Archives par mot-clé : « Défense et illustration du genre humain »

Le nouveau « réalisme » : sauver le genre humain, 12 septembre 2018 – Retranscription

Retranscription de Le nouveau « réalisme » : sauver le genre humain. Merci à Cyril Touboulic !

Bonjour, nous sommes le mercredi 12 septembre 2018, je suis à Strasbourg. Et si vous êtes à Strasbourg ou dans les environs, vous pouvez venir m’écouter tout à l’heure, à 20 heures, aux Bibliothèques idéales. Je serai interrogé par Thierry Jobard, de la librairie Kléber. Et je ne suis pas seul, c’est un événement important chaque année où il y a beaucoup de monde qui est invité. Dans le train qui m’a mené de Paris à Strasbourg, hier, il y avait à quelques mètres de moi, Étienne Klein. Et au moment de descendre du wagon, nous nous sommes dit exactement la même chose : « Je t’avais reconnu, mais je ne voulais pas te déranger ! » Voilà, on a quand même pu discuter un petit peu, en particulier du temps… et du vide ! auquel il va consacrer son prochain bouquin. Il m’a d’ailleurs fait une petite plaisanterie quand je lui ai dit que moi je travaillais sur Trump, il m’a dit : « Je travaille sur la même chose : j’écris un livre sur le vide. »

Continuer la lecture de Le nouveau « réalisme » : sauver le genre humain, 12 septembre 2018 – Retranscription

20Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Le nouveau « réalisme » : sauver le genre humain

Les Bibliothèques idéales à Strasbourg, où ont été mis les petits plats dans les grands !

Défense et illustration du genre humain, Fayard mai 2018

La grande leçon de Nicolas Hulot, le 29 août 2018

« Lobby international en faveur de la survie de l’espèce »

« Que la fête continue ! »

0Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Strasbourg, Bibliothèques Idéales : « Défense et illustration du genre humain » aujourd’hui à 20h

Bien arrivé et bien reçu !

Par la fenêtre de ma chambre …

… et la lettre de bienvenue…

Continuer la lecture de Strasbourg, Bibliothèques Idéales : « Défense et illustration du genre humain » aujourd’hui à 20h

12Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

À la croisée des chemins, par DD & DH

Nous sommes arrivés à la croisée de chemins dont il est fort probable qu’un seul d’entre eux puisse encore mener vers un « quelque part » vivable à l’horizon du dernier tiers du siècle. La toupie folle du monde capitaliste dans sa course au toujours plus de croissance et de consommation, donc d’agressions et de dégâts irréversibles à l’encontre du vivant fait en permanence un boucan d’enfer qui abrutit notre raison. Dans ce tintamarre garder les yeux ouverts et la matière grise en état d’alerte relève de l’exploit. Nous avons donc beaucoup de mal à accepter de prendre conscience de l’enjeu. Seule dans la cacophonie et l’inertie générales, la Chine tente de donner le « la » de la raison en adaptant sa réaction à la mesure du problème : à sa façon bien sûr, par un effort collectif orchestré d’en haut sous la houlette d’un PCC à poigne. Rien ne garantit qu’elle parviendra à résoudre cette équation à dix ou douze inconnues, mais, dans un contexte international amorphe, essayer est déjà un challenge à saluer (ce que fait Paul Jorion avec une malicieuse et imperturbable logique) ! Nous ne reviendrons pas sur la route que la Chine choisit d’emprunter puisque nous l’avons déjà évoquée précédemment. Mais cette route-là ne figure pas sur nos cartes d’état-major et il nous répugne a priori d’y poser le pied ! Continuer la lecture de À la croisée des chemins, par DD & DH

19Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

C’est l’histoire d’un mec… par DD & DH

Ouvert aux commentaires.

