Archives de catégorie : Etats-Unis

Les préparatifs de la seconde Guerre de Sécession vont bon train !

Vous vous souvenez peut-être qu’à l’époque des émeutes de Charlottesville, en août 2017, alors que Trump était dans le 8e mois de son règne, je l’ai appelé “le dernier général de l’armée Sudiste en déroute” *. Eh bien, je ne croyais pas si bien dire.

Un recompte des bulletins de vote de l’élection présidentielle de novembre dernier a lieu dans un comté de l’Arizona. Ils n’ont toujours recompté que ± 300.000 bulletins de vote sur plus d’un million, mais ils s’en fichent : le but de la manœuvre pour le gouverneur Républicain n’est pas de trouver un autre chiffre : c’est seulement le moyen de maintenir en vie la thèse que Biden n’a été élu qu’à la suite d’une fraude massive. Et c’est pour cela que l’ensemble des états ayant à leur tête un gouverneur Républicain s’apprêtent à lancer des recomptes du même type.

Les mêmes états à majorité Républicaine ont déjà, ou s’apprêtent à le faire, voté de nouvelles lois censées combattre la fraude électorale (inexistante) mais faisant en sorte, de fait, de rendre beaucoup plus difficile localement le vote des membres de la minorité afro-américaine (suppression des isoloirs dans leurs quartiers, interdiction de distribuer des boissons aux personnes faisant la queue, etc.). “Guerre de Sécession”, vous dis-je !

Et attendez : le pompon ! Si l’état de New York (“état de l’Union”) devait inculper Trump, la Floride (“état de la Confédération”), où il réside en ce moment, laisse entendre qu’il existe une réglementation locale lui permettant de refuser son… extradition vers le Nord !

Les états du Sud ont perdu l’élection présidentielle, ils sont en minorité au Congrès et (de facto) au Sénat, il ne leur reste plus que la sécession pour défendre le généralissime de leur armée rebelle qui a échoué dans sa tentative de prise du Capitole le 6 janvier. Leur idéologie n’a pas bougé d’un poil depuis 1861 : le suprémacisme blanc. Les préparatifs de la seconde Guerre de Sécession vont bon train.

===========
* Le temps qu’il fait le 18 août 2017 : La dernière bataille de la Guerre de Sécession (1861 – 1865). Désormais aussi dans La chute de la météorite Trump. Un objet populiste mal identifié (Le Croquant 2019), pp. 102-106.

Partager :

Vidéo – Un point sur le fascisme aux États-Unis

Liz Cheney et l’épuration au sein du Parti républicain
Le ministère de la justice et la “détrumpisation”

P.S. Je me suis dit “Tu feras la sieste après la vidéo”, mal m’en a pris !
– M. William Barr était ministre de la justice, et non président des États-Unis
– M. William Barr s’appelle en permanence “William” et non parfois “Glenn”

+ quelques expressions estropiées… Désolé

Partager :

Biden : bien mais pas assez…, par Yorgos Mitralias

États-Unis 2021 : Néolibéralisme malmené et la gauche en embuscade !

Ayant été député ou sénateur pendant 39 ans, et vice président du pays pendant huit ans supplémentaires, Joe Biden a eu évidemment tout le temps pour se faire un profil de politicien que Wikipedia situe avec raison à “l’aile droite du parti Démocrate”. Alors, que se passe-t-il que les uns après les autres des économistes de gauche et même d’extrême gauche se déclarent “surpris agréablement” par le bilan des 100 premiers jours de la présidence de Biden, allant même jusqu’à constater qu’il s’éloigne du néolibéralisme dominant ?
Continuer la lecture de Biden : bien mais pas assez…, par Yorgos Mitralias

Partager :

“Qu’est-ce qu’on veut l’année prochaine ? Macron ou un Biden français ?”

