Archives par mot-clé : Parti Travailliste

Le Parti travailliste, victime collatérale du Brexit

Quelle que soit la réalité ou non d’une spécificité britannique, le Parti travailliste du Royaume-Uni subit en ce moment le sort de l’ensemble des partis dits « socialistes » européens, à savoir que la résurgence dans l’effondrement généralisé du monde occidental d’un authentique choix de société Droite (= repli égocentrique) / Gauche (= générosité), conduit à leur scission, la ligne de partage les traversant en leur beau milieu.

Continuer la lecture de Le Parti travailliste, victime collatérale du Brexit

10Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

QUI EST KEYNES ? (I) EST-IL UN LIBÉRAL (D’EXTRÊME-GAUCHE) ?

En 1925, Keynes a 42 ans. La campagne qu’il a menée pour empêcher le retour de la Grande-Bretagne à l’étalon-or vient d’échouer et il a salué sa défaite personnelle par une série de chroniques publiées au mois de juillet dans l’Evening Standard, textes rassemblés ensuite en une brochure : The Economic Consequences of Mr Churchill.

De même qu’il a cherché à montrer que la stabilité des prix est nécessairement excellente puisque la hausse des prix : l’inflation, et la baisse des prix : la déflation, sont toutes deux exécrables, il détermine que s’il est libéral, c’est parce qu’il ne peut être ni Travailliste, ni Conservateur. Ses pensées à ce sujet ont été rassemblées à l’occasion d’une allocution qu’il prononce en août à l’université d’été du parti libéral britannique intitulée : « Am I a Liberal ? », suis-je un libéral ?

Keynes ne s’est certainement pas facilité la tâche en se définissant comme appartenant au courant d’extrême-gauche de ce parti, tendance dont il est d’ailleurs le seul représentant dont on ait gardé le souvenir. Il affirme péremptoirement dans une allocution intitulée « Liberalism and Labour », le libéralisme et le travaillisme, prononcée en février 1926 : « La République de mon imaginaire se situe à l’extrême-gauche de l’espace céleste » (Keynes [1926] 1931 : 309).

Continuer la lecture de QUI EST KEYNES ? (I) EST-IL UN LIBÉRAL (D’EXTRÊME-GAUCHE) ?

1Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail