À QUOI PENSENT-ILS QUAND ILS SE REGARDENT DANS UNE GLACE ? par François Leclerc

Billet invité.

Il faut beaucoup de mauvaise foi pour reprocher aux dirigeants européens de rester les bras croisés face à l’exode des réfugiés à la recherche d’un abri qui se poursuit malgré tout. Pour faire suite à la fermeture des frontières, la Commission est en effet passée à l’action. Elle a pris le mal à la racine et la question à bras le corps. Que l’on en juge !

Continuer la lecture de À QUOI PENSENT-ILS QUAND ILS SE REGARDENT DANS UNE GLACE ? par François Leclerc

Partager

LE SORT IGNORÉ DES RÉFUGIÉS, par François Leclerc

Billet invité.

Les plus hautes autorités européennes vont chercher de l’aide en Chine pour stopper l’arrivée de réfugiés qui fuient la Libye, les canots pneumatiques qu’ils empruntent y étant fabriqués. Après avoir été reçu à Pékin par Guo Shengkun, le ministre chinois de la sécurité publique, Dimitris Avramopoulos, le commissaire européen chargé des migrations a déclaré « j’ai demandé le soutien des autorités chinoises pour repérer ce commerce et le démanteler, car ces produits ne sont pas dans l’intérêt commun, il s’agit d’outils très dangereux mis entre les mains de voyous ».

Continuer la lecture de LE SORT IGNORÉ DES RÉFUGIÉS, par François Leclerc

Partager

Réfugiés : TERRIBLE HYPOCRISIE AU NOM DE L’EUROPE, par François Leclerc

Billet invité.

S’il y a un sujet sur lequel les dirigeants européens devraient se faire tout petits vis-à-vis de Donald Trump, c’est bien sur celui de l’émigration. Car ils ajoutent à sa même politique de fermeture des frontières une grande hypocrisie dans son énoncé, après avoir critiqué Trump au nom de valeurs européennes qu’ils ne respectent pas.

Continuer la lecture de Réfugiés : TERRIBLE HYPOCRISIE AU NOM DE L’EUROPE, par François Leclerc

Partager

LES RÉFUGIÉS, CE NAUFRAGE DE L’EUROPE, par François Leclerc

Billet invité.

La frontière maritime de la Turquie avec la Grèce reste fermée pour les réfugiés, les autorités turques ayant en contrepartie les mains libres pour mener leurs offensives militaires contre les Kurdes en Irak et en Syrie. Continuer la lecture de LES RÉFUGIÉS, CE NAUFRAGE DE L’EUROPE, par François Leclerc

Partager

LA TACHE INDÉLÉBILE DES RÉFUGIÉS, par François Leclerc

Billet invité.

Près de 700 réfugiés se sont noyés la semaine passée en Méditerranée en dépit des sauvetages en mer qui se sont multipliés, selon le HCR. Aussi meurtrière que la route des Balkans vers l’Europe du Nord, la voie Libyenne vers l’Italie a pris le relais. Si les réfugiés ne traversent plus la mer Égée qu’en nombre réduit, l’exode ne connait pas de répit. Au départ de la Grèce, ils tentent encore de traverser la Bulgarie avec le concours de passeurs et beaucoup se font arrêter.

Continuer la lecture de LA TACHE INDÉLÉBILE DES RÉFUGIÉS, par François Leclerc

Partager

LE DÉDOUBLEMENT DES UNIVERS

L’un de vous m’envoie durant la nuit un courriel, m’encourageant à voir une vidéo disponible sur la toile, consacrée à la « théorie du dédoublement » en mécanique quantique.

Je n’ai pas encore eu l’occasion de visionner cette vidéo, mais j’ai déjà pu en vérifier la vérité. Il m’a suffi de faire mon petit tour matinal de l’information.

Dans l’un des univers, auquel appartiennent Le Monde ou La Tribune, par exemple, Martine Aubry félicite Nicolas Sarkozy d’avoir œuvré à la chute de Khadafi, dans les colonnes du Monde, tandis que La Tribune nous appelle à évoquer « Les défis économiques de l’après-Kadhafi ».

Dans l’autre univers, auquel appartient entre autres Al-Jazira, l’un des fils de Khadafi – prisonnier des rebelles dans l’autre univers – affirme que « les rebelles sont encerclés ».

Les implications de la mécanique quantique nous épateront toujours.

 

Partager

LIBYE, LES CHEMINS D’UN ÉCHEC MAJEUR DE L’OCCIDENT, par Cédric Mas

Billet invité

Libye 2011 : entre incompétence politique et illégitimité démocratique, les chemins d’un échec majeur de l’Occident.

Le terrain : la Libye est constituée de deux provinces côtières : la Tripolitaine et la Cyrénaïque, chacune bordée de deux « marches » frontalières. La zone qui nous intéresse particulièrement est appelée Sirtique, placée au fond du golfe de Sirte entre ces deux provinces. C’est fort logiquement dans cette zone que vont se concentrer les combats entre deux régions relativement homogènes (rappelons que c’est là que combattirent les Italo-Allemands et les Alliés à 3 reprises : février 1941, janvier et décembre 1942). Cette zone est une bande de terre étroite, entre la mer Méditerranée et le Sahara, parsemée de bancs de sables mous impropres aux mouvements et coupée par une route côtière unique (construite par les Italiens à l’époque de la colonisation). Cette zone stratégique majeure, point de passage obligé entre les deux provinces est coupée par une ville importante, Sirte, lieu de naissance du dictateur et sanctuaire de son pouvoir. A l’Est de Sirte, se situe un goulet d’étranglement, Mers el Brega véritable porte d’entrée de la Cyrénaïque, la chute de cette position ouvrant sur une vaste étendue de terrain plat et indéfendable jusqu’à Benghazi, avec au centre le carrefour d’Ajdabiya. Enfin, le tableau ne serait pas complet si l’on ne précise pas que c’est justement dans cette zone que se trouve le débouché principal du pétrole libyen le terminal Ras Lanouf, dont l’importance économique est essentielle pour les deux camps.

Continuer la lecture de LIBYE, LES CHEMINS D’UN ÉCHEC MAJEUR DE L’OCCIDENT, par Cédric Mas

Partager