Archives par mot-clé : Jean-Pierre Léaud

Après Antonioni, Godard

Après avoir revu à la suite, tous les Antonioni (vous m’avez vu mettre en ligne quelques vignettes : Des goûts et des couleurs, et L’homme qui dit : “Les femmes sont comme ça”), je suis passé à Godard, du moins celui des années soixante.

Je les regarde dans un ordre arbitraire ou, plus précisément, l’ordre que me suggère l’envie de les regarder. Lequel reflète sans doute le plaisir que j’ai eu à les voir au moment de leur sortie.

Si l’on excepte “Deux ou trois choses que je sais d’elle” (1966), que j’ai revu il y a un an, au moment où j’ai interviewé Marina Vlady, je viens de revoir ces jours derniers, “Week-end” (1967), “Pierrot le fou” (1965), “Masculin féminin” (1966) et “La Chinoise” (1967).
Continuer la lecture de Après Antonioni, Godard

Partager :

La maman et la putain
, par Jeanne Favret-Saada

Billet invité.

J’ai revu il y a quelques semaines La maman et la putain (1973) de Jean Eustache. Quelle claque ! Bernadette Lafont apportait une générosité personnelle, toujours profondément engagée, à la libération sexuelle. Cet état d’esprit était rare dans les pratiques de l’époque, et ensuite, il a été carrément absent. J’ai appris avec surprise qu’elle était franchement plus jeune que moi : elle a été pour moi un idéal de ce qu’il faudrait être dans la libération “culturelle” de l’époque, un mélange de bonhomie et de générosité.

Partager :