Pour une taxe sur les transactions financières spéculatives, par Zébu

Billet invité.

Lors de son appel à refonder l’Europe le 26 septembre dernier, Emmanuel Macron avait listé un nombre impressionnant de chantiers à ouvrir ou rouvrir, qui doivent permettre selon lui de relancer le projet européen.

Continuer la lecture de Pour une taxe sur les transactions financières spéculatives, par Zébu

Partager

LES RÉFUGIÉS, CES PESTIFÉRÉS QU’IL FAUT REFOULER, par François Leclerc

Billet invité.

Le gouvernement italien a décidé d’employer les grands moyens pour stopper l’exode des réfugiés vers l’Italie au départ des côtes libyennes. Paolo Gentiloni, le chef du gouvernement italien a déclaré aujourd’hui que Fayez el-Sarraj, son homologue libyen, lui avait demandé l’aide de la marine italienne dans les eaux territoriales libyennes. Cela lui avait peut-être été suggéré…

Continuer la lecture de LES RÉFUGIÉS, CES PESTIFÉRÉS QU’IL FAUT REFOULER, par François Leclerc

Partager

LA CRUELLE ABSENCE D’ALTERNATIVE, par François Leclerc

Billet invité.

Toujours aussi déroutante, la crise politique européenne ne désempare pas. La France est atteinte par une profonde recomposition politique et un doute qui ne l’est pas moins, le gouvernement britannique est entré dans une phase d’instabilité prononcée, la date et le résultat des élections législatives italiennes sont plus que jamais un point d’interrogation.

Continuer la lecture de LA CRUELLE ABSENCE D’ALTERNATIVE, par François Leclerc

Partager

ILS PRENNENT LEURS PETITES PRÉCAUTIONS… par François Leclerc

Billet invité.

En Europe, contrairement aux États-Unis, les plus hautes autorités marchent sur des œufs. Christine Lagarde vient de proposer un compromis aux créanciers de la Grèce dont le FMI fait partie, accordant un délai non précisé aux opposants à toute réaménagement de sa dette, qu’elle continue d’exiger, tout en ne s’opposant pas au versement des 7 milliards d’euros de la tranche en suspens afin de permettre au gouvernement grec de ne pas faire défaut sur ses remboursements de l’été, mais sans y participer.

Continuer la lecture de ILS PRENNENT LEURS PETITES PRÉCAUTIONS… par François Leclerc

Partager

BERLIN A LE DERNIER MOT, par François Leclerc

Billet invité.

Emmanuel Macron espère entrebâiller une porte, Martin Schulz vient à son tour d’en assurer la fermeture. Pas question d’euro-obligations, a-t-il asséné, que ce soit pour financer un fonds d’investissement européen ou les émissions à venir de la dette ! Dans une interview au Frankfurter Allgemeine Zeitung, le dirigeant social-démocrate compare à « un fantôme » le débat à propos de la mutualisation, et prévient que celui sur les euro-obligations est « terminé ». Il se contente de renvoyer au Mécanisme européen de stabilité (MES) au sein duquel chaque pays est responsable au prorata de son apport au capital, suivant la clé utilisée pour la BCE.

Continuer la lecture de BERLIN A LE DERNIER MOT, par François Leclerc

Partager

UN PRÉSIDENT PAR DÉFAUT, par François Leclerc

Billet invité.

Le nouveau président français a été élu par défaut. Au premier tour, il a bénéficié du rejet de François Fillon, au second de celui de Marine Le Pen. Voilà à quoi tient son exceptionnel succès vanté le long d’une soirée électorale plus consacrée aux prochaines législatives qu’à sa victoire, signe que l’essai doit encore être transformé.

Continuer la lecture de UN PRÉSIDENT PAR DÉFAUT, par François Leclerc

Partager

NOUS AVONS CHANGÉ LE VISAGE DE LA POLITIQUE, PRÉTEND MACRON… par François Leclerc

Billet invité.

La crise politique a frappé une fois encore. À l’occasion des présidentielles françaises, les partis de gouvernement ont été sanctionnés au profit de candidats exprimant, chacun à sa manière, le rejet du monde et de la politique qu’il représente. Continuer la lecture de NOUS AVONS CHANGÉ LE VISAGE DE LA POLITIQUE, PRÉTEND MACRON… par François Leclerc

Partager

ET SI LE VERROU ALLEMAND SAUTAIT ? par François Leclerc

Billet invité.

Une paire de sondages électoraux en Allemagne ont suffi pour laisser entrevoir une nouvelle perspective politique européenne : le candidat du SPD Martin Schulz pourrait l’emporter sur Angela Merkel à l’automne et prendre sa place. Ce n’est pas fait, bien entendu, mais l’impressionnante progression du score du SPD montre qu’il ne s’agit pas d’un accident de parcours. Ses effets potentiels créeraient une ouverture dans un monde verrouillé.

Continuer la lecture de ET SI LE VERROU ALLEMAND SAUTAIT ? par François Leclerc

Partager

SI MÊME JEAN-CLAUDE JUNCKER N’Y CROIT PLUS… par François Leclerc

Billet invité.

