une telle action. Mais rien ne vous empêche de vous y coltiner.
      Voici la liste de vos députés: chacun possède une adresse de courrier électronique. Avec un peu d’effort vous trouverez facilement celles des sénateurs, conseillers régionaux, élus départementaux, municipaux.
      A vos claviers.

    2. Exemple de mail :

      —————————
      Bonjour (Monsieur/Madame) mon (sénateur/député/..) du (département) (prénom nom).

      Je suis (prénom nom) , citoyen et électeur à (ville).

      Je tiens à attirer votre attention sur la résolution prise cette nuit en Allemagne au niveau de la finance, sur l’interdiction de prises de position à découvert « nues ».

      Cella parait un peu technique et éloigné de nous, mais il semble que ce soit essentiel dans le combat du politique contre les puissances financières qui nous abusent.

      La France et les autres pays doivent suivre cette initiative afin qu’elle ait une portée réelle.

      Merci de relayer cette demande à votre niveau.

      Merci de votre écoute.
      Merci d’accuser réception de ma requête.
      En espérant faire mon devoir de citoyen au mieux.
      Pour une évolution du système de façon pacifique.
      Cordialement.
      (prénom nom)
      (courriel)

      Note : pour plus d’information :
      vidéo de 15 min —> http://www.pauljorion.com/blog/?p=11619

  13. Pas clair ou « pas abouti » peu importe. Il faut commencer à prendre des initiatives dans ce sens, et je suis 100% d’accord avec Mme Merkel. Que les commentateurs non européens soient gênés, c’est certain, mais on s’en fout!
    Ma seule crainte est que notre gouvernement ne suive pas, pour ne pas effrayer nos amis américains…

    1. Pas abouti, vous avez raison: au principe même qu’une loi ne peut être particulière mais GENERALE.

      Suivant ce principe simple, il faut obtenir l’extension de l’interdiction à tous les paris et pour tous les pays Européens.

      Vu le peu d’écho donné, sauf une fois ce matin sur inter, pour dénoncer l’attitude de Mne Merkel, qui jouerai contre l’Euro.

      Hier soir, au cours d’éco de l’université populaire de Caen, pour le PIB:

      Le PIB global se décompose en 2 parties: PIB marchand + PIB non marchand.

      Le PIB non marchand est calculé en rapport de la masse salariale de la fonction publique, le remplacement d’1 fonctionnaire / 2 va influencer la baisse du PIB global, bien plus que ne sera influencé les prélévements obligatoires, le % des prélévements obligatoires vont donc augmenter. Encore un dogme et une « bonne idée de S » qui s’effondre.

      Bonne journée à tous, et buzzons, il en restera bien quelque chose.

  14. Si, la mesure annoncée par Angela Merkel est effectivement ce que l’on croit, on vient de casser l’un des jouets favoris des financiers.
    Ces enfants gâtés vont faire pipi partout.
    Reste aux autres dirigeants politiques à imiter et suivre la pentecôtiste Angela, un titre tout trouvé par le calendrier. J’ai pu évoquer récemment l’apôtre Paul et l’esprit saint descendant des hauteurs infinies sur le comportement des humains. Saperlipopette! Serait-ce le cas ? Angela et la langue de feu ! Cela vaut bien une messe ! … et les grandes orgues. Messe de la Pentecôte d’Olivier Messiaen.

    1. C’est de la musique ? 🙂

      De Messian, je n’accepte que le merle moqueur, et quelques fragment de l’enfant jésus, ou autres pièces mystiques. Point trop n’en faut; idem pour Ohana ….

      La Toccata 914 est toujours aussi belle, et l’étude OP 25 de Chopin également. « Un poco allegro », se termine en Sol majeur, – piano, comme un souvenir…

  15. Pouvez vous éclairer mes lanternes: que se passe-t-il si on interdit les ventes à découvert dans un pays et pas dans d’autres. La spéculation est-elle freinée ou les valeurs sont elles simplement vendues dans des pays plus accueillants?
    L’impression que tout cela me donne, c’est que tout le monde se regarde en chien de faïence parce que le premier qui bouge trinque et que les freins à la liquidité imposé dans un pays favorisent l’afflux de ces capitaux dans les autres. C’est bien ce système auto-bloquant qui est en oeuvre (par manque de cadre international contraignant) ou est-c plus compliqué que ca?

