Archives par mot-clé : intelligence artificielle

Notes de mon intervention à la Cour de cassation le 26 novembre : « Intelligence Artificielle : Responsabilité et imputabilité »

Les notes de mon intervention à la Cour de cassation le 26 novembre. Ouvert aux commentaires.

Intelligence Artificielle : Responsabilité et imputabilité

La spécificité du regard des anthropologues sur les questions qui nous occupent est qu’ils disposent de la capacité à convoquer devant eux l’ensemble des cadres de représentation que se sont inventées les cultures humaines dans leur variété et dans leur évolution, au fil des siècles.

La notion de « cause de… » qui émerge en Occident dans la subdivision du discours scientifique appelée « physique » dérive de celle de « coupable de… ». Le processus est inverse de celui qu’on imaginerait spontanément où le coupable aurait été celui que l’on reconnaîtrait comme cause d’un préjudice subit par un tiers.

Continuer la lecture de Notes de mon intervention à la Cour de cassation le 26 novembre : « Intelligence Artificielle : Responsabilité et imputabilité »

15Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Piqûre de rappel : La mémoire d’ANELLA (1988-1989), le 13 septembre 2009

Le billet de Marc Peltier que je viens de mettre en ligne : De l’intelligence artificielle produite par des méthodes optiques, où il a l’amabilité de rapprocher cette découverte faite à UCLA de mes propres recherches me donne envie de faire un parallèle entre « Le réseau profond considéré était un graphe pur, abstrait, autrement dit, de l’information », et le « réseau mnésique » d’ANELLA, lui aussi un « graphe pur, abstrait ». J’espère en faisant cela faire avancer la discussion de manière générale sur la question soulevée : « masses d’information confrontées et intelligence produite ».

Dans un de mes premiers billets, en 2007, Le robot lacanien, je parlais d’ANELLA (Associative Network with Emergent Logic and Learning Abilities), réseau associatif aux propriétés logiques et d’apprentissage émergentes, projet d’intelligence artificielle que j’avais créé pour British Telecom en 1988 et 1989, disant que j’avais retrouvé une disquette contenant le programme. Je n’étais pas tout à fait sûr de mon coup, les dates ne correspondaient pas (1992 au lieu de 1988) et le style de programmation non plus (QuickBasic au lieu de GWBasic) et passant un peu de temps sur les fichiers le mois dernier, j’avais dû déchanter : ce n’était pas ça, simplement une tentative ultérieure de créer une base de données en arrière-plan du logiciel.

Continuer la lecture de Piqûre de rappel : La mémoire d’ANELLA (1988-1989), le 13 septembre 2009

9Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Pourquoi je suis un optimiste : le transhumanisme et moi

Ouvert aux commentaires.

Le colloque sur le transhumanisme à l’Université catholique de Lille du 20 au 22 juin 2018

Gilbert Hottois, Philosophie et idéologies trans/posthumanistes, Paris : Vrin 2018

Alfred James Lotka (1880 – 1949)

Vladimir Ivanovitch Vernadski (1863 – 1945)

2Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

TransVision 2017 – Paul Jorion, The Future is Now, beautiful, dangerous, fascinating, le 11 novembre 2017

J’avais eu la surprise au moment où je me suis inscrit au colloque international TransVision du mouvement transhumaniste qu’on m’invite à présenter une communication. La voici. International dit anglais of course.

5Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

LE PISTOLET ET LA PIOCHE #15, « DEVENONS-NOUS DES MACHINES ? » PAUL JORION RÉPOND, LE 29 MAI 2018 – Retranscription

Retranscription de « DEVENONS-NOUS DES MACHINES ? », le 29 mai 2012. Merci à Olivier Brouwer ! Ouvert aux commentaires.

Interviewer (Pascal Hérard) – Les algorithmes d’apprentissage automatisé, ceux qui sont basés sur les réseaux de neurones, la question qu’on se pose, parce que ça va être en lien avec ce dont on va parler, est-ce qu’ils sont proches des processus mentaux du cerveau humain ? Ou est-ce que c’est totalement différent ? Est-ce que le cerveau humain travaille d’une manière similaire, parallèle, à ces réseaux de neurones et ces algorithmes d’apprentissage, ou est-ce qu’on est vraiment sur quelque chose qui n’a rien à voir ?

Paul Jorion – Mais je crois qu’on ne connaît pas la réponse. Ce qu’il y a, c’est que, dans les toutes premières techniques d’intelligence artificielle, on a mis l’accent sur des méthodes mathématiques qu’on connaissait, des tentatives de formaliser la logique, des choses de cet ordre-là, et on avait misé [sur le fait] que l’intelligence artificielle allait fonctionner en fonction de ce que nous pensions, de manière générale, sur le calcul. Continuer la lecture de LE PISTOLET ET LA PIOCHE #15, « DEVENONS-NOUS DES MACHINES ? » PAUL JORION RÉPOND, LE 29 MAI 2018 – Retranscription

8Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Le Pistolet et La Pioche #15, « Devenons-nous des machines ? » Paul Jorion répond, le 29 mai 2018

Ouvert aux commentaires.

Tandis que les algorithmes d’apprentissage non-supervisé progressent chaque jour un peu plus et tendent à nous ressembler, il semble que les êtres humains perdent en complexité et en nuances, voire en intelligence. Sommes-nous en train de nous mettre à fonctionner comme des IA ?

17Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

L’Intelligence Artificielle ? Mais on n’est encore nulle part !

Ouvert aux commentaires.

« L’Intelligence Artificielle ? Mais on n’est encore nulle part ! »

Vous avez déjà entendu ça, et vous l’entendrez encore. Venant même de la bouche d’« experts » sur la question. Regardez alors la vidéo ci-dessous.

Cela me touche tout particulièrement, parce que lorsque j’ai fait personnellement de la recherche en IA, de 1987 à 1990, c’était cela la tâche qui nous avait été assignée : un dialogue sans anicroche entre un humain et un robot. Comme il s’agissait d’une compagnie téléphonique (British Telecom), on nous parlait de « service clientèle » et ce n’est qu’à la clôture du programme qu’on nous a appris qu’il s’agissait d’une étude pour l’armée de l’air britannique : concevoir un logiciel de conversation entre le pilote d’un chasseur et son engin.

Voir aussi l’article de Martin Untersinger dans Le Monde.

Et pour la version mode dérision :

Continuer la lecture de L’Intelligence Artificielle ? Mais on n’est encore nulle part !

14Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Les découvertes (inventions) mathématiques des mathématiciens amateurs

Une discussion a lieu en ce moment au sein du petit groupe (auquel j’appartiens) que constituent les chercheurs attachés à la chaire Éthique et transhumanisme à l’Université catholique de Lille, à propos du fait que le transhumaniste Aubrey de Grey vient de faire une découverte mathématique très intéressante et très importante.

Wired : An Anti-Aging Pundit Solves a Decades-Old Math Problem

Continuer la lecture de Les découvertes (inventions) mathématiques des mathématiciens amateurs

23Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Intelligence artificielle : Bouchés à l’émeri, vous dis-je !

Le Monde : L’intelligence artificielle est-elle la solution à tous les problèmes de Facebook ? le 18 avril 2018

« Mark Zuckerberg reconnaît d’ailleurs les limites de l’IA :

Certains problèmes se prêtent plus à des solutions d’intelligence artificielle que d’autres. Le discours haineux est l’un des plus difficiles, car déterminer si quelque chose relève du discours haineux est très nuancé, d’un point de vue linguistique. »

Non mais allô quoi ? Principes des systèmes intelligents : 1989 = il y a 29 ans !

« Qui plus est, pour modérer efficacement, ces systèmes d’IA devraient en fait pouvoir comprendre le langage, le contexte, les sous-entendus, l’intention… bref, le sens. Or, ces technologies en sont aujourd’hui incapables – et le seront peut-être toujours. »

Bis : Principes des systèmes intelligents – 1989 : au siècle passé !

20Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Les temps qui sont les nôtres : la gratuité pour l’indispensable

France Culture, Forum « Les révolutions de l’intelligence » en public à la Sorbonne, le samedi 31 mars

14h – 15h / ÉCONOMIE L’intelligence artificielle, une révolution industrielle ?
Table ronde animée par Maylis Besserie
Paul Jorion, anthropologue, professeur associé à la chaire Ethique et transhumanisme à l’Université catholique de Lille.
Raja Chatila, directeur de l’Institut des systèmes intelligents et de robotique, à l’Université Pierre et Marie Curie et au CNRS
Catherine Simon, présidente d’Innorobo

« Vers un nouveau monde » (2017) : La gratuité pour tout ce qui relève de l’indispensable

Gratuité de l’indispensable – Le rapport de University College London, le 15 octobre 2017

Robespierre : Discours sur les subsistances, 2 décembre 1792, à la Convention

20Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail