Archives par mot-clé : sans-abri

« Limlom », « lomtalanitàs », en complément sur la Hongrie, par Auspitz

Billet invité.

En avant-propos, je veux rappeler que ce que nous désignions autrefois sous le nom de « bloc soviétique », ou d’« Europe de l’Est », avec le sous-entendu : là-bas, très loin à l’Est de Paris, se désigne aujourd’hui comme : Europe Centrale et Orientale ; et bien plus, quand on parle d’Europe Centrale, on parle du centre de l’Europe, pour ainsi dire, son centre géographique.

Le mur est tombé il y a 20 ans, le 9 novembre 1989, il faut fermer les yeux et se boucher les oreilles pour l’ignorer.

On aurait pu penser que l’Europe allait intégrer ces nouveaux pays pour leur éviter une dérive nationaliste et populiste ; que non ; l’Europe Occidentale a élargi son marché ; pas beaucoup d’intégration politique ; beaucoup d’intégration à la mondialisation libérale ; la Pologne achète des avions américains, alors qu’il s’en fabrique de très bons en France ; la Hongrie adhère à l’OTAN, et envoie des soldats en Irak ; le marché s’agrandit avec la bénédiction des multinationales ; l’Europe et l’idée d’Europe se diluent.

Certains feront semblant de ne pas me comprendre, mais je ne critique aucun pays en tant que tel, ni parmi les 27, ni parmi les 192 ; mais je mets le doigt là où ça fait mal, ce qui est derrière le décor, la façade, ce que l’on voudrait cacher, parce que ça dérange certains ; sur ce blog, nous savons tous que les banques sont en faillite, je dirais virtuellement en faillite ; oui, mais il ne faut pas le dire, parce que ça ferait peur à la population.

Pour ceux que ça intéresse, je pourrais faire un rappel historique, mais ce qu’il faut savoir, c’est que depuis 1920 la Hongrie est un pays pauvre ; on le désignait comme le pays des 3 millions de mendiants ; les paysans allaient pieds-nus ; et, pendant les 100 années écoulées depuis, rien n’a vraiment contribué à y accumuler des richesses ; les Russes se sont servis sur la bête, en dédommagement de guerre, la Hongrie s’étant alliée à Hitler ; quand le mur tombe, le pays est dans le même état que ses voisins ; et débrouille-toi comme tu peux ; à titre de comparaison, rappelons-nous que le mark de l’Est a été converti pour un mark de l’ouest ; et rappelons-nous que toute l’Europe a payé pour la réunification, l’Allemagne imposant des taux d’intérêt élevés à tout le monde pour drainer les capitaux nécessaires.

Budapest est une grande ville, les transports en commun sont très développés et performants, et relativement bon marché ; malgré ce qu’on peut croire, il n’y a pas tant de voitures que ça, beaucoup d’habitants n’ont pas le permis ; ils n’en ont d’ailleurs pas vraiment besoin ; et la population est vieillissante.

Le décor planté, un peu de vocabulaire.

Continuer la lecture de « Limlom », « lomtalanitàs », en complément sur la Hongrie, par Auspitz

Partager :