Université Catholique de Lille, ACTU ECHO – PAUL JORION NOVEMBRE 2017

À quoi bon penser à l’heure du grand collapse ?
Le revenu universel de base
La gratuité
La taxe robot
La disparition du travail
L’Intelligence Artificielle
L’ISF

Partager

À propos de « Regardez bien ces visages », par Norbert Bulot

Billet invité. Ouvert aux commentaires.

Bonjour M. Jorion,

je vous remercie pour votre blog et pour vos livres. Et pour ces photos. Je sais maintenant où trouver une tête pour illustrer mon profil quand on me demande une photo. Et tenter de rester anonyme, discret, tenter de préserver ma sphère privée.

Continuer la lecture de À propos de « Regardez bien ces visages », par Norbert Bulot

Partager

Regardez bien ces visages

Vous reconnaissez quelqu’un ? Oui ?

Ce n’est pas possible : ces visages ont été inventés par deux Intelligences Artificielles, l’une défiant l’autre de faire mieux, à partir de photos de visages réels.

Continuer la lecture de Regardez bien ces visages

Partager

Pourquoi les machines deviennent très rapidement beaucoup plus intelligentes que nous

Ouvert aux commentaires.

Pourquoi les machines deviennent-elles très rapidement beaucoup plus intelligentes que nous ? C’est une question de culture. Une machine qui apprend toute seule n’est pas contrainte par la nôtre, celle des humains.

Continuer la lecture de Pourquoi les machines deviennent très rapidement beaucoup plus intelligentes que nous

Partager

Trends – Tendances, Intelligence Artificielle : qui sont les naïfs et qui a les pieds sur terre ? le 5 octobre 2017

Qui sont les naïfs et qui a les pieds sur terre ?

Certains experts de l’Intelligence Artificielle nous affirment que la « Singularité » est proche : le moment où la machine nous dépassera en tout et sur tout et pourra même prendre son propre destin en main, d’autres déclarent que cette branche de l’informatique n’en est encore nulle part : beaucoup de bruit pour pas grand-chose encore.

Continuer la lecture de Trends – Tendances, Intelligence Artificielle : qui sont les naïfs et qui a les pieds sur terre ? le 5 octobre 2017

Partager

LE TEMPS QU’IL FAIT LE 15 SEPTEMBRE 2017 – Retranscription

Retranscription de Le temps qu’il fait le 15 septembre 2017. Merci à Marianne Oppitz !

Bonjour, nous sommes le vendredi 15 septembre 2017 et parfois dans la vie il y a ce qu’on appelle d’heureuses coïncidences. Et ce matin, quand j’ai ouvert mon courrier, quand j’ai regardé mes mails, il y avait une heureuse coïncidence. C’est qu’on me proposait – quelqu’un qui fait souvent des billets pour le blog – ce dont je le remercie : Alexis Toulet, il me proposait un billet qui dit exactement le contraire de ce que je m’apprêtais à vous dire. Continuer la lecture de LE TEMPS QU’IL FAIT LE 15 SEPTEMBRE 2017 – Retranscription

Partager

Intelligence Artificielle : M. Poutine n’est pas le dernier des imbéciles. Mais la question n’est pas là.

Ouvert aux commentaires.

M. Poutine déclare que la nation qui gagnera la course à l’Intelligence Artificielle s’assurera la domination du monde. Il dit que les drones qui neutraliseront ceux du camp d’en face auront gagné la guerre une fois pour toutes. Sans même faire de morts. Ce qui n’est pas rien si l’on pense aux reliques de la IIIe Guerre mondiale n’ayant pas eu lieu mais qui traînent encore leurs savates ces jours-ci du côté de la Corée, et qui risquent en fin de parcours de faire encore des millions – voire des dizaines de millions – de morts.

Continuer la lecture de Intelligence Artificielle : M. Poutine n’est pas le dernier des imbéciles. Mais la question n’est pas là.

Partager

Mark O’Connell, To Be a Machine (VI) La Singularité est-elle pour demain ?

Ouvert aux commentaires.

