Archives par mot-clé : « Défense et illustration du genre humain »

« Défense et illustration du genre humain », Conclusion (I), en librairie le 16 mai

Le moment de conclure est aussi celui où l’on répare sa négligence éventuelle dans les pages qui ont précédé : ai-je tout dit, et ce que j’ai dit, l’ai-je dit aussi clairement qu’il aurait fallu le faire ? Et pour éviter tout malentendu – et pour faciliter la tâche de ceux qui lisent les essais comme s’ils étaient des romans policiers, en commençant par la fin – redire l’essentiel de manière explicite, en mettant tous les points sur tous les « i ».

Mais comme un préalable, j’examinerai les différences qui existent entre Défense et illustration du genre humain et deux ouvrages dont les propos sont à première vue apparentés aux miens ici.

Dans Où en sommes-nous ? Emmanuel Todd met en évidence les déterminations sociologiques (formes familiales, religions, niveau et type d’éducation) qui sont les nôtres, dans le but de faciliter les projets de réforme ambitieux qui demandent que soient levées de telles barrières, ou pour prouver peut-être qu’elles demeureront malheureusement à jamais baissées.

Yuval Noah Harari interroge lui, dans Homo Deus, l’histoire de notre espèce pour dénoncer les pièges dans lesquels elle a déjà eu l’occasion de tomber et risque de retomber.

Continuer la lecture de « Défense et illustration du genre humain », Conclusion (I), en librairie le 16 mai

Partager :
Email This Post Email This Post

« Défense et illustration du genre humain », sortie le 16 mai


Oups ! il s’est passé quelque chose de tellement stupide que je n’ose même pas vous dire ce que c’est (rien à voir avec moi heureusement !), toujours est-il que le livre paraîtra une semaine plus tard qu’initialement prévu : report du 9 au 16 mai. (Pourvu que ça ne fasse pas la différence entre pas-extinction et extinction 😉 )

Partager :
Email This Post Email This Post

Pourquoi j’ai écrit Défense et illustration du genre humain, sortie le 9 mai 2018

Ouvert aux commentaires.

« Et dans cette immensité, figurez-vous ce réseau : des orbites de soleils reliées par des ellipses de comètes ; les comètes jetées comme des amarres d’une nébuleuse à l’autre. Ajoutez les vitesses et les flamboiements, des astres faisant des courses de tonnerres. Abîmes, abîmes, abîmes. C’est là le monde. »
Victor Hugo, En voyage. Alpes et Pyrénées

Continuer la lecture de Pourquoi j’ai écrit Défense et illustration du genre humain, sortie le 9 mai 2018

Partager :
Email This Post Email This Post