Archives par mot-clé : énergie solaire

Veille effondrement #72 – Solaire spatial, comment rendre possible ce qui est nécessaire, ar Alexis Toulet

L’un des obstacles technologiques principaux à lever pour rendre le solaire spatial possible – si ce n’est LE principal obstacle – est clairement de baisser drastiquement le prix du kg en orbite.

Oui, c’est technologiquement et économiquement réaliste

Pour fixer les idées, voici un petit calcul d’ordre de grandeur à partir des panneaux pointés par Maxfriend

Continuer la lecture de Veille effondrement #72 – Solaire spatial, comment rendre possible ce qui est nécessaire, ar Alexis Toulet

Partager :

Veille effondrement #68 – Le Plan A demeure réalisable : le fantasme d’un technophile, par Alexis Toulet

On demandait récemment en manière de plaisanterie, sur un forum de discussions politique étrangère et militaire, et en rappelant le coût pour les Etats-Unis de leurs 20 ans d’occupation de l’Afghanistan : « Que ferais tu si tu gagnais 2000 milliards $ au loto ? »

C’est-à-dire : à quoi ces ressources auraient-elles pu être employées, si elles n’avaient pas été gaspillées dans une équipée néo-coloniale absurde et condamnée d’avance ?

J’ai fait cette réponse :
Continuer la lecture de Veille effondrement #68 – Le Plan A demeure réalisable : le fantasme d’un technophile, par Alexis Toulet

Partager :

Pourquoi pas 100% d’électricité renouvelable décentralisée en 2050 ?, par Jean-Paul Vignal

Billet invité.

La publication récente par Mediapart dans des conditions cocasses de l’étude de l’ADEME « Vers un mix électrique 100% renouvelable en 2050», a suscité quelques remous. Elle a pourtant le grand mérite d’enrichir le débat sur la transition énergétique en montrant que le 100% renouvelable n’est pas une utopie à l’horizon 2050, mais une option techniquement et économiquement possible, dont le choix est donc « politique » au meilleur sens du terme.

Sur le fond, il convient de rappeler que, quoi qu’en disent les détracteurs de l’optimisme énergétique, l’analyse des données disponibles est plutôt rassurante pour le long terme, pour une raison simple et difficilement réfutable : on admet généralement que le soleil rayonne chaque année sur la terre 8,2 millions de quads, soit 2,4 milliards de térawatts/h. Or la consommation humaine est actuellement d’un peu plus de 500 quads, et tout porte à croire qu’elle ne devrait pas dépasser 2 000 quads, soit moins de 0,25%, quand, – les progrès technologiques aidant dans le domaine de l’efficacité énergétique -, la population humain se stabilisera et que chaque terrien aura accès à un mode de vie décent, s’il le souhaite. Si l’on ajoute les potentiels éoliens, géothermiques et hydrauliques, on conçoit assez facilement que la fourniture d’énergie durable n’est pas un problème de disponibilité de la ressource, mais un problème de « technologie », de choix de société, et, last but not least dans notre monde hyper-marchandise, de modèle d’affaires.

Continuer la lecture de Pourquoi pas 100% d’électricité renouvelable décentralisée en 2050 ?, par Jean-Paul Vignal

Partager :

Réponse à Jean-Paul Vignal sur les ressources en énergie, par Timiota

Billet invité. À propos de Le problème de l’énergie est-il bien posé ?, par Jean-Paul Vignal

Le billet de Jean-Paul Vignal se termine par l’habituel optimisme sur l’énergie solaire et la biomasse, mais les chiffres sont malheureusement faux. Il faut lire à ce sujet le bouquin de David MacKay, « withouthotair » ou le site français fait par les « amis de MacKay » : www.amides.fr.

Le solaire a un rendement de 20%, admettons (version sans concentrateur) quand il fait… soleil. C’est là qu’on récolte les 200 W ou 240 W/m2.

La moyenne nuit-jour (+effets d’angle à crépuscule/aube) bouffe un facteur 4 –> 60 W/m2.

Il ne fait pas beau partout (UK –> division par deux ou plus )–> 25 W/m2

Le « form factor », les ombres, le rendement quand on n’en a pas besoin –> 15 W/m2.

Continuer la lecture de Réponse à Jean-Paul Vignal sur les ressources en énergie, par Timiota

Partager :