Archives par mot-clé : « project bonds »

DES MARGES DE MANÅ’UVRE SUR LE PAPIER, par François Leclerc

Billet invité.

Deux débats agitent le microcosme, signe de marges de manœuvre limitées et de difficultés à maitriser la situation. Le premier, au plus haut niveau, oppose à propos des taux la Banque des règlements internationaux (BRI) aux principales banques centrales. Faut-il les augmenter, comme le voudrait la première, ou les maintenir à leur très bas niveau actuel, comme la Fed, la Banque d’Angleterre, la Banque du Japon et la BCE continuent de le pratiquer ?

Des deux côtés, on se revendique de l’équilibre du système, ce qui tend à démontrer qu’il n’est pas facile à trouver ! La BRI met l’accent sur les effets néfastes de la poursuite de la stimulation monétaire, les banques centrales sur la nécessité de ne pas tirer prématurément de sous les pieds du système financier le tapis dont il bénéficie. L’intervention de la BRI est intervenue à point nommé pour donner un point d’appui au débat qui rebondit au sein de la BCE, sans surprise à l’initiative du nouveau membre allemand de son directoire, Sabine Lautenschlager.

Continuer la lecture de DES MARGES DE MANÅ’UVRE SUR LE PAPIER, par François Leclerc

Partager :

Non ! Il n’y a pas qu’une seule politique économique européenne possible, par Jean-Pierre Pagé

Billet invité.

Tout l’argumentaire actuel des dirigeants européens face à la « crise », complaisamment repris par les media, tend à accréditer le fait qu’il n’y a qu’une  politique économique européenne possible : celle de l’austérité. Selon cet argumentaire, ramené à sa plus simple expression, il n’y aurait qu’un seul remède : réduire les déficits des finances publiques (de préférence en diminuant les dépenses) et ramener ces finances publiques à l’équilibre, la réalisation du processus étant garantie grâce à l’application d’une « règle d’or » inscrite dans les constitutions. C’est alors seulement, et avec l’appui de « réformes structurelles », que l’on pourrait envisager une véritable reprise de la croissance. Ceci est présenté comme l’alpha et l’oméga de cette politique érigée en sésame et non discutable.

Continuer la lecture de Non ! Il n’y a pas qu’une seule politique économique européenne possible, par Jean-Pierre Pagé

Partager :