Archives par mot-clé : Winston Churchill

Le système monétaire idéal de John Maynard Keynes (III) Les qualités d’un système monétaire international selon Keynes

Quelles qualités un système monétaire international devrait-il présenter ? Au fil des années Keynes avait su préciser à son propre usage ce que ces qualités devaient être : le maître-mot était sans doute « pacifié » : un système monétaire international devrait être « pacifié ». Il écrivait en 1941, dans la seconde version de Proposals for an International Currency Union : « Les arrangements proposés pourraient être décrits comme une mesure de désarmement financier ».

N’avaient pas peu contribué à sa définition d’un système monétaire international idéal, les discussions en Grande-Bretagne autour de l’étalon-or : son abandon en 1919, sa réinstauration en 1925 à l’initiative de Winston Churchill, alors ministre des finances, enfin son abrogation définitive en 1931, et le rôle très actif qu’avait joué Keynes dans ce débat, s’opposant en particulier à la réinstauration de l’étalon-or dans son petit livre A Tract on Monetary Reform publié en 1923 et critiquant Churchill deux ans plus tard dans une série de trois articles qui seraient publiés sous le titre de The Economic Consequences of Mr. Churchill quand celui-ci passa outre à ses recommandations pressantes.

La préoccupation de Keynes sur cette question d’un système monétaire international, était d’assurer ce que l’on appelle en anglais « a level playing field » : un terrain de jeu parfaitement horizontal, faisant référence à la nécessité pour qu’un match soit équitable au fait que les conditions de jeu soient strictement identiques pour les deux équipes en présence. Selon Keynes, les nations garantes d’une devise doivent pouvoir jouer dans un environnement où les conditions sont exactement les mêmes, quelle que soit la taille du pays, quelles que soient ses richesses naturelles, quelle que soit sa capacité à exporter davantage qu’il n’importe ou au contraire, l’obligation pour lui d’importer davantage qu’il n’exporte.

Continuer la lecture de Le système monétaire idéal de John Maynard Keynes (III) Les qualités d’un système monétaire international selon Keynes

Partager :
Recommandez par mail Recommandez par mail