Tous les articles par Paul Jorion

Union des savoirs, Guerres et soldats du futur, conférence de Michel Goya, le 14 avril 2021

Voici l’image que Michel Goya, colonel des troupes de marine, a mise sur l’écran lorsqu’on lui a demandé à quoi ressemblerait le soldat du futur. “Comme ceux d’aujourd’hui”, a-t-il répondu, et il a ajouté, avec un soupir : “Ils sont en sandales, ils se battent bien et sont courageux”.
Continuer la lecture de Union des savoirs, Guerres et soldats du futur, conférence de Michel Goya, le 14 avril 2021

Partager :

Bernard Madoff (1938-2021)

Piqûre de rappel. Mon billet du 15 décembre 2008 : Affaire Madoff : la malhonnêteté ordinaire. Je ne vois pas ce que je pourrais y ajouter.

La version officielle de l’affaire Madoff, est que l’ancien patron du NASDAQ avoua à ses fils que son entreprise n’était qu’une gigantesque pyramide, une cavalerie où l’on verse aux clients plus anciens les fonds qu’apportent les plus récents, et que ceux-ci – probablement subjugués par l’indignation – allèrent vendre la mèche à la police.

Il y a de nombreuses raisons de remettre en cause cette version officielle. D’abord le fait que ce soient ses fils qui aient contacté la police. Vous feriez ça à votre père, homme d’affaires à la stature colossale, parce qu’il a été malhonnête ? Ensuite, les fils Madoff sont non seulement financiers eux-mêmes, mais travaillant aussi dans l’affaire du papa (même si ce n’est pas dans le même département) : pas des enfants de chœur non plus donc et peu susceptibles de tomber à la renverse en apprenant qu’une affaire rentable l’est essentiellement parce qu’elle est une pyramide. Le chiffre de 50 milliards de dollars manquant dans la caisse a éventuellement pu les surprendre.
Continuer la lecture de Bernard Madoff (1938-2021)

Partager :

Création monétaire, salaires, prix et inflation

Petite discussion en commentaires. Mais mérite sans doute la une.

* Gérard

Bonjour. Une société sans impôts est-elle possible ? En seulement 10 mois en 2020, environ 35% de tous les dollars américains ont été créés par le gouvernement américain et, apparemment, cela n’a créé aucun type de surinflation.

* Paul Jorion

C’est parce que ces dollars ne se sont pas transformés en hausse de salaires. Hausses de salaires que les industriels et prestataires de services répercutent habituellement en augmentation du prix des produits et des services, provoquant une inflation. Vous voyez : le mécanisme est simple !

* Gérard

Merci.

Et si l’État créait de la monnaie pour faire fonctionner ce que les impôts font d’habitude : il en serait de même non ?
 
* Paul Jorion

Oui : dans le cadre des rapports de force existants, si l’on augmente les salaires SANS maintenir la stabilité des prix des produits et des services –laquelle stabilité exige alors que le surcoût dû aux salaires soit absorbé au prorata, par les patrons sous la forme d’une baisse de leur rémunération, et par les actionnaires sous la forme d’une baisse des dividendes – la création de monnaie provoque de l’inflation.

Pire encore, le raisonnement suivant des patrons et actionnaires : “Puisqu’il y a eu hausse des salaires, AUBAINE ! on va augmenter les prix AU-DELÀ de la simple répercussion des salaires plus élevés dans les prix”. Recette garantie pour lancer l’hyperinflation : un cycle de hausse des salaires entraînant une hausse des prix, entraînant une hausse des salaires…

P.S. Là aussi, ce que je viens de dire en 2 phrases, c’est quelque chose que les gens de la Théorie moderne de la monnaie ne voient pas clairement. Si vous en avez vu qui mentionnent le petit mécanisme que je décris là, signalez-le moi.

Partager :

AstraZeneca ou Pfizer ?

Cessez de vous prendre la tête : l’IPPP (l’Institut Pour la Pensée Positive) vous recommande à la place de telles ruminations sans grand bénéfice, le champion du monde des petits trains musicaux. Prenez les 9 minutes nécessaires : c’est excellent pour la santé ! “Ce qui est fait là, aucune bête ne l’aurait fait !” (merci à Henri Guillaumet !).

Partager :

Si vous ne lisez pas le français mais uniquement le chinois…

… vous apprécierez cette présentation de Comment la vérité et la réalité furent inventées (Gallimard 2009), en chinois, par Yu Li.

Si vous ne lisez que l’allemand, réjouissez-vous : l’édition en allemand a paru il y a quelque semaines.

