Archives par mot-clé : Nafeez Ahmed

La choquante évolution vers le criminalisation de la protestation non-violente, par Will Potter

Sur le même thème que l’article de Nafeez Ahmed, Le Pentagone se prépare à contrer les mouvements de rupture de la société civile, de l’assimilation par les autorités de toute opinion différente de la leur à du terrorisme (voir Le temps qu’il fait le 13 juin 2014), une conférence de Will Potter : The shocking move to criminalize non-violent protest, La choquante évolution vers le criminalisation de la protestation non-violente.

Partager :

The Guardian : Le Pentagone se prépare à contrer les mouvements de rupture de la société civile, par Nafeez Ahmed

Une vingtaine de mails me sont parvenus à propos de ma vidéo d’hier, Le temps qu’il fait le 13 juin 2014. La moitié approuve la thèse que je défends, l’autre moitié la désapprouve. Point commun des commentaires qui désapprouvent ma thèse : ils ignorent ce qui est écrit dans l’article du Guardian dont ma vidéo est un commentaire. J’ai répondu à ceux qui tentent de me réfuter : « Vous n’avez manifestement pas lu l’article de Nafeez Ahmed ! » Ceux d’entre eux qui m’ont répondu jusqu’ici me le concèdent : non, ils n’ont pas lu l’article du Guardian.

Dominique Gerin (La commentatrice « Alexandria », à l’époque où les commentaires étaient autorisés sur le blog) me fait parvenir une traduction de l’article, ce dont je la remercie.

Le Pentagone se prépare à contrer les mouvements de rupture de la société civile © The Guardian

Nafeez Ahmed, The Guardian, 12 juin 2014

La militarisation des sciences sociales avance en vue du développement d’“outils opérationnels” ciblant militants pacifistes et mouvements de protestation.

Le Pentagone finance la recherche en sciences sociales visant à modéliser les risques de “contagion sociale” susceptibles de porter atteinte aux intérêts stratégiques des États Unis. Photo Jason Reed/Reuters

Continuer la lecture de The Guardian : Le Pentagone se prépare à contrer les mouvements de rupture de la société civile, par Nafeez Ahmed

Partager :