Archives par mot-clé : warrants

APRÈS LE CASINO, LA ROULETTE RUSSE ! par François Leclerc

Billet invité.

Les affaires ont repris leur cours comme si de rien n’était. Sur le marché des instruments financiers, les trackers ont la vedette, mais ils ne sont pas les seuls à prospérer. Dans cette vaste famille plus ou moins réglementée figurent également les contrats pour la différence (CFD), les warrants et les turbos. Ce n’est plus le casino, c’est la roulette russe ! Continuer la lecture de APRÈS LE CASINO, LA ROULETTE RUSSE ! par François Leclerc

Partager :
Recommandez par mail Recommandez par mail

ENRON REVISITÉ (III) « TOUT IRA TOUJOURS POUR LE MIEUX ! »

Post-Enron WorldENRON REVISITÉ (I) « IL Y A NOUS, D’UN CÔTÉ… ET PUIS TOUS LES AUTRES… »

ENRON REVISITÉ (II) L’ARROGANCE, MÈRE DE LA FRAGILITÉ

Enron ne fut pas, loin de là, le seule firme à considérer que tout irait toujours pour le mieux, quoi qu’il advienne.

Sans parler même d’éventuels effondrements du système financier (comme celui que nous vivons en ce moment), chacun sait que l’économie capitaliste est sujette à des crises cycliques, où les périodes de vaches maigres succèdent aux périodes de vaches grasses. Ceci n’empêche pas que l’existence de secteurs entiers de nos économies repose sur le postulat que de tels cycles n’existent pas et que tout ira toujours pour le mieux. C’est le cas en particulier de l’économie des ménages sous tous ses aspects.

Les SICAV ou les FCP n’ont de sens que si tout va toujours bien : que le prix des valeurs mobilières ne peut que grimper inexorablement. L’assurance-vie repose sur le même principe : l’immobilier dans le portefeuille des assureurs ne peut que grimper, tandis que les États émetteurs des obligations qu’ils détiennent ne feront eux jamais défaut sur leur dette souveraine. De même encore pour le système de retraites 401(k) aux États-Unis, financé conjointement par l’employé et par son employeur, où l’employeur fait correspondre, dollar pour dollar, sa contribution à celle de l’employé, contribution qu’il verse sous la forme… d’actions de la compagnie, dont la valeur ne peut que…, etc.

Continuer la lecture de ENRON REVISITÉ (III) « TOUT IRA TOUJOURS POUR LE MIEUX ! »

Partager :
Recommandez par mail Recommandez par mail