Archives de catégorie : Singularité

Le Média, Comment les « Élites » nous mènent au désastre – Paul Jorion, le 8 janvier 2019 – Retranscription

INTERVIEW Paul JORION

Théophile KOUAMOUO

« La nature humaine est ainsi faite : nous voulons sonder l’avenir en début de l’année surtout. C’est le temps de la prospective, des prévisions et des prédictions. Au Média nous avons voulu donner la parole à Paul Jorion qui est entré dans l’histoire pour avoir prévu plusieurs années à l’avance la crise des subprimes de 2008 et la grosse crise financière qui a suivi. Nous n’allons pas solliciter de sa part des prophéties en exclusivité mais plutôt demander à cet ancien trader qui est aussi anthropologue, bon connaisseur de l’informatique et de l’Intelligence Artificielle, enseignant à l’Université Catholique de Lille, de nous dire quelles sont les thématiques ou plutôt les signaux faibles qu’il scrutera le plus attentivement dans les mois qui viennent.

Continuer la lecture de Le Média, Comment les « Élites » nous mènent au désastre – Paul Jorion, le 8 janvier 2019 – Retranscription

60Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

AlphaZero apporte-t-il du neuf à la condition humaine ? par Cédric Chevalier

Ouvert aux commentaires.

Une réaction à cet article du NYT :

Continuer la lecture de AlphaZero apporte-t-il du neuf à la condition humaine ? par Cédric Chevalier
2Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Un pas de géant pour une machine à jouer aux échecs, par Steven Strogatz

Un pas de géant pour une machine à jouer aux échecs

Par Steven Strogatz (Dec. 26, 2018) © The New York Times (Merci à Timiota et DeepL pour la traduction !)

Le succès stupéfiant d’AlphaZero, un algorithme d’apprentissage profond, annonce une nouvelle ère de la compréhension – une ère qui, en ce qui concerne les humains, pourrait ne pas durer longtemps.

Télévisions diffusant le Google DeepMind Challenge Match entre le programme d’intelligence artificielle de Google, AlphaGo, un prédécesseur d’AlphaZero, et le joueur de go professionnel sud-coréen, Lee Sedol, dans un magasin d’appareils électroniques à Séoul en 2016. L’ordinateur a remporté le match. Credit Ahn Young-joon/Associated

Début décembre, des chercheurs de DeepMind, la société d’intelligence artificielle appartenant à la société mère de Google, Alphabet Inc. ont diffusé une dépêche depuis les zones avancées du monde des échecs.

Continuer la lecture de Un pas de géant pour une machine à jouer aux échecs, par Steven Strogatz

43Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail