Archives par mot-clé : Etats-Unis

Coronavirus : France, Belgique, Suisse, États-Unis et les autres

Très beau graphique de la tendance dans le Financial Times. Bien que ce ne soit pas dit, l’échelle des cas est logarithmique (voyez : même écart entre 10 et 100 qu’entre 100 et 1.000, puis entre 1.000 et 10.000…). Trois repères très utiles sur le diagramme : doublement en 2 jours, en 3 jours, en une semaine.

C’est l’inclinaison actuelle (disons, les 2 ou 3 derniers jours) de la courbe qui donne la tendance qui doit servir de repère pour évaluer l’efficacité de l’endiguement. À peu près tous les pays se trouvent dans la zone entre « doublement en 3 jours » et « doublement en une semaine ». La Chine, la Corée du Sud et le Japon sont maintenant dans une évolution très lente qui se situe sous cette ligne du « doublement en une semaine » (je parle de la pente actuelle, pas du dessin sur le graphique).

Je vous rappelle que la courbe d’un pays ressemblant plus à une droite qu’à une courbe signale un développement exponentiel des cas, càd sans endiguement digne de ce nom. Un seul pays est encore dans cette situation, les États-Unis, sa ligne d’évolution (je n’ose pas dire « sa courbe »), la plus raide de toutes, colle toujours à la ligne de tendance « doublement en 3 jours ».

Comme observé depuis le début, la France et l’Italie ont le même profil, avec un décalage de 8-10 jours. Endiguement, oui, mais toujours avec un temps de retard dommageable, dû à des considérations conflictuelles (les personnes ou les choses), des exceptions grosses comme des maisons à des principes pourtant irréprochables, etc. Le « tempérament latin », disait-on autrefois.

La Belgique et la Suisse n’apparaissent pas sur ce diagramme. Voici leur évolution :

Belgique : après un coude le 7 mars, indiquant un endiguement (le confinement généralisé sera instauré le 18 mars), la courbe redevient malheureusement une droite, indiquant que le développement est toujours exponentiel.

P.S. Michaël Ragatuso me fait parvenir pour la Begique, un diagramme plus détaillé, que voici :


Suisse : la courbe d’évolution fléchit avec régularité, ce qui est très encourageant.

Enfin, j’avais prédit samedi, alors que le nombre de cas aux États-Unis venait de dépasser celui de la Chine, qu’il en serait le double dans la journée de lundi. À l’heure qu’il est (11h45), les chiffres affichés disent Chine = 81.518 ; États-Unis = 164.359. La prévision était donc correcte.

Partager :

Coronavirus : un impact aux États-Unis de 30 à 60 fois supérieur à celui pour la Chine

J’écrivais vendredi dans Coronavirus : États-Unis vs Chine :

Interrogé tout à l’heure par un magazine, j’ai dit que le nombre de cas aux États-Unis serait au total entre 10 et 100 fois supérieur à celui pour la Chine.

Le Dr. Anthony Fauci, directeur du National Institute of Allergy and Infectious Diseases, qui dirige la force d’intervention Covid-19 de la Maison-Blanche, a produit pour la première fois aujourd’hui une estimation : de 100.000 à 200.000 décès aux États-Unis.

La Chine comptant à ce jour un chiffre stabilisé de 3.300 morts, l’estimation de Fauci est donc d’un nombre de morts aux États-Unis de 30 à 60 fois supérieur à celui de la Chine.

Partager :

Coronavirus : États-Unis vs Chine

© The Wall Street Journal

En nombre de cas de Covid-19 les États-Unis ont maintenant dépassé la Chine. Voyez la tendance pour les États-Unis (ligne bleue) : le mouvement n’est pas près de s’arrêter. Interrogé tout à l’heure par un magazine, j’ai dit que le nombre de cas aux États-Unis serait au total entre 10 et 100 fois supérieur à celui pour la Chine.

Partager :

Coronavirus : France, Belgique, Suisse. Nouvelle formule : la tendance

Le 8 mars, il y a 18 jours, je créais un fichier intitulé « Covid-19 : France, Belgique, Suisse », que j’ai tenu à jour jusqu’ici où je vous montrais le nombre de cas de contamination pour la France, la Belgique et la Suisse. J’ai ensuite ajouté l’Italie quand le nombre de décès chez nos voisins a dépassé celui de la Chine. Enfin les États-Unis où l’impréparation fera qu’ils risquent d’être la nation la plus affectée, malgré leur développement technologique.

