Archives par mot-clé : France

Covid-19 : La France, pays du tâtonnement opérationnel, par Philippe Soubeyrand

« Aujourd’hui, la situation est suffisamment préoccupante… », Jérôme Salomon, sur France Inter, le 14 août 2020…

C’est ça Jérôme, préparez bien le terrain du monumental fiasco en bande organisée, comprenant l’Etat et vos amis, j’ai nommé les élites françaises, tout en montrant du doigt le comportement relâché absolument insupportable des Français !

Tenez Jérôme ! Rien que pour vous, je vais la refaire autrement : « C’est pas nous ! C’est vous ! »

… et d’ajouter : « Mais non Jérôme ! CE n’est pas nous ! C’est bien vous ! »
Continuer la lecture de Covid-19 : La France, pays du tâtonnement opérationnel, par Philippe Soubeyrand

Partager :

Covid-19 – Un très bon point pour la France ?

L’ONS (Office for National Statistics), l’équivalent britannique de l’INSEE, produit aujourd’hui un rapport comparatif entre les différentes nations : Comparisons of all-cause mortality between European countries and regions: January to June 2020, une comparaison de toutes les causes de mortalité entre pays et régions européens de janvier à juin, qui permet en particulier de mettre en évidence la surmortalité due à la Covid-19. En combinant les chiffres trouvés là avec d’autres, la BBC a composé le diagramme suivant :

Le titre dit : « L’Angleterre est le pays (sic) le plus touché en Europe par l’épidémie de coronavirus ». Le sous-titre dit : « Augmentation du taux de mortalité en comparaison avec les années précédentes ». La note donne quelques précisions : « … au 23 mai » ; l’Italie n’apparaît pas en raison de lacunes dans les données, ainsi que certains pays où les décès ont été inférieurs à la moyenne des années précédentes.

Alors ? Un très bon point pour la France ?

Partager :

Lettre à un ami – À propos de la vidéo « Comment expliquer le dérapage Macron ? », par Thomas Saupique

Monsieur Jorion, je commencerai par dire que je perçois moi aussi l’existence de ces corps intermédiaires comme problématique. Dans un certain monde de l’entreprise, ils sont l’un des maillons essentiels de la productivité dans le sens réducteur de la recherche de profits à court terme. Il s’agit de cette tranche d’individus dans la hiérarchie à qui sont confiés des tâches dites de Management. Leur fonction est de gérer pour un salaire un peu plus élevé, les intrants et extrants du processus de production. Continuer la lecture de Lettre à un ami – À propos de la vidéo « Comment expliquer le dérapage Macron ? », par Thomas Saupique

Partager :

Covid-19 : Verdict de fait pour le « capitalisme sauvage » – encore appelé « ultralibéralisme »

Ouvert aux commentaires.

Parti longtemps après tout le monde, le Royaume-Uni n’en vient pas moins coiffer au poteau ses concurrents (sauf les États-Unis bien sûr – leur compagnon en matière de foire d’empoigne du chacun pour soi) : le Royaume-Uni second désormais en nombre de décès.


Continuer la lecture de Covid-19 : Verdict de fait pour le « capitalisme sauvage » – encore appelé « ultralibéralisme »

Partager :

À propos de « Se remettre en question, moi le premier », par Alexis Toulet

Ouvert aux commentaires.

Concernant cette phrase de l’intervention présidentielle hier « il est nécessaire de préparer l’après et de se remettre en question, moi le premier », j’ai personnellement une position agnostique. Je ne pars ni du principe comme quoi ce ne serait forcément que poudre aux yeux, ni du principe comme quoi Emmanuel Macron aurait trouvé son chemin de Damas – cela peut encore être en bonne partie de la communication, ou de simples velléités qui ne dureront pas. Continuer la lecture de À propos de « Se remettre en question, moi le premier », par Alexis Toulet

Partager :

À propos de Quand la gauche essayait encore de François Morin

Ouvert aux commentaires. François Morin, qui fut conseiller au cabinet de Jean Le Garrec dans le gouvernement Pierre Mauroy de…

Vous devez être connecté pour lire le contenu complet de l'article. Vous pouvez vous abonner ici

Partager :

Coronavirus : France, Belgique, Suisse, États-Unis et les autres

Très beau graphique de la tendance dans le Financial Times. Bien que ce ne soit pas dit, l’échelle des cas est logarithmique (voyez : même écart entre 10 et 100 qu’entre 100 et 1.000, puis entre 1.000 et 10.000…). Trois repères très utiles sur le diagramme : doublement en 2 jours, en 3 jours, en une semaine.

