Archives par mot-clé : diversion

LA REPRISE DE QOUSSAIR

En septembre de l’année dernière, dans un billet intitulé : Ne pas rater une bonne diversion si l’on en voit une, j’évoquais la querelle qui s’envenimait entre la Chine et le Japon à propos d’îlots inhabités revendiqués par les deux pays.

J’écrivais : « Nous nous disons que nous sommes assez idiots pour rechercher une diversion qui nous fasse oublier notre lâcheté devant l’attitude adoptée par nos dirigeants face au désastre économique et financier qui nous engloutit, en allant faire la guerre ailleurs, avec un quelconque de nos ennemis de toujours. »

L’intervention en ce moment-même du Hezbollah comme fer de lance dans la reprise de la ville syrienne de Qoussair, aux côtés de l’armée loyaliste, met en évidence qu’un mélange encore plus détonnant que celui de la guerre froide de jadis est en train de se mettre en place, où ce ne sont plus simplement l’Ouest et l’Est qui s’affrontent dans un vieil antagonisme ressuscité, mais l’Ouest et l’Est identifiés chacun à l’un des camps de l’ancien schisme islamique.

Un vote au parlement russe a-t-il un jour entériné l’alignement des citoyens russes avec la cause chiite ? Quand avons-nous décidé, de notre côté, qu’il est essentiel que le sunnisme soit déclaré vainqueur ?

Partager :
Recommandez par mail Recommandez par mail

NE PAS RATER UNE BONNE DIVERSION SI L’ON EN VOIT UNE

Nous nous disons que nous sommes assez idiots pour rechercher une diversion qui nous fasse oublier notre lâcheté devant l’attitude adoptée par nos dirigeants face au désastre économique et financier qui nous engloutit, en allant faire la guerre ailleurs, avec un quelconque de nos ennemis de toujours. C’est ignorer qu’il y a peut-être des gens plus stupides encore que nous quelque part à la surface de la planète, qui s’empressent de nous prendre de vitesse.

Ainsi, depuis quelques jours, les Chinois protestent en masse devant le comportement agressif des Japonais vis-à-vis de quelques îlots inhabités au large de Taiwan, le tout étant exacerbé par le fait que la Chine augmentant ses salaires, le Japon – nation pas plus bête qu’une autre – délocalise aussitôt ses usines vers des pays plus « compétitifs » (traduisez : dont les salaires décollent moins du seuil de la simple subsistance – qui est bien suffisante après tout).

Les îlots inhabités ont toujours joué un rôle essentiel quand il s’agit de mettre en évidence la stupidité humaine. Oui, je sais, les Malouines ne sont pas vraiment inoccupées : il y a quelques moutons et leurs bergers dévoués.

Je lis dans la presse : « Pourquoi la Suisse veut un deal fiscal avec la Belgique ». Il s’agit probablement d’une affaire d’« optimisation fiscale », donc particulièrement sensible pour les gens comme il faut, et prête à tout moment à s’envenimer : il n’y a rien qui soit plus susceptible de mettre les gens hors d’eux que les affaires de gros sous. Aussi, si vous avez eu vent de l’existence d’îlots inhabités entre la Suisse et la Belgique, soyez gentil de me le signaler : je m’empresserai de mettre de l’huile sur le feu, et nous réunirons avant demain soir des foules indignées, hurlantes, agitant des drapeaux, et toute disposées à incendier l’ambassade de Suisse à Bruxelles et de Belgique à Berne.

 

Partager :
Recommandez par mail Recommandez par mail