    Merci de m’éclairer de vos lumières!

    Un lecteur régulier

  16. C’est une constante dans la douleur : on mesure la souffrance dûe à une blessure que l’on inflige à un fauve à la puissance de ses hurlements. Plus la bête gueule fort, plus les coûts ont porté.

    Aux premières réactions façon vertu outragée de ces biens-pensants, on peut déjà conclure que c’est une excellente initiative.;

    1. Article long, et je n’y vois pas le mot « demande ». Lorsqu’on ne s’interroge pas sur la demande globale, l’on n’a pas encore tout saisi. Taxer le profit, ou taxer les banques est encore insuffisant pour sortir de la crise de la *surproduction*.

      Soit l’on instaure une économie dirigée, soit l’on lance une inflation.

      Les taxes ne peuvent rétablir l’équation de Say, qui est en fait une inégalité; personne ne pourra faire comme si ce problème n’existe pas.

    2. Lisztfr,
      « choc initial → hausse du chômage → baisse des salaires → baisse de la consommation → baisse de la demande → hausse du chômage, »

      Il en parle.
      Et c’est un thème qui nous rassemble tous ici : la trop grande concentration de richesse produit obligatoirement un effondrement de la demande.

      Ce qui place le curseur de chacun d’entre nous à un endroit différent sur l’échelle dont les extrèmes sont :
      – on empêche la concentration et pour cela, on souhaite un effondrement qui fasse choc. (encore plus fort que 2008..)
      – on corrige les plus grands excés de la pompe à phynance en se disant que ça peut continuer à tenir…

      Hors, la deuxième solution se heurte à la nature même de ce qui est en place :
      La richesse amène la puissance qui amène la richesse.

      Donc, même en supprimant les excés, il est certain que la puissance va trouver des portes de sortie. (ou plutôt, continuera la prise en otage par d’autres moyens)

  17. Bonjour à tous

    Ainsi il semblerait que Christine Lagarde refuse de suivre l’Allemagne!
    Une telle déclaration est un « tombé de masque » révélant la complicité de fait de l’actuel gouvernement français avec les spéculateurs!

    Aie! pauvre de nous!

    Cordialement

    1. C’est du libéral pur jus !!
      Comment voulez-vous qu’ils reviennent sur leur mentalité de base, en étant en plus persuadés qu’ils « donnent le change »…

    2. forcement, notre president à pris 2 baffes des le matin et Lagarde essaie de sauver la face.

      – une derouillée, celle de la chanceliére allemande qui lui dit halte aux déclarations d’intention maintenant je passe à l’offensive contre les marchés et seule si necessaire.

      – celle de la premiere secretaire du PS qui a presenté son plan retraite prevoyant de taxer fortement les mouvements de capitaux, les stock-options, les societes alors que notre president pensait avoir pris l’avantage avec ses mesurettes sur ce theme

      – et pour finir un leger stress , Europe-Ecologie qui annonce une candidature possible d’EVA joly aux presidentielles , annonce qui rien qu’en elle-même effraie tous les liberaux, speculateurs et autres delinquants financiers

      Lagarde et consorts sont sonnés par Angéla, il va falloir quelques jours pour qu’ils retrouvent leurs esprits et se repositionner ! les conseillers speciaux doivent etre à la manoeuvre

  18. Lagarde est avocate d’affaire: elle ne comprends rien en économie.

    Madame Merkel, a au moins l’avantage d’avoir une formation de physicienne: on peut espérer qu’elle est des rudiments de logique et de probabilité…

    1. Lagarde c’est la porte-drapeau des ultraliberaux, le bouclier final des marchés et la voix de son maitre.

      elle n’a aucune marge de manoeuvre sans l’avis du president et de ses conseillers speciaux.
      Par sa bouche, elle a donc annoncé que c’est le president qui decidait de ne pas suivre la chanceliere sur la regulation de la speculation.

      retour de politesse, au pire de la crise grecque, notre president l’aurait menacé de sortir de l’Euro pour lui faire accepter le plan de sauvetage contre son opinion publique et la veille d’un scrutin important avec les resultats eléctoraux que l’on connait pour elle et son parti.

      elle lui renvoie l’ascenseur en le confrontant à ses contradictions et en le jettant en pature à son opinion publique. Notre président est au pied du mur, il risque de passer pour celui qui parle beaucoup de regulation mais refuse de la mettre en oeuvre.

      A travers ce bras de fer entre la chanceliere et notre president, c’est 2 conceptions d’un nouveau monde europeen qui va se dessine sous nos yeux

    2. @Blob :
      Quelle drôle de réflexion sur la politique de Mme Merkel ! J’espère que le bon sens et la morale ne dépendent pas d’un diplôme de physique quantique !

  19. J’en ai un que je ne comprends pas au sujet de la décision de Merkel

    « «Cette décision va probablement accroître la volatilité, ce qui pourrait accroître les volumes» d’échanges sur les marchés. »

    dans http://www.letemps.ch/Page/Uuid/0c7a3d5e-633a-11df-82f9-482adafcff89|1

    Selon des commentaires donnés ici, Merkel reconduit une mesure déjà prise. Celui que je cite n’est pas au courant. Je suppose qu’il présente les CDS comme des assurances réduisant les risques. L’interdiction de les vendre à découvert ôte un moyen de faire baisser leur valeur aux spéculateurs. Dans les limites de ma compréhension, la déclaration ci-dessus est fausse si la mesure est simplement reconduite et elle est fausse car les assurances contre les baisses sont (un peu plus) protégées.

    Cela me rappelle que ce type considérait ensuite «Donc d’un point de vue égoïste et commercial, nous ne sommes pas contre. Je pense seulement que c’est un très mauvais développement pour l’ensemble des marchés financiers». J’ai là un spéculateur qui proteste contre des opportunités que les politiques lui tendent sur un plateau et il fait la fine bouche au nom de l’intérêt général. C’est assez fascinant.

    1. Il me reste une question. Est ce que ce mouvement n’est pas analogue à celui des bourses après l’annonce du « Plan de Sauvetage » ? J’entends que c’est une réaction instinctive des financiers et qu’après ils réfléchissent et se rendent compte que leurs bénéfices sont à peine écornés.

      Merkel me donne l’impression d’être très proche des défenseurs du système financiers et donc qu’elle ne croit pas du tout à ce qu’elle vient de faire. J’aimerais que cette initiative donne des idées.

  20. « De nombreux courtiers n’aiment pas les restrictions imposées par les gouvernements », a commenté un opérateur américain. « Et le fait que l’Allemagne agisse seule renforce les craintes de la semaine dernière: l’inquiétude, ce n’est pas de voir les pays les plus faibles être expulsés de la zone euro, mais que les pays forts, la France et l’Allemagne, reviennent à leurs propres monnaies « . lecho.be

    Si les traders n’aiment pas c’est qu’on est dans le bon. En même temps, on apprend que ce n’était pas la Grèce qui faisait peur mais l’Allemagne ^^ Ils me font rire avec leurs analyses. Ils sont absolument incapables de faire la moindre prédiction correcte (sauf par chance). Ensuite lorsque les cours bougent, ils utilisent n’importe quel argument pour justifier. Parfois le même argument pour expliquer la chutte la matinée puis la remontée l’après-midi.

    Dans le registre de la régulation américaine, Blanche Lincoln (cfr article de M. Leclerc) continue à se battre pour interdire aux banques d’utiliser des swaps (les CDS en font partie). ref1 ref2

    Les choses commencent enfin à bouger.

Les commentaires sont fermés.

*Le seul Blog optimiste du monde occidental*