Archives par mot-clé : Loi Macron

Une journée banale en France et en Europe, par Roberto Boulant

Billet invité.

Hier après-midi, le Premier Ministre a utilisé l’article 49,3 de la Constitution permettant au gouvernement de faire adopter la loi Macron, quatre mois après avoir déjà permis son adoption en première lecture. Une loi qui accroitra la croissance en libérant la compétitivité (et vis-versa), bref qui fera diminuer le chômage de masse en facilitant les licenciements.

Continuer la lecture de Une journée banale en France et en Europe, par Roberto Boulant

Partager :

Politique de gauche et effet de cliquet, par Jacques Seignan

Billet invité.

On pourrait comparer (cruellement) deux politiques : celles de SYRIZA et du PS français. Ces deux partis s’opposent donc indirectement — mais durement –, à Bruxelles.

D’abord la Grèce.

Panagiotis Grigoriou écrit dans son dernier reportage : Ponts et chaussées  du 13.02.2015 :

« Sur les murs d’une enseigne, il y a ce slogan assez récent: “Jamais de travail le dimanche”. Le précédent gouvernement du lugubre Samaras et du… socialiste Venizélos, (…), avait en effet tout fait pour faire imposer et généraliser le travail dominical, une exigence alors très précisément formulée par le mémorandum et par la troïka. Le ministre du Travail (SYRIZA) était présent lui aussi place de la Constitution lors du rassemblement. Il venait d’annoncer cette semaine, le retour au respect intégral du caractère férié du jour de dimanche. Il a aussi annoncé le retour des Conventions collectives, sa volonté de faire barrage aux licenciements collectifs, ainsi que de modifier la législation relative au travail à temps partiel car “c’en est fini des logiques de l’ultralibéralisme”. »

Continuer la lecture de Politique de gauche et effet de cliquet, par Jacques Seignan

Partager :

Loi Macron : le point le 17 février en fin d’après-midi, par Zébu

Billet invité. Ouvert aux commentaires.

Ils sortent l’artillerie lourde : Valls à Tf1 ce soir et Macron chez Bourdin demain matin.
La peur a changé de camp.

Par ailleurs, tout étant lié, qu’Hollande et Merkel devront dans les jours et les semaines qui viennent prendre leurs responsabilités face à ce choix : assurer la pérennité de l’Europe et de l’euro ou assurer la pérennité de leur majorité interne à chacun, le choix d’une option induisant automatiquement un effet sur l’autre option.

Merkel va devoir choisir avant vendredi.
Hollande vient de faire un choix : le 49-3.
Il sera lourd de conséquences dans les semaines et mois à venir.
Mais Hollande a l’avantage, lié à la Constitution française, que n’a pas Merkel : il peut suivre le changement de majorité éventuelle au PS (l’endosser politiquement) et faire sauter le fusible Valls, et il peut même dissoudre l’Assemblée Nationale.

Rien n’interdit de penser qu’Hollande joue le calendrier, puisqu’il dispose encore de plusieurs mois pour cela (concernant l’Europe et l’euro, il laisse à Merkel la responsabilité d’endosser l’effondrement ou le maintien, pour mieux se concentrer sur la situation interne).

D’abord l’Europe, en laissant faire la carte grecque contre les Allemands et l’austérité.

Le soutien, souterrain (pour éviter d’avoir à se positionner face à l’Allemagne), de Hollande à la Grèce rejoint celui de Juncker et Moscovici à la Commsission européenne et est en train de marquer des points (accord en vue).

Puis, si cela devait devenir impératif politiquement, laisser faire la carte des ‘frondeurs’ au PS contre Valls (et l’austérité), actant ensuite du changement de majorité au sein de la majorité présidentielle : changement de gouvernement, changement de politique (fin de l’austérité, couplé à celle, européenne, combattue par la Grèce contre l’Allemagne).

Pour mieux endosser les deux, ensuite, et changer de politique avant les régionales (celles-ci ne sont pas, encore, perdues).

Pas sûr que cela le sauvera non plus …

Partager :

La loi Macron

Je dois parler ce matin du projet de loi Macron, en préparation de ma présence demain à Ce soir (ou jamais !), et ce qui m’est immédiatement venu à l’esprit c’est l’atmosphère trouble de la boîte de nuit de Hernando.

Allez donc comprendre les lois mystérieuses de l’inconscient !

Partager :