Archives par mot-clé : Grand Défi

Le temps qu’il fait le 15 août 2014 : Le Grand Décentrement (retranscription)

Olivier Brouwer a eu l’amabilité de retranscrire ma vidéo produite hier.

Bonjour, nous sommes le vendredi 15 août 2014, et dans le pays où j’habite, eh bien ça s’appelle l’Assomption, c’est une fête : c’est la montée au ciel de la vierge Marie qui est la mère de Jésus-Christ. C’est le genre de choses qu’il faut répéter à des époques comme la nôtre où les religions font à nouveau énormément de dégâts… J’y faisais allusion hier dans une petite note à propos de robots : c’est qu’à partir du moment où nous nous rendons compte que nous allons mourir comme individus, quand nous nous en rendons compte au niveau de notre espèce, sans doute parce que nous commençons à parler et que nous échangeons des propos [comme quoi] nous allons mourir individuellement, on invente cette chose merveilleuse qui est de dire « non ce n’est pas vrai, nous allons vivre éternellement », et alors, dès qu’il y a des voisins qui présentent la même histoire, la même fadaise, sous une forme un tout petit peu différente, nous commençons à nous taper sur la figure. Donc voilà, il fallait dire ça.

Continuer la lecture de Le temps qu’il fait le 15 août 2014 : Le Grand Décentrement (retranscription)

0Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Quelques réflexions sur le Grand Défi, par Cédric Mas

Billet invité.

Tandis qu’une nouvelle étape portugaise de la crise s’enclenche sous nos yeux, admirablement décrite au quotidien par François Leclerc, nous constatons que les foyers épars qui s’embrasent sont de plus en plus nombreux, de plus en plus chauds et de plus en plus près.

Je découvre la dernière vidéo du vendredi de Paul Jorion. Le grand défi est dynamique et surtout remarquablement analysé. Une nouvelle fois, Paul Jorion met dans le mille, même si c’est toujours avec un tel temps d’avance qu’il ne lui en sera rendu aucune récompense.

Comment conjurer la mise en œuvre de la loi de physique classique qui veut qu’à un certain niveau de déperdition d’énergie, il faille passer à la combustion ?

Que les scientifiques me pardonnent cette description avec des mots simples, sûrement erronés d’un point de vue scientifique, de ce que j’ai compris du problème.

Le poids des lois de la physique appliquées à un tel niveau macro (ou méta-) semble de prime abord irrésistible.

Continuer la lecture de Quelques réflexions sur le Grand Défi, par Cédric Mas

0Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail