Archives par mot-clé : transnationale

Retour de la fiscalité pour les transnationales, par Jean-François Descaves

Billet invité. Ouvert aux commentaires.

La situation actuelle, en termes de fiscalité des grandes entreprises est frappante. Dans des périodes de dettes abyssales et de déficit budgétaires récurrents, les grandes entreprises internationales ne paient que très peu d’impôts (paradis fiscaux, déplacement dans des pays à faible fiscalité, etc.), quand elles en paient.

Continuer la lecture de Retour de la fiscalité pour les transnationales, par Jean-François Descaves

Partager :
Email This Post Email This Post

« LA BOUCHE OUVERTE ET LES BRAS BALLANTS »

« Pour moi, le socialiste est un politique au stade primaire de son évolution. Il maîtrise le verbe, harangue, flatte, invective. Il a le talent du langage. Mais, quand vient le temps de l’action, ses mots n’ont aucune prise sur le réel, ou alors, s’il en a, c’est pour le nier, pour l’anéantir. Quand le nuage de fumée se dissipe, on voit le socialiste figé, la bouche ouverte et les bras ballants. »

Qui a dit ça ? En fait personne : il s’agit du détournement par Zébu, notre auteur de « billets invités », d’une déclaration mercredi par Claude Bartolone, président de l’Assemblée nationale. Dans la déclaration de Bartolone, on trouvait à la place du mot « socialiste », le mot « populiste ».

L’asservissement de fait aujourd’hui du politique à l’économique (l’aboutissement du coup d’État ultra-libéral des années 1970), fait que les mots « socialiste », « populiste », pourraient aussi bien être remplacés par ceux désignant les représentants de tout autre parti : le pouvoir a échappé aux représentants du peuple pour appartenir aux entreprises transnationales et à leurs firmes d’audit, maîtres des règles comptables et du marché des capitaux, d’où la « bouche ouverte » et les « bras ballants » de ces représentants du peuple dans leur totalité.

Partager :
Email This Post Email This Post

COMMENT ÊTRE DE PLUS EN PLUS IRRESPONSABLE EN ÉTANT DE PLUS EN PLUS RESPONSABLE ?, par William Bourdon et Yann Queinnec

Billet invité. William Bourdon et Yann Queinnec font ici partager une partie des réflexions issues de leur cahier de 46 propositions pour réguler les entreprises transnationales

La nouvelle doxa des agents du marché est maintenant bien connue.

Elle se décline en mille liturgies à travers le monde pour nous convaincre – c’est-à-dire nous les consommateurs mais aussi les actionnaires, les fonds de pension, les décideurs – que l’avenir de l’humanité sera d’autant mieux assuré que confiance sera faite aux agents économiques. Les partenariats avec les ONG se multiplient avec les risques qu’ils comportent. Dans bien des cas, la précarité de certains acteurs de la société civile les conduit à accepter parfois naïvement une forme de privatisation rampante qui, à terme, peut fabriquer de façon occulte des formes d’autocensure. Cette privatisation de la société civile fait d’ailleurs écho à une privatisation de l’espace public, qui rappelle elle-même la marchandisation du monde.

Continuer la lecture de COMMENT ÊTRE DE PLUS EN PLUS IRRESPONSABLE EN ÉTANT DE PLUS EN PLUS RESPONSABLE ?, par William Bourdon et Yann Queinnec

Partager :
Email This Post Email This Post