Un mec qu’on croyait sérieux, du genre qu’on appelle « éclairé », bardé de diplômes d’anthropologie, ayant tété Aristote au biberon, matheux de première bourre, nourri aux développements les plus pointus de la pensée contemporaine, lanceur d’alerte sur les égarements de l’espèce humaine jouant avec les allumettes du chambardement climatique, balèze en méandres de la finance mondiale au point d’avoir exactement décrit par anticipation dès 2005 le désastre dit « des subprimes » et ses répercussions planétaires et, en qualité d’ « honnête homme » sous tous rapports, invariablement soucieux de mesure dans l’expression de ses opinions philosophiques et politiques, eh bien, croyez-le si vous pouvez, ce mec-là a, dans les ultimes pages de son dernier opus*, osé placer l’actuel président chinois Xi Jinping dans la short list des très grandes figures propres à « illustrer le genre humain » et à prétendre à une reconnaissance universelle !

Continuer la lecture de C’est l’histoire d’un mec… par DD & DH

18Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

« Défense et illustration du genre humain » : un livre à mettre entre toutes les mains ! par Valérie Tilman

Entamant sa réflexion à partir de l’idée selon laquelle l’humanité serait menacée d’extinction, hypothèse qui n’est pas alarmiste sans fondement, mais qui est solidement étayée dans un livre précédent et dans les six premiers chapitres de cet ouvrage, Paul Jorion se donne comme objectif, dans ce dernier livre, de nous outiller pour tenter de faire en sorte que des générations futures (d’humains) puissent exister.

Le premier chapitre passe en revue les scénarios possibles de notre futur, le posthumanisme en étant un plausible. Il analyse les causes du déni et de la léthargie des hommes face à la destruction de leurs conditions de vie et évalue la marge d’espoir que nous laissent les trois grandes caractéristiques de notre espèce (colonisatrice, sociale et opportuniste). Les chapitres 2 et 6 posent les questions existentielles de la place de l’homme au sein de l’univers et de son rôle dans la nature, tandis que le chapitre 3 retrace l’histoire et les philosophies du trans- et du posthumanisme, mouvements qui se réclament d’un humanisme qui aurait assimilé l’évolutionnisme, mais qui, en pratique, sont avant tout animés des logiques de la guerre, du pouvoir, de l’exploration spatiale et du commerce. Des mouvements dont les philosophies sont tout sauf apolitiques et s’assimilent en réalité à des stratégies de conquête de la part des transnationales des TICs, des biotechs, des nanosciences et de l’aérospatiale d’une part, de ministères de la défense et autres agences de sécurité nationale dont les buts sont notamment de produire des soldats améliorés et des systèmes de surveillance généralisée d’autre part. Continuer la lecture de « Défense et illustration du genre humain » : un livre à mettre entre toutes les mains ! par Valérie Tilman

11Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Un appel aux 200 signataires de l’appel « Le plus grand défi de l’histoire de l’humanité »

Ouvert aux commentaires.

Mesdames et Messieurs les signataires, vous avez raison d’écrire : « Nous vivons un cataclysme planétaire : l’effondrement est en cours. La sixième extinction massive se déroule à une vitesse sans précédent. Nous proposons le choix du politique – loin des lobbys – et des mesures potentiellement impopulaires qui en résulteront. De très nombreux autres combats sont légitimes. Mais si celui-ci est perdu, aucun ne pourra plus être mené », mais si vous voulez vous élever du niveau des simples bons sentiments, équipez-vous des outils que vous trouverez dans deux boîtes à outils composées spécialement pour vous : la première s’appelle Le dernier qui s’en va éteint la lumière (2016), la seconde, Défense et illustration du genre humain (2018).

P.S. Un lecteur de mon blog observe que certains d’entre vous sont des évadés fiscaux, il a raison : ça fait mauvais genre par rapport à notre avenir sur la planète. N’hésitez pas à corriger cela 😉 !

1Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

« Nous sommes cuits. Que faire ? », le 8 août 2018 – Retranscription

Retranscription de « Nous sommes cuits. Que faire ? », le 8 août 2018. Merci aux quatre qui s’y sont mis ! Ouvert aux commentaires.

Bonjour, nous sommes le mercredi 8 août 2018 et aujourd’hui ma causerie s’appellera : « Nous sommes cuits. Que faire ? »

Il y a une semaine à peu près, Cédric Chevalier, qui réfléchit avec moi et avec d’autres sur la question de la collapsologie, de l’extinction de l’humanité, m’avait envoyé une réflexion, que j’ai voulu mettre sur le blog, bien que je ne prenne plus beaucoup de billets invités, sur notre attitude vis-à-vis du danger d’extinction. Alors, il y a des gens qui disent : « Non ce n’est pas vrai », il y en a qui disent : « Oui mais enfin on ne peut plus rien faire », etc. Il avait mis quatre scénarios.