Comme le fait remarquer O’Connell dans son remarquable To Be a Machine (2017), la Singularité, telle que la comprennent les transhumanistes correspond bien à ce que J. Good, un ancien agent du contrespionnage britannique, avait caractérisé dans le titre d’un article publié par la NASA en 1965 comme « La dernière invention que l’homme devra jamais faire » (The last invention man need ever make) (90) : à partir de ce point de basculement, la machine inventerait tout, alors que nous, êtres humains, nous nous trouverions dans la position inconfortable du chimpanzé tentant d’interpréter ce qu’un être plus intelligent que lui tel que nous, décide de faire autour de lui.

Continuer la lecture de Mark O’Connell, To Be a Machine (VI) La Singularité est-elle pour demain ?

Partager

Le Noir Secret au Cœur de l’IA

Ouvert aux commentaires.

À un ami qui me signale ce matin un article, j’ai répondu ceci :

« Merci J-P,

L’auteur est malheureusement naïf, son manque de connaissances dans le domaine l’empêche également de comprendre les explications qui lui sont fournies par ses interlocuteurs.

Continuer la lecture de Le Noir Secret au Cœur de l’IA

Partager

Trois chercheurs britanniques : « Si l’intelligence extra-terrestre est très répandue, sa tendance à l’autodestruction l’est sûrement également »

La proposition de trois chercheurs britanniques [*] de partir à la recherche des traces de civilisations extra-terrestres éteintes plutôt qu’en activité se situe dans la ligne droite de l’hypothèse pessimiste de l’Astronome royal britannique Martin Rees selon qui, comme nous l’avons vu, si les civilisations d’animaux inventeurs et producteurs de machines précèdent nécessairement celles-ci, ces civilisations s’éteignent lors du passage du flambeau pour laisser les machines désormais seules et livrées à elles-mêmes, soit parce que le stade de l’invention de machines intelligentes appartient aux derniers feux jetés par une civilisation en voie d’autodestruction, soit parce que si des machines sont intelligentes, elles chercheront nécessairement à se débarrasser d’une espèce aussi nuisible que la nôtre. Les auteurs de l’article parlent à ce propos de « civilisations qui ont surpassé (ou succombé à) une Singularité technologique [P.J. : le dépassement global de l’intelligence humaine par celle de la machine] », et ils ajoutent qu’« il s’agit alors moins de la mort d’une civilisation que de sa transmutation en quelque chose de fondamentalement différent ».

Continuer la lecture de Trois chercheurs britanniques : « Si l’intelligence extra-terrestre est très répandue, sa tendance à l’autodestruction l’est sûrement également »

Partager

Vertige philosophique – risque existentiel pour l’espèce, intelligence artificielle et nouvelle règle d’or, par Cédric Chevalier

Billet invité

Il existe à Oxford (Future of Humanity Institute) et à Cambridge (Center for the Study of Existential Risk) deux instituts de recherche qui ont la particularité rare de se donner comme mission d’étudier le futur de l’Humanité et les risques à la survie de l’espèce, en y affectant des ressources significatives, au sein d’universités prestigieuses et sous le parrainage de scientifiques éminents, Stephen Hawking notamment.

Nick Bostrom, directeur du Future of Humanity Institute, interrogé dans un article récent, combine toute une réflexion sur le futur de l’Humanité, la survie de l’espèce et les dangers de l’intelligence artificielle. La partie sur l’intelligence artificielle est particulièrement éclairante quant au risque que pose cette technologie pour l’Humanité.

Continuer la lecture de Vertige philosophique – risque existentiel pour l’espèce, intelligence artificielle et nouvelle règle d’or, par Cédric Chevalier

Partager

Le temps qu’il fait, le 29 octobre 2010

La psychanalyse
Principes des systèmes intelligents (Masson 1990)
Le mystère de la chambre chinoise

Le prix (Le Croquant 2010)
• Le mécanisme de la formation des prix
• Les interactions entre classes sociales et les interactions à l’intérieur d’une classe sociale
• Karl Marx

Les systèmes de retraites
• Répartition et capitalisation
• Comment il faudrait repenser la question

Partager