Lors de son arrivée à la tête de la Commission, en septembre 2014, Jean-Claude Juncker annonçait que l’Union allait jouer la carte de « sa dernière chance ». Mais, sans attendre la fin de son mandat en 2019, il a annoncé qu’il n’en briguerait pas un second et signifié qu’il n’y croit plus.

Continuer la lecture de SI MÊME JEAN-CLAUDE JUNCKER N’Y CROIT PLUS… par François Leclerc

Partager

FRANÇAIS ET FIER DE L’ÊTRE ! par François Leclerc

Billet invité.

Au lever du jour, mercredi dernier à Paris, plus de trois cent réfugiés étaient évacués de la place de la République et de ses abords avant l’intervention des arroseuses municipales, pour être provisoirement hébergés en Ile-de-France. Une cinquantaine de réfugiés continuant d’errer sur les lieux ont été poussés par les forces de police dans une bouche de métro afin de faire place nette. Mission accomplie !

Continuer la lecture de FRANÇAIS ET FIER DE L’ÊTRE ! par François Leclerc

Partager

CE N’EST PAS L’ENVIE QUI MANQUE ! par François Leclerc

Billet invité.

Matteo Renzi, le président du conseil italien, remettra-t-il en cadeau à François Hollande, à l’occasion de leur rencontre parisienne de demain, un exemplaire de la Constitution de son pays ? Celui-ci pourrait y lire que « l’Italie répudie la guerre » et ce serait un manquement à la courtoisie. Un sujet de conversation pourrait par contre s’imposer, le président français ayant été son incontestable source d’inspiration dans un autre domaine, comme il l’a implicitement reconnu en présentant à Rome un plan d’investissement dans la culture et la sécurité.

Continuer la lecture de CE N’EST PAS L’ENVIE QUI MANQUE ! par François Leclerc

Partager

France : Experts en ‘collapsologie’ réclamés d’urgence !, par Roberto Boulant

Billet invité. Ouvert aux commentaires.

Un des pires scénarios qui puisse se concevoir en matière de sécurité aérienne est celui où l’on passe soudainement d’une situation de routine, à une situation d’urgence, puis à une situation de détresse. C’est ce qui peut se passer quand l’équipage ne s’aperçoit pas que les performances aérodynamiques de l’appareil sont fortement dégradées, et que les chaînes informatiques de l’autopilote tentent désespérément de maintenir l’avion dans son enveloppe de vol. Vient alors l’inévitable moment où les automatismes se déconnectent… à l’instant même où l’appareil cesse de voler et entame sa chute vers le sol ! Un retour instantané à une dure réalité qui peut s’avérer mortelle, si le cockpit n’accède pas très rapidement à une bonne appréciation de la situation. Inutile de préciser qu’en cas de mauvaise évaluation, les risques sont maximaux d’entamer des manœuvres qui aggraveront la situation, jusqu’à dépasser le point de non-retour !

Continuer la lecture de France : Experts en ‘collapsologie’ réclamés d’urgence !, par Roberto Boulant

Partager

LA FLEXIBILITÉ TOUTE POLITIQUE DU PACTE DE STABILITÉ, par François Leclerc

Billet invité.

« Les règles du Pacte de stabilité ne doivent pas être remises en cause », s’est cru obligé de préciser le commissaire Pierre Moscovici ce matin, balayant ce qu’il a qualifié de « beaucoup d’exagérations et de spéculations ». Avec l’Espagne, l’Italie et la France dont les gouvernements font plus ou moins subrepticement le contraire, on a quelques difficultés à le croire !

Continuer la lecture de LA FLEXIBILITÉ TOUTE POLITIQUE DU PACTE DE STABILITÉ, par François Leclerc

Partager

L’affaire Volkswagen et le modèle allemand, par Michel Leis

Billet invité.

Dans le discours qui nous est tenu quotidiennement, la puissance économique est à la fois la garantie du bien-être matériel des citoyens et de la capacité du pays à imposer ses choix sur la scène internationale. L’Allemagne serait le parfait modèle, entre son taux de chômage très bas et sa capacité à faire entendre son point de vue dans l’Union européenne. Cette réussite se résumerait tout entière en un mot : « compétitivité ».

Continuer la lecture de L’affaire Volkswagen et le modèle allemand, par Michel Leis

Partager

L’Euro-Reich et ses collaborateurs français, par Pierre Sarton du Jonchay

Billet invité.

Dans son récent entretien avec le journal espagnol El Pais (traduit en français par Olivier Delorme), Yanis Varoufakis interprète la politique de répression financière infligée à son pays comme la première étape d’une refondation de la zone euro immunisée de tout contrôle et de toute finalité démocratiques. L’objectif du Docteur Schäuble soutenu par l’opinion publique germanique est l’instauration d’une administration financière indépendante des pouvoirs politiques et de la Commission Européenne pour imposer une même mécanique budgétaire austéritaire à tous les pays débiteurs de l’Allemagne par la monnaie unique.

Continuer la lecture de L’Euro-Reich et ses collaborateurs français, par Pierre Sarton du Jonchay

Partager