Arabie saoudite – Chine : le retour du sens de l’État

La version en anglais se trouve ici. Ouvert aux commentaires.

José d’Acosta, jésuite, fut missionnaire au Pérou et au Mexique dans la seconde moitié du XVIe siècle. Son contact avec la culture aztèque fut la cause pour lui d’un profond désarroi. « Quelle signification attribuer à l’abominable cruauté dont le spectacle se déroule tous les jours sous mes yeux ? », s’interrogeait-il. Un jour, l’illumination se fit : « Dieu, se dit-il, a mis en scène un tel théâtre pour que nous puissions nous représenter ce qu’est un monde sans lui ».

Continuer la lecture de Arabie saoudite – Chine : le retour du sens de l’État

Partager

LE GRAND JEU AUQUEL TOUT LE MONDE PERDRA, par François Leclerc

Billet invité. Ouvert aux commentaires.

Le monde s’est donné trois leaders, et pas n’importe lesquels. Angela Merkel domine l’Europe de toute son impuissance, Xi Jinping est sacré empereur d’une Chine s’apprêtant à devenir la première puissance économique mondiale, et Donald Trump l’expression du déclin de la principale puissance militaire qui s’accroche à son passé.

Continuer la lecture de LE GRAND JEU AUQUEL TOUT LE MONDE PERDRA, par François Leclerc

Partager

Le temps qu’il fait le 22 septembre 2017

Kim Jong-un, à propos de Donald Trump : « Je dresserai par le feu ce dotard malade mental ».

I speak not like a dotard nor a fool. / Je ne parle pas en radoteur ou en fou.
She is the half-bred bastard of an ailing dotard. / C’est la bâtarde d’un vieillard sénile.
And you informally send a reactionary dotard to… / Vous avez envoyé un vieux gâteux réactionnaire à…

Le Blog de PJ : Qu’est-ce qui fait courir la Corée du Nord ? par DD & DH, le 16 septembre 2017

Partager

Qu’est-ce qui fait courir la Corée du Nord ?, par DD & DH

Billet invité.

CHINE – Tensions internationales – Le long des frontières chinoises (2) : Russie et Corée du Nord

Il y a 48 ans, le monde entier s’est fait une grosse frayeur quand des bruits d’artillerie lourde et de manœuvres de chars ont retenti entre la Chine de Mao et l’URSS de Brejnev. Continuer la lecture de Qu’est-ce qui fait courir la Corée du Nord ?, par DD & DH

Partager

Une méthode pour comprendre « notre homme », par M. de R.-A

Billet invité.

Monsieur,

Vous demandez que penser de brèves remarques proférées par un autocrate et à propos d’un singulier personnage que j’appellerai ici, par souci de simplicité, « notre homme », parce que je crois que cela lui correspond bien. Vous verrez que la plupart de mes considérations, marquées du sceau de l’évidence, ne viennent là que pour appuyer celles de vos autres lecteurs. Je me satisfais à l’idée que vous ne déciderez de les livrer à la publicité qu’à la condition que vous y aurez malgré tout trouvé quelques apports dignes d’être qualifiés d’originaux.

Continuer la lecture de Une méthode pour comprendre « notre homme », par M. de R.-A

Partager

Intelligence Artificielle : M. Poutine n’est pas le dernier des imbéciles. Mais la question n’est pas là.

Ouvert aux commentaires.

M. Poutine déclare que la nation qui gagnera la course à l’Intelligence Artificielle s’assurera la domination du monde. Il dit que les drones qui neutraliseront ceux du camp d’en face auront gagné la guerre une fois pour toutes. Sans même faire de morts. Ce qui n’est pas rien si l’on pense aux reliques de la IIIe Guerre mondiale n’ayant pas eu lieu mais qui traînent encore leurs savates ces jours-ci du côté de la Corée, et qui risquent en fin de parcours de faire encore des millions – voire des dizaines de millions – de morts.

Continuer la lecture de Intelligence Artificielle : M. Poutine n’est pas le dernier des imbéciles. Mais la question n’est pas là.

Partager

Mémo sur une possible résolution du problème nord-coréen, par Roberto Boulant

Billet invité. Ouvert aux commentaires.

De : Dr. Hannibal Strangelove, Pentagone
À : M Donald Trump, Chief-Twitterer, Maison-Blanche

M. le Président,

Comme vous le savez, notre opinion publique et celle de nos alliés Japonais et de Corée du Sud sont majoritairement hostiles à une guerre ouverte avec la Corée du Nord. C’est bien triste mais c’est ainsi. Continuer la lecture de Mémo sur une possible résolution du problème nord-coréen, par Roberto Boulant

Partager

Désapprendre le mythe de l’innocence américaine, par Suzy Hansen

Merci à Marianne Oppitz pour la traduction. Ouvert aux commentaires.

Introduction, par Nikademus

La propagande, c’est bien connu, cela concerne toujours les autres. Avec sa comparse l’idéologie, elle s’empare de foules simples et crédules et les voilà défilant drapeau au vent, hurlant des slogans aberrants. C’est la version grossière, orientale, elle fait les délices teintés de frisson des journaux télévisés. Continuer la lecture de Désapprendre le mythe de l’innocence américaine, par Suzy Hansen

Partager

LE TEMPS QU’IL FAIT LE 11 AOÛT 2017 – Retranscription

Retranscription de Le temps qu’il fait le 11 août 2017, Merci à Marianne Oppitz !

Bonjour, nous sommes le vendredi 11 août 2017 et contrairement à ce que j’ai fait ces semaines récentes, je ne vais pas parler de l’avenir à long terme de l’humanité en parlant de choses comme le transhumanisme ou bien du risque d’extinction, mais je vais vous parler du risque d’extinction beaucoup plus immédiat parce que la géopolitique reprend le dessus. Continuer la lecture de LE TEMPS QU’IL FAIT LE 11 AOÛT 2017 – Retranscription

Partager

Les USA ? Que leur arrive-t-il ? par Denis Monod-Broca

Billet invité.

Depuis un siècle ils trônent au sommet, ils règnent sur le monde. À la fois vénérés et méprisés, adorés et haïs, soutenus et combattus, ils se conforment à ce que le monde attend d’eux, bien obligés. Par le meilleur de leurs actions ils alimentent l’adoration, par le pire ils alimentent la haine. Cela nous convient. Nous aimons adorer, nous aimons haïr, nous aimons haïr ce que nous adorions. Les idoles sont faites pour ça. Continuer la lecture de Les USA ? Que leur arrive-t-il ? par Denis Monod-Broca

Partager

Tiens ! Une guerre nucléaire ! Longtemps qu’on n’en avait pas vu !

Avec Kim Jong-un d’un côté, apparemment digne fils de son père, l’ancien roi de l’escalade verbale, et Donald Trump de l’autre, qui twitte des horreurs plus vite que son ombre, je vois d’ici qu’on n’a pas fini de rigoler.

Partager

Venezuela

Je suis frustré quand des événements importants se déroulent, comme c’est le cas en ce moment au Venezuela et que, faute d’en savoir assez, je ne puisse rien dire. Je viens du coup de faire le tour de ceux dont j’imaginais qu’ils puissent exprimer une opinion ici.

Certains me répondent que, comme moi, ils n’en savent pas assez. Mais ce que j’entends dire par ceux qui en savent suffisamment, c’est qu’il n’y a pas hélas assez de bien à dire de l’un ou l’autre camp pour avoir envie d’en parler. Ne pas savoir est frustrant, mais savoir peut être bien triste.

Continuer la lecture de Venezuela

Partager