Une brève histoire de l’OTAN

Une brève histoire de l'OTAN
Une brève histoire de l’OTAN

Wikipedia :

« Cette extension de l’OTAN vers l’Est de l’Europe et dans le Caucase a été maintes fois condamnée par la Russie dans les années 2000 et 201023. Ainsi, Sergueï Lavrov estimant que l’OTAN s’étend « toujours plus près de la frontière russe », affirme que ce déploiement est « la source de tous les problèmes systémiques qui ont surgi dans les relations que la Russie entretient avec les États-Unis et l’Union européenne »24. »

Partager

LE TEMPS QU’IL FAIT LE 4 NOVEMBRE 2016 – Retranscription

Retranscription de Le temps qu’il fait le 4 novembre 2016. Merci à Marianne Oppitz !

Bonjour, nous sommes le vendredi 4 novembre 2016 et dans quatre jours, le 8 novembre, le mardi 8 novembre, il y a des élections aux États-Unis. Alors, il y a des choses que je ne dois pas vous rappeler : je ne dois pas vous rappeler que c’est une grande nation, qu’elle pèse énormément sur le poids des affaires. Que le monde, dit occidental, repose essentiellement sur cette puissance pour son pouvoir militaire, pour pouvoir se défendre vis-à-vis d’attaques qui viendraient de l’extérieur.

Continuer la lecture de LE TEMPS QU’IL FAIT LE 4 NOVEMBRE 2016 – Retranscription

Partager

La fusée Ariane, petite fille du missile balistique nazi V2, ou les origines du programme spatial français, par Roberto Boulant

Billet invité.

Un petit texte en hommage à Jacques Villain qui vient de nous quitter. Ingénieur de formation et historien de la conquête spatiale, ces travaux nous rappellent combien il n’existe pas de recherche appliquée neutre. Continuer la lecture de La fusée Ariane, petite fille du missile balistique nazi V2, ou les origines du programme spatial français, par Roberto Boulant

Partager

Joe Biden vint, vit, mais point ne vainquit la Turquie, par M.K. Bhadrakumar, le 26 août 2016

La traduction par Timiota de Joe Biden vint, vit, mais point ne vainquit la Turquie, par M.K. BHADRAKUMAR, le 26 août 2016 (Asia Times).

Si le vice-président états-unien Joe Biden a pu espérer un donnant-donnant avec le président turc Recep Tayyip Erdogan – des assurances américaines sur la « ligne rouge » du fleuve Euphrate pour les milices kurdes en échange de l’acquiescement turc à la résidence du prêcheur islamiste Fetullah Gülen en Pennsylvanie –, le voilà gros-jean comme devant. Continuer la lecture de Joe Biden vint, vit, mais point ne vainquit la Turquie, par M.K. Bhadrakumar, le 26 août 2016

Partager

Le Proche-Orient « compliqué » comme métaphore des limites de la rationalité de l’espèce, par Roberto Boulant

Billet invité

En attendant d’être surpassé par la prochaine guerre en mer de Chine, en Afrique centrale ou dans les pays baltes, le Proche-Orient et plus particulièrement le conflit syrien, offrent l’exemple de ce qui se fait de mieux en termes de folies sur cette planète. Une véritable carte de visite pour homo-sapiens, infiniment plus fidèle à la réalité que notre CV embarqué sur les sondes Pionner 10 et 11 (même si la représentation incomplète des parties génitales sur le dessin représentant la femme, en dira beaucoup sur notre psychologie à d’éventuels extra-terrestres).

Continuer la lecture de Le Proche-Orient « compliqué » comme métaphore des limites de la rationalité de l’espèce, par Roberto Boulant

Partager

C’est l’été… on a le dos tourné dix minutes et on se retrouve avec une guerre mondiale sur les bras !

Vous souvenez-vous de la Seconde guerre mondiale ?

Je vous la rappelle en deux mots. Il existait un axe fasciste composé de méchants vraiment très mauvais. Si mauvais que tout le reste du monde (dont nous à très juste titre) s’est uni pour leur tomber dessus à bras raccourcis. Les méchants ont fini par prendre une raclée bien méritée.

Continuer la lecture de C’est l’été… on a le dos tourné dix minutes et on se retrouve avec une guerre mondiale sur les bras !

Partager

Si ça vous démange de repousser l’Oncle Sam, allez donc en Syrie !, par M. K. Bhadrakumar

La traduction par Timiota de Hello, want to push back at Uncle Sam? Then go to Syria, par M. K. BHADRAKUMAR, le 18 août 2016 (Asia Times).

La visite récente du président turc Recep Erdogan à St Petersbourg pour rencontrer le président russe Vladimir Poutine, ajouté au premier décollage de chasseurs-bombardiers russes d’une base iranienne pour frapper des cibles syriennes, ainsi qu’à la visite en préparation d’Erdogan en Iran probablement au cours de la semaine prochaine, voilà qui pointe l’émergence d’une troïka Turquie-Iran-Russie autour de la Syrie. Continuer la lecture de Si ça vous démange de repousser l’Oncle Sam, allez donc en Syrie !, par M. K. Bhadrakumar

Partager

L’escalade des alliances, par Abel Musard

Je m’interrogeais il y a près d’un mois déjà : se dirigeait-on vers une nouvelle alliance Russie/Syrie/Iran/Turquie ?

C’est fait !

The Guardian :

« Héberger des avions militaires russes sur le territoire iranien constitue un changement de cap pour Téhéran dans son histoire jusqu’ici d’opérations secrètes dans des conflits régionaux. Il semblerait que ce soit la première fois en au moins un demi-siècle que des avions de guerre russes ont été déployés à partir de l’Iran ».

Partager

Turquie : Vous l’avez d’abord lu sur le Blog de PJ, il y a 3 semaines déjà, par Abel Musard

Billet invité.

Vous l’avez d’abord lu sur le Blog de PJ, le 19 juillet, avant de le lire dans l’éditorial du Monde daté d’aujourd’hui, à propos de la visite d’Erdogan en Russie :

« Au-delà de la question de principe, non négociable, de la peine de mort, c’est un possible changement d’alliance géostratégique qui s’esquisse, périlleux pour tous les acteurs, au cœur de la poudrière proche-orientale. »

Partager

Terrorisme : pleurons nos morts, commémorons, chantons la Marseillaise, mais surtout ne cherchons pas à comprendre !, par Roberto Boulant

Billet invité.

Un très beau texte rayonnant d’humanisme et communiqué par Abdennour Bidar à l’AFP, au sujet des attentats à répétition de ce mois de juillet 2016. La preuve aussi, hélas, que le Philosophe ne sera jamais le conseiller (écouté) du Prince.

Je vous laisse découvrir pourquoi.

Continuer la lecture de Terrorisme : pleurons nos morts, commémorons, chantons la Marseillaise, mais surtout ne cherchons pas à comprendre !, par Roberto Boulant

Partager

Turquie : Post-Coup, par Abel Musard 

Billet invité.

Le Ministre des affaires étrangères russe Sergueï Lavrov et le Secrétaire d’État américain John Kerry se rencontrent aujourd’hui au Laos afin de mettre au point le mécanisme conjoint de lutte contre le terrorisme en Syrie dans les termes des « Accords de Moscou » conclus lors de la rencontre de MM. Kerry et Poutine à Moscou les 14 et 15 juillet.

Continuer la lecture de Turquie : Post-Coup, par Abel Musard 

Partager

LE TEMPS QU’IL FAIT LE 22 JUILLET 2016 – Retranscription

Retranscription de Le temps qu’il fait le 22 juillet 2016. Merci à Marianne Oppitz !

Bonjour, nous sommes le vendredi 22 juillet 2016. Et le 22 juillet, c’est mon anniversaire, et il se fait qu’aujourd’hui, j’ai – au choix – septante ou soixante-dix ans, et j’ai fait un petit billet là-dessus : j’ai réfléchi au fait que c’est la première fois que j’attache de l’importance à un chiffre d’âge.

Continuer la lecture de LE TEMPS QU’IL FAIT LE 22 JUILLET 2016 – Retranscription

Partager

Le temps est venu, par Cécile Asanuma-Brice

Billet invité.

Le temps est venu de sortir du choc pour aborder les raisons du marasme actuel et tenter de sortir de l’ellipse de violence que nos pays alimentent. Ces raisons mûrissent dans nos sociétés de production – consommation depuis maintenant plus d’un siècle et en même temps la vérolent lentement.

Continuer la lecture de Le temps est venu, par Cécile Asanuma-Brice

Partager

Turquie : réponse à François Leclerc, par Abel Musard

Billet invité. À une critique que lui a adressé François Leclerc à titre privé, Abel Musard répond ce qui suit.

