Archives par mot-clé : Slovénie

LES CRISES EUROPÉENNES SE COMBINENT, par François Leclerc

Billet invité.

La combinaison des crises du désendettement et de celle des demandeurs d’asile commence à produire ses effets. Irrésistible, la poussée des réfugiés met à nu la vacuité des réponses qui leur sont apportées, tandis que la mobilisation des pays placés en première ligne qu’elle implique mérite une compensation qui se dessine.

Continuer la lecture de LES CRISES EUROPÉENNES SE COMBINENT, par François Leclerc

Partager :
Email This Post Email This Post

DÉMONSTRATION SANS COMMENTAIRES, par François Leclerc

Billet invité.

Agitant le spectre d’un retour aux frontières d’avant Schengen, qui représenterait une énorme marche arrière, les plus hautes autorités ont fini par prendre la mesure d’une affaire qui les dépasse. En convoquant un sommet le 23 septembre prochain, le président du Conseil européen Donald Tusk a évoqué la plus grand crise migratoire survenue en Europe depuis la seconde guerre mondiale. Rien n’ayant été fait pour l’anticiper en dépit des alertes pressantes du Haut-Commissariat aux réfugiés (HCR), croyant naïvement être épargnées des conséquences de la guerre à ses portes, les autorités européennes sont comme à l’habitude réduites à improviser, et pour commencer à enregistrer leurs divisions.

Continuer la lecture de DÉMONSTRATION SANS COMMENTAIRES, par François Leclerc

Partager :
Email This Post Email This Post

L’actualité de demain : AU RAYON BRICOLAGE, A DUBLIN, par François Leclerc

Billet invité.

Réunis à Dublin, les ministres des finances vont courir beaucoup de lièvres à la fois avec le risque de n’en attraper aucun. Un premier gros dossier les attend, celui de la sortie qui se voulait exemplaire du Portugal et de l’Irlande de leurs plans de sauvetage. Comme d’habitude, cela s’annonce une fois de plus bidouillage et compagnie.

A la manière des banquiers qui traitent ainsi leurs débiteurs insolvables, les deux pays devraient bénéficier d’un très substantiel allongement de leurs délais de remboursement, on parle même de sept ans supplémentaires. L’objectif est de diminuer leurs besoins de financement annuels et de faciliter leur retour sur le marché. Mais il est craint que cela ne suffise pas. Même bénéficiant d’un tel assouplissement, le Portugal devrait faire face à des besoins de financement très élevés et ses timides essais en direction du marché n’ont intéressé que des hedge funds en quête de bonnes affaires. Ce n’est pas avec cette clientèle qu’ils iront loin. Un nouveau sauvetage se profile à l’horizon.

Continuer la lecture de L’actualité de demain : AU RAYON BRICOLAGE, A DUBLIN, par François Leclerc

Partager :
Email This Post Email This Post

L’actualité de demain : LE BROUILLARD S’ÉPAISSIT, par François Leclerc

Billet invité.

Au moment où des fenêtres s’entrouvrent sur la finance de l’ombre, l’Europe continue de s’enfoncer dans le brouillard. Les ministres des finances réunis à Dublin cette fin de semaine devraient se prononcer sur l’allongement du calendrier de remboursement des prêts accordés à l’Irlande et au Portugal, dont le gouvernement cherche fébrilement à réunir des garanties de sa bonne conduite, après l’invalidation de plusieurs mesures budgétaires par le Conseil constitutionnel.

Simultanément, le gouvernement chypriote annonce que ses besoins de financement sont plus élevés que prévus, passant de 17,5 à 23 milliards d’euros, la différence à sa charge augurant mal de la suite. La Slovénie semble prête à prendre sa succession, ne parvenant pas à financer sur le marché le renflouement de ses banques minées par des créances irrécouvrables, l’Institute of International Finance préconisant de lui accorder sans plus attendre « une aide de précaution ».

Continuer la lecture de L’actualité de demain : LE BROUILLARD S’ÉPAISSIT, par François Leclerc

Partager :
Email This Post Email This Post

L’actualité de demain : CALMER LE JEU DE TOUS LES CÔTÉS, par François Leclerc

Billet invité

On ne s’étonnera pas du silence de François (le pape), car Chypre est orthodoxe, mais que penser de celui de Hollande ou de Mario (Draghi) ? Tout se passe comme si la convergence de point de vue du FMI et du gouvernement allemand avait laissé sans voix les autres dirigeants européens. Que Chypre soit coulé, passe encore ! Mais qu’une nouvelle dynamique destructrice de la zone euro soit engagée, il y aurait tout de même de quoi s’alarmer.

Qu’est ce qui peut fonder un tel pronostic, direz-vous ? La résistance farouche mais largement vaincue du président chypriote à défendre les intérêts des usagers des facilités bancaires douteuses de son pays ? L’amateurisme avec lequel la question a été traitée par les dirigeants européens ? Ou bien tout simplement les conséquences des décisions qu’ils ont successivement prises, en faisant comprendre à tous les détenteurs européens de comptes bancaires que leur argent n’était pas nécessairement à l’abri, puis en faisant de même avec les riches non-résidents, ce qui ne donne pas davantage un signal réjouissant à ces derniers ?

Continuer la lecture de L’actualité de demain : CALMER LE JEU DE TOUS LES CÔTÉS, par François Leclerc

Partager :
Email This Post Email This Post