Archives par mot-clé : pathologies

Des huîtres, des finances et des hommes…, par Jean-François Le Bitoux

Billet invité.

Le 9 octobre 2015, l’anthropologue Paul Jorion s’interroge sur un risque épidémiologique aggravant de la religion mondialisée : L’ultralibéralisme est-il un mécanisme biologique de mortalité dépendant de la densité ?

C’est une question d’actualité car des mortalités des huîtres, des moules et des entreprises aquacoles sur les estrans nationaux ont bien une étiologie sociologique et anthropologique, plus qu’épidémiologique. Les crises conchylicoles à répétition que vit notre pays résultent d’années de laissez-faire même si ce sont bien des bactéries et des virus qui « finissent » le travail.

Continuer la lecture de Des huîtres, des finances et des hommes…, par Jean-François Le Bitoux

Partager :

Du normal au pathologique en écologie, en politique et en économie, par Jean-François Le Bitoux

Billet invité. Un commentaire sur La Glue : POUR LES GENS PRESSÉS : TOUT JORION EN 3 PAGES.

Si seulement les gens pressés pouvaient être « touchés » par la lecture de 3 pages ? Mais la force de ce blog, des articles, des conférences et des livres, naît d’une expérience de 40 ans et d’une série de remises en question profondes qui dérangent les économistes classiques qui n’y retrouvent pas leurs fondamentaux. Déranger ne suffit pas, encore faut-il reconstruire avec de nouveaux éléments ! Quelle jouissance quand l’évolution vous donne raison ! Mais quelle rage quand vous voyez les dérives perdurer et nous enfoncer plus profondément !

Le Diable est toujours dans les détails. Et quand tout allait bien, pendant les 30 Glorieuses par exemple, où donc était planqué le Diable ; où a-t-il su se faire oublier ? Le Diable se fait oublier dans une vie plus facile. Non pas celle d’un État Providence mais une société de « bien-être », rêvée par des résistants rescapés. N’est-ce pas ce que signifie le mot welfare ?

Et dans la facilité, les dérives mineures sont tolérées – il faut être large d’esprit ! Mais quand des dérives mineures s’accumulent, elles deviennent tout naturellement la cause de pathologies majeures !

Continuer la lecture de Du normal au pathologique en écologie, en politique et en économie, par Jean-François Le Bitoux

Partager :