I stand by my deduction. Elle ne s’appuie pas sur des ragots d’un officiel turc que je ne connais pas mais sur des déclarations officielles de MM. Kerry et Ayrault. Kerry a fait connaître au public un entretien privé qu’il a eu avec le ministre des affaires étrangères turque. Ce dernier n’a pas proféré, que je sache, d’accusations publiques, il a réservé son mécontentement à Kerry qui lui décide de s’en servir pour menacer la Turquie devant tout le monde. Cela même est révélateur. Il y a plus que de la psychanalyse là-dedans, de la logique.

Continuer la lecture de Turquie : réponse à François Leclerc, par Abel Musard

Partager

Turquie : les vessies et les lanternes, par Abel Musard

Billet invité.

Le New York Times a publié dans la journée d’hier un article au titre intriguant : John Kerry rejette les suggestions d’une implication américaine dans le coup d’état en Turquie.

Continuer la lecture de Turquie : les vessies et les lanternes, par Abel Musard

Partager

Europe : La traduction de l’implicite en explicite est impérative

Si vous suivez la discussion qui fait rage en ce moment, ouverte par le billet de Zébu (Une manoeuvre grossière mais habilement menée) me reprochant d’avoir rejoint l’appel Brexit : vingt intellectuels eurocritiques lancent un appel pour un nouveau traité, vous aurez remarqué comme moi que tous les contributeurs du blog de la première heure se retrouvent à nouveau réunis dans cette discussion. C’est une excellente chose, même si les positions sont tranchées de part et d’autre, et les propos parfois peu amènes. Ce qui apparaît en surface est du non-dit : beaucoup de non-dit entre nous, beaucoup de non-dit sur l’Europe, son histoire, ses inféodations, anciennes, actuelles et potentielles.

La traduction de l’implicite en explicite est impérative, c’est son manque qui empêche l’apparition d’une utopie rassemblant les bons esprits et les forces qu’ils représentent dans un combat commun. Continuons jusqu’à ce que les enjeux véritables apparaissent en pleine lumière.

Partager

Une manœuvre grossière mais habilement menée, par Zébu

Billet invité. P.J. : C’est bien volontiers que je publie ici le reproche que m’adresse Zébu d’avoir signé l’appel Brexit : vingt intellectuels eurocritiques lancent un appel pour un nouveau traité.

Quand on signe le texte d’un appel pour un nouveau traité européen après un Brexit, on est sans doute moins regardant quant à la teneur dudit texte quand on sait la présence parmi ses signataires de personnes proches de votre positionnement. Mais quand on reçoit un appel téléphonique d’une chaîne de télévision financée par l’État russe, qui diffuse en français, deux jours après avoir signé cet appel, on peut commencer à se poser des questions.

Continuer la lecture de Une manœuvre grossière mais habilement menée, par Zébu

Partager

« Vos guerres sont nos bénéfices ! », par Roberto Boulant

Billet invité.

À l’heure où le projet de loi El Khomri détruit les acquis sociaux pour mieux les protéger, force est de constater qu’il n’y a pas que sur la scène politique intérieure que l’écart entre les paroles et les actes devient abyssal, c’est également le cas dans le monde merveilleux des ventes d’armes. Je dis merveilleux, parce que notre pays a ratifié pratiquement tous les traités et accords internationaux encadrant ce commerce, même ceux aux critères les plus restrictifs.

Continuer la lecture de « Vos guerres sont nos bénéfices ! », par Roberto Boulant

Partager

LA DÉROUTE MORALE DES EUROPÉENS, par François Leclerc

Billet invité.

Cynisme, seul ce mot convient pour qualifier les bases de l’accord intervenu tard dans la nuit à Bruxelles. Les réfugiés sont l’objet d’un deal entre l’Union européenne et la Turquie qui s’opère sur leurs dos, les autorités turques profitant au maximum de la situation. Mais les obstacles restent nombreux et l’affaire n’est pas conclue. Rendez-vous au sommet des 17 et 18 mars prochains !

Continuer la lecture de LA DÉROUTE MORALE DES EUROPÉENS, par François Leclerc

Partager

LA SITUATION EN SYRIE AU 20 FÉVRIER 2016, par Cédric Mas

Billet invité.

Dans un précédent billet, j’ai décrit et analysé à la fin du mois d’octobre 2015 l’offensive diplomatique russe à la suite de l’échec initial de son implication directe dans le conflit.

Continuer la lecture de LA SITUATION EN SYRIE AU 20 FÉVRIER 2016, par Cédric Mas

Partager