UE : Dernières nouvelles de l’implosion, par Roberto Boulant

Billet invité. Ouvert aux commentaires.

C’est fait. Les trains des gouvernements madrilène et catalan lancés à pleine vitesse sur la même voie viennent de se percuter ! Et s’il est possible de disserter à l’infini sur les responsabilités des uns et des autres dans ce non-dialogue, ce matin un fait est clair : Madrid a perdu la bataille des images. Voir la Guardia Civil, dans un pays encore fortement marqué par la mémoire de la dictature franquiste, charger violemment des manifestants pacifiques levant les mains et la regarder s’emparer des urnes par la force, est proprement désastreux.

Continuer la lecture de UE : Dernières nouvelles de l’implosion, par Roberto Boulant

Partager

L’ENTREPRISE COMME MODÈLE DE SOCIÉTÉ, par François Leclerc

Billet invité.

La mauvaise réputation des banques n’est plus à faire. Partie immergée d’un système financier aux acteurs et aux mécanismes méconnus, elles ont été chargées de tous les péchés et vouées à toutes les vindictes, détournant l’attention d’un vaste monde dont le caractère profondément systémique a été découvert, laissant les régulateurs désarmés. En découle la certitude qu’une prochaine crise va immanquablement survenir, associée à l’incapacité de prédire quand et comment.

Continuer la lecture de L’ENTREPRISE COMME MODÈLE DE SOCIÉTÉ, par François Leclerc

Partager

Compte-rendu de Claude Simon, L’idéologie néolibérale : ses fondements, ses dégâts, Paris : TempsPrésent 2016, par Madeleine Théodore

Billet invité.

Le livre de Claude Simon, L’idéologie néolibérale : ses fondements, ses dégâts, est un ouvrage qui devrait circuler entre toutes les mains, tant la synthèse de l’auteur sur le passage du libéralisme à son contraire, l’ultralibéralisme, aussi bien que sa réflexion critique nous semblent importantes pour comprendre l’impasse de notre société, de plus en plus impénétrable et par là ingérable.

Continuer la lecture de Compte-rendu de Claude Simon, L’idéologie néolibérale : ses fondements, ses dégâts, Paris : TempsPrésent 2016, par Madeleine Théodore

Partager