Archives par mot-clé : Mouvement des Cinq étoiles

UN PAS EN ARRIÈRE, DES PAS EN AVANT, par François Leclerc

Billet invité.

Le commissaire européen Jyrki Katainen a cru bon de préciser que la décision finale de la Commission relative aux budgets français et italien 2015 n’était pas prise, suite aux soupirs de soulagement qu’avaient laissé échapper ceux qui pensaient être tirés d’affaire. Des ajustements devront encore être négociés, mais il semble néanmoins que la décision politique d’absoudre les gouvernements français et italien a été prise par la Commission sortante, laissant à la suivante le soin d’en gérer les conséquences ! Clé de voute d’une stratégie qui ne peut être appliquée, le pacte fiscal en sort émoussé, premier encouragement à s’y opposer en attendant la suite.

Ce sont sans doute moins les capacités de persuasion des responsables de ces deux pays qui sont à l’origine de cette mansuétude, distillée par petites doses pour en atténuer la portée, que la dégradation de la situation européenne sur tous les terrains, économique, social et politique. Avec une mention particulière à la Grèce, l’Espagne et l’Italie. Un vent de révolte monte en effet dans ce dernier pays, que Matteo Renzi transpose en multipliant les incartades vis-à-vis de Bruxelles, et qui va se traduire par une grève générale. Comme en France, des protestations virent au drame en raison d’une violence policière qui n’est pas contenue, la dernière en date en face de l’ambassade d’Allemagne à Rome à la suite de licenciements dans une usine du groupe ThyssenKrupp.

Continuer la lecture de UN PAS EN ARRIÈRE, DES PAS EN AVANT, par François Leclerc

Partager :
Recommandez par mail Recommandez par mail

DU REJET MONTANT À L’ALTERNATIVE CONSTRUITE, par François Leclerc

Billet invité.

À en croire certains, il serait urgent de dissoudre le corps électoral, les électeurs s’étant fourvoyés. Le populisme aurait frappé sous le masque hideux de l’europhobie, et les partis responsables en feraient les frais. Tout cela résulterait d’un malentendu auquel il faudrait remédier par un effort d’explication (une communication plus efficace).

Cette histoire n’endort que ceux qui sont déjà assoupis, bercés par un discours lénifiant. En vérité, une politique dont le naufrage se poursuit est rejetée, parfois au profit de ce qui tombe sous la main, et ceux qui l’appliquent ne veulent pas en changer. De simple déni au départ, c’est devenu un déni de la démocratie : les manifestations et protestations massives dans les pays du Sud n’ont été suivies d’aucun effet, et la démonstration est en cours qu’il en sera de même avec les élections. Quel sera le prochain épisode ? Il y a de la rébellion dans l’air.

Continuer la lecture de DU REJET MONTANT À L’ALTERNATIVE CONSTRUITE, par François Leclerc

Partager :
Recommandez par mail Recommandez par mail