“Les médias ne voudront pas regarder ce qui se passe aux USA maintenant… Le virus que craint [Macron], c’est la bidenite, c’est ça qu’il craint ! … Mais il faut qu’il contamine nos esprits ! Qu’est-ce qu’on veut l’année prochaine ? Macron ou un Biden français ?”

19m24s

Partager :

Trends-Tendances – Joe Biden : le nouveau visage du socialisme dans le monde ?, le 22 avril 2021

Joe Biden : le nouveau visage du socialisme dans le monde ?

L’ambitieux plan « infrastructure » de 3 mille milliards de dollars du nouveau président américain représente une injection de 8 points de PIB. Son objectif global est la neutralité carbone en 2050. Le département de l’éducation bénéficierait de l’augmentation de financement la plus forte : de près de 41 %. Une aide à la santé des familles vise à diviser par deux le nombre des enfants pauvres. Tandis que seraient levés les obstacles à la syndicalisation.

Au plan international, les États-Unis se réengageraient dans l’Organisation mondiale du commerce. 

Continuer la lecture de Trends-Tendances – Joe Biden : le nouveau visage du socialisme dans le monde ?, le 22 avril 2021

Partager :

“Si tu veux la décroissance, prépare la guerre”, par Cédric Chevalier

Imaginons que deux pays soient les plus gros émetteurs de gaz à effet de serre au monde, imaginons qu’ils soient également parmi les plus vulnérables au réchauffement climatique, même si de façon différenciée, et imaginons qu’ils soient entrés dans une lutte pour l’hégémonie mondiale… Nous parlons bien sûr des Etats-Unis et de la Chine.

Voici un des plus gros obstacles pour contrer le dilemme du prisonnier face au réchauffement climatique et engendrer de la coopération. C’est aussi un des plus gros obstacles à la décroissance (quantitative) choisie par les Etats pour mettre fin à l’overshoot et revenir dans les limites planétaires. Il s’agit du problème de la puissance politique, liée à la puissance militaire, liée à la puissance économique, liée à la puissance énergétique, liée aux énergies fossiles et nucléaires, dont la densité de puissance est la plus élevée parmi toutes les énergies. Ainsi, géopolitiquement aujourd’hui, il semble qu’un Etat puissant est un Etat polluant. Or les élites politiques d’un pays ont tendance à vouloir en augmenter leur puissance et l’Etat est leur véhicule pour ce faire. Chacun joue dans sa division et les grandes puissances ont en général tendance à vouloir devenir hégémoniques. C’est cette dynamique de recherche de puissance qui explique durant l’histoire la course aux armements, au propre et au figuré. La guerre n’étant que la continuation de la politique par d’autres moyens, et vice versa ! Même le PIB et la taille de la population deviennent géostratégiques.
Continuer la lecture de “Si tu veux la décroissance, prépare la guerre”, par Cédric Chevalier

Partager :

Retard de la France sur les US : 2 ou 7 ans ?, le 9 avril 2021 – Retranscription

Retranscription de Retard de la France sur les US : 2 ou 7 ans ?

Bonjour, nous sommes le vendredi 9 avril 2021. Hier, j’ai fait une vidéo qui s’appelait : « Pourquoi les Etats-Unis deviennent-ils socialistes ? » alors si vous n’avez pas vu ça, il faut le regarder parce que c’est un peu l’introduction de ce que je vais dire aujourd’hui mais je résume, je résume rapidement : M. Joe Biden, nouveau Président des Etats-Unis, épate tout le monde parce qu’on ne s’attendait pas du tout à ce qu’il se révèle un socialiste. Quand on regarde ses discours au cours des 20 précédentes années, on n’est pas impressionné. C’est un centriste plutôt, d’ailleurs qui tourne à droite assez souvent et là, et là, la chenille est devenue papillon. Il a compris, il a compris un certain nombre de choses. C’est un monsieur, on le voit bien, c’est un monsieur aimable.
Continuer la lecture de Retard de la France sur les US : 2 ou 7 ans ?, le 9 avril 2021 – Retranscription

Partager :