Archives de catégorie : Russie

GRAVITY : Les Russes participeraient-ils en secret, en urgence, au test in situ de la faisabilité d’un éventuel bouclier orbital de fortune anti-rayonnements solaires ?, par Philippe Soubeyrand

En procédant à un tir de missile anti-satellite le lundi 15 novembre dernier, soit seulement deux jours après la déclaration du pacte de Glasgow pour le climat, la Russie aurait-elle provoqué, en apparence seulement, une réaction internationale sans précédent dans toute l’Histoire de la conquête spatiale, la Russie ne pouvant en effet ignorer les risques potentiels d’une telle opération ; l’équipage russe de l’ISS se mettant lui aussi, provisoirement à l’abri à bord de sa capsule SOYUZ ; sachant en outre que les États-Unis, l’Inde et la Chine ont également procédé à des destructions de satellites par le passé ?!

Et si oui, pourquoi ?!

Chacun se souvient du contexte orbital proposé dans l’excellent film du réalisateur mexicain, Alfonso Cuarón, intitulé, Gravity, et sorti en 2013. Il est donc inutile de revenir dessus…
Continuer la lecture de GRAVITY : Les Russes participeraient-ils en secret, en urgence, au test in situ de la faisabilité d’un éventuel bouclier orbital de fortune anti-rayonnements solaires ?, par Philippe Soubeyrand

Partager :

Covid-19 en Russie – un indicateur plus fiable, par Alexis Toulet

Les chiffres de décès du Covid publiés par le gouvernement russe en 2020 étaient difficiles à croire pour les personnes ayant accès aux médias sociaux russes : trop de témoignages de gens mourant de « pneumonie extrahospitalière », trop d’informations sur des hôpitaux de province débordés renvoyant des gens chez eux pour y mourir.

Ces doutes ont trouvé leur confirmation à fin 2020 lorsque le chiffre des morts en excès sur la période mars-octobre 2020 a été connu – 165 000 de plus par rapport à la période équivalente l’année précédente, à comparer avec 27 990 morts du covid-19 suivant le compte officiel. Soit plus de 5 fois plus.
Continuer la lecture de Covid-19 en Russie – un indicateur plus fiable, par Alexis Toulet

Partager :

Les options de Vladimir Poutine, par Alexis Toulet

Par Evgeny Feldman — Travail personnel, CC BY-SA 4.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=67477755

Vladimir Poutine reste en butte au mouvement déclenché par Alexei Navalny, qui doit l’inquiéter sérieusement, au vu des manifestations monstres de l’été dernier en Biélorussie – même si elles n’ont pas débouché sur un changement politique, du moins pour l’instant. Ces manifestations avaient très probablement été l’élément déclencheur de la décision du président russe de faire empoisonner son opposant le plus en vue.

Or, après l’échec catastrophique de l’empoisonnement débouchant sur une humiliation internationale pour Vladimir Poutine, après les manifestations de samedi dernier dans toutes les villes de Russie répondant à l’appel de l’opposant emprisonné lancé dans sa vidéo du 19 janvier, laquelle dénonçait le palais privé d’un luxe aberrant construit par le président russe pour son confort personnel – vidéo qui a dépassé les 100 millions de vues ! – Alexei Navalny continue au même rythme.

Les enfants du couple Navalny sont restés en sécurité à l’étranger. L’opposant et son épouse sont en Russie, acceptant tous les risques et faisant feu de tout bois. Ce qui pouvait déjà depuis des années être décrit comme une sorte de croisade anticorruption, tout se passe comme si c’était devenu une affaire personnelle pour Navalny. Ainsi, probablement, que pour Poutine lui-même.

Continuer la lecture de Les options de Vladimir Poutine, par Alexis Toulet

Partager :

Le cadeau de Navalny pour Poutine, ou comment et pourquoi se jeter dans la gueule du loup, par Alexis Toulet

Par Evgeny Feldman — Travail personnel, CC BY-SA 4.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=67477755

Alexei Navalny est revenu lundi 18 janvier en Russie, où il a été immédiatement emprisonné, après avoir guéri en Allemagne de son empoisonnement par arme chimique « Novichok ».

Il n’a pas oublié de ramener avec lui un cadeau pour Vladimir Poutine. Car il n’a pas été inactif en Allemagne, ni les gens qui travaillent avec lui… oh que non !

Il a publié aujourd’hui 19 janvier une enquête approfondie sur l’histoire du président russe, un film de deux heures qui est l’histoire de sa corruption, y compris des détails ignorés sur l’incroyable palais qu’il s’est fait construire à Guelendjik, sur les bords de la Mer Noire.

La vidéo est sous-titrée en anglais. Voici la traduction en français du début :

« Salut, c’est Navalny.

Nous avons lancé cette enquête lorsque j’étais en soins intensifs, mais nous avons immédiatement décidé que nous la publierions à mon retour, en Russie, à Moscou, parce que nous ne voulons pas que le personnage principal de ce film pense que nous avons peur de lui et que je ne raconterai son pire secret que pendant un séjour à l’étranger.

Continuer la lecture de Le cadeau de Navalny pour Poutine, ou comment et pourquoi se jeter dans la gueule du loup, par Alexis Toulet
Partager :

Vidéo – Chroniques de l’effondrement N°2

États-Unis : insurrection le 6 janvier

Mise à jour, le 3/1 à 16h40 :

Les sénatoriales en Géorgie mardi 5, après-demain, c’est important puisqu’une double victoire Démocrate leur assurerait de facto une majorité au Sénat comme au Congrès depuis les mid-terms de 2018. Bien sûr les Républicains remettraient en cause la régularité de l’élection mais jusqu’ici le pouvoir judiciaire a bien tenu, malgré la présence d’un ministre factieux. Le fait que Bill Barr ait quitté le navire en « trahissant » Trump a été significatif : « Pas d’irrégularités dans l’élection présidentielle ; pas de nécessité d’une commission d’enquête sur la famille Biden ». Comme l’a été la « trahison » de Mitch McConnell dirigeant la majorité Républicaine au Sénat : « Biden a remporté la présidentielle ». Comme le sera aussi mercredi 6 la – très probable – « trahison » du Vice-président Mike Pence : « Biden a régulièrement été élu par le collège électoral ». Mais pendant ce temps-là, il y aura dans la rue mercredi la tentative d’insurrection. Là, ce sera l’armée qui sera testée. Comme l’armée sera testée durant les 17 prochains jours, à l’occasion des multiples tentatives de Trump d’ici-là, de déclencher une guerre avec l’Iran.

Partager :

Trump et l’argent de la mafia russe

Yann :

Que pensez vous de ce que dit Gael Giraud de la Deutsche Bank et des liens entre oligarques russes et Trump ?

Ma réponse :

Comme je l’ai rappelé hier, on a beaucoup parlé de ça aux États-Unis il y a deux ans quand deux livres sont sortis à ce sujet : Craig Unger, House of Trump – House of Putin. The Untold Story of Donald Trump and the Russian Mafia (Bantam Press 2018) et Michael Isikoff et David Corn, Russian Roulette. The Inside Story of Putin’s War on America and the Election of Donald Trump (Twelve 2018).

Les auteurs des deux livres sont des gens très sérieux, même s’ils polémiquent entre eux comme des chiffonniers, et il y a beaucoup d’infos dans les deux livres, mais pas de « smoking gun » comme disent les Américains, pas de révolver encore fumant : pas de preuves irréfutables. Continuer la lecture de Trump et l’argent de la mafia russe

Partager :