Archives par mot-clé : Herri met de Bles

LE TEMPS QU’IL FAIT LE 12 DÉCEMBRE 2014 – (retranscription)

Retranscription de Le temps qu’il fait le 12 décembre 2014. Merci à Olivier Brouwer !

Bonjour, nous sommes le vendredi 12 décembre 2014. Et si vous êtes encore éveillés à 22h30 aujourd’hui, vous pourrez me voir passer à « Ce soir (ou jamais !) » sur France 2, l’émission de Frédéric Taddéï, il n’y aura que des économistes, on ne parlera que d’économie. Voilà.

Ce dont je voulais vous parler, c’est le lancement hier de « Tout Autre Chose ». Alors, vous vous souvenez, il y a quelques semaines, l’initiative venait de Sabine Bourgeois, de faire l’équivalent du côté francophone en Belgique du mouvement qui était bien parti sur des chapeaux de roues, qui s’appelle : « Hart Boven Hard », ce qui se traduit par : « Le cœur plutôt que la dureté ». Alors, nous on avait traduit ça par « Le cœur, pas la rigueur », et puis on s’est aperçus qu’il ne fallait certainement pas faire ça parce qu’il y a des gens de gauche en Belgique qui emploient le mot « rigueur » comme un très très beau mot, par opposition à l’austérité – l’austérité ce serait abominable, mais la rigueur ce serait formidable – et donc ils nous ont vraiment emmerdé pour que le mot rigueur n’apparaisse pas là, parce que ça fait partie de leur, comment dire, de leur fonds de commerce, de leur vocabulaire de préférence. Voilà. La rigueur, ça c’est beau, c’est formidable, etc. Le problème, c’est qu’on appelle austérité et rigueur exactement la même chose. Apparemment, ce n’est pas un problème de leur côté parce que l’austérité, on ne peut pas la vendre au public, mais la rigueur, on peut la vendre. Voilà. Mais le problème ne s’était pas posé du côté flamand, puisqu’ils n’avaient pas employé un mot qui évoquait directement ni l’austérité ni la rigueur, sauf de manière métaphorique, en parlant de la dureté, de la méchanceté, etc.

Continuer la lecture de LE TEMPS QU’IL FAIT LE 12 DÉCEMBRE 2014 – (retranscription)

Partager :