Continuer la lecture de « Nous sommes cuits. Que faire ? », le 8 août 2018 – Retranscription

66Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Occident et Orient : Trumpisme et taoïsme, le 2 août 2018 – Retranscription

Retranscription de Occident et Orient : Trumpisme et taoïsme, le 2 août 2018. Merci à Éric Muller et Lucas Decoret !

Bonjour nous sommes le 2 août 2018, et aujourd’hui l’objet de ma vidéo sera « Occident et Orient : Trumpisme et taoïsme ».

Vous savez, j’en ai parlé abondamment – surtout dans ce livre-ci dont je vous ai déjà parlé : ça s’appelle Défense et illustration du genre humain, ça a paru chez Fayard en mai – de la nécessité aujourd’hui de mettre ensemble, de combiner les bonnes choses de l’Occident avec celle que nous avons comprises en Orient. Il faut mettre tous les atouts dans son jeu si l’on veut éviter l’extinction et pour cela faire attention à ce qui a pu être dit chez nous et aussi à ce qui a pu être dit ailleurs.

Continuer la lecture de Occident et Orient : Trumpisme et taoïsme, le 2 août 2018 – Retranscription

14Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Cela fait des années que lui et moi pensons la même chose sur les mêmes choses

D. : J’ai construit un robot qui apprend le comportement humain par l’observation. Au bout d’une semaine il était devenu un imbécile sexiste et raciste.

Patron : Il y a moyen de réparer ce bogue ?

D. : Certains disent que le changement climatique en prendra soin.

8Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Le Journal des Entreprises – Rencontre Paul Jorion : « Pourquoi il faut se débarrasser du capitalisme », juillet-août 2018

L’article sur le site du Journal des Entreprises.

Continuer la lecture de Le Journal des Entreprises – Rencontre Paul Jorion : « Pourquoi il faut se débarrasser du capitalisme », juillet-août 2018

55Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

« Défense et illustration du genre humain » : un rapprochement par Thierry d’Armor

Lisant Défense et Illlustration du Genre Humain, je ne résiste pas à vous faire part d’une association d’idées qui m’est venue subitement à la lecture p. 244 dernière ligne du deuxième alinéa : « la vieille même histoire »

En effet, ça m’a rappelé le vers de Rimbaud dans Le Forgeron sur le thème de la révolte, comme vous le savez sûrement, celui du vers 39 :

– Mais Voilà, C’est toujours la même vieille histoire »

… et de continuer : « Mais je sais maintenant ! Moi, je ne peux plus croire … »

J’avais envie de vous le partager. Un lien de cause à effet ?

Continuer la lecture de « Défense et illustration du genre humain » : un rapprochement par Thierry d’Armor

12Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Les Reclusiennes à Sainte-Foy-la-Grande : Debriefing

Le festival des Reclusiennes s’est très bien passé de mon point de vue.

D’abord, je me suis fait des amis ; cela vient toujours en premier, ce n’est pas Élisée Reclus qui me démentirait là-dessus. Ensuite, j’ai reçu le Prix et Franck Cormerais a fait un boulot splendide de mettre en valeur pourquoi j’en étais le digne récipiendaire. C’est Franck aussi qui m’a présenté la personne qui s’est proposée avec enthousiasme de relancer un projet auquel je tiens beaucoup mais en rade malheureusement depuis sept ans ; j’espère que cela pourra se faire. Enfin, chose qui m’a fait tout particulièrement plaisir, deux personnes que je ne connaissais pas encore ont tenu – le visage illuminé – à me citer des passages de Défense et illustration du genre humain. Pourquoi cela me fait-il tout particulièrement plaisir ? parce que pour pouvoir citer, il faut avoir appris par coeur, c’est-à-dire avoir pris un peu de son temps. C’est comme cela que quelque chose devient « culte », n’est-ce pas ? quand on a fait en sorte de s’en resouvenir, nécessairement.

16Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail