Archives de catégorie : Arts

Twin Peaks – Le retour





Avec pas mal de retard sur la quasi-totalité de mes contemporains, j’ai terminé de voir la saison trois de Twin Peaks. Retard d’autant plus étonnant que je suis un fana de la série originale, du film « préquelle » Fire Walk With Me, ainsi que de l’oeuvre de David Lynch en général. Ceux qui sont venus chez moi ne sont plus à convaincre, qui auront pu admirer un grand et beau portrait de Laura Palmer par Glenn Barr.

 

Je suis occupé à pas de mal choses comme vous le savez, mais je termine à mes moments perdus (sic) un compte-rendu de cette saison trois. Si cela intéresse une publication, je le terminerai en 24 ou 48 heures, contactez-moi. Sinon, je publierai cela ici en temps utile sans trop me presser.

22Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Questions essentielles de la vie quotidienne : valse musette et java

Ouvert aux commentaires.

Menant une recherche approfondie sur les chansons que je mentionne dans mon roman à paraître « Mes vacances à Morro Bay », je découvre avec stupéfaction que la fameuse « Java bleue » (1938) de Vincent Scotto (paroles de Géo Koger et Noël Renard) n’est nullement une java mais une valse (honnêtement j’avais un très léger doute) !

D’où cette question qui me taraude désormais : quelle est la différence ?

Question subsidiaire : pourquoi dans cette vidéo éminemment jubilatoire, les spectateurs ont-ils l’air de s’emmerder profondément ?

2Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Comment se constituer une collection d’art pour pas un rond

Si vous n’avez pas un rond, vous vous dites « Il est absolument impossible que je me constitue une collection d’art ! C’est un truc pour Arnauld ou Pinault, qui se vendent l’un l’autre des trucs pour des millions ! »

Détrompez-vous ! Même si vous n’avez pas un rond, il y a de jeunes artistes hyper-doués qui elles et eux crèvent littéralement la dalle, et seront ravis que vous leur achetiez leurs oeuvres, même pour pas cher du tout.

Continuer la lecture de Comment se constituer une collection d’art pour pas un rond

10Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Yann-Fañch Kemener (1957 – 2019)

Sur les bateaux où j’ai appris la pêche en mer, quand ça tournait mal, le français disparaissait instantanément : il n’y avait plus de jurons, plus d’ordres, plus de mots du tout en français. Il n’y avait plus que le breton et il y avait intérêt à le comprendre !

Après, une jeune fille de Lignol, près de Guémené-sur-Scorff, m’a enseigné cette langue posément, comme sur les bancs de l’école. Mais comme disait Nietzsche, ce qu’on apprend dans les cris et la fureur, on ne risque jamais de l’oublier !

10Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Quinzaines, La mort. Comment l’apprivoiser ? le 1er mars 2019

La mort. Comment l’apprivoiser ?

Le marin, Tristan Corbière nous l’a rappelé dans La fin (1873), ne meurt pas : 

« — Morts… Merci : la Camarde a pas le pied marin ;
Qu’elle couche avec vous : c’est votre bonne-femme…
— Eux, allons donc : Entiers ! enlevés par la lame !
Ou perdus dans un grain… »

Oui sans doute, le marin « enlevé » ou « perdu », plutôt que « mort », affirmes-tu Tristan, mais « noyé » tout de même, n’est-il pas vrai ?

Continuer la lecture de Quinzaines, La mort. Comment l’apprivoiser ? le 1er mars 2019

9Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail