Sommet européen : IRRESPONSABLES ET COUPABLES, par François Leclerc

Billet invité.

Deux longues négociations commandent l’avenir de l’Europe, dont les résultats sont incertains. Les péripéties du Brexit sont quotidiennes, ne garantissant pas sa bonne conclusion. Et il ne fait plus de doute que la grande reconfiguration de l’Europe ne verra pas le jour.

Continuer la lecture de Sommet européen : IRRESPONSABLES ET COUPABLES, par François Leclerc

Partager

COMMENT REFOULER LA MISÈRE DU MONDE ? par François Leclerc

Billet invité.

5.000 réfugiés ont la semaine dernière tenté de rejoindre l’Europe en fuyant la Libye. Seuls 2.000 d’entre eux ont été débarqués en Italie après un sauvetage en mer, les 3.000 autres ayant été refoulés par les garde-côtes libyens.

Continuer la lecture de COMMENT REFOULER LA MISÈRE DU MONDE ? par François Leclerc

Partager

Réfugiés : QUAND LES BARBOUZES S’EN MÊLENT ! par François Leclerc

Billet invité.

Ancienne puissance coloniale, l’Italie connait bien la Libye. Confrontée à l’arrivée massive de réfugiés et laissée seule pour s’en dépêtrer, son gouvernement ne lésine pas sur les moyens, avouables ou non, afin de les bloquer en Libye. Selon le HCR, ils seraient en effet des centaines de milliers à vouloir tenter l’aventure d’un hypothétique sauvetage en mer, à condition d’avoir échappé aux garde-côtes libyens qui les reconduisent manu militari dans des centres de détention après les avoir interceptés.

Continuer la lecture de Réfugiés : QUAND LES BARBOUZES S’EN MÊLENT ! par François Leclerc

Partager

Réfugiés : BELLES PAROLES ET SORDIDES ACTIONS, par François Leclerc

Billet invité.

Au cours de la rencontre d’hier consacrée à définir les grandes lignes d’un plan destiné à barrer la route vers l’Europe des réfugiés au départ de la Libye, on a croulé sous les bons sentiments si l’on en croit les comptes-rendus. Plus question de mettre en place au Niger et au Tchad des « hotspots », mais des « centres d’orientation » ainsi bien mieux nommés, voire même des « missions de protection ». Les réfugiés n’auront jamais fait l’objet d’autant d’attentions… en paroles.

Continuer la lecture de Réfugiés : BELLES PAROLES ET SORDIDES ACTIONS, par François Leclerc

Partager

Réfugiés : LES CAUSES DE LEUR BLOCAGE EN LIBYE, EN ATTENDANT LA SUITE AU SAHEL… par François Leclerc

Billet invité.

Le flux des réfugiés cherchant à rejoindre l’Italie dans des embarcations de fortune a brusquement baissé courant juillet, sans que l’on en comprenne les causes. 4.300 arrivées en Italie ont seulement été dénombrées depuis la mi-juillet, un nombre qui correspond habituellement aux mois creux de l’hiver.

Continuer la lecture de Réfugiés : LES CAUSES DE LEUR BLOCAGE EN LIBYE, EN ATTENDANT LA SUITE AU SAHEL… par François Leclerc

Partager

Réfugiés : COMMENT LES ONG SONT DEVENUES UNE CIBLE PRIVILÉGIÉE, par François Leclerc

Billet invité.

Une grande confusion règne au large des côtes libyennes suite à l’annonce de la création d’une zone de sauvetage et de recherche (SAR) par les autorités maritimes de Tripoli. Son étendue n’est pas précisée, et l’Organisation maritime internationale (OMI), cette agence de l’ONU, n’a rien confirmé. Ce qu’a reconnu le ministre de l’intérieur Marco Minniti, qui est à la manœuvre côté italien.

Continuer la lecture de Réfugiés : COMMENT LES ONG SONT DEVENUES UNE CIBLE PRIVILÉGIÉE, par François Leclerc

Partager

Réfugiés : QUAND S’EXERCE LE DROIT DU PLUS FORT, par François Leclerc

Billet invité.

En attendant que le Phoenix de l’ONG maltaise Moas et le Golfo Azzurro de l’espagnole Proactiva Open Arms le rejoignent, l’Aquarius de SOS Méditerranée et de MSF patrouille seul depuis dimanche au large de la Libye, distant par prudence de 24 miles des côtes la journée et de 30 miles la nuit, bien au-delà de la limite de 12 miles des eaux territoriales.

Continuer la lecture de Réfugiés : QUAND S’EXERCE LE DROIT DU PLUS FORT, par François Leclerc

Partager

Réfugiés : APRÈS LA CARTE DE FAYEZ AL-SARRAJ, CELLE DE KHALIFA HAFTAR, par François Leclerc

Billet invité.

Plus rien n’est intouchable, même les ONG qui avec leurs navires sauvent les réfugiés au large de la Libye ! Il leur est reproché de créer « un appel d’air », ce prétexte qui fait désormais fureur et justifie le pire, quand les sauveteurs sont condamnés, leur action « s’inscrivant dans une démarche d’action militante » selon un juge français qui le justifie ainsi.

Continuer la lecture de Réfugiés : APRÈS LA CARTE DE FAYEZ AL-SARRAJ, CELLE DE KHALIFA HAFTAR, par François Leclerc

Partager

Réfugiés : RÉSISTANCE DIFFICILE DES ONG, par François Leclerc

Billet invité.

Soumises à des pressions grandissantes provenant à la fois des autorités italienne et libyenne de Tripoli, les ONG tentent de résister afin de maintenir la présence de leurs navires au large des côtes libyennes et de poursuivre leurs opérations de sauvetage.

Continuer la lecture de Réfugiés : RÉSISTANCE DIFFICILE DES ONG, par François Leclerc

Partager

Réfugiés : LES ONG NE SE LAISSENT PAS INTIMIDER, par François Leclerc

Billet invité.

Qu’elle est la portée de l’annonce de l’instauration par les autorités navales libyennes de Tripoli d’une « zone de recherche et de sauvetage », au périmètre indéfini, dont l’accès est interdit aux navires étrangers et soumis à autorisation préalable ? Continuer la lecture de Réfugiés : LES ONG NE SE LAISSENT PAS INTIMIDER, par François Leclerc

Partager

Réfugiés : LES AUTORITÉS ITALIENNES ABATTENT LEURS CARTES, par François Leclerc

Billet invité.

Laissé seul pour se débrouiller par ses homologues européens, le gouvernement italien navigue en eaux trouble avec les autorités libyennes de Fayez al-Sarraj, dont l’autorité ne dépasse guère les limites de Tripoli.

Continuer la lecture de Réfugiés : LES AUTORITÉS ITALIENNES ABATTENT LEURS CARTES, par François Leclerc

Partager

LE PRÉSIDENT DU CONSEIL ITALIEN DÉMENTI EN LIBYE, par François Leclerc

Billet invité.

Contredisant Paolo Gentiloni, son homologue italien, le chef du gouvernement libyen Fayez al-Sarraj a démenti avoir demandé à l’Italie d’envoyer des navires dans les eaux territoriales libyennes.

Selon ce dernier, il a seulement été convenu d’autoriser des unités navales italiennes à accéder au port de Tripoli afin de « compléter le programme d’appui aux gardes-côtes par la formation et l’armement… ».

La clarté n’est pas vraiment au rendez-vous.

Partager

LES RÉFUGIÉS, CES PESTIFÉRÉS QU’IL FAUT REFOULER, par François Leclerc

Billet invité.

Le gouvernement italien a décidé d’employer les grands moyens pour stopper l’exode des réfugiés vers l’Italie au départ des côtes libyennes. Paolo Gentiloni, le chef du gouvernement italien a déclaré aujourd’hui que Fayez el-Sarraj, son homologue libyen, lui avait demandé l’aide de la marine italienne dans les eaux territoriales libyennes. Cela lui avait peut-être été suggéré…

Continuer la lecture de LES RÉFUGIÉS, CES PESTIFÉRÉS QU’IL FAUT REFOULER, par François Leclerc

Partager

LES ONG, CES EMPÊCHEURS DE TOURNER EN ROND EN MÉDITERRANÉE, par François Leclerc

Billet invité.

Réunis dimanche soir à Paris, les ministres de l’intérieur allemand et français ont répondu dans l’urgence à l’appel à l’aide de leur collègue italien. Ils ont proposé comme mesure phare d’imposer un « code de conduite » aux ONG qui assurent le sauvetage en mer des réfugiés avant de les débarquer dans un port italien. Présenté comme destiné à « améliorer la coordination avec les ONG opérant en Méditerranée centrale », ce code que l’on pressent autant que possible restrictif sera élaboré par les autorités italiennes. L’objectif poursuivi est de ralentir l’exode à défaut de pouvoir le tarir. Une réunion des ministres des 28 membres de l’Union européenne devra statuer jeudi prochain à Tallinn, en Estonie.

Continuer la lecture de LES ONG, CES EMPÊCHEURS DE TOURNER EN ROND EN MÉDITERRANÉE, par François Leclerc

Partager

À QUOI PENSENT-ILS QUAND ILS SE REGARDENT DANS UNE GLACE ? par François Leclerc

Billet invité.

Il faut beaucoup de mauvaise foi pour reprocher aux dirigeants européens de rester les bras croisés face à l’exode des réfugiés à la recherche d’un abri qui se poursuit malgré tout. Pour faire suite à la fermeture des frontières, la Commission est en effet passée à l’action. Elle a pris le mal à la racine et la question à bras le corps. Que l’on en juge !

Continuer la lecture de À QUOI PENSENT-ILS QUAND ILS SE REGARDENT DANS UNE GLACE ? par François Leclerc

Partager