简介“’真理’和’现实’是怎么被创造的?”- 保罗·乔里昂(Paul Jorion)
已有 1202 次阅读 2021-2-8 06:15 |个人分类:在中法文化之间流连|系统分类:海外观察

简介“’真理’和’现实’是怎么被创造的?”- 保罗·乔里昂(Paul Jorion)

这本雄心勃勃的书旨在为知识人类学做出贡献。保罗·乔里昂(Paul Jorion)提出一个彻底走出我们习惯思维的练习,指出“真相(vérité)”和“现实(réalité)”的概念是如何在西方文化历史的特定时刻出现的,而不是不言而喻的。

“真理”出现在公元前4世纪的希腊,“现实”(客观)出现在16世纪的欧洲,彼此相连:在柏拉图和亚里士多德的影响下,从“真理”观念强加于人的那一刻起,说出真理就等于描述了现实。根据保罗·乔里昂的说法,后者是现代形成的,是在文艺复兴推动下,由新生的现代天文学的年轻土耳其人发动的一场政变的结果。这个政变假设两个世界的同化:世界本身和数学对象世界。其结果是将二者混淆,由当代科学继承下来。

跟随作者,我们已经进入了一个这些曾经卓有成效的“发明”收益递减的时代,因此有必要摆脱数学神秘主义知识的束缚,恢复推理的严谨性。这要求重新考虑模型,尤其是数学模型表达人的思维的地位。因此,这本书构成“回归亚里士多德”的恳求,作者处于一种哲学传统中,我们与黑格尔,科耶夫以及维特根斯坦同行。

目录

Partager :

Les “efforts sur la dépense publique” de Xavier Bertrand, par Alexis Toulet

Je note la volonté exprimée par Xavier Bertrand de “baisser de moitié les impôts de production pour améliorer la compétitivité de la France”. Ce qui appelle au moins deux remarques :

1. Payer moins d’impôts, qui serait contre sur le principe ? Seulement voilà, les maths sont une discipline implacable : sauf à vouloir faire du déficit – ce que Bertrand refuse – ou à augmenter d’autres impôts – ça n’a pas l’air d’être son idée non plus – il va bien falloir tailler dans les dépenses. Monsieur Bertrand veut “des efforts sur la dépense publique”, ce qui est une jolie formule, mais pour trouver 33 milliards d’ “efforts” parmi des charges au budget général de l’Etat qui se montaient à 344 milliards pour 2020 voté avant covid (voir page 5), soit une réduction de quasi 10%… il va falloir en réduire de l’Education, de la Santé, de la Défense, de la Recherche, de la Justice etc.

J’aimerais bien entendre monsieur Bertrand sur les moyens précis par lesquels il compte réduire de 10% les dépenses de l’Etat. Qui veut quelque chose en veut les conséquences… à moins que monsieur Bertrand préfère se taire sur le sujet ?
Continuer la lecture de Les “efforts sur la dépense publique” de Xavier Bertrand, par Alexis Toulet

Partager :

Si vous avez besoin d’une religion… j’ai ce qu’il vous faut, le 3 avril 2021 – Retranscription

Retranscription de Si vous avez besoin d’une religion… j’ai ce qu’il vous faut, le 3 avril 2021. Bonsoir, nous sommes…

Vous devez être connecté pour lire le contenu complet de l'article. Vous pouvez vous abonner ici

Partager :

Les États-Unis auront-ils 2 ou 7 ans d’avance sur la France ?

On aime penser en France que la nation n’est pas un « pays satellite des États-Unis », mais la réalité est à l’inverse, et la question est de manière générale de savoir quel sera le délai entre ce que l’on voit aux US et ce que l’on observera en France. Pourquoi un simple délai ? Parce que durant deux siècles, tout Européen qui « en voulait » s’exilait au Nouveau-Monde et y trouvait un terrain réceptif à son sens de l’initiative, récompensé par une aisance matérielle libérant l’esprit, ce qui faisait de fait des États-Unis, en raison de l’exode des intelligences et des volontés de réussir, une super-Europe de toutes les avant-gardes.

La question est alors : la France va-t-elle s’offrir comme les États-Unis un épisode de démagogie fascisante de quatre ans (qui en France, serait de cinq années) avant de suivre son exemple présent de ressuscitation d’un État-providence ou, mieux dit : d’un État de Bien-Être ? Ou bien va-t-elle, plus intelligemment, opérer le raccourci d’un tournant vers le socialisme dès 2022 ? 

Continuer la lecture de Les États-Unis auront-ils 2 ou 7 ans d’avance sur la France ?

Partager :

La twittosphère politique en France

(Pour agrandir, ouvrir dans un nouvel onglet – click droit de la souris).

En rapport avec ma vidéo de ce matin : la twittosphère politique en France. Il y a beaucoup de terrain à reconquérir sur l’extrême-droite, avis aux journaux qui me confiaient des chroniques, aux émissions de radio et de télévision qui m’invitaient autrefois et qui sont tombés dans un ronron qu’ils imaginent sans doute consensuel (à moins qu’ils ne soient carrément muselés par l’un ou par plusieurs de leurs bailleurs de fonds lorgnant vers l’extrême-droite) : il y a péril en la demeure !

Projet Politoscope, CNRS Institut des Systèmes Complexes Paris Ile-de-France (ISC-PIF), Chavalarias D, Panahi M., Chomel V, 2021.

Partager :