Archives par mot-clé : Kazuo Ishiguro

Quinzaines, Ishiguro : Le sens de la vie ne vient pas tout cuit tout rôti, le 31 décembre 2019

Le film à partir du roman

Ouvert aux commentaires.

Ishiguro : Le sens de la vie ne vient pas tout cuit tout rôti

Contrairement à Woody Allen décrétant que « la vie n’a aucun sens », Ishiguro répète inlassablement que le sens de notre vie, c’est à chacun de nous de la lui donner : une vie s’y prête, car elle nous parvient tout équipée pour le meilleur des usages.

Quel exploit que récolter en 2017 un prix Nobel de littérature en ayant écrit plusieurs romans maladroitement d’intention délibérée, afin de mettre en scène des innocents racontant leur propre histoire, des personnages à qui a échappé entièrement ce qu’il aurait fallu faire d’une vie. Dans The Remains of the Day, c’est Stevens, le head butler, s’identifiant jusqu’au bout des ongles avec le rôle qui est le sien à l’un des bas échelons d’un système à castes de Maîtres et de domestiques, et qui s’y étiole. Dans Never Let Me Go, ce sont les adolescents Kathy H., Ruth et Tommy, ayant préféré ne pas se rebeller contre un système où ils ne sont que les doubles jetables de citoyens à part entière, grandissant dans l’acceptation de la cruelle et inhumaine prédation dont ils seront les victimes, du premier don d’organe jusqu’au dernier, quand le corps à bout de force « complète » habituellement. Kathy H. aide-soignante, rapporte : « Mes donneurs ont toujours eu tendance à répondre bien mieux qu’espéré. Leur temps de récupération était impressionnant, et il n’y en a pratiquement pas eu qui aient été classés ‘agité’, même avant le quatrième don ».

Continuer la lecture de Quinzaines, Ishiguro : Le sens de la vie ne vient pas tout cuit tout rôti, le 31 décembre 2019

Partager :