Mon objectif était de mettre en évidence que la crise serait sérieuse dans les pays qui sont les plus familiers aux lectrices et lecteurs du Blog de PJ.

Continuer la lecture de Coronavirus : France, Belgique, Suisse. Nouvelle formule : la tendance

Partager :

Un (gaspation !) « Socialiste » succédera-t-il à Trump ?

Je ne vous apprendrai rien si je vous dis que les périodes de crise se caractérisent par des fluctuations de vaste amplitude où l’on passe aisément d’un extrême à l’autre.

Mais là, on serait quand même sacrément surpris. À moins que la recette ne soit là : « Donnez-nous un Trump, qu’on aie vraiment envie du socialisme ensuite ! »

Partager :

Le monde en décomposition que nous transmettons à nos enfants, le 16 février 2020 – Retranscription

Retranscription de Le monde en décomposition que nous transmettons à nos enfants, le 16 février 2020. Bonjour, nous sommes le…

Vous devez être connecté pour lire le contenu complet de l'article. Vous pouvez vous abonner ici

Partager :

Kirk Douglas (1916 – 2020)

De son vrai nom, Doris Day s’appelait « Mary Ann Von Kappelhoff ». Jack Palance s’appelait « Volodymyr Palahniuk », et Kirk Douglas, qui nous quitte à l’âge de 103 ans, « Issur Danielovitch Demsky ». Voilà comment on constitue de toutes pièces une nation d’immigrés. Mais il y a plus : il y a ceux qui se trouvaient déjà là avant.

Avez-vous vu Le dernier train de Gun Hill (1959) de John Sturges ? Pas le plus connu des films de Kirk Douglas, mais un de ses plus beaux rôles.

L’intrigue en deux mots, selon Wikipédia :

Une Indienne, Katherine, est tuée sous les yeux de son fils par deux hommes, Rick et Lewis, qui tentaient de la violer. Katherine était la femme du shérif Matt Morgan (Kirk Douglas), qui jure de retrouver les coupables dont son fils lui a fourni le signalement. Matt dispose également de la selle de l’un d’entre eux, laissée sur place : au nom de Craig Belden (Anthony Quinn), un vieil ami qui lui a jadis sauvé la vie. Belden est devenu un riche éleveur maître absolu de la petite ville de Gun-Hill où tout lui appartient : hôtels, saloon, cercle de jeux et jusqu’au shérif local.

Si vous avez vu le film vous savez qu’il s’agit d’une « tragédie grecque », sinon vous l’aurez deviné : le fils de l’homme qui a sauvé la vie autrefois au personnage interprété par Kirk Douglas est l’un des violeurs-assassins d’une simple « peau-rouge ».

Bonus : Continuer la lecture de Kirk Douglas (1916 – 2020)

Partager :

« Que voulez-vous ? Les sénateurs Républicains sont otages de leurs électeurs ! »

« Que voulez-vous ? Les sénateurs Républicains sont otages de leurs électeurs ! » C’est ce que l’on entend dire pour justifier leur politique de l’autruche.

Mais ne sont-ils pas plus royalistes que le roi ? Sur cette question de faire venir des témoins au procès de l’impeachment, à laquelle ils font en ce moment barrage, voici les chiffres d’un sondage publié hier :

Près de 70% des électeurs Républicains veulent entendre des témoins.

Alors, les sénateurs Républicains ont-ils peur de leurs électeurs, ou simplement de leur président caractériel ?

Partager :

L’implosion des États-Unis, le 7 janvier 2020 – Retranscription

Retranscription de L’implosion des États-Unis, le 7 janvier 2020. Ouvert aux commentaires. Bonjour, nous sommes le mardi 7 janvier 2020…

Vous devez être connecté pour lire le contenu complet de l'article. Vous pouvez vous abonner ici

Partager :

Piqûre de rappel : Ce n’est pas seulement le monde des affaires qui a lâché Trump hier, ce sont également les généraux, le 17 août 2017

Il y a un peu plus de deux ans. Préfiguration d’événements à venir ? Espérons-le en tout cas !

Continuer la lecture de Piqûre de rappel : Ce n’est pas seulement le monde des affaires qui a lâché Trump hier, ce sont également les généraux, le 17 août 2017

Partager :