Archives par mot-clé : François Hollande

L’anthropologue et économiste Paul Jorion : « stopper la spéculation »

Divers organes de presse reprennent une déclaration que j’ai faite à l’AFP (Le Point, Le Nouvel Observateur, L’Express20 minutes, Le Républicain Lorrain…)

RENNES – L’anthropologue et économiste Paul Jorion, ancien financier qui avait prévu la crise des subprimes, estime que le futur président devra d’abord tenir compte de la gravité de la situation et « stopper la spéculation ».

Q: Qu’attendez-vous du président après son élection ?

R: J’attends tout d’abord qu’il prenne des mesures tenant réellement compte de la gravité de la situation, comme cela a pu être fait en 1933 par Franklin Roosevelt. Si c’est Nicolas Sarkozy qui est réélu, j’attends qu’il fasse – mieux vaut tard que jamais – ce qu’il a promis en septembre 2008, à savoir refonder le capitalisme. Si c’est François Hollande qui est élu, j’attends des mesures dans le même ordre d’idées, mais plus radicales, à savoir mettre en place les éléments du système qui remplacera le capitalisme dont la faillite a été constatée en 2007.

Q: Que devra-t-il faire en premier ?

R: Stopper la spéculation. Je le réclame depuis 2007. Ce n’est pas compliqué: il y avait deux articles qui l’interdisaient dans le code pénal (art. 421 et 422) et un autre dans le code civil (art. 1965). Ils ont été abrogés en 1885 sous la pression des milieux d’affaires, au terme d’une campagne qui a duré près de trente ans. Il suffit de restaurer ces articles.

Q: Ce qu’il ne devra surtout pas faire ?

R: Il ne devra surtout pas se mettre aux ordres du Fonds monétaire international (FMI) et prendre des décisions qui poursuivent la mise en application du programme ultralibéral de cet organisme depuis soixante-dix ans, et qu’il impose en ce moment à la Grèce.

 © 2012 AFP
Partager :
Email This Post Email This Post

2012 L’ÉMISSION, « Quel avenir pour l’économie ? », le 4 janvier 2012

Le podcast est disponible ici. Également sur iTunes.

Merci à Al, qui a pris la peine de transcrire toute l’émission.

2012 l’émission. Episode n°9 (le mercredi 4 janvier 2012 à 20h)

Que peuvent faire les politiques face à la crise… la crise financière…. la crise économique… la crise européenne… ?

X – Bonjour Paul Jorion

P.J. – Bonjour

X – Est-ce que dire bonne année 2012 à nos proches est justifié vu la situation économique…?

P.J. – Oh oui, il faut toujours dire bonne année de toute manière… oui!

X – Alors, avec vous, on va aborder la question de la crise économique… française et financière… On va aborder la crise en quatre aspects… A chaque fois, on va essayer de voir ce que les candidats pourraient proposer pour changer la situation. On va d’abord parler de la dette, puis de ce qui se passe dans la zone euro; on parlera du rôle des marchés et des banques et enfin, de la situation économique française. D’abord, sur la question de la dette… on a l’impression qu’il y a une ligne de fracture au sein des intellectuels, des politiques, de la population… D’un côté, on a les partisans d’une plus grande rigueur budgétaire, en partant du principe que la dette c’est pas bien, c’est moralement… pas bien… et, de l’autre, ceux qui refusent cette rigueur budgétaire, comme vous, si je ne m’abuse… … au motif que cela pénaliserait la croissance et les populations… Est-ce que, comme moi, vous constatez cette rupture grandissante…?

P.J. – Moi, je ne vois pas des intellectuels dans les deux camps… je vois des intellectuels uniquement dans l’un des camps… Je ne vois pas d’intellectuels disant qu’il faut faire de la rigueur…

Alors, si vous avez des noms, il faut les mentionner, mais moi, je ne suis pas au courant…

Continuer la lecture de 2012 L’ÉMISSION, « Quel avenir pour l’économie ? », le 4 janvier 2012

Partager :
Email This Post Email This Post