C’est l’inclinaison actuelle (disons, les 2 ou 3 derniers jours) de la courbe qui donne la tendance qui doit servir de repère pour évaluer l’efficacité de l’endiguement. À peu près tous les pays se trouvent dans la zone entre « doublement en 3 jours » et « doublement en une semaine ». La Chine, la Corée du Sud et le Japon sont maintenant dans une évolution très lente qui se situe sous cette ligne du « doublement en une semaine » (je parle de la pente actuelle, pas du dessin sur le graphique).

Je vous rappelle que la courbe d’un pays ressemblant plus à une droite qu’à une courbe signale un développement exponentiel des cas, càd sans endiguement digne de ce nom. Un seul pays est encore dans cette situation, les États-Unis, sa ligne d’évolution (je n’ose pas dire « sa courbe »), la plus raide de toutes, colle toujours à la ligne de tendance « doublement en 3 jours ».

Comme observé depuis le début, la France et l’Italie ont le même profil, avec un décalage de 8-10 jours. Endiguement, oui, mais toujours avec un temps de retard dommageable, dû à des considérations conflictuelles (les personnes ou les choses), des exceptions grosses comme des maisons à des principes pourtant irréprochables, etc. Le « tempérament latin », disait-on autrefois.

La Belgique et la Suisse n’apparaissent pas sur ce diagramme. Voici leur évolution :

Belgique : après un coude le 7 mars, indiquant un endiguement (le confinement généralisé sera instauré le 18 mars), la courbe redevient malheureusement une droite, indiquant que le développement est toujours exponentiel.

P.S. Michaël Ragatuso me fait parvenir pour la Begique, un diagramme plus détaillé, que voici :


Suisse : la courbe d’évolution fléchit avec régularité, ce qui est très encourageant.

Enfin, j’avais prédit samedi, alors que le nombre de cas aux États-Unis venait de dépasser celui de la Chine, qu’il en serait le double dans la journée de lundi. À l’heure qu’il est (11h45), les chiffres affichés disent Chine = 81.518 ; États-Unis = 164.359. La prévision était donc correcte.

Partager :

Coronavirus : France, Belgique, Suisse. Nouvelle formule : la tendance

Le 8 mars, il y a 18 jours, je créais un fichier intitulé « Covid-19 : France, Belgique, Suisse », que j’ai tenu à jour jusqu’ici où je vous montrais le nombre de cas de contamination pour la France, la Belgique et la Suisse. J’ai ensuite ajouté l’Italie quand le nombre de décès chez nos voisins a dépassé celui de la Chine. Enfin les États-Unis où l’impréparation fera qu’ils risquent d’être la nation la plus affectée, malgré leur développement technologique.

Mon objectif était de mettre en évidence que la crise serait sérieuse dans les pays qui sont les plus familiers aux lectrices et lecteurs du Blog de PJ.

Continuer la lecture de Coronavirus : France, Belgique, Suisse. Nouvelle formule : la tendance

Partager :

France : La solution chinoise pas encore tout à fait prête, par Alexis Toulet

C’est la première fois que j’entends un message véritablement rassurant de la part d’autorités françaises.

La lutte par des moyens radicaux contre Covid-19 que la Chine a réussie doit être reproduite chez nous, c’est ma conviction et celle d’un certain nombre d’autres personnes qui commentent sur le blog.

Eh bien les intervenants dans l’émission C dans l’air d’hier 7 mars – tous professionnels de la santé – même avec des mots moins brutaux que ceux que nous pouvons utiliser ici, ne disaient pas autre chose ! Voir (1) à partir de 48’15 ».

Continuer la lecture de France : La solution chinoise pas encore tout à fait prête, par Alexis Toulet

Partager :

Le monde en décomposition que nous transmettons à nos enfants, le 16 février 2020 – Retranscription

Retranscription de Le monde en décomposition que nous transmettons à nos enfants, le 16 février 2020. Bonjour, nous sommes le…

Vous devez être connecté pour lire le contenu complet de l'article. Vous pouvez vous abonner ici

Partager :