Archives par mot-clé : Steven Strogatz

AlphaZero apporte-t-il du neuf à la condition humaine ? par Cédric Chevalier

Ouvert aux commentaires.

Une réaction à cet article du NYT :

Continuer la lecture de AlphaZero apporte-t-il du neuf à la condition humaine ? par Cédric Chevalier
2Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Un pas de géant pour une machine à jouer aux échecs, par Steven Strogatz

Un pas de géant pour une machine à jouer aux échecs

Par Steven Strogatz (Dec. 26, 2018) © The New York Times (Merci à Timiota et DeepL pour la traduction !)

Le succès stupéfiant d’AlphaZero, un algorithme d’apprentissage profond, annonce une nouvelle ère de la compréhension – une ère qui, en ce qui concerne les humains, pourrait ne pas durer longtemps.

Télévisions diffusant le Google DeepMind Challenge Match entre le programme d’intelligence artificielle de Google, AlphaGo, un prédécesseur d’AlphaZero, et le joueur de go professionnel sud-coréen, Lee Sedol, dans un magasin d’appareils électroniques à Séoul en 2016. L’ordinateur a remporté le match. Credit Ahn Young-joon/Associated

Début décembre, des chercheurs de DeepMind, la société d’intelligence artificielle appartenant à la société mère de Google, Alphabet Inc. ont diffusé une dépêche depuis les zones avancées du monde des échecs.

Continuer la lecture de Un pas de géant pour une machine à jouer aux échecs, par Steven Strogatz

43Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

N°2 dans ma nouvelle série de petites vidéos en anglais : Sommes-nous en train d’inventer sans le faire exprès, un nouveau dieu ?

Ouvert aux commentaires.

The New York Times : One Giant Step for a Chess-Playing Machine, by Steven Strogatz, December 26th 2018

Voir ici pour la traduction française.

Je disais dans Le temps qu’il fait le 22 décembre 2017 :

Passons à l’étape suivante : demandons à la machine, carrément, de résoudre nos problèmes. C’est peut-être pour ça, je dirais, dans le long terme, la ruse de la raison, c’est peut-être ça. Nous l’avons peut-être inventée pour résoudre les problèmes qui nous apparaîtraient insolubles parce qu’ils commencent véritablement à nous dépasser. Et puisqu’elle est mieux que nous, puisqu’elle est plus intelligente, eh bien confions-lui ça. Demandons-lui… à nos enfants, demandons leur d’avoir de la gratitude envers nous puisque nous l’avons inventée et demandons lui de nous aider à sortir de ce pétrin. Et, vous le voyez, les êtres humains ne sont pas à la hauteur.

6Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail