Archives par mot-clé : Dan Coats

L’esprit d’équipe dans les milieux d’affaires

Ouvert aux commentaires.

Dans un article du Washington Post en date du 19 février, consacré à Dan Coats, Directeur du Renseignement national américain : Trump grows frustrated with Coats, leading some to fear he might be fired, de la plume de Shane Harris, Josh Dawsey et Ellen Nakashima, on pouvait lire ceci :

Un conseiller qui s’est entretenu avec le président durant le week-end a fait savoir que Trump est toujours « enragé » par le témoignage de M. Coats au Congrès le mois dernier sur les menaces à la sécurité nationale, estimant que le directeur du département avait sapé l’autorité du président lorsqu’il avait fait part des évaluations de la communauté du renseignement quant à l’Iran, la Corée du Nord et l’État islamique, évaluations qui sont en contradiction avec un grand nombre de déclarations publiques de M. Trump. […]
… en privé, le président ne décolérait pas, il a confié ce week-end à ce conseiller que Coats, un ancien sénateur républicain de l’Indiana, n’est « pas loyal », « il ne fait pas partie intégrante de l’équipe ».

J’écrivais en septembre 2010 dans un article de la revue Le Débat (aux pages 136 et 137 du N° 161) :

… de quel terme désigne-t-on, parmi les décideurs, cet esprit de tolérance à la fraude que je viens d’évoquer ? « Esprit d’équipe ». « L’individu en question ne fait pas preuve d’esprit d’équipe » est le langage codé utilisé dans ce monde des établissements financiers pour désigner celui qui fait preuve de probité et désapprouve les tentatives de fraude.

Repris dans À quoi bon penser à l’heure du grand collapse ? Fayard 2017 (à la page 84).

Partager :
Recommandez par mail Recommandez par mail

« Trump constitue désormais une menace pour la sécurité nationale », le 17 juillet 2018 – Retranscription

Retranscription de « Trump constitue désormais une menace pour la sécurité nationale », le 17 juillet 2018. Merci à Olivier Brouwer !

Bonjour, nous sommes le mardi 17 juillet 2018, et l’actualité, aux Etats-Unis, me conduit à faire une vidéo chaque jour pour vous tenir au courant d’une actualité qui se précipite, et qui a été déclenchée par l’inculpation, vendredi dernier, vendredi 13 juillet, de douze fonctionnaires russes, inculpation qui les accuse d’interférence majeure avec les élections présidentielles de 2016. Je vous avais dit assez rapidement qu’ayant lu le document dans sa totalité, ce qui y apparaissait, à mon sens, en pointillés, c’était l’implication que M. Donald Trump, le Président des Etats-Unis, agit comme un agent de l’étranger, et non seulement un agent de l’étranger, mais un agent d’une puissance hostile aux Etats-Unis.
Je vous ai parlé hier de la loi américaine portant sur la haute trahison, de l’article qui en parle dans la Constitution, et de l’article dans le code qui en parle également, et qui parle même de peine de mort pour un contrevenant. Le test, bien sûr, après cette inculpation de fonctionnaires russes, le test allait être, comme je vous en avais averti, la manière dont allait parler de cela M. Trump, en sa rencontre à Helsinki, hier, avec monsieur Poutine.

Continuer la lecture de « Trump constitue désormais une menace pour la sécurité nationale », le 17 juillet 2018 – Retranscription

Partager :
Recommandez par mail Recommandez par mail

Trump : de nouveaux sommets pour la méthode Coué

En inculpant vendredi treize Russes pour avoir « promu la discorde aux États-Unis et sapé la confiance publique dans la démocratie », le procureur spécial Robert Mueller a mis en évidence une fois de plus sa froide détermination et le caractère méthodique de son enquête sur l’ingérence russe et les complicités dont elle a pu bénéficier du côté américain.

Continuer la lecture de Trump : de nouveaux sommets pour la méthode Coué

Partager :
Recommandez par mail Recommandez par mail