Étiquette : nature humaine

  • QUESTIONS QUI RESTENT À RÉSOUDRE – INTRODUCTION RÉTROSPECTIVE

    Ce texte est un « article presslib’ » (*)

    Les institutions humaines combinent arrangements spontanés et éléments d’organisation délibérée. Le fait que nous vivions ensemble dans des unités de vie de plus en plus vastes à mesure que des avancées technologiques nous ont permis de le faire, a imposé à notre vivre-ensemble des contraintes qui s’assimilent à une auto-domestication de l’espèce.

    Pour bien des aspects de la vie en société, nous nous satisfaisons des arrangements spontanés tels que la « nature humaine » sous ses multiples manifestations souvent contradictoires, ainsi que le simple aboutissement des interactions humaines, nous les ont offerts.… Lire la suite…

  • UN TRUC TORDU

    Je m’étais approché du panonceau au bord du chemin vicinal qui expliquait pourquoi on s’amusait à couper la molinie bleue et les saules marsault (qui n’avaient fait de mal à personne). La raison, j’eus l’occasion de l’apprendre, c’est de permettre le retour de la gentiane pneumonanthe qui hantait autrefois ces parages. Non pas qu’on se soucie d’elle spécialement : ce qu’on vise, c’est qu’elle se fasse bouffer par la chenille de l’azuré des mouillères (je n’invente rien : je jure qu’aucun de ces noms n’a été inventé pour agrémenter mon histoire ; l’explication a d’ailleurs été capturée par l’œil infaillible de mon « téléphone malin », pour éviter que je dise des âneries).… Lire la suite…

  • L’ATTENTISME N’A PAS PAYÉ

    Ce texte est un « article presslib’ » (*)

    Une fois les calculs faits, on s’apercevra qu’il aurait mieux valu prendre les mesures radicales préconisées à l’automne 2008. Mais on a préféré tergiverser, puis on est passé à autre chose. On a attendu que les États tombent dans l’abime, à la suite des banques.

    Pas de quoi être surpris cependant : le prix que certains auraient eu à payer au moment-même était trop élevé – même si, au bout du compte, il apparaîtra faible par comparaison. Trop élevé pour ceux qui étaient aux manettes et qui restent convaincus que – quoi qu’il arrive – ils s’en sortiront bien personnellement, ou du moins pas trop mal.… Lire la suite…