Archives par mot-clé : neutralité d’internet

Retranscription – « Sur Internet, le monde de l’argent veut éliminer celui de la gratuité », le 24 août 2014

« Sur Internet, le monde de l’argent veut éliminer celui de la gratuité », le 24 août 2014. Merci à Marianne Oppitz !

Dans la mesure où nous faisons des tâches intellectuelles qui ne demandent pas d’être à un endroit précis, il est évident justement que, oui, l’Internet a permis de faire évoluer les choses. Continuer la lecture de Retranscription – « Sur Internet, le monde de l’argent veut éliminer celui de la gratuité », le 24 août 2014

Partager :
Email This Post Email This Post

VentsContraires.net – Paul Jorion : « Sur Internet, le monde de l’argent veut éliminer celui de la gratuité »

(I) « Nous nous débarrassons du travail de manière massive »
(II) « La personne remplacée par une machine n’en profite absolument pas »
(III) « Les machines pourraient financer une allocation universelle »
(IV) « Pas de décroissance sans remise en question de la propriété privée »
(V) « Peut-on sortir d’un modèle économique fondé sur la croissance ? »
(VI) « Les Luddites avaient compris la réalité du développement technologique »
(VII) « Reconstituer la planète, c’est du travail… et de l’emploi »

Sur le site VentsContraires.net

Partager :
Email This Post Email This Post

LE DESTIN D’INTERNET, par François Leclerc

Billet invité.

Après avoir rassemblé les représentants des États, des industriels et acteurs commerciaux, ainsi que de la « société civile », le sommet du NETmundial de São Paulo qui s’est tenu les 23 et 24 avril derniers est salué par son président comme une « première pierre sur le chemin que nous construisons ensemble ». Le Brésilien Virgilio Almeida ne pouvait revendiquer moins. Né sous les auspices de l’offensive politique anti-américaine inaugurée par le discours à l’ONU de Dilma Rousseff, la présidente brésilienne, et de la Déclaration de Montevidéo des instances de normalisation technique d’Internet qui ont exprimé le besoin de s’affranchir de tout lien organique avec le gouvernement américain, le NETmundial est pourtant un coup d’épée dans l’eau.

Bien que non contraignants, les principes énoncés dans la résolution finale pourront certes faire référence dans l’avenir, mais leur application est une toute autre question. Exprimant les rapports de force, l’un d’entre eux a même été significativement oublié sur le bord de la route, bien qu’initialement prévu dans le projet : la neutralité d’Internet. Contesté au premier chef par les Telcos américains (les groupes de télécommunication), ce principe proscrit toute modulation du débit de connexion et de son coût en fonction des contenus et services consultés. Mais un tribunal américain a considéré, il y a trois mois de cela, que la Federal Communications Commission (FCC) – l’agence régulatrice des télécommunications, de la télévision, de la radio et d’Internet – avait outrepassé ses pouvoirs en l’imposant. Son nouveau projet de règlement admet désormais que de telles modulations des prix puissent être acceptées, si les services en bénéficiant sont proposés à des conditions « commercialement raisonnables » et si le reste du trafic est acheminé à une vitesse « raisonnable »… En Europe, une même brèche avait été ouverte par la Commission de Bruxelles, qui voulait permettre des « services spécialisés », le Parlement européen rectifiant ensuite le tir en définissant ceux-ci de manière très restrictive. Mais, une fois l’élan donné aux États-Unis, comment le reste du monde pourra-t-il y résister ?

Continuer la lecture de LE DESTIN D’INTERNET, par François Leclerc

Partager :
Email This Post Email This Post