Tous les articles par Paul Jorion

La barbarie extrême-orientale ne connaît plus aucune limite !

Depuis plusieurs semaines la presse occidentale nous tient au courant chaque fois que la police de Hong Kong recourt, contre les manifestants, à (gaspation !) des… gaz lacrymogènes !

Vous pouvez d’ailleurs voir en ce moment-même en une du Monde en ligne :

A Hongkong, la police fait usage de canons à eau contre des manifestants

Pour la première fois depuis le début de la mobilisation pro-démocratie en juin, les policiers ont eu recours à cette technique de dispersion lors d’échauffourées.

Des … (re-gaspation !) canons à eau, contre les amis de la démocratie ! Décidément la barbarie extrême-orientale ne connaît aucune limite !

C’est en lisant ce genre de nouvelles que nous, en Occident, où l’on n’a heureusement jamais enregistré un.e manifestant.e rentrant chez lui.elle avec ne serait-ce qu’une entorse, réalisons notre bonheur de vivre dans cette démocratie pour laquelle se battent vaillamment les manifestant.e.s hong-kongais.e.s !

Partager :

Appel du mois d’Août

L’appel du mois d’août a rapporté jusqu’ici 279 €. L’objectif mensuel est de 350 €, pour la rémunération du webmaster et la location des 2 serveurs. Ce qui dépasse 350 € m’aide à payer les retranscriptions – que je prends sinon à ma charge.

Merci pour votre générosité !

Partager :

Pourquoi nous sommes en train de gagner

Ouvert aux commentaires.
24 août 2019, 18h59 – C’est tout moi ça : toujours précéder un peu l’actualité (qq heures, jours, mois, années…), Trump’s company could save millions if interest rates fall as he demands.
Électorat américain : approbation de la politique du Président
Partager :

En lecteur consciencieux de Keynes …

… je ne manque jamais de m’irriter devant le folklore fantaisiste qui entoure la pensée de l’économiste britannique.

En réponse donc à un propos ce soir dans Le Monde, dans un article intitulé Les socialistes se divisent sur le virage opéré par leur parti sur l’écologie, j’ai commenté de la manière suivante :

John Keynes (1805 – 1878), le grand-père de Maynard, fit fortune dans le commerce des dahlias. L’exposition qu’il organisa seul à Stonehenge en 1841 attira des milliers de visiteurs.

[Le jeune frère de Maynard Keynes s’appelait en réalité Geoffrey. Il fut un chirurgien réputé. Il écrivit aussi plusieurs ouvrages sur la littérature et l’histoire de la médecine.]

Partager :

Trump : phase Caligula ou Néron ?

Au cours des deux dernières heures, le Président Trump a appelé dans un tweet le gouverneur de la Federal Reserve, la banque centrale américaine, un officiel nommé par ses soins, Jerome Powell, un ennemi des États-Unis aussi pernicieux que la Chine : « Qui est notre plus grand ennemi, Jay Powell ou le Président Xi ? ».

Quant aux firmes qui font précisément commerce avec la Chine, dans un autre tweet du Président, « il leur est ordonné par la présente de rechercher immédiatement une alternative à la Chine … ». Cet extraordinaire « ordonné par la présente », a provoqué une avalanche de tweets moqueurs où des chiens « ordonnent par la présente » à leur maître de leur donner des friandises, où des supporters « ordonnent par la présente » à leur club favori de gagner ses 20 prochains matchs, etc.

Le Président des États-Unis est-il entré dans une phase Caligula (12 – 41) ou Néron (37 – 68), de son abominable règne  ? Un.e historien.ne de la Rome antique peut-i.e.l.le. nous éclairer ?

Partager :

Trends-Tendances, Pour l’humanité, le temps presse, le 22 août 2019

Ouvert aux commentaires.

Pour l’humanité, le temps presse

Steven Pinker, professeur à Harvard, affirme que nous n’avons jamais été aussi riches, nous n’avons jamais été en meilleure santé, jamais la violence dans nos sociétés n’a été aussi faible qu’aujourd’hui.

Tout ce qu’il dit là est absolument vrai.

Mais une fois nous être réjouis de ce constat réconfortant, notons que le fait que nous soyons plus riche qu’autrefois, en meilleure santé, que la violence soit réduite, est sans rapport avec le fait de savoir si nous maîtrisons ou non le risque d’une extinction de l’humanité, à moyenne ou à brève échéance.

Continuer la lecture de Trends-Tendances, Pour l’humanité, le temps presse, le 22 août 2019

Partager :

Trump, champion de l’« auto-destitution »

Comme vous le savez, Mme Nancy Pelosi, à la tête de la majorité Démocrate au Congrès, l’assemblée nationale US, est opposée à l’impeachment, la procédure de destitution d’un président que peuvent initier les parlementaires, elle a davantage confiance dans les tribunaux qui traitent en ce moment-même la myriade de procédures en cours visant Trump dans diverses malversations, ainsi que ce qu’elle a appelé le self-impeachment : l’« auto-destitution ».

L’actualité n’est certainement pas là pour lui donner tort : Trump a décommandé hier son voyage au Danemark du fait que la Première ministre danoise a déclaré que le Groenland n’était pas à vendre, en réponse à la proposition de Trump de … l’acheter.

Continuer la lecture de Trump, champion de l’« auto-destitution »

Partager :

Post-scriptum à « Fin du capitalisme : bonnes nouvelles ! »

Post-scriptum à Fin du capitalisme : bonnes nouvelles !

Je n’ai pas été le seul avant-hier à avoir salué la déclaration officielle du syndicat patronal américain Business Roundtable affirmant qu’il faut mettre fin à la prééminence de l’actionnaire dans la définition des objectifs de la firme, pour y inclure quatre autres parties prenantes : ses clients, ses employés, ses fournisseurs et la communauté, en les faisant bénéficier toutes du même traitement équitable.

Je rappelle que le slogan « L’entreprise fonctionne pour le seul bénéfice de ses actionnaires », dû au Prix Nobel d’économie (sic) Milton Friedman, a eu valeur de dogme au cours du demi-siècle écoulé, et peut être considéré comme la devise du capitalisme dans sa version ultralibérale. Continuer la lecture de Post-scriptum à « Fin du capitalisme : bonnes nouvelles ! »

Partager :

Fin du capitalisme : bonnes nouvelles !, le 19 août 2019 – Retranscription

Retranscription de Fin du capitalisme : bonnes nouvelles !, le 19 août 2019. (Je suis en train de rédiger un post-scriptum). Ouvert aux commentaires.

Bonjour, nous sommes le lundi 19 août 2019 et ceci, c’est une première parce que c’est la première fois que je fais deux vidéos le même jour. J’en ai fait une tout à l’heure qui était consacrée à l’intelligence artificielle et celle que j’ai envie de faire maintenant n’a aucun rapport avec ça. Il s’agit de… Je vais donner le titre suivant : « Fin du capitalisme : bonnes nouvelles ! »

Vous le savez, si on parle un petit peu de moi, ce n’est pas tellement en raison de mes travaux universitaires, c’est en raison de cette prévision que j’ai faite en 2005-2006 à propos d’une grande crise qui viendrait en raison des titres subprimes.

Continuer la lecture de Fin du capitalisme : bonnes nouvelles !, le 19 août 2019 – Retranscription
Partager :

Ma génération, et ce qu’elle peut encore faire, le 17 août 2019 – Retranscription

Retranscription de Ma génération, et ce qu’elle peut encore faire, le 17 août 2019. Ouvert aux commentaires.

Bonjour, nous sommes le samedi 17 août 2019.

Quand j’étais gosse, il y avait des anciens combattants. C’étaient des gens, souvent, qui avaient une béquille parce qu’il leur manquait une jambe. Ils étaient dans des chaises roulantes. Ils avaient le visage plus ou moins abimé. Parfois, ils portaient leurs médailles, pour qu’on se souvienne. C’étaient les anciens combattants de la guerre de 1914. Les autres, les anciens combattants de la guerre de 1940, c’étaient nos parents : ceux qui nous poussaient dans nos poussettes.

Ils avaient accompli quelque chose. Ce n’était pas brillant. Ceux qu’on voyait avaient survécu. Ceux qui étaient là, ils s’étaient bien battus, la preuve. Est-ce que ça valait vraiment la peine ? Est-ce que c’était simplement une tentative de l’espèce de réduire le nombre de jeunes mâles par des moyens détournés ? C’est bien possible. Parce que plus personne ne sait exactement de quoi il s’agissait dans cette guerre de 1914 : quels étaient les véritables enjeux.

Continuer la lecture de Ma génération, et ce qu’elle peut encore faire, le 17 août 2019 – Retranscription

Partager :