Étiquette : Nanni Moretti

  • Le fil conducteur d’une œuvre cinématographique

    Comme vous l’avez peut-être noté, je m’astreins depuis un certain temps au merveilleux exercice de regarder à la suite toute l’œuvre d’un grand cinéaste. Cela permet d’en découvrir le fil conducteur.

    J’en suis à Nanni Moretti.

    Io sono un autarchico : Comment est-on désespéré à 23 ans ?
    Ecce bombo : Comment est-on désespéré à 25 ans ?
    Sogni d’oro : Comment est-on désespéré à 28 ans ?
    Bianca : Comment est-on désespéré à 31 ans ?
    La messa è finita : Comment est-on désespéré à 32 ans ?
    Palombella Rossa : Comment est-on désespéré à 36 ans ?
    &c.

    Lire la suite…

  • Nikita Mandryka (1940-2021)

    « Bretzel liquide ! », la réalité rattrape une fois de plus la fiction !

    Mandryka aurait aimé que nous trouvions dans sa mort une occasion de sourire une fois de plus au miracle de la vie. N’hésitons pas !

    [Nani Moretti a le même genre d’humour : les funérailles transportées de bonheur, l’hymne à la vie, de La messa è finita :

    ] … Lire la suite…